Sur les écrans

A propos de "Roma", réalisé et photographié par Alfonso Cuarón
Par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens de Camerimage

Roma est un film très personnel pour Alfonso Cuarón, construit autour de la mémoire, comme une ode au temps et à l’espace. Suivant le trajet humain d’une simple domestique dans le Mexique des années 1970, le film ressemble avant tout à une œuvre de photographe, entre les paysages de Ansel Adams et les corps de Sebastião Salgado. Décidant de signer non seulement le scénario, la mise en scène, le montage et la photographie, le réalisateur star mexicain est venu démontrer avec maestria qu’il n’était pas en compétition cette année juste "pour participer". Avec un réel enthousiasme, il est venu répondre aux questions des festivaliers à l’issue d’une projection bondée. (FR)

Retour sur l’atelier FilmLight
Par Thierry Beaumel pour l’AFC

Nos associés à Camerimage

Une salle pleine, l’organisation obligée de limiter les entrées et pousser les gens à regarder le workshop sur les écrans à l’extérieur. Trois intervenants, Andreas Minuth, étalonneur, Daniele Sirugusano ingénieur, et Rolf Coulange, BVK, chef opérateur. C’est parti pour trois heures dans la pénombre à suivre les démonstrations sur un grand écran relié à un Baselight.

Entretien avec Claire Pijman, NSC, à propos de "Living the Light - Robby Müller", qu’elle a réalisé et photographié
"Le journal d’un artiste", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens de Camerimage

Dans un documentaire touchant et original, la directrice de la photographie et réalisatrice néerlandaise Claire Pijman, NSC, offre un portrait du chef opérateur Robby Müller, NSC, collaborateur mythique de Wim Wenders, Jim Jarmusch et Lars Von Trier. Le film est bâti sur une série d’archives personnelles transmises à la réalisatrice par Robby Müller dans les dernières années de sa vie. La maladie l’empêchant alors de s’exprimer, c’est avant tout à travers ce journal intime tourné en vidéo 8 mm que l’artiste nous transmet un précieux testament, plusieurs cinéastes venant en complément partager leur souvenirs. (FR)

A propos du travail du directeur de la photographie Robbie Ryan, BSC, ISC, sur "La Favorite", de Yórgos Lánthimos
"Dancing Queen", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens de Camerimage

Dans un déluge de plans réalisés au grand angle, le réalisateur grec Yórgos Lánthimos propose cette année à Camerimage une sorte de version lesbienne et Rock ’n’ Roll des Liaisons dangereuses. Un jeu d’échecs, de séduction et de pouvoir entre trois femmes au sommet de la hiérarchie dans l’Angleterre de 1710. Lumière naturelle, fish-eye et panoramiques filés sont au programme de ce voyage dans le temps un peu hors normes, qui évoque à la fois Barry Lindon pour son utilisation de la lumière naturelle, l’univers du théâtre - pour son quasi huis clos dans un château -, et l’univers de certains vidéo-clips pour son choix d’optiques. C’est le très Rock ’n’ Roll Robbie Ryan (badge des Rolling Stones accroché à son chandail bleu troué) qui s’est prêté au traditionnel jeu des questions-réponses à l’issue de la projection peu avant minuit.

Le directeur de la photographie Linus Sandgren, FSF, parle de son travail sur "First Man", de Damien Chazelle
"The Dark Side of the Moon"

Les entretiens de Camerimage

Volontairement très éloigné de la traditionnelle saga héroïque américaine, le biopic de Damien Chazelle, First Man (Le Premier homme sur la Lune) se veut intimiste et sombre, et dépeint les difficultés d’un couple à la suite de la perte de leur premier enfant. Alternant beaucoup de techniques de prise de vues différentes selon les séquences, Linus Sandgren, FSF, fait de nouveau équipe avec le jeune réalisateur, tous deux oscarisés pour La La Land. Il nous parle de cet aspect peut-être un peu moins spectaculaire, mais tout aussi important pour lui, de la fabrication du film. (FR)

Le directeur de la photographie Florian Hoffmeister, BSC, parle de la série "The Terror"

Les entretiens de Camerimage

Entre étude historique et conte fantastique, la série "The Terror" est adaptée du livre culte de Dan Simmons narrant l’expédition britannique de 1848 partie dans l’Arctique à la recherche du passage du Nord-Ouest. Les deux bateaux (le HMS Terror et l’Erebus) ayant disparu sans jamais laisser de traces, le producteur Ridley Scott trouve ici une nouvelle déclinaison d’un thème qu’il explore depuis le premier Alien, il y a quarante ans. (FR)

Sony à Camerimage 2018

Nos associés à Camerimage

Sony est à nouveau présent au festival Camerimage à Bydgoszcz, en Pologne, du 10 au 17 novembre à l’Opera Nova. Venez découvrir le nouveau système de déport de capteur de la Venice ainsi que le nouveau moniteur de référence 4K/HDR BVM-HX310. Fabien Pisano, Directeur Sony Professionnel Europe du Sud, sera également présent sur place les jeudi 15 et vendredi 16 novembre.

Retour sur la rencontre avec Jean-Jacques Annaud et Jean-Marie Dreujou, AFC
Par François Reumont pour l’AFC

Camerimage 2018

Le réalisateur Jean-Jacques Annaud et son directeur de la photo actuel, Jean-Marie Dreujou, AFC, ont profité de leur présence à Camerimage pour montrer en avant-première les deux premiers épisodes de la série "La Vérité sur l’affaire Harry Quebert", annoncée en diffusion pour le mercredi 21 novembre, à 21h sur TF1. Une mini-série de 10 épisodes adaptée de l’œuvre de Joel Dicker (prix Goncourt des lycéens 2012). Tourné au Canada (bien que censé se dérouler dans le Maine), ce thriller sur deux époques, produit en anglais avec un casting et une mise en image très couleur locale rassemblant à l’écran Patrick Dempsey (dans le rôle titre), Ben Schnetzer et Damon Wayans Junior. A l’issue de la projection, les deux cinéastes se sont prêtés à une série de questions-réponses avec l’assistance.

Camerimage 2018, l’installation

Camerimage 2018

Avant la soirée d’ouverture, samedi 10 novembre, les partenaires techniques de Camerimage se sont installés au 1er étage de l’Opera Nova. Voici quelques brefs moments en images du montage de leurs stands.

0 | 18 | 36 | 54 | 72 | 90 | 108 | 126 | 144 | ... | 2070