Claude Berri

Production
Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (115)

Articles (116)

L’éditorial de la Lettre de février 2009

Editoriaux de la Lettre

En ce début d’année, une des grandes figures du cinéma a disparu et l’AFC se retrouve quelque part orpheline d’un de ceux qui a soutenu les directeurs de la photographie et leur combat : Claude Berri faisait partie de ses réalisateurs qui ont su lier une relation particulièrement forte avec les chefs opérateurs, une relation au-delà d’un simple travail de technicien ou de collaborateur.

Disparition du chef décorateur At Hoang

In memoriam

C’est avec bien du retard que nous relayons une triste nouvelle venue de l’Association des chefs décorateurs de cinéma (ADC) et faisant part du décès, le 29 août dernier, de Thanh At Hoang, leur collègue. Il était dans sa soixante-quatrième année.

Où Alain Olivieri parle de son métier, 1er assistant réalisateur

Propos et entretiens

Après les métiers de directeur de la photo, cadreur et accessoiriste, et pour le quatrième podcast de son site dédié aux artisans du cinéma - "A l’ombre du clap" -, le photographe de plateau Roger Do Minh, PFA, propose de faire la lumière sur celui de premier assistant à la mise en scène. Et c’est Alain Olivieri, AFAR, qui lui parle, entre autres choses, de préparation, de plan de travail, de Michael Haneke et de Claude Berri.

Bernard Zitzermann, décisif et influant
Par Eric Gautier, AFC

Bernard Zitzermann

Fin de l’année scolaire 1981, l’été s’annonce, je suis en première année de l’École Louis-Lumière, j’ai vingt ans. Inimaginable pour moi de partir en vacances (cela s’est confirmé toute ma vie !), je veux participer à un tournage, moi qui viens d’un monde si lointain du cinéma…

Bruno Nuytten Retrospective at the Cinémathèque Française
In partnership with the AFC

Actualités AFC

From 20 March to 3 April 2019, the Cinémathèque française is organizing, in partnership with the AFC, a retrospective dedicated to Bruno Nuytten, cinematographer and director, through a selection of 22 films out of the 30 or so feature-length films that he lit and for the most part also shot during a fifteen-year period. This selection is complemented by three short films that he shot in the early 70s and three of the films he directed (Camille Claudel, Albert Suffers and Jim, la nuit).

Visite à Louis-Lumière
par Pierre Lhomme

ENS Louis-Lumière

Dans le cadre de la carte blanche à l’AFC, j’ai eu le plaisir de présenter aux élèves la première bonne copie de L’Armée des ombres de Jean-Pierre Melville, superbement restaurée par les équipes d’Eclair.

Venise par Renato Berta

Films AFC dans les festivals

Après quelques phrases de circonstance échangées avec la fille qui nous attendait à l’aéroport de Venise, on est arrivé à la conclusion qu’il n’y a pas un film qui vaut Venise : voilà qu’on se retrouve dans l’ambiance.

Maarek Hob ou Dans les champs de bataille
de Danielle Arbid, photographié par Hélène Louvart

Quinzaine des réalisateurs

Film tourné en super 16mm, sur Kodak 7218 et 7274, avec une série Zeiss Grande Ouverture.

Un film tourné à Beyrouth, dans un quartier non reconstruit, évoquant l’époque de la guerre civile à la fin des années 70. Un film où la guerre se voit par les fenêtres d’une famille bourgeoise chrétienne, une évocation vue par une fillette de 11 ans.

Renato Berta, AFC, parle de son travail sur "L’Amant d’un jour", de Philippe Garrel

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis Charles mort ou vif, du Suisse Alain Tanner en 1969, le directeur de la photographie Renato Berta, AFC, a éclairé pas moins d’une centaine de longs métrages. Il accompagne les réalisateurs de la nouvelle vague et privilégie le cinéma d’auteur. Il croise Philippe Garrel très tardivement, en 2015, pour L’Ombre des femmes, puis signe l’image de L’Amant d’un jour, tourné en 35 mm argentique noir-et-blanc. L’Amant d’un jour, 27e long métrage s’inscrivant dans la longue carrière de ce réalisateur (très) indépendant, est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, dans le cadre du Festival de Cannes 2017. (BB)

