Les Films Pelléas

Productions

Résultats de la recherche

Films (106)

Articles (90)

Demain dès l’aube
de Denis Dercourt , photographié par Rémy Chevrin, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Rémy Chevrin démarre sa carrière de directeur de la photo en même temps que les réalisateurs Yvan Attal et Christophe Honoré tournent leurs premiers films (respectivement, Ma femme est une actrice et 17 fois Cécile Cassard). Il continuera à éclairer leurs films suivants...
Il travaille aussi avec François Dupeyron, Yann Moix, et Radu Milhaileanu pour le très beau film Va, vis et deviens. Sa rencontre avec Denis Dercourt, qui réalise avec Demain dès l’aube son sixième long métrage, lui donne l’occasion d’oublier tout ce qu’il a appris auparavant.

Céline Bozon parle de son travail sur "La France" et "Un homme perdu"

Entretiens avec des directeurs de la photographie

En sortant de La fémis en 1999, Celine Bozon débute avec Jean-Paul Civeyrac sur un film fait de manière très libre, avec très peu d’argent, une équipe toute petite et en vidéo. Cela a donné Fantômes, un long métrage qui est sorti en salle. Ensuite il y a eu Le Doux amour des hommes et Toutes ces belles promesses. Parallèlement, elle tourne un moyen métrage Mods avec son frère Serge Bozon, puis deux films de Tony Gatlif (Exils et Transylvania). En 2007, la Quinzaine des réalisateurs a sélectionné deux films dont elle a fait l’image : La France, le second long métrage de son frère, et Un homme perdu de la cinéaste libanaise Danielle Arbid.

Editorial de la Lettre de mai 2007
par Rémy Chevrin

Editoriaux de la Lettre

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas les faire, c’est parce que nous n’osons pas les faire qu’elles sont difficiles. » Sénèque

En cette année d’élection, l’AFC n’a pas failli à la tradition et suite à l’Assemblée Générale Ordinaire du 24 mars, je me retrouve face à la difficile tâche de la relève. Par où commencer et de quelle manière ?

Entretien avec le directeur de la photographie Julien Poupard, AFC, à propos d’"En Liberté !", de Pierre Salvadori

Les entretiens au Festival de Cannes

Julien Poupard, AFC, éclaire de nombreux premiers films dont Party Girl, de Claire Burger, Marie Amachoukeli et Samuel Theis, Les Ogres, de Léa Fehner, Divines, de Houda Benyamina ou encore Compte tes blessures, de Morgan Simon. Puis il rencontre un réalisateur confirmé, Pierre Salvadori, et va signer l’image de son dernier film, En Liberté !, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. (BB)

"L’hiver en été", par François Reumont pour l’AFC Où il est question du travail du directeur de la photographie Rémy Chevrin, AFC, sur "Plaire, aimer et courir vite", de Christophe Honoré

Les entretiens au Festival de Cannes

Plaire, aimer et courir vite signe le retour en Compétition officielle pour le réalisateur Christophe Honoré (après Les Chansons d’amour, en 2007). Ce mélodrame entre deux hommes met en scène la vie parisienne d’un jeune, venu de Bretagne pour ses études. Un film qui se déroule au cœur des années 1990 et qui évoque le sida et l’œuvre d’artistes dans le monde homosexuel de cette époque. Rémy Chevrin, AFC, nous parle de ce tournage de film de passé immédiat. (FR)

Editorial
par Jean-Jacques Bouhon, Rémy Chevrin, Jean-Noël Ferragut, Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

Lors du dernier Festival de Cannes, nous avons lancé l’idée de créer durant l’édition 2007, année de son 60e anniversaire, un Pavillon international de l’image.
Manifester notre présence à Cannes de manière visible et pérenne est, en effet, une nécessité absolue. 2007 sera l’année ou jamais de montrer que l’image a toute sa place au sein du Festival et que l’ensemble de l’AFC, actifs et associés réunis, regroupe des acteurs incontournables du cinéma français.

