Gérard Darmon

Interprétation

Résultats de la recherche

Films (98)

Articles (91)

Le Micro Salon 2011 en quelques mots
par Eric Guichard et Jean-Noël Ferragut

2011

Difficile de trouver de nouveaux qualificatifs pour ce cru 2011.
Tout d’abord, de grands remerciements sincères et chaleureux vont à toute l’équipe de La fémis qui, malgré la lourde charge de l’enseignement, nous accueille et nous soutient chaque année depuis onze ans déjà. Merci aussi à cette météo si clémente qui permit aux fumeurs de ne pas mourir de froid…

A Françoise Eléfantis...
par Rémy Chevrin

Françoise Eléfantis

A Françoise Eléfantis, figure emblématique du monde de la pellicule, dans les années 1980-1990, pour une génération d’opérateurs qu’elle aimait tant couver de ses délicates et chaleureuses attentions.

Françoise Eléfantis, qui a été pendant vingt-deux ans directrice de ventes long métrage chez Kodak-Pathé, nous a quittés le samedi 8 décembre 2007. Elle venait d’avoir soixante-six ans.

Overview of the 2017-2018 Season of the Conservatoire des techniques de la Cinémathèque Française
By Jean-Noël Ferragut, AFC

Conservatoire des techniques cinématographiques

For the second year in a row, Laurent Mannoni invited the AFC to attend the last meeting of the 2017-2018 season of the Scientific Council of the Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française. The meeting took place in the storage rooms at Bercy, and there, the eleven “extra-mural” members in attendance were told about the current season’s conferences, recent acquisitions and gifts to the collection, and the schedule of upcoming conferences.

Retour sur la saison 2017-2018 du Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Conservatoire des techniques cinématographiques

Pour la deuxième année, Laurent Mannoni avait convié l’AFC à la clôture de la saison 2017-2018 du Conseil scientifique du Conservatoires des techniques de la Cinémathèque française. Réunis dans les réserves de Bercy, ses onze membres "hors-les-murs" présents ont pu prendre connaissance du bilan des conférences, des récents dons et acquisitions venant enrichir les collections et du calendrier des conférences à venir.

Dernière ligne droite-Editorial de La lettre 152
par Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

Lorsque vous lirez ces lignes, nous ne serons plus qu’à quelques jours du Micro Salon 2006, 6e édition. Une fois de plus, La fémis accepte de nous accueillir dans ce lieu prodigieux et je voudrais ici transmettre au nom de l’AFC toute notre considération pour les équipes administratives, pédagogiques et techniques de l’école et à son directeur Marc Nicolas pour son soutien permanent. Cet évènement est devenu au fil des ans un rendez-vous attendu de notre profession mais aussi la preuve du dynamisme de notre association. Il est de notre (...)

Interview with cinematographer Guillaume Schiffman, AFC, about his work on Michel Hazanvicius’ film "Redoubtable"
"Shooting Godard", by François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes

This unexpected biopic on Jean-Luc Godard’s life was a brave project by Michel Hazanavicius. The movie lover and director of hit comedies OSS 117 and The Artist decided to pay a trenchant tribute to the internationally-renowned symbol of the Nouvelle Vague.
Shooting this out-of-the-ordinary film suddenly took on a personal and emotional dimension for Guillaume Schiffman, AFC, because of the family relationship between him and the emblematic director of the Nouvelle Vague.

Retour sur la formation des métiers de l’image
par Jean-Noël Ferragut

Billets d’humeur

Ironie dont le sort a parfois le secret, à l’heure où vous preniez connaissance dans la dernière Lettre du bilan d’un peu moins d’une année passée à la direction du département Image de La fémis établi par Pierre-William Glenn et Jean-Jacques Bouhon et à la veille de présenter notre Charte de l’Image, nous était adressé un document émanant des étudiants sortis en juin de l’ENS Louis-Lumière et dressant un constat pour le moins contrasté de trois années passées en son sein.

Editorial de La lettre 145
d’Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

L’assemblée générale extraordinaire réunie le 25 juin a été riche en échanges d’idées, passionnés et passionnants, preuve que l’AFC et ses membres se préoccupent de la place du directeur de la photographie, de son rôle et de ses devoirs.

