Accueil de l'AFC > Côté technique > Lumière, Energie et Accessoires > La pile à hydrogène, énergie d’avenir pour le cinéma

La pile à hydrogène, énergie d’avenir pour le cinéma

par Rémy Chevrin

lundi 5 mars 2007 - Modifié le 4/03

A l’occasion du tournage du dernier film de Christophe Honoré Voir Christophe Honoré dans l’index Les Chansons d’amour dont j’assurais la photographie, j’ai été confronté à une situation logistique de tournage que je n’avais alors jamais vraiment rencontrée.

Il s’agissait de tourner de longs plans séquences de nuit le long de rues et de boulevards parisiens ou il était impossible de poser un groupe électrogène (autorisation impossible car axe rouge, rues sans place de parking).
De même, la longueur des plans (entre 4 et 7 minutes de chansons) et donc de l’espace parcouru en travelling pouvant atteindre plus de 300 m, m’ont obligé à envisager, avec mon chef électricien Olivier Rodriguez
Voir Olivier Rodriguez dans l’index

et le régisseur, un système de puissance électrique autre que le traditionnel groupe portable Honda 3,3 kVA, car trop bruyant dans les quartiers où nous travaillions.

La société Axane, filière d’Air Liquide, et basée à côté de Grenoble, développe depuis plusieurs années un principe de groupe silencieux et léger basé sur le gaz Hydrogène en bouteille.
C’est un bloc de 90 cm de haut sur 70x70 cm qui peut rouler sur un petit chariot sur lequel est posée la bouteille d’hydrogène sous pression. Par un principe chimique qui allie hydrogène, oxygène et une membrane étanche entre les deux gaz, l’hydrogène se transforme selon la réaction H vers H+ et e- avec émission de protons. Ce sont ces derniers les protons qui dégagent l’énergie nécessaire à la production d’électricité. On peut ainsi obtenir plus de 3 kW à la sortie de ce bloc, le tout dans un silence particulièrement éloquent (- de 30 dB), une légèreté prometteuse (60 kg) et une autonomie plus qu’efficace (environ 6 h pour une bouteille d’hydrogène de 30 kg).

Cette technologie nous a permis de travailler de façon totalement indépendante dans les rues parisiennes la nuit sans bruit, sans surplus d’hommes et sur de très longues distances.
Il semblerait que cette société est très intéressée de présenter son matériel auprès de professionnels d’une industrie qu’elle ne connaît pas bien mais qui, j’en suis sûr, saura leur montrer l’intérêt grandissant de cette technologie moderne. De même, ils travaillent en ce moment sur une pile à hydrogène équivalent à 10 kVA.

Pile à hydrogène Axane
Pile à hydrogène Axane
photo prise par Rémy Chevrin sur le tournage des Chansons d’amour

PS La pile à hydrogène devrait être présente au Micro Salon en tant qu’invitée de l’AFC.


Tout l'univers AFC