L’actualité de décembre des laboratoires Eclair

Laboratoires, Postproduction, VFX

Trois films traités en EclairColor sortent en salles en décembre, dont Tout là-haut, de Serge Hazanavicius, photographié par Rémy Chevrin, AFC, et traité chez Eclair, et L’Échange des princesses, de Marc Dugain, photographié par Gilles Porte, AFC. Deux téléfilms sont en cours de postproduction chez Eclair, dont "Nox", de Mabrouk El Mechri, DP Pierre-Yves Bastard, AFC. Par ailleurs, deux films en restauration dans l’actualité Patrimoine.

Raoul Coutard, le sens du don et du risque

Raoul Coutard

Dans le cadre de l’hommage que la Cinémathèque française avait rendu au directeur de la photographie Raoul Coutard en 2007, Eric Gautier, AFC avait écrit pour le programme un texte de présentation. En voici un extrait...

Jacques Saulnier (1928-2014) : un grand décorateur disparaît
Par Renato Berta, AFC

Jacques Saulnier

J’ai commencé la préparation de Smoking et No Smoking en sachant que mon expérience du studio était modeste. Ayant vu le plan des décors qui couvraient la quasi-totalité du volume des plateaux, j’étais dubitatif et je craignais un peu ma rencontre avec Jacques Saulnier : comment éclairer avec si peu d’espace, comment traiter les ciels, comment éviter les doubles ombres des soleils…

Disparition de Jacques Saulnier, chef décorateur

Jacques Saulnier

Avec le décès du chef décorateur Jacques Saulnier, mercredi 12 novembre 2014 à l’âge de quatre-vingt-sept ans, c’est une figure majeure de la création de décors pour le cinéma que l’on regrettera. Sa mémoire reste liée à celle d’Alains Resnais, pour qui il a signé la quasi totalité des décors des films depuis L’Année dernière à Marienbad, en 1961.

Camérimage 2014 : premières impressions
Par Rémy Chevrin, AFC

Camerimage 2014

L’AFC ayant décidé d’une présence plus soutenue qu’à l’accoutumée de ses directeurs de la photographie au Festival Camerimage, une délégation s’est rendue pour sa 22e édition à Bydgoszcz (Pologne), lieu incontournable de rencontres internationales de chefs opérateurs de tous horizons : séminaires, workshops, Master Class, ateliers techniques ont rythmé la semaine de festivité et de projection de films en compétition (fiction, clips, documentaires, 1re cinématographie, etc.).

Voyage à Rome
Par Richard Andry, Rémy Chevrin et Eric Guichard, membres de l’AFC

Salons, expositions et conférences techniques

Pour sa troisième édition, les 14 et 15 mars 2015, le Micro Salon Italia a dû se déplacer dans un nouvel espace. Alors que l’AIC, par cette initiative, offrait à Cinecittà une formidable exposition en permettant de redonner une dynamique aux industries techniques, il est regrettable que la direction des studios n’ait jugé l’importance de cet évènement que d’un point de vue mercantile, demandant des frais techniques hors de proportion pour une manifestation qui ne cherche pas le profit.

Un nouvel arrivant dans le monde de la restauration en France, L’Image Retrouvée
Par Rémy Chevrin, AFC

Laboratoires, Postproduction, VFX

Forte de son expérience reconnue en Italie au travers de son laboratoire "mère", L’Immagine Ritrovata, installé à Bologne depuis quelques décennies, L’Image Retrouvée s’installe à Paris, place de Clichy, au-dessus du cinéma Pathé Wepler s’entourant d’une équipe dynamique et compétente dirigée par Béatrice Valbin et Thomas Rosso.

Les trois vies professionnelles de Philippe Tourret
Par Caroline Champetier, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Nous sommes particulièrement honorés de compter dorénavant Philippe Tourret parmi les membres consultants de l’AFC. Honorés parce que la rigueur et la droiture l’ont guidé sur les trois vies professionnelles où nous l’avons croisé : à l’étalonnage photochimique chez Eclair, dans les années 1980 ; sur les plateaux de Rappeneau, Sissako, Loizillon…, dans les années 1990 ; à nouveau au service numérique et patrimoine d’Eclair, dans les années 2000 où son exigence et son intelligence protégeaient nos images.

