Karim Dridi

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (98)

Articles (98)

Tragédie à Massilia : où Patrick Ghiringhelli et Karim Dridi parlent de "Chouf"

Les entretiens au Festival de Cannes

Sept ans après Le Dernier vol, Karim Dridi filme le dernier opus de sa trilogie marseillaise (Bye Bye, Khamsa, Chouf), prenant pour décor (réel) une cité des quartiers nord de Marseille. Sur fond de trafic de drogue, de guerre de clans et de trahisons, Chouf raconte l’histoire de Sofiane qui cherche à retrouver les assassins de son frère. Pour mettre en images cette histoire évoquant parfois la tragédie grecque, il a fait appel à Patrick Ghiringhelli. Dans un entretien croisé, le réalisateur et l’opérateur racontent. (FR)

Laurent Chalet
par Eric Guichard

Nouveaux venus à l’AFC

Cher Laurent,
La qualité de ton travail sur La Marche de l’empereur, la démarche entreprise pour réussir ce projet cinématographique au vu des difficultés montrent bien que nous avons affaire à un directeur de la photo d’une grande compétence et digne d’entrer dans notre association. (...)

Micro Salon AFC, ses 15 bougies soufflées
Par Jean-Noël Ferragut, Eric Guichard et Vincent Jeannot, membres de l’AFC

2015

Pour son quinzième anniversaire, le Micro Salon de l’AFC aura su une nouvelle fois soutenir sa réputation en répondant, du moins nous l’espérons, aux attentes non seulement de ses visiteurs mais aussi de nos membres associés qui, avec la remarquable énergie qu’on leur connaît, ont animé les plus beaux moments de ces deux intenses journées.

Editorial de La lettre 145
d’Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

L’assemblée générale extraordinaire réunie le 25 juin a été riche en échanges d’idées, passionnés et passionnants, preuve que l’AFC et ses membres se préoccupent de la place du directeur de la photographie, de son rôle et de ses devoirs.

Avis de première expérience de l’utilisation du KLMS
par Eric Guichard

KLMS

Les essais de Denis Lenoir sur le KLMS m’avaient donné envie d’expérimenter le système.
Rendez-vous pris avec Christian Lurin et mon Powerbook, installation et démonstration de base en 2 h 30 et me voilà parti.
Dans un premier temps, je ne voulais pas forcément envoyer mes images mais plutôt travailler à partir des photos prises sur le plateau.

13e Micro Salon, un temps fort de l’année 2013
Par Jean-Noël Ferragut et Eric Guichard, AFC

2013

Les dernières lumières du 13e Micro Salon de l’AFC éteintes, celles et ceux qui l’auront visité ou qui y auront participé garderont en mémoire quelques-uns de ses principaux atouts, clés de voute de sa réussite : convivialité de tous les instants et à tous les étages, présentations et projections haut de gamme, multiplicité des rencontres et qualité des échanges.

Les Revenants

Billets d’humeur

  • Série Canal + (8 fois 55 minutes)
  • Production : Haut et Court
  • Réalisation : Fabrice Gobert (Simon Werner a disparu).

J’ai tourné cette année une série pour Canal + en Alexa.
Les Revenants seront programmés mi-novembre et je vous invite à les regarder.
J’ai fait sur cette série destinée à la télé plus de " cinéma " que sur beaucoup de longs métrages...
Je ne pensais pas que la télévision et le numérique m’apporteraient autant de satisfaction dans mon travail autour de l’image.
Troublant non ?
Patrick Blossier AFC

Interview with Didier Diaz, President of The Studios de Paris
By Eric Guichard, AFC, Jean-Noël Ferragut, AFC, and Vincent Jeannot, AFC

Les Entretiens AFC

Because of the importance to us as cinematographers of the opening of a new place where cinema is made, without further ado, on the eve of The Studios de Paris’ inauguration in September, we went to meet with Didier Diaz, who is their current director. After giving us a tour of the Cité du Cinéma and the studios themselves, Didier sat down to converse with us.

Entretien avec Didier Diaz, président des Studios de Paris
par Eric Guichard AFC, Jean-Noël Ferragut AFC et Vincent Jeannot AFC

Les Entretiens AFC

A la veille de l’inauguration des Studios de Paris, courant septembre, et compte tenu de l’importance que revêt, à nos yeux d’opérateurs, l’ouverture d’un nouveau lieu où se fait le cinéma, nous n’avons fait ni une ni deux et sommes allés à la rencontre de Didier Diaz, qui les dirige actuellement. Après une visite guidée de la Cité du Cinéma et des studios eux-mêmes, Didier s’est entretenu avec nous.

Channa Deshapriya, directeur de la photographie sri lankais
s’entretient avec Eric Guichard et Tommaso Vergallo

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Lors d’une visite au bureau de l’AFC, Channa Deshapriya, directeur de la photographie de Sulanga enu pinisa (La Terre abandonnée, prix ex-æquo de la Caméra d’Or cette année à Cannes) de Vimukthi Jayasundara, s’est entretenu avec Tommaso Vergallo, directeur des productions cinéma numérique chez Digimage, et Eric Guichard.
Asoka Handagama, réalisateur de A Letter of Fire, a effectué les traductions.

Où Eric Guichard, AFC, parle des zooms Angénieux avec lesquels a été tourné le film "Les Saisons"

Propos et entretiens

Après Océans : 7,5 millions de spectateurs dans le monde (dont 2,9 en France) et Le Peuple migrateur : 4,6 millions de spectateurs dans le monde (dont 2,7 en France), Les Saisons, le nouveau film de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, sort en France le 27 janvier 2016. Il a été tourné avec l’intégralité de la gamme Optimo d’Angénieux.

