Accueil de l'AFC > Lire, voir, entendre > Le collectif espagnol "Luzinterruptus" met en lumière les problèmes (...)

Le collectif espagnol "Luzinterruptus" met en lumière les problèmes urbains

vendredi 24 juillet 2015 - Modifié le 25/07

Luzinterruptus est un collectif artistique anonyme espagnol qui mène à bien des interventions urbaines dans des espaces publics. La lumière est leur matière première et la nuit, leur support.

Venant de la création artistique et de la photographie, les deux seuls et uniques membres de l’équipe mettent en pratique, parfois avec d’autres amis artistes, leur créativité à travers l’acte simple de laisser des lumières allumées à travers la ville, avec l’intention que d’autres viendront les éteindre.

Les membres de "Lumière interrompue" ont entamé leurs activités dans les rues de Madrid en 2008 avec la simple idée de mettre en lumière des problèmes que l’on décèle en ville et qui semblent passer inaperçus aux yeux des autorités et des citoyens. Mais tout ce qu’ils réalisent n’a rien de subversif, avec parfois la seule volonté d’embellir ou de sortir de l’anonymat des lieux ou des endroits qui leur paraissent spéciaux, ou encore des objets à qui ils attribuent une valeur artistique extraordinaire bien qu’ils aient été laissés au hasard, sur la voie publique, sans aucune intention artistique, par des gens anonymes.

Les deux artistes mènent leurs actions avec la matière qu’ils connaissent le mieux et qui les inspire le plus, la lumière, qui, en plus de leur fournir un grand impact visuel, leur permet des interventions parfois minimes ou parfois plus étendues, sans détériorer le matériel urbain et sans priver de scène d’autres artistes ou de simples utilisateurs d’un espace commun, ce qui manque dans les grandes villes.

Winterthur (Suisse), juillet 2012
Winterthur (Suisse), juillet 2012
DR
Benne remplie de sacs à ordure en plastique
Benne remplie de sacs à ordure en plastique
DR

En plus de la lumière, les déchets, le recyclage, les matériaux simples trouvés autour d’eux sont autant de sources d’inspiration. La vie urbaine, l’utilisation de l’espace public, l’environnement inhospitalier, la nature, les revendications sociales sont leur cheval de bataille.

Par ailleurs, leurs installations sont extrêmement éphémères. Souvent elles disparaissent en mois d’une heure, bien que leurs petits artifices lumineux éveillent chez les spectateurs noctambules de grands désirs de se les procurer. Ceci ne les dérange pas du tout, au contraire. Il leur paraît intéressant que quelqu’un puisse sentir que ce qu’ils ont laissé dans la rue est un petit cadeau pour celui qui a eu la chance de le trouver.

- Voir leurs toutes dernières installations et les précédentes sur le site Internet de Luzinterruptus.

(Source : site d’information et de débat L’Obs-Rue89.
Texte ci-dessus d’après une présentation du collectif traduite de l’espagnol par Gérard de Battista
Voir Gérard de Battista dans l’index

, AFC
En vignette de cet article, installation à Madrid datant du 8 juillet 2015
Dans le portfolio ci-dessous, quelques autres exemples d’installations)


Tout l'univers AFC