Chevereau

Loueurs

Résultats de la recherche

Articles (12)

Où Claude, Evelyne et bien d’autres cessèrent de se languir au fond d’une boîte à chaussures...
par Eric Dumage, AFC, et Jean-Noël Ferragut, AFC

Actualités AFC

Le hasard fait parfois bien les choses. Nous sommes un dimanche soir, juste avant la fermeture du dernier Salon des vieux papiers – il s’est tenu en février, pour la première fois cette année sous la Halle Freyssinet (Paris 13e) –, quand une boîte en carton rectangulaire ne payant pas de mine, à première vue, du genre boîte à chaussures passablement écornée, attire notre attention.
Sur celle-ci, remplie à ras bord d’une pile de petits tirages photographiques (13 x 18 au plus), de toute évidence d’époque, on peut lire, écrit en travers de la main du marchand qui la propose, la mention " Collection Chevereau ". Ça alors !

Entretien avec TSF, maison de location caméra, lumière, machinerie
par Dominique Gentil, Eric Guichard, Marc Koninckx

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Cet entretien a eu lieu dans les locaux de TSF en juillet 2007 en présence de Danys Bruyère, directeur général adjoint Exploitation & Technologie de TSF, Frédéric André, directeur général adjoint Commercial – Développement, et Laurent Kleindienst, directeur commercial adjoint, ainsi que les directeurs de la photographie " AFC " Dominique Gentil, Eric Guichard et Marc Koninckx.

Panavision-Alga : l’image, une aventure
par Alain Coiffier

Mouvements, nominations, nouveaux locaux, nouvelles coordonnées

Lors de l’arrivée d’Alain Coiffier à la tête de Panavision-Alga, je lui avais demandé de nous livrer son parcours et les perspectives qu’il envisageait pour l’avenir de la société. Alain nous a envoyé ce texte qui permet à tous ceux qui ne le connaissaient pas de mieux découvrir son parcours professionnel et son point de vue après quelques mois d’activités très chargées au sein de Panavision France.
Bonne lecture à tous, Eric Guichard

Death of Roger Cuvillier, father of the Pan Cinor zoom lens
By Marc Salomon, consulting member of the AFC

Roger Cuvillier

Roger Cuvillier had revolutionized the professional cinematography lens by releasing a variable-focus lens in 1956, the Pan Cinor, manufactured in Dijon in the SOM Berthiot factories. This was a 38.5-154mm lens at f/3.8, which was designed according to the principles of optical compensation and which followed a series of small zoom lenses designed in the early 50s for amateur 8 and 16mm formats.

Disparition de Roger Cuvillier, père du zoom Pan Cinor
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Roger Cuvillier

Roger Cuvillier avait révolutionné l’optique cinématographique professionnelle en commercialisant, dès 1956, un objectif à focale variable baptisé Pan Cinor et fabriqué à Dijon dans les usines SOM Berthiot. Il s’agissait alors d’un 38,5-154 mm ouvrant à f3,8, développé selon le principe de la compensation optique et qui faisait suite à une série de petits zooms mis au point dès le début des années 1950 pour les formats amateurs 8 et 16 mm.

Micro Salon en images, un dernier flash-back avant l’édition 2015 !

2014

Après les deux premiers volets de flash-backs en images du 14e Micro Salon de l’AFC et pour clore ce tour d’horizon photographique, voici quelques derniers instantanés pris par deux de nos reporteurs occasionnels, chacun n’ayant pas forcément le même champ visuel !

24e Foire des Cinglés du cinéma

Lire, voir, entendre

Les 24es Cinglés du cinéma tiendront leur foire annuelle à Argenteuil les 23, 24 et 25 septembre 2011. Celle-ci propose toutes sortes d’objets insolites qui ont fait la grandeur du septième art.

Une après-midi de rêve...
par Luc Béraud, réalisateur

2007

Il y a bien longtemps la maison Chevereau avait organisé une exposition de matériel sur le grand plateau des Studios de Boulogne. Patrice Leconte et moi, en préparation à l’IDHEC, nous étions procuré une invitation. Je me souviens de notre émerveillement devant tous ces outils mythiques. Nous avions à porté de mains des grues, des caméras Mitchell, des têtes manivelles… Une après-midi de rêve. Entre Les Ensorcelés et Le Mépris, et avant La Nuit américaine, c’était toute la magie du cinéma qui s’exposait devant nous.