Jacques Gamblin

Interprétation

Résultats de la recherche

Films (105)

Articles (93)

Alain Choquart, AFC, témoigne

Philippe Renaut

Je ne suis pas " intervenu " lors de la dernière Lettre de l’AFC au sujet de décès de mon assistant Philippe Renaut. En effet, j’ai choisi de proposer une " pleine page " au Technicien du film qui resterait auprès des enfants de Philippe comme une mémoire de la profession vis-à-vis de leur père. Je n’ai pas souhaité écrire deux textes.

Editorial La crainte de parler et la honte de se taire
Par Matthieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Cannes, 1987. La Palme d’or est attribuée à Sous le soleil de Satan. Son réalisateur, Maurice Pialat, monte sur scène sous les huées et, brandissant son poing en direction d’un parterre de privilégiés endimanchés, il lance : « Vous ne m’aimez pas… Je ne vous aime pas non plus ! » Au moins, ça avait le mérite d’être clair.
Cannes, 2013. Autre époque, autres privilégiés endimanchés assistant à la remise de la Palme d’or à Abdellatif Kechiche pour La Vie d’Adèle. Le cinéma français rayonne toujours et l’on feint de s’aimer.

L’éditorial de décembre L’équité et la décence
par Mattieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

Un groupe constitué de réalisateurs, de techniciens et de producteurs s’est réuni du 20 août au 17 octobre sous l’égide du CNC, à raison d’une réunion de quatre heures par semaine. Sa mission était de « réfléchir à des propositions qui permettent de mieux financer et exposer le cinéma d’auteur dans toute sa diversité, tout en portant une attention particulière aux premiers et deuxièmes films, garant de l’émergence de nouveaux talents ».

L’éditorial de novembre Avenant
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

Après d’âpres négociations, l’Avenant de révision de la convention collective de la production cinématographique a finalement été signé le 8 octobre 2013. Si certains pensaient encore que le terme d’avenant était synonyme de sympathique, de bienveillant ou d’aimable lorsqu’il est un adjectif, ils viennent de comprendre qu’il n’en est rien lorsqu’il devient un nom : c’est alors un « acte par lequel on modifie les termes d’un contrat »... Voici donc une tentative de vulgarisation d’un avenant avenant (sic).

L’éditorial de la Lettre de janvier 2014 Charivari amphigourique
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

La transition fulgurante de l’argentique vers le numérique en bouleversant nos habitudes a aussi modifié notre vocabulaire. Rarement pour le meilleur, souvent pour le pire… Les acronymes et les sigles ont envahi nos conversations. Les contresens absurdes aussi.

Neuilly, sa mère
de Djamel Bensalah et Gabriel-Julien Laferrière, photographié par Pascal Gennesseaux, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Neuilly, sa mère, de Gabriel-Julien Laferrière, coréalisé et produit par Djamel Bensalah, est une comédie interprétée principalement par des " préados " entourés de comédiens reconnus, voire célèbres.
Pascal Genesseaux, collaborateur de Djamel Bensallah pour la quatrième fois, résume le film ainsi : « On peut rire des aventures de ce jeune garçon avec toute la candeur et presque la naïveté que Djamel donne à ses personnages. Plaisir et réflexion au passage sur des univers aussi contraires que ceux d’une cité de province et d’une école " libre " de Neuilly. C’est le beur et l’argent du beur… (rires…). Cette histoire est finalement proche de la vie de Djamel. »

Le procédé Mscope et l’IBC d’Amsterdam
par Yves Cape

Caméras numériques

En avril et mai 2009, j’ai tourné le film de Renaud Bertrand Nous 3 (produit par Fabio Conversi chez Babe Films). Quand je suis arrivé sur le projet, la décision avait déjà été prise de tourner en HD, il restait à déterminer quelle caméra nous aurions à choisir !
Suite aux essais que j’avais eu l’occasion de faire pour le film de Patrice Chéreau, nous nous sommes orientés vers la D21. Nous avons alors découvert le procédé Mscope qui permet de faire de l’anamorphique dans une configuration 4:2:2 en enregistrant sur HDCAM SR. Après des essais comparatifs Raw et 4:2:2 avec Hawks anamorphiques et 4:4:4 en format 2,35 sphérique, nous avons choisi le Mscope.

Mscope and IBC Amsterdam 2009
by Yves Cape

Caméras numériques

I shot Renaud Bertrand’s film, Just the Three of Us (produced by Fabio Conversi at Babe Films). When I arrived on the project, the decision had already been made to shoot in HD, but we still needed to determine which camera use !

Following the tests that I had the opportunity to make for the film by Patrice Chereau, we were leaning towards the D21. We then discovered the Mscope process, which allows you to shoot anamorphic in a 4:2:2 configuration recording on to HDCAM SR.

