Jean-François Robin

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Films (77)

Articles (32)

Bernard Zitzermann, "un type bien"
Par Jean-François Robin, AFC

Bernard Zitzermann

Lorsqu’un de nos "collègues" disparaît, il est de bon ton d’écrire une espèce "d’oraison", comme le faisait Bossuet. Nous n’avons pas le talent de Bossuet et le propos n’est pas de briller. Mais simplement de dire, comme moi, qui ai peu de souvenirs de Zizi, que ce souvenir qu’il a laissé dans ma mémoire n’est que rire, sympathie et chaleur.

Avec René Féret sur "La Communion solennelle", son chef-d’œuvre
Par Jean-François Robin, AFC

René Féret

En 1976, on était jeune et beau, circonstance idéale pour tourner La Communion solennelle, un film écrit et réalisé par René Féret. Titre on ne peut plus juste, car ce tournage fut justement une intense communion. Une communion parfaite entre le cinéma, cette histoire de famille, exact reflet de l’Histoire, une équipe animée d’un vrai appétit d’images et de sons, et l’enthousiasme débordant d’un metteur en scène.

Une Révolution digitale (au doigt et à l’œil)
Par Jean-François Robin, AFC

Billets d’humeur

Comme un vieux grenadier de l’argentique dont j’ai traversé les âges et les aléas pendant près de quarante ans, lorsqu’à la suite de tractations et de décisions imposées par la production de Marius et Fanny, sous des prétextes économiques difficiles à vérifier, on s’est dirigé vers un tournage cent pour cent numérique, j’ai suivi à petits pas, ne sachant pas trop ce qui m’attendait, si j’allais être une victime ou un miraculé des nouvelles technologies (qui à force d’être nouvelles ne le sont plus vraiment).

Antoine Bonfanti
par Jean-François Robin

Antoine Bonfanti

(Difficile de ne pas écrire " je me souviens " comme le faisait Pérec)

Je me souviens d’Antoine Bonfanti, le premier ingénieur du son que j’aie rencontré dans le cinéma, auréolé d’une gloire toute neuve venue de la Nouvelle Vague. Homme silencieux, aux gestes suggestifs qui réduisaient la parole (la sienne) au minimum, il écoutait. Pour lui la vie n’était que son et bruits qu’il fallait enregistrer.

Je me souviens qu’il aimait bien manger et bien boire. En province, il savait tout des bonnes tables et du bon vin.

A bâtons rompus sur le DV
par Lucie Adalid, Louise Courcier et Julien Poupard

Caméras numériques

Trois étudiants du département Image à La femis nous ont proposé récemment de réaliser un entretien entre Jacques Loiseleux et Jean-François Robin.
« Nous avons choisi de les rencontrer pour les deux films qu’ils viennent de tourner dans le format DV : "Les Baigneuses" de Viviane Candas, photographié par Jacques Loiseleux, et "18 ans après" de Coline Serreau, photographié par Jean-François Robin. »

Rencontres Ornaises du Cinéma les 8, 9, et 10 juin 2006
" Les Coulisses de l’Image : Lumière, cadre photo "

Films AFC dans les festivals

Les Rencontres Ornaises du Cinéma qui se dérouleront les 8, 9, et 10 Juin 2006 auront pour thème " Les Coulisses de l’Image : Lumière, cadre photo ".

Plusieurs membres de l’AFC sont invités dans le cadre d’un programme de projections, destiné à découvrir ou redécouvrir des œuvres cinématographiques, en présence des directeurs de la photographie des films.

Avec la collaboration artistique de Jacques Loiseleux, AFC, et de Michelle Humbert (enseignante et professionnelle du cinéma, département décor)

Journal de tournage d’"Anna Karenina"
Par Philippe Rousselot, AFC, ASC

Journaux et carnets de bord

Au mois de juin dernier, Philippe Rousselot, AFC, ASC, commençait la préparation d’un film à Londres. Il s’est lancé dans l’écriture de notes, une sorte de journal de bord avec, en tête, la Lettre de l’AFC. Le hasard faisant bien les choses, la publication de ce journal en ce début mars vient à point nommé éclairer d’une lumière singulière l’annonce de la rétrospective que la Cinémathèque française organise, en partenariat avec l’AFC, à partir de ce 28 mars.

Le raccord lumière
Par Nicolas Roche, ENSLL 2005

ENS Louis-Lumière

Nous avons reçu Le raccord lumière dans la séquence du film narratif - La continuité d’une impression, mémoire de fin d’études de Nicolas Roche, étudiant fraîchement diplômé de l’ENS Louis-Lumière. Ce mémoire a été dirigé par Alain Aubert et Jean-François Robin, AFC.

Trois jours aux Rencontres d’Alençon les 8, 9 et 10 juin 2006
par Jacques Loiseleux

Films AFC dans les festivals

Le directeur des " 17es Rencontres Ornaises du Cinéma d’Alençon ", Thierry Delamotte, avait sollicité la présence d’un directeur de la photographie " AFC " pour assurer la fonction de " fil rouge " pendant ces trois journées, consacrées cette année aux " Coulisses de l’image ".
Il s’agissait de dialoguer, sur le thème de la Lumière et du Cadre, avec les directeurs photo des films présentés, devant un large public de cinéphiles de 7 à 77 ans, assidu et nombreux.

