Le Marquis

Deuxième collaboration avec Dominique Farrugia, après L’Amour c’est mieux à deux, une nouvelle comédie, terrain de prédilection de Dominique.
Le scénario original se déroulait entre Paris et Nice et Dominique eut la bonne idée de remplacer Nice par Manille aux Philippines.
Eric Guichard, entre Luisa Ranieri et Antoine Struyf, derrière la caméra
Photo de Pascal Chantier


C’est donc là-bas que nous avons tourné en grande partie et plus particulièrement sur l’île de Cebu qui nous offrait un décor d’hôtel particulièrement important pour le film.
Dominique aime tourner en 35 mm et à deux caméras. Ce n’est jamais simple mais cela se fait dans une grande complicité et seulement si l’installation d’une deuxième caméra est possible et nous fait gagner du temps. Peu de prises, il est impatient mais résonne en chef d’orchestre, nous entraînant à aller vite, avec humour, dans le respect de chacun pour son travail.
Bien que producteur et réalisateur, il met un point d’honneur à bien séparer ces deux fonctions qui peuvent être parfois contradictoires, nous le savons tous par expérience.

En préparation, Dominique nous fait part des intentions qu’il recherche à la fois pour la lumière et pour sa mise en scène. Il aime faire le découpage en avance, du moins pour les scènes importantes. Du coup, nous nous comprenons vite et sur le plateau nos échanges sont rapides, me permettant aussi d’anticiper et de choisir les outils adéquats à sa demande.
Sur place, nous avons eu, à tous les postes techniques, artistiques et de production, une équipe philippine formidable de concentration et toujours de bonne humeur. Ce sont de grands professionnels, étonnés évidemment par des moyens techniques qu’ils ont peu l’habitude d’avoir sur leurs propres films avec, entre autres, l’utilisation de diffusions sur les sources, de cadres et de toiles, ce qui me valut d’entendre qualifiée ma lumière de " féminine " ! Un hommage à mes amies directrices de la photo...
Cette équipe fut un bonheur pour tous, tant l’énergie et la vitalité mises dans le travail nous ont aidés à surmonter la chaleur et les fausses teintes qui évidemment furent au rendez-vous.

Dominique Brunner et Kader Djedra, les directeurs de production, jouant à plein sur le système dit du crédit d’impôts, nous ont permis d’emmener de France tous les chefs de poste et leurs assistants ainsi que l’équipe caméra, de même que le matériel caméra et en partie la lumière. Comme quoi localiser un tournage à l’étranger pour des raisons de scénario ne signifie pas forcément " délocaliser " les techniciens ni les industries.
Un grand merci à Dominique de m’avoir fait confiance une deuxième fois, à toute mon équipe, et à Gilles Granier, l’étalonneur numérique, pour sa ténacité et son attachement à suivre jusqu’au bout notre travail.

Portfolio

Équipe

Production : FEW
Cadreur : Antoine Struyf
Assistants caméras : Pierre Chevrin, AOA, Aurélien Dubois, AOA
Chef électricien : Stéphane Assié
Chef machiniste aux Philippines : Jean-Pierre Deschamps
Chef machiniste à Paris : Jeff Garreau

Technique

Matériel caméra : Transpacam
Matériel lumière : Tranpalux
Matériel machinerie : Transpagrip et MTL
Laboratoire : LTC
Etalonnage numérique : Duboi
Effets visuels : Alain Carsoux