Retour sur l’exposition dédiée à Robby Müller au EYE Filmmuseum d’Amsterdam
Par Agnès Godard, AFC

Expositions et Musées

Bref voyage pour la clôture, le 4 septembre 2016, de la très belle exposition dédiée à Robby au EYE Filmmuseum d’Amsterdam. Belle et émouvante exposition, Robby n’est plus en mesure de travailler. C’est seulement en le rencontrant que j’ai mesuré l’ampleur de son handicap. Nous n’avons pu échanger aucun mot, il ne peut plus parler.

Le directeur de la photographie Renato Berta, AFC, parle de son travail sur "L’Ombre des femmes", de Philippe Garrel
La religion du plan

Les entretiens au Festival de Cannes

Aux côtés de Philippe Garrel, pour la première fois de sa longue carrière, Renato Berta, AFC, s’est offert un voyage dans le passé en tournant en Scope noir et blanc 35 mm. Une méthode de travail unique en 2015 pour donner naissance à un film qui semble tout droit sorti des années 1970.

L’âme des Summilux ou une visite chez CW Sonderoptic - Leica
Par Rémy Chevrin et Nathalie Durand, membres de l’AFC

Technique

Une invitation lancée par Gerhard Baier, dirigeant de CW Sonderoptic, relayée par son représentant en France Tommaso Vergallo, la sortie d’un nouveau boîtier chez Leica, partenaire de CW Sonderoptic fabricants de la série Summilux-C, tout était réuni pour profiter pleinement des installations de cette entreprise dynamique installée non loin de Francfort dans la région de la Hessen en Allemagne.

Les actualités d’Eclair

Laboratoires, Postproduction, VFX

Les actualités d’Eclair comprennent ce mois-ci la sortie en EclairColor du film Aquarius et l’équipement d’une première salle de cinéma à Paris (lire le communiqué), le partenariat et la présence d’Eclair au Marché du Film Classique à Lyon, les films traités chez Eclair en salles en octobre, ceux en cours de postproduction, ceux en cours de tournage et ceux traités en restauration.

Camerimage 2003, Lodz, 29 novembre - 6 décembre
par Pierre Lhomme

Camerimage

Parallèlement à 13 films en compétition (production française absente) une grande activité, des ateliers, des rencontres, présentation de plus de 50 films d’étudiants (1 Femis et 1 Louis Lumière !), des projections hors compétition et rencontres avec David Lynch, Jerzy Skolimovsky, Agnieska Holland, Mike Parallèlement à 13 films en compétition (production française absente) une grande activité, des ateliers, des rencontres, présentation de plus de 50 films d’étudiants (1 Fèmis et 1 Louis Lumière !), des projections hors compétition et rencontres avec David Lynch, Jerzy Skolimovsky, Agnieska Holland, MikeFiggis et un bel hommage illustré rendu à William A. Fraker, ASC, BSC.

Panavision-Alga : l’image, une aventure
par Alain Coiffier

Mouvements, nominations, nouveaux locaux, nouvelles coordonnées

Lors de l’arrivée d’Alain Coiffier à la tête de Panavision-Alga, je lui avais demandé de nous livrer son parcours et les perspectives qu’il envisageait pour l’avenir de la société. Alain nous a envoyé ce texte qui permet à tous ceux qui ne le connaissaient pas de mieux découvrir son parcours professionnel et son point de vue après quelques mois d’activités très chargées au sein de Panavision France.
Bonne lecture à tous, Eric Guichard

Entretien avec William Lubtchansky

Les Entretiens AFC

William Lubtchansky : Dès la lecture du scénario, le film me faisait un peu penser à Hitchcock. J’ai travaillé avec cette référence en tête, notamment dans le traitement des paysages de montagne. Dans les plans de la voiture qui descend de Paris à Grenoble, on était à l’arrière, avec un petit HMI sur batterie. Puis on a mis la caméra à l’avant pour tous les plans subjectifs. On a tourné la séquence de la grande balade nocturne en voiture, avec des passages de tunnels, avec des rétroprojections, en transparence sur fond noir dans les studios d’Excalibur. (...)