Bienvenue à HD Systems
Par Yves Cape, AFC, et Manuel Teran, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Lors de l’une de ses dernières réunions, le conseil d’administration de l’AFC a décidé d’admettre, en tant que membre associé de l’association, la société HD Systems qui s’est spécialisée, entre autres, dans la création d’émulsions numériques (courbes de gamma).
Les directeurs de la photographie Yves Cape et Manuel Teran font les présentations d’usage.

Michael Ballhaus, ASC, à la Cinémathèque française, impressions
par Lubomir Bakchev, Céline Bozon, Denys Clerval (tous 3 AFC) et Isabelle Scala

Les Cinémathèques

Lubomir Bakchev et Céline Bozon se sont joints à Caroline Champetier, Eric Gautier, Willy Kurant et Philippe Van Leeuw, pour former un groupe de directeurs de la photographie de l’AFC qui ont planché sur la préparation de l’intervention au cours de laquelle Michael Ballhaus, ASC, à l’invitation de la Cinémathèque française, a fait part au public de son " expérience cinéma ".
Le veille de cette réunion, tous ensemble se sont entretenus avec lui, et ses propos feront l’objet d’un article à paraitre dans le n° 4 de la revue Lumières, les Cahiers de l’AFC.
Voici leurs premières impressions, suivies de celles de Denys Clerval, AFC et d’Isabelle Scala.

Le cinéma numérique et la queue des comètes
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Billets d’humeur

Il était d’usage, lors des tournages sur support argentique, de discourir de ce délicieux paradoxe du cadreur : il voyait tout sauf le film en train de se tourner. Ce phénomène dû à la visée reflex est simple à décrire : une fraction de temps était vue par l’opérateur, la fraction suivante était destinée à la pellicule. Le cadreur voyait " entre les images "… Cela pouvait parfois être handicapant : l’éclair qui avait été aperçu par le cadreur risquait de ne pas être vu par le spectateur... On s’en arrangeait finalement très bien.

Entretien avec le directeur de la photographie Yves Cape, AFC, SBC, à propos du film "Hors Satan" de Bruno Dumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Yves Cape, AFC, SBC, est issu de l’école de cinéma bruxelloise l’INSAS.
Après avoir débuté en tant qu’assistant opérateur, il fait ses débuts de directeur photo sur des courts métrages dans les années 1990.
Sa rencontre avec Alain Berliner (le court métrage Rose en 1993) le mène par la suite à signer les images du long métrage à succès Ma vie en rose.
Depuis, sa filmographie inclut des longs métrages en France (Persécution de Patrice Chéreau, White Material de Claire Denis) et à l’étranger (Le Gardien de buffles au Vietnam, L’amore inperfetto en Italie, ou In God Hands aux USA).
Fidèle collaborateur du cinéaste Bruno Dumont, il est présent à Cannes à ses côtés pour la 4e fois avec Hors Satan. (F.R.)

Cinematographer Yves Cape, AFC, SBC, speaks about his work on "Hors Satan" directed by Bruno Dumont
64th Cannes Film Festival, Un Certain Regard

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Yves Cape studied at the INSAS film school in Brussels. After having started out as an assistant he made his debut as DoP on short films in the 90’s. His encounter with Alain Berliner on the short film Rose (1993) led to the signing for the photography of the successful feature Ma vie en rose.
Since then his filmography has included films in France (Persécution by Patrice Chéreau, White material by Claire Denis) and abroad (Le Gardien des buffles in Vietnam, L’amore inperfetto in Italy or In Gods Hands in the US). A close collaborator of director Bruno Dumont he is at his side for the fourth time at this years Cannes Film Festival with the film Hors Satan.

"Pour moi, le seul interlocuteur, c’est le réalisateur"
Entretien avec Matthieu-Poirot Delpech, AFC

Matthieu Poirot-Delpech

En mémoire de Matthieu Poirot-Delpech, le directeur de la photographie Lubomir Bakchev, AFC, propose un entretien filmé qu’il a réalisé avec lui, entre autres opérateurs, dans le cadre d’un colloque organisé à Toulouse en février 2016 par le Laboratoire LARA-SEPPIA / ESAV / UT2J et dont l’intitulé était "La création collective au cinéma ".

Ouverture du 9e Nikon Film Festival

Festivals divers

Nikon annonce l’ouverture de la 9e édition du Nikon Film Festival, dont le jury est présidé cette année par Marjane Satrapi, et invite les participants à faire appel à leur créativité autour de la thématique du "Partage". Nouvelles technologies, réseaux sociaux, cohabitation, secrets de famille, amour, dîner, virus…, autant de situations possibles pour illustrer cette notion dans le septième art.