Le directeur de la photographie Julien Poupard, AFC, parle de son travail sur "Divines", de Houda Benyamina

Les entretiens au Festival de Cannes

Dès sa sortie de La fémis, en 2006, Julien Poupard éclaire de nombreux courts métrages puis se fait remarquer pour son travail sur Party Girl, Caméra d’or à Cannes en 2014. Collaborateur fidèle de premiers films et de jeunes réalisateurs – par exemple Terre battue, de Stéphane Demoustier, ou Les Ogres, de Léa Fehner –, il récidive avec Divines, premier long métrage de Houda Benyamina en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Le directeur de la photographie Luc Pagès, AFC, parle de son travail sur "Tour de France", de Rachid Djaïdani

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour son deuxième long métrage, Rachid Djaïdani, boxeur, acteur, documentariste et écrivain, a fait appel au directeur de la photographie Luc Pagès, AFC. Ce dernier est le fidèle collaborateur de Jacques Maillot – Nos vies heureuses, Les Liens du sang, La Mer à boire. Il a également réalisé A+ Pollux, long métrage sorti en 2002.
Rachid Djaïdani, déjà sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 2012 pour Rengaine, réunit Gérard Depardieu et Sadek pour ce Tour de France, et revient sur la Croisette, toujours à la Quinzaine des réalisateurs, pour ce 69e Festival de Cannes. (BB)

Une expérience nouvelle et enrichissante : le Salon du Cinéma
par Rémy Chevrin

Vie des associations, sociétés et fédérations

Pour la deuxième année consécutive, le Salon du Cinéma, organisé par Jonathan Bryant et Delphine Delvaux, s’est déroulé porte de Versailles et a reçu à cette occasion plus de 80 000 visiteurs de tous âges.
L’AFC y était invitée en compagnie des autres associations de techniciens du cinéma composant l’Inter Association : scriptes (LSA), chefs décorateurs (ADC), cadreurs (AFCF), chefs monteurs (LMA), régisseurs (ARF), repéreurs (ARC), assistants réalisateurs (AFAR) et enfin directeurs de casting (ARDA).

Editorial de la Lettre de mars 2008
par Rémy Chevrin

Editoriaux de la Lettre

Un mois de février qui s’achève sous de fortes interrogations : le temps des questions se pose face aux mutations qui se profilent à l’horizon, mais aussi le temps de la présence et du dialogue, tous ensemble, acteurs impliqués ou non dans le débat qui doit maintenant s’ouvrir afin de préserver ce que nous possédons de plus inestimable, le cinéma. Il semble que de nombreux partenaires savent que le temps des batailles est loin derrière nous et que le dialogue et l’échange seront les seules armes pour faire vivre les énergies si fortes qui animent l’ensemble des industries du cinéma.

Un prophète
de Jacques Audiard, photographié par Stéphane Fontaine, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Stéphane Fontaine a longtemps été le premier assistant d’Eric Gautier. Issu des cours de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière (promotion 1985), il se met parallèlement à son travail de pointeur à faire la lumière sur des documentaires ou des films d’art.
Après un passage dans le milieu de la publicité, son premier long métrage en tant que chef opérateur est Bronx Barbès d’Eliane Delatour en 2000. Il a depuis collaboré avec Philippe Grandrieux, Arnaud Despleschin ou Barry Levinson.
Un prophète est son deuxième film avec Jacques Audiard, après De battre mon cœur s’est arrêté.

L’éditorial de la Lettre de mars 2009
par Rémy Chevrin

Editoriaux de la Lettre

Rarement un Micro Salon n’aura reçu un tel enthousiasme ! Plus de 2 200 visiteurs, sans compter les étudiants qui se sont, comme les années précédentes, régalés au contact des professionnels. Le Micro Salon a atteint sa maturité et nous pouvons d’ores et déjà penser à l’édition de 2010 qui sera celle des 10 ans ! Les idées sont les bienvenues pour préparer ce grand rendez-vous de fête !

Welcome to Angénieux
by Remy Chevrin

Nouveaux venus à l’AFC

It is with great pleasure that the AFC welcomes Angénieux as a new associate member. With a strong tradition that cinematographers have long valued, this French company, owned in recent years by the Thales group, has developed products that have been respected by directors of the photography for more than a century of cinema.

