Al Pacino

Réalisation
Interprétation

Résultats de la recherche

Films (35)

Articles (19)

Le directeur de la photographie Benoît Delhomme, AFC, parle de son travail sur "Lawless", de John Hillcoat

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Continuant sa carrière aux USA, après le Wilde Salome réalisé par Al Pacino qui était projeté au dernier festival de Venise, Benoit Delhomme, AFC, signe aujourd’hui l’image de Lawless. Avec The Proposition en 2005, c’est sa deuxième collaboration avec le réalisateur australien John Hillcoat et Nick Cave, son compatriote chanteur et écrivain au scénario.
Ce film bénéficie d’un des castings des plus prestigieux du 65e Festival de Cannes (Guy Pearce, Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jessica Chastain, Mia Wasikowska et Gary Oldman). (F. R.)

Cinematographer Benoît Delhomme, AFC, discusses his work on Jon Hillcoat’s "Lawless"

Les entretiens au festival de Cannes

After working on Wilde Salome directed by Al Pacino, which was screened at the last Venice Film Festival, Benoît Delhomme, AFC, continues his career in the USA by filming Lawless. Following The Proposition in 2005, this is his second collaboration with Australian director John Hillcoat and his fellow countryman Nick Cave, singer and screenwriter.
This film has one of the most prestigious casts of any presented at the 65th Cannes Film Festival (Guy Pearce, Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jessica Chastain, Mia Wasikowska et Gary Oldman). (F. R.)

Entretien avec le directeur de la photographie Benoît Delhomme, AFC, à propos du film "Chatroom" de Hideo Nakata
En sélection officielle du Festival de Cannes 2010, Un Certain Regard

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Chatroom : quand le virtuel dépasse la réalité

Après plusieurs films aux USA aux cotés d’Al Pacino, Anthony Minghella ou Michael Hafstrom, Benoît Delhomme continue sa carrière internationale en signant Chatroom, le nouveau thriller du réalisateur Hideo Nakata. Une production britannique, tournée en grande partie aux studios de Shepperton qui propose un mélange entre réalité et univers virtuel online. Un film présenté dans la Sélection officielle, Un certain regard.

Travailler avec Julian Schnabel sur "At Eternity’s Gate"
Par Benoît Delhomme, AFC

Les entretiens de Camerimage

Je me souviens de la première fois où j’ai rencontré Julian. C’était il y a douze ans, à Los Angeles, alors que je tournais Salomé, que mettait en scène Al Pacino. Un film indépendant très expérimental, et comme Al jouait et mettait en scène tout à la fois, je me retrouvais souvent très seul à décider des plans et des angles de caméra.

Entretien avec TSF, maison de location caméra, lumière, machinerie
par Dominique Gentil, Eric Guichard, Marc Koninckx

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Cet entretien a eu lieu dans les locaux de TSF en juillet 2007 en présence de Danys Bruyère, directeur général adjoint Exploitation & Technologie de TSF, Frédéric André, directeur général adjoint Commercial – Développement, et Laurent Kleindienst, directeur commercial adjoint, ainsi que les directeurs de la photographie " AFC " Dominique Gentil, Eric Guichard et Marc Koninckx.

L’enfer d’"Apocalypse Now"
par Didier Peron

Revue de presse

Libération, http://www.ecrans.fr

« Ses propres ténèbres étaient impénétrables. Je le regardais comme on regarde un homme gisant au fond d’un précipice où le soleil ne pénètre jamais. » C’est ainsi que Marlow, le narrateur d’Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad décrit Kurtz, ce négociant d’ivoire devenu fou au fin fond de la jungle africaine (le Congo belge des années 1870) et régnant en despote illuminé sur des indigènes anthropophages ayant fait de lui un dieu blanc « vacillant, long, pâle, indistinct comme une vapeur exhalée par la terre ».

Dernière minute : la rencontre entre Jerry Schatzberg et l’ENS Louis-Lumière reportée
au samedi 17 novembre

Rencontres, Projections, Diffusions

Les Rencontres cinématographiques de la Seine-Saint-Denis, qui se déroulent du 9 au 18 novembre 2007, accueillent le réalisateur Jerry Schatzberg. Dans le cadre d’un hommage qui lui est consacré pendant dix jours sur le département, nous vous invitons à venir le rencontrer à l’Ecole pour une discussion autour de son travail de cinéaste et photographe.

