Jean Becker

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (99)

Articles (36)

Entretien avec le directeur de la photographie Jean-Marie Dreujou, AFC, à propos du "Dernier loup", de Jean-Jacques Annaud

Les entretiens à Camerimage

C’est en tant que juré que Jean-Marie Dreujou, AFC, va participer cette année au festival Camerimage. Il sera également le seul représentant français – et de l’AFC – en compétition internationale pour la Grenouille d’or avec Le Dernier loup, de Jean Jacques Annaud. Quelques mots avec lui avant son départ en Pologne. (FR)

Director of photography Jean-Marie Dreujou, AFC, discusses his work on “The Dance of Reality”, by Alejandro Jodorowsky

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-Marie Dreujou, AFC, has been a faithful partner to Jean-Jacques Annaud since they worked together on Two Brothers. He is responsible for the cinematography of eight films by Patrice Leconte (including Girl on the Bridge, which was nominated for the César Award for best Cinematography in 2000). Today, writer, director and poet Alejandro Jodorowski has entrusted him with the camera on his latest movie, The Dance of Reality, an autobiographical film he directed on the eve of his eighty-third spring.

Le directeur de la photographie Jean-Marie Dreujou, AFC, parle de son travail sur "La danza de la realidad", d’Alejandro Jodorowsky

Les entretiens au Festival de Cannes

Jean Marie Dreujou, AFC, est depuis Deux frères le fidèle collaborateur de Jean-Jacques Annaud. Il a également signé l’image de huit films au côté de Patrice Leconte (dont La Fille sur le pont, nommé au César de la meilleure photo en 2000). Aujourd’hui, c’est l’écrivain, réalisateur et poète Alejandro Jodorowski qui lui confie la caméra sur La danza de la realidad, un film autobiographique réalisé à l’aune de ses quatre-vingt-trois printemps. (FR)

Panavision Alga, retour de Cannes et autres nouvelles de juin 2012

Nos associés à Cannes

En bref, quelques nouvelles concernant Panavision Alga pour le mois de juin :
- Contribution aux portraits de réalisateurs faits par la SRF
- Prix Vulcain 2012 et remise, en association avec la CST, du Prix Vulcain 201
- Films tournés avec du matériel Panavision Alga à Cannes
- Films tournés avec du matériel Panavision Alga sortant en salles en juin.

Test of the Canon D5 Mark II
by Jean-Marie Dreujou, AFC

Caméras numériques

After seeing Slumdog Millionaire this winter, knowing that some shots had been filmed with the Canon D5 Mark II, I asked Olivier Garcia, (a vision engineer, with whom I work when I shoot digital), to test this device.
We filmed a few shots in Paris, which we watched in the big DI room at Digimage with Laurent and Guillaume. Despite many flaws, the Canon, thanks to its large sensor, proved very interesting, and greatly impressed us.

Essais du Canon D5 Mark II
par Jean-Marie Dreujou, AFC

Caméras numériques

Après avoir vu cet hiver Slumdog Millionnaire, en sachant que quelques plans avaient été tournés avec le Canon D5 Mark II, j’ai demandé à Olivier Garcia, (l’ingénieur de la vision avec qui je travaille quand je tourne en numérique), d’essayer cet appareil.
Nous avons tourné quelques plans dans Paris, que nous avons regardés dans la grande salle d’étalonnage de Digimage avec Laurent et Guillaume. Malgré pas mal de défauts, le Canon, grâce à son grand capteur, s’est révélé très intéressant, et nous a beaucoup impressionnés.

Interview with cinematographer Jean-Marie Dreujou, AFC, about “Wolf Totem”, a film by Jean-Jacques Annaud

Les entretiens à Camerimage

Jean-Marie Dreujou, AFC, will participate in this year’s Camerimage festival as a member of the jury. He will also be the only French – and AFC – representative in the international competition for the Golden Frog with Wolf Totem, a film by Jean-Jacques Annaud. This interview was conducted with him just before he left for Poland. (FR)

Retour sur la Caméra d’or
Par Jean-Marie Dreujou, AFC

Festival de Cannes 2016

Ma dernière visite à Cannes remonte à 1986, 30 ans ! Le bateau du film de Polanski, Pirates, était à quai. Mon premier film comme directeur de la photo, Qui trop embrasse, de Jacques Davila, était dans la sélection Un Certain Regard. C’était un film tourné en Super 16, gonflé en 35 nmm, et la projection sur l’immense écran de l’ancien palais Croisette m’avait beaucoup impressionné.