L’éditorial de la Lettre d’octobre 2008
par Rémy Chevrin

Editoriaux de la Lettre

De nouveaux membres associés et nouveaux membres actifs, quoi de plus excitant pour dynamiser notre association... Ce sang neuf et cette énergie commençaient-ils à faire défaut ?...
Tant d’activités et de rencontres sont encore en vue dans les semaines à venir : une délégation d’opérateurs de l’AFC qui se met en place pour représenter en force le cinéma français si peu puissant à Lodz au festival Plus Camerimage… Une rétrospective Pierre Lhomme à la Cinémathèque avec de véritables joyaux (copies magnifiques) que Pierre et l’ensemble de la Cinémathèque ont mis en œuvre ; je remercie à cette occasion M. Serge Toubiana et toute son équipe du travail commun fait avec l’AFC...

The Classroom
directed by Laurent Cantet, cinematography by Pierre Milon, AFC

festival de Cannes 2008

Awarded the Palme d’Or at the 2008 Cannes Film Festival

Pierre Milon, AFC, was in the penultimate class of the IDHEC, the French national film school that was the ancestor of the Femis. Among his classmates was director Dominik Moll. Milon lit Moll’s first film, Intimacy.

Milon quickly began working as a cinematographer on documentaries and short films. His transition to fiction came when director Philippe Faucon entrusted him with lighting three television films. Since then he has worked with Eric Zonca (The Little Thief), Lucas Belvaux (The Trilogy and The Right of the Weakest), and Robert Guédiguian (Lady Jane). He came to the Cannes Festival this year with The Classroom, his third feature film with Laurent Cantet.

Entre les murs
de Laurent Cantet, photographié par Pierre Milon, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pierre Milon, AFC, est issu de l’avant-dernière promotion de l’IDHEC (au côté de Dominik Moll entre autres, dont il signera l’image de son premier film Intimité).
Très vite, il se met à travailler en tant qu’opérateur autant sur documentaires que sur court métrage. Le passage à la fiction se fait par l’intermédiaire de Philippe Faucon qui lui confie la lumière de trois téléfilms. Depuis, il a collaboré avec Eric Zonca (Le Petit voleur), Lucas Belvaux (La Trilogie et La Raison du plus faible),ou Robert Guédiguian (Lady Jane).
Il est à Cannes 2008 en compétition officielle avec Entre les murs, son troisième long métrage avec Laurent Cantet.

Angénieux, nouveau membre associé de l’AFC
par Rémy Chevrin

Nouveaux venus à l’AFC

C’est avec très grand plaisir que l’AFC accueille comme nouveau membre associé la société Angénieux. Fort d’une tradition que tous les opérateurs à travers le temps ont pu apprécier, cette société française, qui appartient depuis quelques années au groupe Thales, a su développer au cours du siècle de cinéma des produits reconnus par l’ensemble des directeurs de la photographie. Installée aux environs de la ville de St Etienne, elle continue de fournir les plus beaux zooms 35 mm, tout en ayant encore des zooms 16 mm sur le marché.

Olivier Godaert, chef électricien, va nous manquer
Par Céline Bozon, AFC, Yves Cape, AFC, SBC, Thierry Jault, AFC, Serge Bozon et Stéphane Thiry

In memoriam

Olivier Godaert, chef électricien, est mort vendredi 11 décembre 2015 après une longue bataille contre le cancer. En France, il a été le collaborateur régulier de Céline Bozon, AFC, Thierry Jault, AFC, et Yves Cape, AFC, SBC. Voici leurs témoignages ainsi que ceux de Serge Bozon, cinéaste, et Stéphane Thiry, chef machiniste.

