Accueil de l'AFC > Vie professionnelle > Lou ! Journal infime

Lou ! Journal infime

Un film de

Julien Neel

Photographié par

Pierre Milon , AFC

Avec

Lola Lasseron, Ludivine Sagnier Voir Ludivine Sagnier dans l'index , Kyan Khojandi

Sortie : 8 octobre 2014

- Modifié le
Lorsque j’ai rencontré Julien Neel, j’ai tout de suite vu que j’avais à faire à un homme d’image. Auteur de bande dessinée, il se pose quotidiennement des questions de cadre, de composition, de couleur, de contraste, etc. Concevoir l’image de son film a été passionnant car nous parlions des mêmes choses avec une précision et une exigence rare.
Nous avons essayé plusieurs caméras car nous voulions un rendu très doux et coloré et finalement entre l’Arri Voir Arri dans l’index Alexa Voir Alexa dans l’index , la Red Voir Caméra Red dans l’index Epic Voir Caméra Red dans l’index et la Sony Voir Sony dans l’index F65 Voir F65 dans l’index (très belle en couleurs mais trop chère), j’ai choisi l’Alexa Voir Alexa dans l’index qui m’accompagne depuis pas mal de films maintenant. Julien ne voulait pas de noir dans l’image. En regardant ses bandes dessinées, j’ai constaté que les noirs étaient remplacés par des couleurs, des dominantes profondes. Nous voulions faire le maximum de choses à la prise de vues et après plusieurs essais, j’ai décidé d’utiliser un Varicon qui nous permettait, en flashant légèrement l’image, de relever un peu les noirs et de les colorer à l’aide d’un panel de gélatines, ce qui donnait pour chaque séquence une touche particulière, sans être un effet marqué. J’ai été amené à travailler des couleurs assez inhabituelles pour moi comme le rose, le mauve, le violet, le orange, qui sont récurrentes dans l’univers de Lou. Julien avait aussi le désir de tourner avec très peu de profondeur de champ, nous avons donc tourné le film à pleine ouverture en utilisant parfois des objectifs à décentrement pour créer des zones de flou et le plus souvent, de manière plus artisanales, nous collions du scotch sur le paresoleil pour rendre des parties de l’image floues et légèrement diffuses. Le film a été tourné en studio à Bry-sur-Marne dans les beaux décors de Sylvie Olivé.

Diffuser

Equipe

Assistants opérateurs : Vincents Buron, Luna Jappain
Chef électricien : Christophe Sournac
Chef machiniste : Patrick Loppi

Tout l'univers AFC