Sommaire de La Lettre de l'AFC Nº 233

Films (11)

Carnet d’adresses

Frédérique Bredin nommée à la présidence du CNC

Sur proposition d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, Mme Frédérique Bredin, inspectrice générale des finances, a été nommée présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) à compter du 15 juillet 2013. Elle succèdera à Eric Garandeau, qui exerçait ses fonctions depuis le 15 décembre 2010.

Actualités AFC

Sur les écrans

Thales Angénieux partenaire officiel des 27es Journées Romantiques du Festival du Film de Cabourg

Après le Festival de Cannes, Angénieux réaffirme sa place légitime dans les Festivals de cinéma comme partenaire officiel des 27es Journées Romantiques. Dans le cadre de ce partenariat, Pierre Andurand, Président de Thales Angénieux, a pu participer au Jury du court métrage aux côtés de Gilles Taurand, scénariste et écrivain, et des acteurs Marie Kremer et Malik Zidi.

66e Festival du film de Locarno

La 66e édition du Festival du Film de Locarno se tiendra du 7 au 17 août 2013. Le jury sera présidé par le cinéaste philippin Lav Diaz (Melancholia, 2008). La compétition internationale comptera vingt longs métrages, dont dix-huit en première mondiale. Signalons, dans la section " Cinéastes du présent ", la sélection des films Los insolitos pesces gato, de Claudia Sainte Luce (Mexique), photographié par Agnès Godard, AFC, et Le Sens de l’humour, de Marilyne Canto, photographié par Laurent Brunet, AFC. Dans la section " Les films du jury ", Que d’amour, téléfilm de Valérie Donzelli (membre du jury) photographié par Sébastien Buchmann (nouveau membre de l’AFC), sera projeté hors compétition.

30 juin 2013, dernier délai pour proposer un film à Plus Camerimage

Les organisateurs du 21e festival d’image de film Plus Camerimage, qui se tiendra à Bydgoszcz (Pologne) du 16 au 23 novembre 2013, rappellent aux directeurs de la photographie et aux productions intéressées que le 30 juin prochain est la date limite pour proposer un long métrage de fiction (compétition et premiers films).

FIDMarseille, 24e édition

Le 24e FIDMarseille se tiendra du 2 au 8 juillet 2013 dans une dizaine de lieux de Marseille, cinémas, théâtres, galeries, bibliothèques, plein air. Cette édition présentera 150 films, pour la plupart des premières mondiales et internationales, dans divers programmes, dont trois compétions, ainsi que des rencontres avec des professionnels, tables rondes, expositions et concerts.

Technique

Le Jib 23 Fisher disponible chez TSF Grip

Le Jib 23, disponible depuis juillet chez TSF Grip, est la version la plus longue de chez Fisher. Cet outil propose le bon compromis entre le bras Aerocrane et les grues de type Félix, Foxy et GF9.

Panavision et les films primés et nommés au Festival Dimension 3

Cette année, plusieurs projets tournés en 3D avec le matériel de prise de vues de Panavision ont été primés et nommés au festival Dimension 3 qui s’est déroulé aux Docks de Paris de La Plaine Saint-Denis, les 18, 19 et 20 juin derniers.

"Comprendre et maîtriser la production en 4K et en Ultra-Haute Définition"
18e "RDV du Pôle"

Poursuivant son cycle d’actions sur le 4 K et l’Ultra Haute Définition, le Pôle Media Grand Paris s’associe avec la Ficam (Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia) pour présenter les enjeux techniques et économiques autour des grandes résolutions d’images, mais aussi pour montrer à partir d’exemples de films en cours de production que le 4K est déjà une réalité.

ACS France tourne en 3D relief avec la nouvelle tête Shotover

ACS France a participé à deux projets très intéressants en 3D relief ces deux derniers mois. La nouvelle tête super-stabilisée Shotover K1 a été équipée avec des Red Epic et des Arri/Fujinon Alura 18-80 mm. Grâce au travail qui a été fait dans la construction de cette tête, on peut intégrer des caméras Red et synchroniser les optiques.