Entretien avec Evelyne Madaoui : RVZ, de nouvelles dimensions

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Depuis le 29 mars 2016, le siège de RVZ est installé dans un nouveau site à Ivry-sur-Seine. Profitant de l’occasion quelques jours avant le déménagement des locaux de Malakoff, nous avons demandé à Eveline Madaoui de nous présenter sa maison de location d’une part et la réorganisation de chacun des services fournis selon les espaces tels qu’ils ont été aménagés d’autre part. (ND et JNF)

Cine Gear 2019 Los Angeles : une expérience
Par Rémy Chevrin, AFC

Salons, expositions et conférences techniques

Quinze ans que je n’étais pas retourné à Los Angeles. A l’époque, j’y étais pour tourner une publicité Maybelline et je n’avais eu que peu de temps pour rencontrer les acteurs de l’industrie cinématographique locaux. Cette année, c’est donc avec beaucoup d’excitation et d’ambition que j’envisageais ce saut au-dessus de l’Atlantique pour y retrouver les grandes enseignes internationales du cinéma.

Ouagadougou, extérieur petit matin
par Jean-Noël Ferragut

Billets d’humeur

NB Ce billet aurait dû paraître dans la Lettre de décembre, mais les surprises que réservent l’Internet et ses serveurs pour le moins facétieux en ont décidé autrement.

Nul besoin, à Ouagadougou, de réveil-matin pour vous sortir de la torpeur d’une nuit finissante. Les coqs environnants, nombreux même en pleine ville, se sont chargés de vous chanter en écho la bonne nouvelle : il est 5 heures et quelques et le jour va bientôt se lever.

Voyage dans le temps
par Rémy Chevrin

Journaux et carnets de bord

Un clin d’œil à tous les cinéphiles et férus de slapstick.
Lors du tournage du dernier film de Yann Moix, Cineman, j’ai eu le plaisir de tourner une scène de burlesque à la manière de… ou plus au moins. Le plaisir aussi de tourner sur support argentique noir et blanc, avec filtrage noir et blanc, maquillage, études de couleurs et de contraste pour le noir et blanc. J’ai rajouté un iris et une caméra à manivelle…

Le bonheur est dans les champs...
par Jean-Noël Ferragut

Billets d’humeur

Il existe toutes sortes de jurys, des plus prestigieux aux plus humbles. Ceux qui décernent des prix en or, en forme de palme ou de caméra, ou encore ceux qui honorent un artiste maîtrisant mieux que quiconque sa technique...
A mille lieues du feu des projecteurs braqués ces derniers temps sur la Croisette, quoi de plus réjouissant que de faire connaissance, en une trentaine de minutes au sein de l’un des trois jurys d’oral, de quelques-uns des meilleurs candidats du concours d’entrée à l’ENS Louis-Lumière.

Editorial
par Jean-Jacques Bouhon, Rémy Chevrin, Jean-Noël Ferragut, Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

Lors du dernier Festival de Cannes, nous avons lancé l’idée de créer durant l’édition 2007, année de son 60e anniversaire, un Pavillon international de l’image.
Manifester notre présence à Cannes de manière visible et pérenne est, en effet, une nécessité absolue. 2007 sera l’année ou jamais de montrer que l’image a toute sa place au sein du Festival et que l’ensemble de l’AFC, actifs et associés réunis, regroupe des acteurs incontournables du cinéma français.

Laurent Chalet
par Eric Dumage

Nouveaux venus à l’AFC

En janvier 2005, juste avant sa sortie en salles, Kodak organisait une projection de La Marche de l’empereur dans la salle privée de la rue Villiot (Gare de Lyon), le thème choisi était Cinéma Extrême..., l’invité principal Laurent Chalet, les invités " guest stars " Thierry Machado pour Le Dernier trappeur et Eric Dumage pour Les Chevaliers du ciel... (malheureusement Thierry ne put venir, ni ses images...). (...)

Laurent Chalet
par Eric Guichard

Nouveaux venus à l’AFC

Cher Laurent,
La qualité de ton travail sur La Marche de l’empereur, la démarche entreprise pour réussir ce projet cinématographique au vu des difficultés montrent bien que nous avons affaire à un directeur de la photo d’une grande compétence et digne d’entrer dans notre association. (...)