Entretien avec le directeur de la photographie David Ungaro, AFC, à propos de son travail sur "A Prayer Before Dawn", de Jean-Stéphane Sauvaire
La danse du ring

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour A Prayer Before Dawn, le nouveau film de Jean-Stéphane Sauvaire (auteur du remarqué Johnny Mad Dog, en 2008), David Ungaro, AFC, s’est plongé dans l’univers carcéral et dans celui de la boxe thaïlandaise. Un film coup de poing sur la véritable histoire de Billy Moore, jeune délinquant natif de Liverpool, incarcéré en Thaïlande pour trafic de drogue dans la prison de Klong Prem. Sa pratique de la boxe thaï va peu à peu lui permettre de survivre et de se sortir de cet enfer...
Retour sur un tournage entre Thaïlande et Philippines pour ce film présenté à Cannes en Séance de minuit. (FR)

Décès du réalisateur Andrzej Żuławski

In memoriam

Auteur de nombreux romans, Andrzej Żuławski réalise son premier long métrage, La Troisième partie de la nuit, en 1971, en Pologne. La censure de son pays lui fait gagner la France. Sous sa direction, Romy Schneider obtint le tout premier César de la Meilleure Actrice, en 1976, dans L’Important c’est d’aimer, photographié par Ricardo Aronovich, AFC, ADF.

Les directeurs de la photo tournent avec TSF

Technique

Quelque vingt-cinq chefs opérateurs sont en tournage avec du matériel de prise de vues fourni par TSF lors de cette rentrée : quatorze sur des longs métrages et une douzaine sur des fictions et séries TV.

En souvenir de Raoul Coutard, quelques chefs opérateurs de l’AFC témoignent

Raoul Coutard

Dans la suite de cet article, les directeurs de la photographie Richard Andry, Jean-Jacques Bouhon, Céline Bozon, Jean-Noël Ferragut, Pierre-William Glenn, Pierre Lhomme, Baptiste Magnien, Gilles Porte et Jean-François Robin, entre autres membres de l’AFC, font part en quelques mots de ce que rappelle à leur mémoire le souvenir de Raoul Coutard et de sa personnalité.

Interview with cinematographer David Ungaro, AFC, regarding his work on Jean-Stéphane Sauvaire’s film “A Prayer Before Dawn”
Dancing in the Ring

Les entretiens au Festival de Cannes

For A Prayer Before Dawn, the latest film by Jean-Stéphane Sauvaire (author of the much remarked-upon 2008 film Johnny Mad Dog), David Ungaro, AFC, immersed himself into the universes of prisons and of Thai boxing. This powerful punch of a film is on the true story of Billy Moore, a young delinquent from Liverpool, who was imprisoned in Thailand’s Klong Prem prison for drug trafficking. Thai boxing gradually helped him to survive and get out of this hell alive... A look back on this film shot between Thailand and the Philippines, and which will be screened this year during Cannes’ Midnight Screenings. (FR)

Disparition de Pierre Lhomme, AFC, quelques brefs témoignages

Pierre Lhomme

A la suite du décès de Pierre Lhomme, de nombreux témoignages sont parvenus à l’AFC. Nous publions ici certains de ces témoignages, plutôt brefs, messages de directeurs de la photographie membres de l’association, dont il était le président d’honneur, suivis de ceux de connaissances l’ayant côtoyé et de quelques institutions.

Le directeur de la photographie David Ungaro, AFC, et le réalisateur Guillaume Nicloux parlent des "Confins du monde"

Les entretiens au Festival de Cannes

De retour sur la Croisette après un film tourné par 50° dans la Vallée de la Mort en 2015, Valley of Love, avec Gérard Depardieu et Isabelle Huppert), le cinéaste Guillaume Nicloux est parti cette fois au Vietnam pour rapporter un film de vengeance. Il a emmené dans ses bagages David Ungaro, AFC, pour filmer cette histoire qui se déroule aux prémices de la guerre d’Indochine. Retour sur la fabrication de ce film avec le directeur de la photo et le réalisateur. (FR)

Thales Angénieux, sponsor officiel du festival "First Rendezvous with French Cinema à Singapour"

Festivals divers

Le festival First Rendezvous with French Cinema, qui s’est déroulé à Singapour du 8 au 13 décembre 2011, a donné l’occasion à Thales Angénieux de réaffirmer son soutien au cinéma français et de mettre en avant l’importance de la contribution de l’industrie à la création cinématographique.
Parmi les films sélectionnés pour ce festival, six films ont été tournés avec des zooms Angénieux...

David Ungaro, nouveau membre actif
par Rémy Chevrin

Nouveaux venus à l’AFC

Lors de sa dernière réunion, le CA de l’AFC a décidé d’admettre le directeur de la photographie David Ungaro au sein de notre association. Alors que Rémy Chevrin, l’un de ses parrains, nous fait ici-même les présentations d’usage, nous lui faisons dès à présent le meilleur accueil.

Le directeur de la photographie David Ungaro, AFC, parle de son travail sur "Crocodile", de Gaëlle Denis
London crawling

Les entretiens au Festival de Cannes

David Ungaro, AFC, a filmé le court métrage Crocodile qui passe à la Semaine de la critique. Un film britannique de quinze minutes réalisé par une française, Gaëlle Denis, installée au Royaume-Uni. Un film produit avec l’aide du British Film Institute. Retour d’expérience sur cette rare expérience d’un court métrage tourné Outre-Manche.

12e Festival du Film Francophone d’Angoulême

Films AFC dans les festivals

La 12e édition du Festival du Film Francophone d’Angoulême se déroule du mardi 20 au dimanche 25 août 2019. Parmi les films composant le programme du FFA, qui célèbre depuis plus de dix ans le cinéma francophone, on notera la présence de quelque vingt-cinq films photographiés par des membres de l’AFC.