Accueil de l'AFC > Lire, voir, entendre > Regard sur la photographie > Artcurial propose aux enchères 160 photographies de Willy Ronis

Artcurial propose aux enchères 160 photographies de Willy Ronis

dimanche 11 décembre 2016 - Modifié le 11/12

La maison Artcurial met en vente aux enchères, mardi 13 décembre 2016, près de 160 œuvres de Willy Ronis – emblématiques ou plus intimes – provenant de la collection du petit-fils du photographe de l’école humaniste, Stéphane Kovalsky. Il souhaite ainsi rendre un hommage personnel à son grand-père, rappelant avec cet évènement la place occupée par celui-ci dans l’histoire de la photographie des cinquante dernières années du XXe siècle.

Willy Ronis est décédé le 11 septembre 2009. Il avait par deux fois légué à l’Etat français l’ensemble de son œuvre, en 1983 et 1989. L’essentiel de ce fonds est conservé à la Médiathèque du patrimoine. Au-delà du legs à l’Etat, Willy Ronis a donné à son petit-fils 6 000 clichés provenant de ses archives privées. C’est parmi cet ensemble qu’ont été choisies les 160 œuvres proposées aux enchères.
Couvrant toutes les années de travail du photographe, elles offriront un panorama complet de celui-ci et retraceront ses grandes étapes : Paris, Belleville-Ménilmontant, le monde du travail, les congés payés, les nus, le ski, l’Allemagne de l’Est, etc. Une exposition se tient à la maison de vente jusqu’au mardi 13 décembre.

Willy Ronis, "Autoportrait aux flashes", Paris, 1951
Willy Ronis, "Autoportrait aux flashes", Paris, 1951
Photo dont une épreuve argentique sur papier Agfa (c.1970), signée, est en vente chez Artcurial

Vente le 13 décembre à 19 heures
7, Rond-point des Champs Elysées - Paris 8e

- Communiqué de presse sur le site Internet d’Artcurial.


Tout l'univers AFC