Itinéraire d’un DVD gâché

par Jean-Jacques Bouhon

par Jean-Jacques Bouhon La Lettre AFC n°128

Voici quelques jours j’ai reçu un appel d’un Monsieur Hansen, travaillant pour Canal Vidéo. Il m’informait qu’il préparait un DVD de \" Lune froide \", film réalisé par Patrick Bouchitey.

Cette nouvelle m’enchantait car c’est un des films que je préfère parmi ceux que j’ai éclairés. Aussi demandai-je à ce charmant garçon à partir de quel élément il comptait faire le transfert. Quelle ne fut pas ma surprise quand il me répondit que le DVD était déjà encodé ! En fait, il m’appelait simplement pour me demander l’autorisation de me montrer dans le \" making of \" qu’il était en train de monter afin de l’ajouter en bonus au film. Je lui fis part de mon mécontentement, insistant sur le fait que le télécinéma de ce film en noir et blanc avait été fait il y a 12 ans sur une machine bien moins performante que les actuelles et que le master n’était même pas numérique. D’autre part je trouvais pour le moins incorrect que le directeur de la photographie ne soit même pas consulté avant l’encodage. Sa réponse fut que le budget alloué à la fabrication de ce DVD était très mince et qu’il ne pouvait pas payer un nouveau télécinéma ; il avait bien trouvé que le rendu des images était un peu gris, mais il avait fait de son mieux… Je lui dis qu’il aurait pu au moins me demander de participer à un \" tape to tape \", car, en fait, j’avais tout fait à la prise de vues, depuis le choix des pellicules jusqu’à l’étalonnage film en passant par le choix de la durée du développement et la manière d’éclairer, pour avoir un rendu contrasté !

Monsieur Hansen fit alors amende honorable, me disant que, désormais, il appellerait les directeurs de la photo des films dont il assurerait le transfert en DVD. Cela me faisait une belle jambe !
Pour la petite histoire, ajoutons que Monsieur Hansen m’envoya une cassette du montage du \" making of \" et que je pus constater que l’on n’y voyait quasiment jamais ni caméra, ni lumière et que si j’y figurais c’était de dos, caméra à l’épaule la nuit, les pieds dans l’eau sur un rivage de Bretagne…

La quasi-totalité de ce document était consacrée aux rapports conflictuels de Patrick Bouchitey avec Jean-François Stévenin
Vigilance, donc, chers amis. Les marchands essaient vraiment de nous ignorer et de ficeler leurs DVD seuls dans leur coin au moindre coût, faisant fi de notre travail et surtout de son respect. Dans mes contrats, je fais toujours figurer que je dois être consulté pour tout transfert sur tout support ; mais, bien sûr ces contrats ne sont jamais transmis aux propriétaires des droits vidéo…