Pierre Lhomme, l’ami de la famille
Par Arthur Cloquet, AFC

Pierre Lhomme

Dans ce petit monde du cinéma, on se connaît tous, enfin presque. Il y a ceux qui ont fréquenté les mêmes écoles, ceux de votre réseau. Il y a ceux avec lesquels on a noué des liens d’amitié, de fidélité. Et puis, beaucoup plus rares, il y a ceux de votre famille.

Les actualités du groupe Transpa

Technique

Dans l’actualité mensuelle du groupe Transpa, l’arrivée de nouveaux collaborateurs, le renforcement du parc optique de Transpacam, des nouveautés dans la machinerie de Transpagrip, dix films en tournage et dix sortant en salles.

Les actualités d’Eclair en octobre

Laboratoires, Postproduction, VFX

Cinq long métrages traités chez Eclair sont à l’affiche en octobre. Un long métrage et trois téléfilms sont en cours de postproduction. J’ai perdu Albert, réalisé par Didier Van Cauwelaert et photographié par Michel Amathieu, AFC, est en cours de tournage. Quatre longs métrages sont en cours de restauration dans nos laboratoires.

Les actualités mensuelles d’Eclair

Technique

Dans l’actualité d’Eclair de mars, deux films traités sortant en salles, trois films en cours de postproduction, un film en cours de tournage et un film traité en restauration.

L’actualité de Panavision en juin

Technique

Dans l’actualité mensuelle de Panavision, cinq films sortis en juin tournés avec les moyens techniques de Panavision Alga, Panalux, Panagrip et dix départs de tournages en mai.

Pierre Lhomme, from Sidney Bechet to the "Light of God"

Pierre Lhomme

Pierre Lhomme’s career has traversed nearly fifty years of French cinema, displaying the same ease and rigorousness with directors such as Alain Cavalier, Chris Marker, Jean Eustache, James Ivory, Joris Ivens, René Féret, Jean-Pierre Melville, Jean-Paul Rappeneau, Margurite Duras, Patrice Chéreau, Robert Bresson, Bruno Nuytten, and others. These richly-diverse collaborations were all nourished by an attentive and uninterrupted observation of natural lighting in all of its forms : “I train my eye everywhere, in the street, in the cinema. I am very curious about gazes, ambiences, climates. Reality is a prodigious source of inspiration.” (P.L.)

Map of The Sounds of Tokyo
d’Isabel Coixet, photographié par Jean-Claude Larrieu, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-Claude Larrieu filme Tokyo
Jean-Claude Larrieu a développé une longue et fidèle collaboration depuis quatre films avec la réalisatrice catalane Isabel Coixet. Il l’accompagne aujourd’hui en compétition officielle avec un nouveau film tourné entièrement à Tokyo, marquant également pour lui sa première expérience avec la caméra de cinéma numérique Red One…

Instantanés du jour, vendredi 19 mai

Les photos du jour

Chez Fujifilm, sur la terrasse du Carlton, le photo call spécial directeurs photo pour Paris Je t’aime. Rencontre Fuji sur la terrasse du Carlton pour "Paris je t’aime" Annick Mullatier et Sandrine Teysson entourées de quelques membres de l’équipe de "Paris je t’aime". De gauche à droite, Jean-Claude Larrieu, AFC, Christopher Doyle, HKSC, Rain Cathy Li, Maxime Alexandre, AIC et Tetsuo Nagata, AFC Rencontre Fujifilm sur la terrasse du Carlton Christopher Doyle, entouré de Rain Cathy Li à droite et de (...)

