Camerimage 2019 vu par...

Par Jean-Marie Dreujou, AFC

par Jean-Marie Dreujou

[English] [français]

J’étais membre du jury "Director’s Debut", la sélection des premiers et deuxièmes films, au festival Camerimage, avec Rob Epstein (président), réalisateur, scénariste et producteur, et Jan Roelfs, "production designer", qui cette année recevait le "Camerimage Award to Production Designer with Unique Visual Sensitivity".

Dix films composaient la sélection, projetés au Cinema City, un multiplex situé à côté du Palais du festival, équipé malheureusement d’écrans métallisés. Ce problème devrait être résolu l’année prochaine. Nous avons attribué l’Award à Paxton Winters pour son film Pacified, filmé par Laura Merians qui, elle, a reçu l’Award dans la compétition "Cinematographer’s Debuts". Pacified est un premier film, où la dramaturgie, la direction d’acteurs, la mise en scène et l’image sont parfaitement réussies. J’espère que vous aurez l’occasion de le découvrir en salles prochainement.

Paxton Winters et Rob Epstein
Photo Jean-Marie Dreujou
Paxton Winters et Laura Merians
Photo Jean-Marie Dreujou

Comme chaque année, le festival Camerimage est un endroit très convivial où tout le monde est heureux de se retrouver. Il est agréable de discuter avec nos membres associés, de rencontrer de nouveaux collègues venus du bout du monde, et de renforcer les liens avec les anciennes connaissances.
Cette année, nous avons beaucoup échangé autour de nos conditions de travail, de la conservation de nos images et de la restauration de celles-ci, ces problèmes étant souvent les mêmes pour tous les "cinematographers" du monde. Imago étant devenu l’International Federation of Cinematographers, je ne doute pas que toutes nos forces se regroupent pour travailler ensemble.
Kees van Oostrum, le président de l’ASC, a annoncé, le soir de la cérémonie d’ouverture du festival, le rapprochement entre l’ASC et Imago. L’AFC est aussi en discussion avec Imago pour un éventuel rapprochement. A suivre…