Les films " AFC " vus par leurs directeurs de la photographie
" Indigènes " de Rachid Bouchareb, photographié par Patrick Blossier

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Rachid Bouchareb signe avec Indigènes son cinquième long métrage en tant que réalisateur. Un film d’époque qui se situe durant la deuxième guerre mondiale. En 1942 la France manquait de soldats, elle est allé en chercher 200 000 au Maghreb et en Afrique noire. Les tirailleurs ont été placés en première ligne, et n’avaient pas les mêmes droits que les métropolitains. La moitié d’entre eux sont morts au combat. Nous suivons avec Indigènes l’épopée d’une douzaine d’entre eux dont Sami Bouajila, Jamel Debbouze, Sami Nacéri et Roschdy Zem. Un sujet très fort, un enjeu exceptionnel pour ces comédiens dont les grands-pères ont vécu exactement cette histoire-là. Un film touchant et juste pour lequel nous nous sommes entretenus avec Patrick Blossier.

Micro Salon 2006, un Micro Salon d’exception
par Eric Guichard

2006

Record battu pour la 6e édition du Micro Salon de l’AFC : 2 000 visiteurs se sont retrouvés sur les trois étages de La fémis jeudi 9 mars dernier pour découvrir les dernières nouveautés présentées pas nos amis partenaires et membres associés de l’AFC.

Dernière ligne droite-Editorial de La lettre 152
par Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

Lorsque vous lirez ces lignes, nous ne serons plus qu’à quelques jours du Micro Salon 2006, 6e édition. Une fois de plus, La fémis accepte de nous accueillir dans ce lieu prodigieux et je voudrais ici transmettre au nom de l’AFC toute notre considération pour les équipes administratives, pédagogiques et techniques de l’école et à son directeur Marc Nicolas pour son soutien permanent. Cet évènement est devenu au fil des ans un rendez-vous attendu de notre profession mais aussi la preuve du dynamisme de notre association. Il est de notre (...)

Outside the AFC : "The Secret of the Grain", an interview with DoP Lubomir Bakchev
by Eric Guichard, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

At the last Cannes Film Festival we started a series of interviews with directors of photography who were not members of the AFC.

I had the pleasure of meeting Lubomir Bakchev at the special screening, organized jointly with the CST, of A Secret by Claude Miller, photographed by Gérard de Battista.

I knew that the release of The Secret of the Grain (La Graine et le mulet) by Abdellatif Kechiche was imminent and I asked Lubomir to see a preview. I then suggested to Lubomir that we extend our conversation with the present interview.

If I had one wish to make for the AFC, it is that interviews, like the one of Gérard de Battista by Wilfrid Sempé, become a means of strengthening relationships and kinship between members, and of reinforcing that most important subject for the future of our association : the image of a film.

Enjoy the interview. Eric Guichard

Comparaison Super 16 mm / HD
par Philippe Ros, directeur de la photo

Caméras et Accessoires

Nous publions ci-dessous une réaction du directeur de la photographie Philippe Ros parue dans une récente Lettre de la CST. Philippe est le représentant élu du département Image - Prise de vues de la CST et membre consultant de l’AFC.

Il fait le compte-rendu d’une soirée organisée en octobre 2005 par la CST ayant pour thème Super 16 - HD. Il réagit par ailleurs à la confusion qui règne aujourd’hui entre l’image telle qu’on peut la voir sur le moniteur d’un plateau de tournage et celle qui est réellement enregistrée et qui est tout sauf définitive si l’on tient compte du travail de postproduction à effectuer.

Tourner dans des conditions extrêmes...
entretien entre Pierre Lhomme, Eric Guichard et Robert Alazraki sur la lumière en extérieur

Les Entretiens AFC

Tourner dans l’Himalaya implique-t-il une contrainte physique particulière ? Eric Guichard : C’est sûr que par rapport à des extérieurs classiques, la contrainte de l’Himalaya, c’est une contrainte physique. C’est-à-dire que faire un plan c’est déjà une difficulté en soi. Mais ça, ça fait aussi un peu partie du jeu. D’ailleurs toute l’équipe a passé un test d’altitude et certains membres ne sont pas partis à cause de ce test. Mon assistante Sylvie Carcedo, qui était quand même limite au niveau du test, a fait plusieurs fois du caisson de décompression. Mais (...)

Air de Fête et les ballons AirStar

Lumière, Energie et Accessoires

Depuis 1994, nous effectuons des prestations avec les ballons éclairants Airstar, pour le cinéma bien sûr mais aussi pour l’évènementiel ou les TP.
Nous disposons d’une large gamme de ballons, gonflés à l’air (avec ou sans soufflerie) ou à l’hélium, disponibles en éclairage tungstène ou HMI, avec des puissances oscillant entre 500 W et 32 kW.

Entretien avec Patrick Blossier

Les Entretiens AFC

Patrick Blossier : Moi je n’ai pas appris la lumière en étant assistant. J’étais vraiment concentré sur mon boulot, et je n’ai pas eu le temps de voir ou d’apprécier la lumière des opérateurs avec lesquels je travaillais, qui n’étaient pas très intéressants, à l’exception de Luciano Tovoli. C’est lui qui m’a donné le goût de faire de la lumière. Je n’avais pas le temps de voir comment il faisait, mais c’est juste le plaisir qu’il avait l’air de prendre dans son travail qui m’a donné envie de le faire... Après quoi j’ai fait des courts métrages, j’ai filmé des (...)