Accueil de l'AFC > Points de vue > Editoriaux de la Lettre > Editorial de la Lettre de décembre 2017

Editorial de la Lettre de décembre 2017

Par Richard Andry, président de l’AFC

mardi 5 décembre 2017 - Modifié le 5/12

Dimanche 26 novembre. De retour à Paris. Temps froid mais ensoleillé. Par la fenêtre, je vois tomber les feuilles mortes. Encore tout empreint de Camerimage, je vais m’atteler à l’écriture de l’éditorial de la Lettre. Le téléphone sonne. C’est Rémy Chevrin Voir Rémy Chevrin dans l’index qui appelle. Terrible et inconcevable nouvelle : notre ami Matthieu Poirot-Delpech Voir Matthieu Poirot-Delpech dans l’index nous a quittés, emporté brutalement.

Je ne peux pas y croire. Matthieu, c’est la vie, la sensibilité même. C’est la permanence d’un regard distancié sur les vanités de la société et de notre métier. C’est une plume affutée pour le retranscrire, avec un humour acéré comme tonalité majeure. Je l’ai connu à l’IDHEC, dont il était de la quarante-et-unième promotion, la dernière avant que notre chère école ne devienne La fémis. J’étais intervenant image sur le film de promotion d’Olivier Ducastel
Voir Olivier Ducastel dans l’index

, dont Matthieu faisait la photo. Il affichait déjà sensibilité, confiance et talent, sérieux sans se prendre au sérieux. Souriant et rassurant. Un beau travail. Une franche et solide personnalité.
Le perdre, c’est dur, dur, trop dur.
Aujourd’hui, nos plus tendres pensées sont pour Sarah, sa femme, et ses deux filles, qu’il aimait tant et dont il nous parlait si souvent. Nous sommes avec elles en ce triste dimanche.
« Salut Matthieu, tu nous manqueras, c’est sûr, mais tu resteras toujours présent dans nos cœurs et dans nos pensées et l’idée de ton souvenir et celle de ton humour accompagneront nos actions futures, comme toi tu as su si bien le faire quand tu étais Président de l’AFC. »

Oui, l’action est notre moteur. Le Festival Camerimage, comme tous les ans, a été un grand moment de la vie de notre "art" et, en conséquence, de la vie de l’AFC. Cette année, nous y étions encore plus présents : en compétition, dans les différents jurys, par l’intermédiaire de la Master Class AFC et d’ateliers divers, auprès des étudiants et en partenariat avec ceux de nos fidèles membres associés, qui n’ont pas manqué de nous soutenir financièrement spécialement pour cet événement. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés.
La Lettre de décembre étant déjà au format XXL, Isabelle Scala va nous confectionner un supplément "Spécial Camerimage" sur mesure et aux petits oignons.

Le 15 décembre, l’AEC, Association espagnole des directeurs de la photo, inaugurera à Madrid son premier "Micro Salon", inspiré du nôtre. L’AFC en est l’invitée d’honneur. Nous sommes fiers de cette marque de reconnaissance et saluons l’initiative de nos confrères.
Mais c’est avec le cœur tout empli de tristesse que je vous donne rendez-vous l’an prochain.

Autres formats

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Diffuser
Paru
Réagir
Cliquez ici pour réagir à cet article ==>

Dans la même rubrique Editoriaux de la Lettre

Tout l'univers AFC