Edmond Séchan, directeur de la photo
par Jean-Jacques Bouhon

In memoriam

Nous apprenons le décès d’Edmond Séchan survenu il y a quelques semaines.
Son activité de directeur de la photographie s’est déroulée des années cinquante aux années quatre-vingts. Les premiers films qui l’ont fait remarquer furent Le Monde du silence de Louis Malle et Jacques-Yves Cousteau et Le Ballon rouge d’Albert Lamorisse. (...)

Balzac et la petite tailleuse chinoise
de Dai Sijie, photographié par Jean-Marie Dreujou

Un Certain Regard

« Ce film se déroule pendant la Révolution Culturelle. Il raconte l’histoire de deux jeunes rééduqués dans un village de montagne où, ayant récupéré des livres interdits (Balzac, Flaubert, etc.), ils vont entreprendre de faire l’éducation de la fille du tailleur:la petite tailleuse chinoise. Cette histoire étant un peu autobiographique, Dai voulait absolument tourner ce film en Chine, avec des comédiens chinois. Au bout d’une année d’efforts auprès des autorités chinoises et plusieurs scénarios, l’autorisation fut enfin donnée. Pendant la préparation sur (...)

Pascal Berhault
par Jean-Marie Dreujou

Billets d’humeur

L’année dernière quand Pascal Berhault m’a annoncé qu’il allait partir en retraite, j’ai eu du mal à le croire. J’ai toujours connu Pascal chez Alga, il était pour moi une sorte de \" force tranquille \". C’est quand je suis passé d’assistant à directeur de la photographie que je l’ai découvert davantage. Etant souvent en déplacement pour des tournages, je passais très peu chez Alga, mais, à chaque visite, je le croisais et, même après une longue absence, on échangeait nos points de vue sur les projets, les nouvelles technologies, le cinéma, etc. Pascal etait (...)

49 films européens retenus pour les European Film Awards 2006

European Film Awards

La cérémonie des European Film Awards 2006 se déroulera le 2 décembre prochain à Varsovie.
L’EFA (European Film Academy) retient 49 films européens pour participer aux nominations de son édition 2006.
Plusieurs films photographiés par des membres de l’AFC font partie de cette première sélection.

Indigènes de Rachid Bouchareb, photographié par Patrick Blossier, Flandres de Bruno Dumont, photographié par Yves Cape, Le Petit lieutenant de Xavier Beauvois, photographié par Caroline Champetier, Je ne suis pas là pour être aimé de Stéphane Brizé, photographié par Claude Garnier, The Secret Life of Words d’Isabel Coixet, photographié par Jean-Claude Larrieu.

Pierre Lhomme, de Sidney Bechet à "la lumière du bon Dieu"

Pierre Lhomme

La carrière de Pierre Lhomme traverse près de cinquante ans de cinéma français, passant avec la même aisance et les mêmes exigences d’Alain Cavalier à Chris Marker, de Jean Eustache à James Ivory, de Joris Ivens à René Féret, de Jean-Pierre Melville à Jean-Paul Rappeneau, de Marguerite Duras à Patrice Chéreau, de Robert Bresson à Bruno Nuytten…, collaborations riches par leur diversité qui se nourrissent d’une observation attentive et ininterrompue de la lumière naturelle sous toutes ses formes : « Je fais mon œil partout, dans la rue, au cinéma. Je suis très curieux de regards, d’ambiances, de climats. La réalité est une source d’inspiration prodigieuse ». (P. L.)

Goya 2006 : Jose Luis López-Linares, prix de la meilleur photographie
pour " Iberia " de Carlos Saura

Les Goya

Lors de la soirée de remise des Goya qui s’est tenue dimanche 29 janvier 2006, The Secret Life of Words, photographié par Jean-Claude Larrieu, AFC, s’est vu décerner le prix du meilleur film. Sa réalisatrice Isabel Coixet a reçu le prix de la meilleure réalisatrice et celui du meilleur scénario. Ce film a remporté cinq prix en tout. The Secret Life of Words a été projeté en avant-première AFC en janvier dernier.