Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

Une défaite de la pensée !
Où Jean-Pierre Thorn, réalisateur, SRF, enrage

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

J’ai la tristesse de vous dire que j’ai bien lu dans votre texte "Pour sortir de l’impasse" (voir document joint) les propositions de différents niveaux d’application des Conventions collectives Cinéma selon les paliers de financements des films (de 1 à 6). J’avoue être stupéfait d’une telle régression néolibérale de la pensée !

Convention collective : l’AFC communique

Actualités AFC

Paris le 19 mars 2012,
LʼAFC, réunie en assemblée générale ordinaire le 17 mars 2012, a voté
à lʼunanimité son soutien à la mise en place de la nouvelle convention
collective signée récemment entre l’API et les organisations syndicales CFTC, CGC, FO, SFR-CGT, SNTPCT et SNTR.
LʼAFC et lʼensemble de ses membres souhaitent que cette convention
soit rapidement appliquée et étendue.
L’absence de convention collective risquerait de déstabiliser les
pratiques salariales d’une profession déjà mise à mal par les mutations
que l’industrie cinématographique a subies lourdement ces
dernières années.

Lettre ouverte
En réponse au rapport de la Cour des comptes

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

Dans une lettre du 20 février publiée dans l’hebdomadaire Ecran Total, plusieurs associations représentant les techniciens du film ont réagi au rapport de la Cour des comptes qui pointe le déficit du régime d’indemnisation chômage des intermittents.
Le rapport de la Cour des comptes sur le déficit du régime chômage des Intermittents du spectacle a été largement repris dans la presse.
Ce qui est cité dans ce rapport n’est a priori pas contestable ; regrettons seulement que le texte ne mentionne pas l’existence du système de délais de carence, qui décale le versement des indemnités de quelques jours, à parfois plus de six mois, selon les durées et les rémunérations des emplois exercés.

Lettre ouverte à M. Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication
De l’AFAR, l’AFCCA, l’AFC, l’AFR, l’AFSI, l’ARDA, LMA, LSA

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

Paris, le 22 juin 2011
Monsieur le ministre,
À l’occasion de l’inauguration de la Fête du Cinéma le 22 juin, nous souhaitons poser la question suivante : quel cinéma voulons-nous ? Au Festival de Cannes cette année, le cinéma français était particulièrement bien représenté et tous nous nous en sommes félicités. Et pourtant, parmi les 12 films sélectionnés (en Sélection officielle, à la Quinzaine des Réalisateurs, à la Semaine de la Critique, et sans compter les co-productions françaises), combien se sont réalisés avec un budget suffisant ? Sur combien de ces films les techniciens ont-ils été payés à - 10, - 20, voire - 50 % du salaire " minimum " conventionnel ?

Christine Albanel veut maintenir l’allocation provisoire des intermittents au-delà de 2007
par Clarisse Fabre

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

Le Monde, 28 juillet 2007

Comme si elle souhaitait prévenir un nouveau conflit, la ministre de la culture et de la communication, Christine Albanel, a décidé de faire un geste pour les intermittents du spectacle. « La ministre va militer pour que le système d’allocation provisoire soit prolongé au-delà de 2007.

Deux grilles de salaires proposées par l’APC en fonction de l’économie des films

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

L’APC (Association des producteurs de cinéma) propose deux grilles de salaires en fonction de l’économie des films.
Une grille majorée de 30 % par rapport à une grille socle concerne tous les films de plus de 5 millions d’euros et les films publicitaires. La grille socle concerne les films d’un budget inférieur. Le texte de la nouvelle convention limite également le recours aux stagiaires. Surtout, il en appelle au CNC, garant de la validité de ses règles.

Le SNTPCT réagit aux propositions faites par les syndicats de producteurs

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

Il dénonce la position des producteurs sur la rémunération minimum et les récentes grèves. Sur les propositions de grilles de salaires variables en fonction du budget des films, grilles proposées par l’APC et le SPI notamment, il estime les positions des producteurs contraires au Code du Travail qui précise « qu’à travail égal, salaire égal ».

Le nouveau régime des intermittents déjà contesté, à peine entré en vigueur
par Clarisse Fabre

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

Le Monde, 1er-2 avril 2007

Si la réforme de l’assurance-chômage des intermittents du spectacle doit s’appliquer le 1er avril, va-t-elle être remise en cause après l’élection ? La question se pose à la lecture des promesses - un peu rapides ? - des principaux candidats à l’élection présidentielle.

0 | 18 | 36 | 54 | 72