Coup d’éclat

A Sète, Fabienne Bourrier, capitaine de police, passe la majeure partie de son temps à traquer les sans-papiers et clandestins de tous horizons.
Sa routine policière est perturbée par la mort d’Olga, une jeune prostituée. Un suicide apparemment. Mais Olga était traquée et avait un fils, Ilan.
Animée par un sentiment de compassion qui la surprend elle-même, Fabienne part sur les traces de l’enfant disparu.

José Alcala est issu du monde du documentaire (Les molex). C’est un cinéaste engagé qui filme avec dureté et mutisme. Etant natif des environs de Sète, il connaissait particulièrement bien les décors et voulait en révéler l’âpreté hivernale.
La caméra suit Fabienne en permanence, je voulais l’accompagner dans sa solitude, qu’il fasse froid même en plein soleil, que le film plonge dans une noirceur (au propre comme au figuré) qui au lieu d’être oppressante finisse par être enveloppante, réconfortante et finalement lui permette de s’épanouir et se révéler.

Merci à Catherine Frot de m’avoir fait confiance, à Nicolas Blanc le producteur pour sa fidélité et à José Alcala d’avoir toujours soutenu ma démarche, notamment auprès du distributeur au cours de l’étalonnage et du tirage des copies.

Portfolio

Équipe

Assistants caméra : Julien Bureau et Julie Gaujour
Chef électricien : Christophe Sournac
Chef machiniste : Patrick Llopis
Etalonnage : Aude Humblet et Gérard Savary

Technique

Pellicules négatives : Kodak 5219, 5205 et 5201
Matériel : TSF Caméra, TSF Lumière et TSF Grip
Tourné en Arricam LT 2,35:1 – 2perfo
Optiques : Cooke S4 et zoom Angénieux Optimo
Tirage des copies sur Fuji 3523
Laboratoire : Eclair