Le Gang des Antillais

Ce film est tiré d’une histoire vraie. Jimmy est un jeune Antillais, venu en métropole avec la vague migratoire organisée par le BUMIDOM (Bureau des migrations des départements d’outre-mer) dans les années 1970. Il est plein d’illusions. Mais le rêve tourne court et Jimmy vit la galère, la discrimination. Son ami Politik l’invite à rejoindre sa lutte et l’initie aux braquages de bureaux de poste. Avec insolence et colère, ils enchaînent les braquages et deviennent "Le Gang des Antillais" qui défraye la chronique judiciaire.

Tournage à Toulouse et en Guadeloupe
Un tournage rapide mais heureusement la préparation a été longue et fructueuse grâce à la détermination du premier assistant, Nicolas Aubry, et du directeur de production, Thomas Santucci, décidés à donner toutes ses chances à ce film rare. Nous avons pu travailler en amont dans une grande complicité et créativité avec le chef décorateur Philippe Lacomblez et la costumière Véronique Gély.
Ce qui m’a permis de mettre en œuvre au plus près les contrastes et couleurs que je voulais. Nous avons même pu répéter pendant trois jours avec les comédiens dans les décors. Quel temps gagné pour le tournage !

Ce film tourné majoritairement en intérieur, décors naturels et studio, m’a permis d’apprécier à nouveau la qualité et l’efficacité du travail de mon chef électricien et complice Philippe Wegiel, de mon chef machiniste Julien Monneret, de mon assistant Gaspard Cresp et de la scripte Yannick Charles, une très proche collaboratrice pour ce tournage à haute vitesse avec beaucoup de comédiens.
Je tiens à remercier particulièrement Luc Pourrinet, le directeur de postproduction très présent tout au long du film, qui m’a permis d’avoir à la fois le matériel et le soutien nécessaires à la réalisation de mon projet lumière, et l’étalonneur Christophe Bousquet qui a su très bien servir le film et mon travail et dont j’apprécie beaucoup le savoir-faire et la créativité, et bien sûr le réalisateur Jean-Claude Barny, avec lequel je collabore avec bonheur depuis son premier film, Neg marron.

Le Gang des Antillais
Production : Les Films d’ici
Producteur : Sébastien Onomo
Liste artistique : Djedje Apali, Eriq Ebouaney, Adama Niane, Vincent Vermignon, Djibril Pavade, Zita Henriot, KarimBelkhadra, Mathieu Kassovitz et Romane Boringer.

Dans le portfolio ci-dessous, quelques images correspondantes à des scènes du film - Photos Frank Alix.

Équipe

1er assistant opérateur : Gaspard Cresp
Chef électricien : Philippe Wegiel
Chef machiniste : Julien Monneret

Technique

Matériel caméra : Panavision Alga (Arri Alexa XR Raw 16:9, série Cooke S4 PL)
Matériel machinerie : Panagrip
Matériel lumière : Panalux
Consommables : Panavision Boutique