Editorial de La lettre 149

par Eric Guichard

par Eric Guichard La Lettre AFC n°149

Nous assistons depuis quelques mois à une réorganisation importante dans certains secteurs de nos industries techniques. Les pressions économiques et les évolutions des techniques et du marché en sont la cause.

Nous savons su créer au sien de l’AFC, avec nos partenaires associés, de vraies complicités, un réel dialogue, voir des liens d’amitié. Nous trouvons dans les industries du cinéma un soutien et un accompagnement de qualité pour mener à bien nos films. Ces relations honnêtes dépassent largement les critères de concurrence et d’intérêt commercial et c’est ce que nous apprécions et entendons préserver.

L’AFC n’a pas pour rôle de commenter ou prendre position sur les déclarations, intentions ou décisions de ses membres associés.
Nous sommes conscients que les enjeux industriels et les parts de marché sont une bataille quotidienne pour tous nos partenaires, néanmoins nous sommes directement touchés et inquiets de constater la dégradation des rapports humains qui porte atteinte à l’esprit de convivialité que nous avons réussi à instaurer, au fil des années, au sein de l’AFC.

Nous souhaitons simplement que tous gardent à l’esprit le respect et la reconnaissance des compétences de chacun, quels que soient leurs choix personnels ou stratégiques.