Présentation du "Work Flow Digital" de Cinémage

Le laboratoire de postproduction Cinémage, en partenariat avec WhyOnSet, souhaite présenter aux professionnels de l’image, le mercredi 26 juin 2013 à 10h30, 15h30 et 18h30, ses nouvelles solutions novatrices de " workflow ", du tournage à la postproduction.

"Vendu", ainsi va la vie du site des Studios de Bry-sur-Marne

Dans un petit entrefilet de quelques dizaines de lignes, le quotidien Le Parisien daté du lundi 10 juin 2013 annonce la vente, par le groupe Euro Media France, des terrains sur lesquels s’élève le site des Studios de Bry (Bry-sur-Marne et Villiers-sur-Marne).

Statement by Jacques Delacoux, CEO of Transvideo, and Jean-Pierre Beauviala, founder of Aaton

On 18 June 2013, Aaton and Transvideo became "sister" companies under a single corporate umbrella. They will now share their ideas and expertise in order to better meet filmmaker’s expectations for sound and image instruments that let them be more free and creative.
Aaton’s next release will be the Cantar-X3 audio recorder. After that, you can expect to see a new "cat on the shoulder" ! "

Communiqué Eclair Group finalise une levée de fonds de 12,4 M€

Eclair Group, leader des industries techniques du cinéma et de l’audiovisuel annonce une opération de recapitalisation de 12,4 M€, financée par son management et le Fonds de Consolidation et de Développement des Entreprises (FCDE), accompagnés de son ancien actionnaire Téléclair (Quinta Communications).

Communiqué de Jacques Delacoux, président de Transvideo, et Jean-Pierre Beauviala, fondateur d’Aaton

Le 18 juin 2013, Aaton et Transvideo sont devenues sociétés-sœurs, elles partageront idées et savoir-faire afin de développer plus efficacement les instruments – image et son – que les cinéastes attendent des deux entreprises pour être plus libres et créatifs.
La prochaine machine d’Aaton sera l’enregistreur audio Cantar-X3. Par la suite, attendez-vous à voir un nouveau " chat sur l’épaule " !

Cinesyl s’implante à Bucarest en Roumanie

Le projet a mis du temps à mûrir, mais nous y voilà ! Cinesyl est maintenant implanté à Bucarest. Son dépositaire exclusif, Movie Concept Factory, vous fera bénéficier de la gamme complète des produits et services Cinesyl, avec le même niveau de qualité et de sérieux qu’à Paris.

Lire, voir, entendre

"Vanitas Vanitatum", une exposition de Renan Pollès

Cinéaste, archéologue, artiste éclectique et touche-à-tout, le directeur de la photographie Renan Pollès met en scène et en lumière certains des objets qui nous entourent, vanités d’hier et d’aujourd’hui.

Libre-échange : comment les Français ont rallié des cinéastes de tous les pays à leur cause
Par Clarisse Fabre

Le Monde, 18 juin 2013
Ce communiqué est envoyé par les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne. Son titre : A Wonderful Victory for European Culture, une merveilleuse victoire pour la culture européenne. Il s’agit de saluer la décision, prise vendredi 14 juin, lors de la rencontre des ministres européens du commerce extérieur à Luxembourg, d’écarter les services audiovisuels et le cinéma des négociations de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Europe.

"Fondu au noir", un ouvrage recommandable
Par Richard Andry, AFC

Sans vouloir passer pour un passéiste, je tiens quand même à dire que l’irruption du numérique dans le 7e art a, pour le moment, fait plus de dégâts tant au point de vue humain que micro-économique qu’il n’a produit de révélations de son génie artistique.

Où Caroline Champetier, AFC, fait partager son expérience et parle des moments forts de sa carrière

Pendant la 3e édition du Festival international du film de La Roche-sur-Yon, qui s’est tenu du 17 au 23 octobre 2012, Caroline Champetier, AFC, s’est proposé, lors d’une conférence, de partager son expérience et de parler des moments forts de sa carrière. Vous trouverez ci-dessous, les retranscriptions de cette conférence réalisées pour l’occasion.

