Louis Garrel

Interprétation

Résultats de la recherche

Films (110)

Articles (119)

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Les Deux amis", de Louis Garrel

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour Les Deux amis, son premier long métrage comme réalisateur, Louis Garrel fait appel à la directrice de la photographie Claire Mathon, AFC. Elle a signé l’image d’un autre film présenté à Cannes en sélection officielle, Mon roi, de Maïwenn. Le travail de Claire Mathon sera de nouveau mis en lumière dans le film de Bruno Podalydès, Comme un avion, qui sortira en juin sur les écrans. Les Deux amis, dans lequel Louis Garrel interprète Abel, l’un des deux amis, est présenté en Séance spéciale à la Semaine de la critique et concourt pour la Caméra d’or. (BB)

A propos du "Redoutable", de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC
"Filmer Godard", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Un projet courageux que cet inattendu biopic consacré à Jean-Luc Godard de la part de Michel Hazanavicius. Ce réalisateur de comédies à succès (OSS 117, The Artist), et cinéphile a décidé de rendre un hommage mordant à l’icône mondiale de la nouvelle vague. Pour Guillaume Schiffman, AFC, le tournage de ce film pas comme les autres a soudain pris une dimension personnelle et sentimentale en raison des liens familiaux qui unissent le chef opérateur au réalisateur emblème de la nouvelle vague.

Interview with cinematographer Guillaume Schiffman, AFC, about his work on Michel Hazanvicius’ film "Redoubtable"
"Shooting Godard", by François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes

This unexpected biopic on Jean-Luc Godard’s life was a brave project by Michel Hazanavicius. The movie lover and director of hit comedies OSS 117 and The Artist decided to pay a trenchant tribute to the internationally-renowned symbol of the Nouvelle Vague.
Shooting this out-of-the-ordinary film suddenly took on a personal and emotional dimension for Guillaume Schiffman, AFC, because of the family relationship between him and the emblematic director of the Nouvelle Vague.

Cinematographer Christophe Beaucarne, AFC, SBC, dicusses his work on Nicole Garcia’s film "From the Land of the Moon"

Les entretiens au Festival de Cannes

Nicole Garcia ’s latest feature is an adaptation of the eponym novel written by the Italian Milena Agus : From the Land of the Moon. While she is no stranger to the Croisette with films like 15 Août, The Adversary, According to Charlie, From the Land of the Moon is in competition for the 69th Festival’s Palme d’Or. For the cinematography of her 8th film, Nicole Garcia called upon Christophe Beaucarne, AFC, SBC, and loyal partner of Jaco Van Doermel, Mathieu Amalric or Anne Fontaine. (BB

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "Mal de pierres", de Nicole Garcia

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est en adaptant le roman éponyme de l’Italienne Milena Agus Mal de pierres que Nicole Garcia réalise son dernier long métrage. Alors qu’elle est une habituée de la Croisette avec 15 août, L’Adversaire et Selon Charlie, Mal de pierres concourt pour la Palme d’or de ce 69e Festival. Nicole Garcia a fait appel à Christophe Beaucarne, AFC, SBC, fidèle collaborateur de Jaco Van Doermel, Mathieu Amalric ou encore Anne Fontaine, pour la mise en image de son huitième long métrage. (BB)

Cinematographer Josée Deshaies talks about her work on "Saint Laurent", directed by Bertrand Bonello

Les entretiens au Festival de Cannes

Josée Deshaies, who we have already met to discuss Before I Forget, by Jacques Nolot, Heartbeat Detector, by Nicolas Klotz, Rebecca H., by Lodge Kerrigan, and House of Tolerance, by Bertrand Bonello, discusses Saint Laurent, which is in the official competition at Cannes this year. This is Bertrand Bonello’s sixth feature film ; she has contributed to every single one. (BB)

La directrice de la photographie Josée Deshaies parle de son travail sur "Saint Laurent", de Bertrand Bonello

Les entretiens au Festival de Cannes

Josée Deshaies, que nous avions déjà rencontrée pour Avant que j’oublie, de Jacques Nolot, La Question humaine, de Nicolas Klotz, Rebecca H., de Lodge Kerrigan, et L’Apollonide, de Bertrand Bonello, nous parle de Saint Laurent, en compétition officielle à Cannes cette année. Sixième long métrage de Bertrand Bonello, elle a collaboré à tous ses films.

