ArriLaser

Postproduction

Résultats de la recherche

Films (6)

Articles (20)

De l’argentique pour le maire
Entretien avec le directeur de la photographie Sébastien Buchmann, AFC, à propos de son travail sur "Alice et le maire", de Nicolas Pariser

Les entretiens au Festival de Cannes

Issu de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, spécialité Cinéma, Sébastien Buchmann, AFC, exerce son talent entre documentaire et fiction. Il a travaillé à plusieurs reprises avec Dominique Marchais, réalisateur de documentaires engagés (La Ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). Côté fiction, il est le fidèle collaborateur de Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, de Mickhaël Hers, Amanda, et de Nicolas Pariser qu’il accompagne encore aujourd’hui pour son nouvel opus philosophico-politique, Alice et le maire, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Entretien avec Digimage Cinéma

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Rencontre avec Digimage Cinéma à l’occasion de la création de Digimage Cinéma - Le Lab, peut-être le dernier laboratoire photochimique à être créé en France.
Dirigé par Denis Auboyer, Digimage existe depuis 2000 mais c’est vers 2003 que commence à se construire une " identité cinéma ". Aujourd’hui toutes les installations et les départements sont regroupés sur le site de Montrouge, sauf pour ce nouveau laboratoire situé à Joinville dans le bâtiment entièrement rénové de l’ex-GTC.

Chaîne numérique HD à GTC

Laboratoires, Postproduction, VFX

GTC vient de se doter d’une chaîne numérique HD complète. Cette chaîne se compose d’une carte HD pour le Spirit Data Ciné, d’un système eQ de Quantel comprenant 80’ de capacité disque avec l’option QColor, d’une station de travail QPaintbox pour la retouche et les génériques, d’un disque Wsd/Hd de Accom doté d’une capacité de 20’, le tout connecté par un réseau GigaEthernet, et d’un magnétoscope Sony Hdcam SR.

Un laser encore plus rapide
département du cinéma numérique de Mikros Image

Technique

Le département du cinéma numérique de Mikros Image a choisi d’améliorer les performances de son imageur film Arrilaser pour répondre à la demande croissante des reports numériques de très haute qualité. « Avec cette nouvelle configuration, le report film est tout simplement deux fois plus rapide », précise Gilles Gaillard responsable du secteur pour Mikros Image. « Toutes les pièces optiques de la machine ont subi des améliorations structurelles pour répondre aux nouveaux objectifs de célérité. Il en résulte une accélération substantielle qui correspond à (...)

Quinta Industries et les effets visuels, et l’étalonnage, de "Lucky Luke "
de James Huth, photgraphié par Stéphane Le Parc

Laboratoires, Postproduction, VFX

Ce film a nécessité un travail complexe de 3D sur les effets visuels. Nous pouvons notamment citer le travail réalisé afin de rendre parlant le cheval " Jolly Jumper ". Ce dernier a en effet nécessité une modélisation en 3D d’une bouche de cheval afin de pouvoir l’animer.
On peut également souligner le travail important de conception 3D pour le bandit manchot (ville reconstituée en 3D) pour lequel seul le rez-de-chaussée existait en prises de vues réelles. Une présentation plus en détails de ce travail sur les effets visuels aura lieu à Parisfx.

Channa Deshapriya, directeur de la photographie sri lankais
s’entretient avec Eric Guichard et Tommaso Vergallo

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Lors d’une visite au bureau de l’AFC, Channa Deshapriya, directeur de la photographie de Sulanga enu pinisa (La Terre abandonnée, prix ex-æquo de la Caméra d’Or cette année à Cannes) de Vimukthi Jayasundara, s’est entretenu avec Tommaso Vergallo, directeur des productions cinéma numérique chez Digimage, et Eric Guichard.
Asoka Handagama, réalisateur de A Letter of Fire, a effectué les traductions.

L’actualité mensuelle d’Arri

Technique

Parmi les sujets d’actualité d’Arri, le Festival du Cinéma Américain de Deauville, la Mostra de Venise, le meilleur pour le HDR, le stabilisateur Trinity Arri CSS, le rig Maxima Arri CSS, le partenariat avec Planning Caméra, les mises à jour des Alexa SXT, les poignées Arri Master Grips, un article et deux entretiens concernant trois films.

"Le Salaire de la peur" projeté à Cannes Classics dans une version restaurée par Hiventy

Nos associés à Cannes

Le Salaire de la peur a été restauré par TF1 Studio, en collaboration avec la Cinémathèque française et le soutien du CNC, des Archives audiovisuelles de Monaco, de Kodak et de CGR cinémas. L’ensemble des travaux s’est déroulé chez Hiventy à Joinville, laboratoire qui maintient un outil photochimique complet au côté de ses activités numériques.

Entretien avec Béatrice Mizrahi et Laurent Desbruères (Digimage) à propos du film " Les Aiguilles rouges "
par François Reumont

Laboratoires, Postproduction, VFX

Après plus de vingt ans d’absence des plateaux, Les Aiguilles rouges marque le retour à la réalisation de Jean-François Davy qui a décidé de porter à l’écran une histoire autobiographique, celle de la randonnée alpine d’un groupe de scouts en 1960. Pour la mise en images de ce film en montagne, le réalisateur a confié l’image aux bons soins de la directrice de la photographie Béatrice Mizrahi, qui a utilisé la chaîne d’étalonnage numérique de Digimage et a été accompagnée par le coloriste Laurent Desbruères. Tous deux nous en dévoilent les aspects de fabrication.

Un nouvel arrivant dans le monde de la restauration en France, L’Image Retrouvée
Par Rémy Chevrin, AFC

Laboratoires, Postproduction, VFX

Forte de son expérience reconnue en Italie au travers de son laboratoire "mère", L’Immagine Ritrovata, installé à Bologne depuis quelques décennies, L’Image Retrouvée s’installe à Paris, place de Clichy, au-dessus du cinéma Pathé Wepler s’entourant d’une équipe dynamique et compétente dirigée par Béatrice Valbin et Thomas Rosso.

Au festival de Locarno, 9 m2 pour deux, par Jimmy Glasberg

Films AFC dans les festivals

Le film 9 m2 pour deux que j’ai co-réalisé avec Joseph Césarini est enfin terminé. Première copie 35 mm, étalonnée avec talent sur le " Lustre " par Alexandra Pocquet, " shootée " sur Arrilaser chez Mikros, développée et tirée par le labo Arane. Nous avons été sélectionnés pour une première présentation au festival de Locarno dans la section Cinéastes du présent.