Le Festival de Venise annonce la sélection officielle
de sa 63e édition

Films AFC dans les festivals

Plusieurs films français ou en co-production et photographiés par des membres de l’AFC se trouvent dans cette sélection :

  • L’Intouchable de Benoît Jacquot, photographié par Caroline Champetier, avec Isild Le Besco, Bérangère Bonvoisin, Marc Barbé
  • Private Fears in Public Places (Petites peurs partagées) d’Alain Resnais, photographié par Eric Gautier, avec Lambert Wilson, Sabine Azema, André Dussollier, Laura Morante, Pierre Arditi, Isabelle Carré (France, Italie)
  • Nuovomondo (The Golden Door) d’Emanuele Crialese, photographié par Agnès Godard, avec Charlotte Gainsbourg, Vincenzo Amato, Francesco Casisa (Italie, France)

Et hors-compétition :

  • Quelques jours en septembre de Santiago Amigorena, photographié par Christophe Beaucarne, avec Juliette Binoche, John Turturro, Sara Forestier, Nick Nolte (France, Italie).

Pari gagné pour l’édition 2009 du Micro Salon de l’AFC ?
par Jean-Noël Ferragut, Rémy Chevrin et Eric Guichard

2009

Il aura fallu qu’elle ait eu à se jouer de l’indisponibilité surprise, pour raison pédagogique, des plateaux de La fémis à la période " habituelle " du début du mois de mars pour que l’AFC prenne une décision que d’aucuns ont jugé ferme mais que l’avenir, entre autres, dira si elle est définitive…
En l’occurrence, le Micro Salon se déroulerait cette année début février, il durerait deux jours, dont l’un d’eux bousculerait les sacro-saintes habitudes du week-end… Audacieux, pour un pari de taille !

L’AFC accueille un nouveau membre actif, Antoine Héberlé, à qui elle souhaite la bienvenue !
Le parrain s’explique ou la présentation d’Antoine Heberlé par Jacques Loiseleux

Carnet d’adresses

J’ai rencontré Antoine au Festival de Grenoble en 1997 je crois. Nous étions invités pour animer un " atelier image ". Nous nous sommes tout de suite entendus sur ce sujet, et les propos qu’il tenait sur l’image et le cinéma, ceux de sa génération, étaient très intéressants et démontraient déjà une grande maturité, beaucoup d’honnêteté et de clairvoyance.

Les formats et leur restitution
par Matthieu Poirot-Delpech

Billets d’humeur

La lutte pour le respect du format original du film lors de sa diffusion à la télévision semble malheureusement un combat perdu depuis longtemps. Les diffuseurs ont leurs "spécifications techniques" qu’il paraît aujourd’hui difficile de remettre en question. Il nous arrive même de finir par rire de dépit lorsque pour telle ou telle chaîne de télévision d’Amérique du Sud ou d’Asie on nous demande de faire "rentrer" un film en 2.35 dans le format carré du téléviseur.

César 2012, les nominations...

Les César

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a fait connaître la liste des films et personnalités nommés pour les César 2012. Sont en lice pour la Meilleure photo :
Pierre Aïm , AFC, pour Polisse de Maïwenn,
Josée Deshaies, pour L’Apollonide, souvenirs d’une maison close de Bertrand Bonello
Julien Hirsch, AFC pour L’Exercice de l’Etat de Pierre Schoeller
Guillaume Schiffman, AFC, pour The Artist de Michel Hazanavicius
Mathieu Vadepied, pour Intouchables d’Eric Toledano et Olivier Nakache.

  • La cérémonie sera présidée par Guillaume Canet le 24 février prochain.

Maarek Hob ou Dans les champs de bataille
de Danielle Arbid, photographié par Hélène Louvart

Quinzaine des réalisateurs

Film tourné en super 16mm, sur Kodak 7218 et 7274, avec une série Zeiss Grande Ouverture.

Un film tourné à Beyrouth, dans un quartier non reconstruit, évoquant l’époque de la guerre civile à la fin des années 70. Un film où la guerre se voit par les fenêtres d’une famille bourgeoise chrétienne, une évocation vue par une fillette de 11 ans.

La Viper FilmStream à Cannes
par Rémy Chevrin

Caméras numériques

Nous vous annoncions dans notre rubrique quotidienne Cannes 2005 datée du lundi 16 mai la présence de la caméra Viper FilmStream de Thomson Grass Valley et de son nouvel enregistreur : le Venom.

Rémy vous donne quelques détails supplémentaires.