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "Un château en Italie", de Valeria Bruni Tedeschi

Les entretiens au Festival de Cannes

Jeanne Lapoirie débute sa carrière en éclairant des films d’André Téchiné (Les Roseaux sauvages, Les Voleurs). Elle collabore ensuite sur plusieurs films avec François Ozon (Goutes d’eau sur pierres brûlantes, Sous le sable, Huit femmes, Le Temps qui reste et Ricky). Son parcours l’amène à travailler sur des films d’auteurs ou des films particuliers comme My Little Princess d’Eva Ionesco, Les Revenants de Robin Campillo, Independencia de Raya Martin, Parc d’Arnaud des Pallières, La Possibilité d’une île de Michel Houellebecq. C’est pour le troisième long métrage de Valeria Bruni Tedeschi, avec qui elle a travaillé depuis son premier film, Il est plus facile pour un chameau, que nous retrouvons Jeanne qui nous parle de son travail sur Un château en Italie, en Sélection officielle. (BB)

La Frontière de l’aube
de Philippe Garrel, photographié par William Lubtchansky, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

En forme de clin d’œil au genre fantastique, La Frontière de l’aube réunit un jeune photographe qui tombe amoureux d’une star, qui se suicide, et qui réapparaît dans la vie du jeune garçon.
Ce deuxième film avec Philippe Garrel affirme une collaboration efficace et sereine. La manière de travailler de Garrel et l’immense expérience de William Lubtchansky (une centaine de longs métrages en une quarantaine d’années…) s’associent pour une mise en scène libre et efficace. Cette association permet d’atteindre une expression artistique sans effets ni démonstration.

Les films "TSF" au 68e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

De nombreux films dont le matériel de tournage a été fourni par des loueurs membres associés de l’AFC font partie des diverses sélections de ce 68e Festival de Cannes. Voici une liste détaillée des films pour lesquels TSF Caméra, TSF Grip et TSF Lumière ont fourni les prestations, selon chacune des sélections et sections...

The Parallel Sections of the Cannes Film Festival announce their 2015 Selection

Festival de Cannes 2015

Following the announcement of the films selected for the Official Selection at the 68th Annual Cannes Film Festival, the Parallel Selections— the Directors’ Fortnight, the International Critics’ Week, and the ACID – have now announced the list of films that they have selected.
The cinematography of three of the selected films was done by members of the AFC.

Communiqué "Pierre Angénieux Excellens in Cinematography", hommage à Roger Deakins, BSC, ASC

Nos associés à Cannes

Saint-Héand, le 23 avril 2015
Partenaire Officiel du Festival de Cannes depuis 2013, Thales Angénieux rend hommage chaque année à un directeur de la photographie ayant marqué l’histoire du cinéma. Après Philippe Rousselot, AFC, ASC, en 2013, Vilmos Zsigmond, HSC, ASC, en 2014, c’est l’Anglais Roger A. Deakins, BSC, ASC, proche collaborateur des frères Coen, qui sera mis à l’honneur cette année.

Les sections parallèles du Festival de Cannes annoncent leur sélection 2015

Festival de Cannes 2015

A la suite de l’annonce des films en Sélection officielle au 68e Festival de Cannes, dont cinq ont été photographiés par un membre de l’AFC, c’est au tour des sections parallèles – Quinzaine des réalisateurs, Semaine de la critique et ACID – de dévoiler la liste des films qu’elles ont sélectionnés. Les images de trois des films retenus sont signées par des directeurs de la photographie de l’AFC.

Où la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Xenia", de Panos H. Koutras

Les entretiens au Festival de Cannes

Xenia, de Panos Koutras. Une rencontre avec Panos l’hiver dernier, un projet de film coproduit par la France, la Grèce et la Belgique. J’avais pu voir son précédent film Strella, et ce film avait été pour moi une forme de révélation, autant pour l’image, que pour ses partis pris et sa liberté d’expression. Le scénario de Xenia était totalement construit, précis, et Panos est un réalisateur qui cherche, travaille et finit par trouver ce qu’il aime.