John Mathieson, BSC Best Cinematography Award 2006

BSC Awards

During its Annual General Meeting on Sunday 9th April 2006, the BSC was delighted to announce the winner of the Best Cinematography Award for 2006 : John Mathieson, BSC for Phantom of The Opera directed by Joel Schumacher.
The award will be presented at the BSC Operators Night Dinner on Friday 8th December 2006.

Micro Salon 2006, un Micro Salon d’exception
par Eric Guichard

2006

Record battu pour la 6e édition du Micro Salon de l’AFC : 2 000 visiteurs se sont retrouvés sur les trois étages de La fémis jeudi 9 mars dernier pour découvrir les dernières nouveautés présentées pas nos amis partenaires et membres associés de l’AFC.

Channa Deshapriya, directeur de la photographie sri lankais
s’entretient avec Eric Guichard et Tommaso Vergallo

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Lors d’une visite au bureau de l’AFC, Channa Deshapriya, directeur de la photographie de Sulanga enu pinisa (La Terre abandonnée, prix ex-æquo de la Caméra d’Or cette année à Cannes) de Vimukthi Jayasundara, s’est entretenu avec Tommaso Vergallo, directeur des productions cinéma numérique chez Digimage, et Eric Guichard.
Asoka Handagama, réalisateur de A Letter of Fire, a effectué les traductions.

La Viper FilmStream à Cannes
par Rémy Chevrin

Caméras numériques

Nous vous annoncions dans notre rubrique quotidienne Cannes 2005 datée du lundi 16 mai la présence de la caméra Viper FilmStream de Thomson Grass Valley et de son nouvel enregistreur : le Venom.

Rémy vous donne quelques détails supplémentaires.

Interview with Didier Diaz, President of The Studios de Paris
By Eric Guichard, AFC, Jean-Noël Ferragut, AFC, and Vincent Jeannot, AFC

Les Entretiens AFC

Because of the importance to us as cinematographers of the opening of a new place where cinema is made, without further ado, on the eve of The Studios de Paris’ inauguration in September, we went to meet with Didier Diaz, who is their current director. After giving us a tour of the Cité du Cinéma and the studios themselves, Didier sat down to converse with us.

Héritiers de Jean Rouch
par Gérard de Battista

In memoriam

Jean Rouch est mort le 18 février, il y a plus d’un mois maintenant. J’aurais dû écrire quelque chose dans la Lettre du mois de mars, tout de suite après, encore sous le choc.
J’écris rarement. J’ai du mal à poser quatre mots sur un papier pour vous présenter les films au moment de leur sortie, alors là...

L’AFC présente à l’IDIFF 2005
par Jean-Noël Ferragut (avec la complicité de Gérard de Battisa, Eric Gautier, Willy Kurant, Philippe Ros)

Salons, expositions et conférences techniques

Nul besoin, pour une fois, d’escalader quatre à quatre les marches du Palais du Festival de Cannes en ajustant son nœud papillon, habillé en queue-de-pie, pour assister à la 3e édition de l’IDIFF (International Digital Film Forum) qui s’est tenue du 2 au 4 février 2005. Il suffisait de s’intéresser, un tant soit peu, à tout ce qui a trait de près ou de loin avec ce que l’on appelle désormais le " cinéma numérique ". En effet, l’IDIFF se veut le reflet du développement de ses technologies.

Editorial de juin 2004 : Objectifs... ?
par Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

Qui d’entre nous n’a pas eu à prononcer ce mot, qui d’entre nous ne s’est pas posé de questions quand il faut les choisir. Qui n’a pas sué comme assistant sur les bancs optiques pour caler et recaler ces objectifs parfois si récalcitrants. Ils nous sont indispensables pour exprimer le rendu de notre image, l’expression de nos recherches.
Ce mot nous l’employons chaque jour, à chaque instant lorsque nous travaillons.

Un nouveau membre associé : ACS France
par Jean-Noël Ferragut

Nouveaux venus à l’AFC

C’est en 1998, lorsque Robert Alazraki me propose d’assurer la photo de la 2e équipe du Fils du Français, que je fais la connaissance de l’équipe d’ASC. Il s’agit alors, outre les figures imposées que sont les traditionnels plans raccords de la 1re équipe, de tourner des séquences de cascades et de trucages avec l’un des seconds rôles du film, un hélicoptère. Le souvenir que je garde de cette première rencontre avec ACS France est à la fois magique, pour le point de vue unique que possède un opérateur sur l’immensité de la forêt amazonienne et la (...)