L’Ecole Louis-Lumière invitée d’honneur des "Nuits Photographiques"

Dédié au film photographique, " Les Nuits Photographiques " est un festival ouvert à tous les amoureux de l’image et de la photographie contemporaine (du 26 au 29 juin 2013). L’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière propose de terminer l’année universitaire en venant découvrir une sélection de travaux réalisés par des étudiants de la section photographie et projetés dans le cadre d’une carte blanche qui lui est accordée.

Côté profession

Ici et ailleurs
Caroline Champetier, directrice de la photographie, AFC

Ce qui blesse profondément dans la situation actuelle, c’est l’éclatement du corps social spécifique du cinéma, comme si cette époque assez inventive des années 1980-90, qui a vu l’émergence d’un nouveau cinéma d’auteur à la suite de la Nouvelle Vague, n’était en fait qu’un vaste malentendu et avait abouti, à partir des années 2000, à une période où cette inventivité de contenu et de fabrication était utilisée cyniquement par des forces obscures et contradictoires.

Et maintenant...
Gilles Porte, directeur de la photographie, AFC, réalisateur, SRF, ACID

Pourquoi, à la dernière cérémonie des César, fallait-il que ce soit Kevin Costner qui rende hommage « à tous les chauffeurs et techniciens qui se lèvent tôt pour assurer le confort des autres » tandis que d’autres ne facilitaient pas la prise de paroles d’ingénieurs du son plus expérimentés pour poser des micros ?

Choisir son camp
Olivier Ducastel et Jacques Martineau, réalisateurs

Le cinéma français nous semble soudain bien déchiré. Nous ne nous reconnaissons ni dans les querelles entre réalisateurs, ni dans les bagarres à couteaux tirés entre techniciens et réalisateurs. Et nous n’avons guère envie d’envenimer encore le débat.
Malgré tout, dans ce qui ressemble maintenant à une guerre, il faut choisir son camp.

Programme d’égalité des chances à l’ENS Louis-Lumière

L’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière et la Fondation Culture & Diversité ont sélectionné les 19 candidats de la première édition de la Classe Egalité des Chances pour accéder à l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière.

Jour J – 1
Claude Garnier, directrice de la photographie, AFC

J – 1. Demain la Convention collective sera étendue ou pas… Et dans ma tête ça tourne à toute vitesse. Je suis membre de l’AFC, de l’inter association et du syndicat le SPIAC CGT et dans ces instances, dans ces regroupements, la question de la Convention collective de la production cinématographique résonne fort.

De la Convention collective
Michel Ferry, réalisateur, ARP

Il me semble qu’il faut d’abord remettre les choses en perspective : il est normal et indispensable que la profession soit dotée d’une convention collective, comme tous les autres métiers. Mais elle doit prendre en compte la diversité des pratiques.

Soutenances des mémoires de fin d’études à l’ENS Louis-Lumière

La fin de l’année scolaire coïncide pour beaucoup d’étudiants de nos écoles de cinéma avec la fin de leurs études et le moment de passer leur diplôme, dernier pas avant leur entrée dans la vie professionnelle. Pour information, l’ENS Louis-Lumière communique les sujets, dates et horaires des soutenances publiques des mémoires de recherche et/ou de fin d’études des étudiants en section Cinéma de la promotion 2010-2013.

Douloureuse gestation d’une Convention collective

Suite à la signature, lundi 1er juillet 2013, de l’arrêté d’extension de la Convention collective de la production cinématographique, nous publions ci-dessous une chronologie des principaux temps forts qui ont marqué sa gestation.

Une peau de chagrin
Catherine Schwartz, chef monteuse

Dans ce climat délétère qui règne autour de l’extension de la Convention collective à la production cinématographique, je ne peux m’empêcher de revisiter mes trente années passées dans les salles de montage et ressentir une profonde amertume, voire un certain écœurement qui pourrait me laisser sans voix mais continuant à aimer mon métier, je choisis d’écrire ces quelques lignes.

The Rules of the Game
By Eric Gautier, Director of Photography, AFC

I must say that I am rather dumbfounded by the turn events have taken and the conflict between directors and technicians that is looming on the horizon. Indelible scars have already been made. I do not understand the point of this fratricide war, for our interests are identical. I have always made films for directors.