Denis Lenoir, AFC, ASC, entre deux
Par Ariane Damain Vergallo pour Leitz Cine Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Denis Lenoir était déjà un chef opérateur confirmé quand il a lu l’essai que Pierre Bourdieu avait écrit sur la photographie, Un art moyen. L’hypothèse selon laquelle "les cancres de la bourgeoisie" réussissaient particulièrement bien dans la photo - une manière pour eux de ne pas se déclasser - l’avait intéressé. Denis Lenoir, qui ne s’était jamais soucié de travailler à l’école et qui était né dans ce milieu, s’était finalement reconnu dans cette analyse.

Le "Global Cinematography Institute" invite Denis Lenoir, AFC, ASC

Ecoles, Formation et Ateliers

En réponse à l’évolution du rôle du directeur de la photographie et aux lacunes en matière de savoir dues au renouvellement incessant des techniques, le "Global Cinematography Institute" organise des sessions d’"Expanded Cinematography", un programme de formation continue destiné aux directeurs de la photo en activité et aux professionnels. Denis Lenoir, AFC, ASC, sera l’"artiste invité" pour animer le cours de la session de juillet.

Director of photography Benoît Delhomme, AFC, discusses his work on James Marsh’s "The Theory of Everything"
The Theory of Everything : a "biopic" between Douglas Sirk and Kristof Kieslowski

Les entretiens à Camerimage

After working on a gangster movie written by Nick Cave, a biblical movie based on a story by Oscar Wilde, and a spy movie based on a story by John le Carré, Benoît Delhomme, AFC, just filmed the biopic dedicated to the life of Stephen Hawking and his romance with his first wife, Jane. A film by James Marsh, a British director of documentaries who received an Oscar in 2007 for Man on Wire. (F.R.)

Les sélections de la 68e Mostra dévoilées
Sept films en sélection et un film hors compétition photographiés par des directeurs de la photographie de l’AFC

Films AFC dans les festivals

La 68e édition du Festival de Venise se tiendra du 31 août au 10 septembre prochains. Présidé par Darren Aronofsky, le jury sera composé de l’artiste et réalisatrice finlandaise Eija-Liisa Ahtila, du musicien américain David Byrne, du réalisateur italien Mario Martone, du réalisateur américain Todd Haynes, de l’actrice italienne Alba Rohrwacher et du réalisateur français André Téchiné.
Quelques-uns des films français sélectionnés, leurs directeurs de la photographie, les diverses sélections et autres informations...

Entretien avec le directeur de la photographie Benoît Delhomme, AFC, à propos de son travail sur "The Theory of Everything", de James Marsh
The Theory of Everything : un "biopic" entre Douglas Sirk et Kristof Kieslowski

Les entretiens à Camerimage

Après un film de gangsters écrit par Nick Cave, un film biblique d’après Oscar Wilde et un film d’espionnage d’après John le Carré, Benoît Delhomme, AFC, met en images le " biopic " consacré au chercheur Stephen Hawking, et à sa romance avec sa première femme, Jane. Un film de James Marsh, réalisateur britannique de documentaires qui a notamment reçu l’Oscar en 2007 pour Man on Wire (Le Funambule). (FR)

L’affiche du 64e Festival de Cannes

festival de Cannes 2011

Avant d’annoncer sa Sélection officielle, le Festival de Cannes a dévoilé son affiche : l’image de la 64e édition est une photo de Faye Dunaway prise par Jerry Schatzberg en 1970.
Modèle de sophistication et de grâce intemporelle, elle incarne un rêve de cinéma que le Festival de Cannes souhaite entretenir.

Denis Lenoir, AFC, ASC, the go-between
By Ariane Damain Vergallo for Leitz Cine Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Denis Lenoir is already a confirmed cinematographer when he reads Pierre Bourdieu’s essay, Photography : A Middle-brow Art.
The idea that ‘‘bourgeoisie dunces’‘ are particularly successful in photography - a way for them not to downgrade - has always interested him. Born in that milieu and a “lazy, lousy student,” Denis Lenoir totally recognizes himself in that analysis.