A 14 ans

A 14 ans est le film d’une jeune femme de 23 n’ayant jamais fait d’études de cinéma ni de court métrage mais n’ayant, selon les mots de Benoît Jacquot qui l’a présentée à Kristina Larsen, « pas froid aux yeux ». Kristina, des Films du Lendemain, m’a donc demandé d’accompagner Hélène Zimmer tout au long de la préparation et de la fabrication du film.

Les premiers échanges à partir d’un texte brillant et ultra dialogué racontant la dernière année de collège de trois adolescentes se sont faits autour de films que nous aimions elle et moi, La Ciénaga, de Lucrecia Martel, Fish Tank, d’Andrea Arnold… A partir de là, tout un système de références s’est mis en place, beaucoup de photos et d’images contemporaines dont le point commun était la posture des corps dans l’espace. Elle souhaitait saisir ces moments adolescents où ce qui n’a pas encore de forme en prend une par l’extérieur, dans le rapports aux autres, les affrontement avec parents et professeurs, la fusion parfois animale avec les copains, les tentatives sexuelles.

La banlieue blanche était son autre sujet, Carrière-sur-Seine, un agrégat urbanistique confus à quelques minutes de RER de La Défense. Nous avons tourné l’été puis l’automne, sur sept semaines, dans un collège de Carrière-sur-Seine avec une Sony F55 nouvellement arrivée à TSF que mon équipe et moi découvrions, conduits par Eric Martin et Réginald Gallienne de Technicolor ; pour les optiques une série Zeiss T 2,1 et un zoom 25-250 mm qui n’a plus quitté la caméra.

Le principe a souvent été d’interpréter la scène de façon non littérale, chercher les masques et les angles qui décalent le regard. J’ai plus d’une fois eu le sentiment de me lancer dans des bœufs de jazz.
Nos jeunes acteurs, pour la plupart non professionnels, se sont jetés assez joyeusement dans la danse, il y a parmi eux des acteurs nés de ceux qui tiennent la scène dans les cours de collège, tchatcheurs ou tchatcheuses admirables.

Le travail d’image doit beaucoup à mon équipe, Martin Roux et Arthur Scharwtz, Thibault de Saint-André, Guy Auguste Boléat et leurs coéquipiers.
Il me semble que l’intimité avec laquelle Yann Dedet et moi avons travaillé dès le tournage donne au film une fluidité et une souplesse " adolescente ". Je souhaite à beaucoup d’entre nous de voir leurs images interprétées par un monteur aussi talentueux.

A 14 ans, écrit et réalisé par Hélène Zimmer
Produit par Kristina Larsen / Films du Lendemain

Dans le portfolio ci-dessous, quelques photogrammes extraits de A 14 ans

Portfolio

Équipe

Assistants opérateurs : Martin Roux et Arthur Scharwtz
Chef électricien : Thibault de Saint-André
Chef machiniste : Guy Auguste Boléat

Technique

Matériel caméra : TSF Caméra (Sony F55, série Zeiss T 2,1 et zoom 25-250 mm)
Matériel machinerie, lumière : TSF Grip, TSF Lumière
Laboratoire : Technicolor
Effets spéciaux : Mikros image