"La France fait le cinéma le plus cher du monde"
Eric Heumann, producteur

Il a produit Indochine, L’Éternité et un jour ou In the Mood for Love. Gagné un Oscar, une Palme d’or et des César. Parfois perdu beaucoup mais s’est toujours relevé. Aujourd’hui, le producteur Eric Heumann a des choses à dire sur la façon dont se fabrique le cinéma en France. Un système " à la Shadock " qui tourne à vide.

Le fond de l’air est gris
Pascal Lagriffoul, directeur de la photographie, AFC

La Convention collective, qui sert de référence à l’organisation de notre travail, est menacée. Des négociations entre les représentants de nos professions sont en cours, certains réalisateurs se sont exprimés contre cette convention, des producteurs demandent à la renégocier, les pouvoirs publics vont devoir arbitrer...
Chacun va devoir s’exprimer, donner son sentiment, voici le mien.

La règle du jeu
Eric Gautier, directeur de la photographie, AFC

Je dois dire que je suis assez atterré par la tournure des événements et de l’opposition réalisateurs-techniciens qui se dessine. Il en restera d’ores et déjà des traces indélébiles. Je ne comprends pas cette guerre fratricide, nos intérêts sont les mêmes. J’ai toujours fait des films pour les réalisateurs.

L’AFC tient à préciser...

Alors qu’un texte circule au sein de la SRF et sur le Net – suggérant de nouvelles conditions salariales pour les techniciens –, l’AFC tient à préciser qu’elle n’y a pas été associée bien que ses membres restent aussi attachés au dialogue avec les cinéastes qu’à la concertation sociale. (Dessin d’Alexis, 5 ans, enfant inuit - Nord Québec)

Avant-propos

Ingmar Bergman et Sven Nykvist Tournage de De la vie des marionnettes - DR Le 1er juillet 2013, après dix années de négociations, l’arrêté d’extension de la Convention collective de la production cinématographique a été signé. Les déchirements qui ont précédé cette signature ont mis à mal des solidarités que nous pensions indéfectibles. Dans une volonté d’apaisement et pour rétablir le dialogue, nous avons décidé de donner la parole à des citoyens de cinéma soucieux d’engagement et de sincérité. Nous espérons que ces contributions (...)

Synthèse et réflexions autour du rapport d’étape du médiateur de la négociation collective dans la production cinématographique
Valérie Champetier, économiste

La Convention collective du 19 janvier 2012 a été étendue dès ce mois de juillet mais son entrée en vigueur est différée au 1er octobre pour laisser le temps aux organisations syndicales et patronales de revoir les modalités d’application de l’annexe de l’accord relative aux films dits " à économie fragile ".

Collective Labour Agreement for French Cinematographic Production

On 1 July 2013, after ten years of negotiations, the decision to extend the Collective Labour Agreement for French Cinematographic Production was signed.
The wrenching debates that preceded this ratification have caused the end of support that we once thought indefectible.

Comme une fleur
Jacques Maillot, réalisateur, SRF

Donc, en fait, on arrive comme des fleurs en ayant réfléchi un petit peu pendant quinze jours, en ayant rédigé un truc, et on le propose à des gens qui ont négocié pendant sept ans. Donc rien que pour ça, on va se faire retoquer.

Convention collective, la parole à des citoyens de cinéma

Le 1er juillet 2013, après dix années de négociations, l’arrêté d’extension de la Convention collective de la production cinématographique a été signé. Les déchirements qui ont précédé cette signature ont mis à mal des solidarités que nous pensions indéfectibles.

Fracture
Yannick Kergoat, chef monteur

Il y a quelque chose d’exemplaire dans la manière dont la question de l’application de la Convention collective nous a divisés. Je crois qu’il faut partir de là.

Faire le même film
Erwan Kerzanet, chef opérateur du son

Récemment, j’ai participé à une assemblée à La fémis sur le son direct, l’un des ingénieurs du son présents qui parlait de son travail a expliqué combien il était important pour lui de bien se rappeler, aujourd’hui, les raisons premières pour lesquelles il avait choisi de faire du cinéma.

Réponse à Jean-Pierre Thorn
Laurent Cantet, réalisateur, SRF

Cette lettre n’avait à l’origine d’autre destinataire que Jean-Pierre et d’autres fonctions que de lui expliquer, à lui, une position qu’il jugeait trop paradoxale pour pouvoir l’admettre. Elle n’avait pas vocation à devenir une lettre ouverte. Jean-Pierre a jugé intéressant de la soumettre à votre lecture.

Choqué !
Rémy Chevrin, directeur de la photographie, AFC

Convention collective : un mot qui semblerait devenir tabou, presque grossier, dans l’industrie cinématographique. Mais de quoi parlons-nous ? De droit essentiel du travail, comme des droits de l’homme, comme l’ensemble des droits que l’on peut attendre dans une société bien éduquée.

Une défaite de la pensée !
Où Jean-Pierre Thorn, réalisateur, SRF, enrage

J’ai la tristesse de vous dire que j’ai bien lu dans votre texte "Pour sortir de l’impasse" (voir document joint) les propositions de différents niveaux d’application des Conventions collectives Cinéma selon les paliers de financements des films (de 1 à 6). J’avoue être stupéfait d’une telle régression néolibérale de la pensée !

Pourquoi faisons-nous ce métier ?
François de Morant, chef opérateur du son, AFSI

C’est tout simplement un métier que j’aime parce que je me sens comme un contrebassiste d’un orchestre. J’exécute une œuvre d’un opéra et je suis content d’être l’interprète exécutant qui exprime son talent sous la direction du chef d’orchestre (le réalisateur). Ce dernier en est très souvent le compositeur.

La convention collective vue par le réalisateur Alain Guiraudie

Interrogé par le quotidien Libération à l’occasion d’un entretien au sujet de son dernier film, L’Inconnu du lac, où il « mêle le quotidien à l’extraordinaire », le réalisateur Alain Guiraudie donne son point de vue sur le cinéma " dit de la diversité " et la convention collective.

Les propositions du "Collectif de cinéastes"

Faisant suite aux débats autour de la convention collective, un collectif de cinéastes principalement composé de Stéphane Brizé, Malik Chibane, Catherine Corsini, Pascale Ferran, Robert Guédiguian, Agnès Jaoui, Cédric Klapisch, Christophe Ruggia, Pierre Salvadori et Céline Sciamma et qui par ailleurs a pris récemment la direction de la SRF a publié un " Appel pour sortir de l’impasse " ainsi qu’une série de propositions que vous trouverez en pièce jointe au format PDF.

Convention collective, contributions diverses
Richard Andry, AFC, Diane Baratier, AFC, Bernard Blancan, Laurent Dailland, AFC, Patrick Duroux, AFC, Antoine Héberlé, AFC, Denis Lenoir, AFC, ASC, Philippe Van Leeuw, AFC

Parmi les nombreuses contributions qui ont nourri le hors série consacré à la Convention collective, voici rassemblés, en complément de ceux publiés séparément, des extraits d’écrits de Richard Andry, AFC, Diane Baratier, AFC, Bernard Blancan, Laurent Dailland, AFC, Patrick Duroux, AFC, Antoine Héberlé, AFC, Denis Lenoir, AFC, ASC, et Philippe Van Leeuw, AFC.

Jacques Deschamps écrit à Jean-Pierre Thorn, tous deux cinéastes

Nous publions avec son accord un courrier du réalisateur Jacques Deschamps adressé à Jean-Pierre Thorn suite à la lecture de son texte "Une défaite de la pensée !" où celui-ci réagissait vivement à un autre texte, "Pour sortir de l’impasse", rédigé par un "Collectif de cinéastes".

Vive le cinéma !
Jean-Jacques Bouhon, directeur de la photographie, AFC

J’ai été très touché d’entendre le désarroi de quelques étudiants des départements dits " instrumentaux " de La fémis. Tout à coup, le rêve qu’ils faisaient, pour certains depuis longtemps, de faire partie de la " grande famille du cinéma " se confrontait à la dure réalité des intérêts particuliers et commerciaux et des egos singulièrement surdéveloppés de certains.