Où la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Le Meraviglie (Les Merveilles)", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Nous avions déjà tourné avec Alice Rohrwacher Corpo celeste au sud de l’Italie il y a trois ans. En Super 16 mm, un film essentiellement tourné tout à l’épaule. Le film avait rencontré un grand succès – une sélection à la Quinzaine des réalisateurs, puis l’équivalent du César du meilleur premier film en Italie, ainsi que de nombreux prix dans différents festivals, et le prix du meilleur film européen, ce qui est déjà pas mal pour une premier film…

Les films "Eclair Group" au 68e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

De nombreux films postproduits par des laboratoires numériques membres associés de l’AFC font partie des sélections de ce 68e Festival de Cannes. Voici une liste détaillée des films sur lesquels les équipes d’Eclair Group ont travaillé, selon chacune des sélections et sections...

Arri au 68e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Arri sera de nouveau présent à cette 68e édition de Festival de Cannes en étant cette année partenaire officiel de la Quinzaine des réalisateurs et avec de nombreux films tournés avec des caméras Arri.

L’agenda du mercredi 13 mai

Agendas

  • La cérémonie d’ouverture du 68e Festival de Cannes se déroulera ce soir au Grand Théâtre Lumière à partir de 19h15. Elle sera suivie, à 20h et 23h, de la projection, Hors compétition, de La Tête haute, le film d’Emmanuelle Bercot photographié par Guillaume Schiffman, AFC.
  • Le film sera de nouveau projeté le jeudi 14 mai, salle du Soixantième à 12h.
  • Lire un entretien accordé par Guillaume Schiffman à propos de son travail sur La Tête haute.
  • Rappelons pour mémoire que dix films photographiés par des membres de l’AFC seront programmés lors de cette 68e édition.
  • Contacts AFC
  • Marie Garric : +33 (0)6 89 58 83 91
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28

L’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière au 68e Festival de Cannes

Festival de Cannes 2015

L’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière est à Cannes cette année grâce à la présence, sur nombre de génériques, de ses anciens étudiants ayant occupé un poste à l’image de l’un des films sélectionnés à cette 68e édition du Festival. Nous y retrouvons des membres de l’AFC mais aussi des confrères directeurs de la photographie et assistants opérateurs.

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Mon roi", de Maïwenn

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est en 2006 et pour le premier film de Maïwenn, Pardonnez-moi, que Claire Mathon, AFC, devient directrice de la photographie. Elle a dernièrement éclairé le film d’Alain Guiraudie, L’Inconnu du lac, et le premier long métrage de Louis Garrel, Les Deux amis, en sélection à la Semaine de la critique. Après sa collaboration au cadre sur les deux derniers films de Maïwen, Claire Mathon signe l’image de son quatrième film, Mon roi, en Sélection officielle sur la Croisette. BB

L’agenda du lundi 18 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Semaine de la critique
  • Les Deux amis, de Louis Garrel, photographié par Claire Mathon, AFC, projections à l’Espace Miramar à 15h et 20h
  • Le film sera de nouveau projeté mardi 19 mai Salle Buñuel à 18h30
  • Lire un entretien accordé par Claire Mathon à propos de son travail sur Les Deux amis
  • Les films non AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • La Loi du marché, de Stéphane Brizé, photographié par Eric Dumont, projections au Grand Théâtre Lumière à 18h30 et 16h30
  • Le film sera de nouveau projeté mardi 19 mai Salle du Soixantième à 11h30
  • Lire un entretien accordé par Stéphane Brizé et Eric Dumont à propos du film Les Deux amis
  • Quinzaine des réalisateurs
  • Les Cowboys, de Thomas Bidegain, photographié par Arnaud Potier, projections au Théâtre Croisette JW Marriot à 12h315 et 20h45
  • Le film sera de nouveau projeté samedi 23 mai au Théâtre Croisette JW Marriot à 9h
  • Lire un entretien accordé par Arnaud Potier à propos du film Les Cowboys
  • Contacts AFC
  • Marie Garric : +33 (0)6 89 58 83 91 (à Paris)
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi.

Cinematographer Christophe Beaucarne, AFC, SBC, discusses his work on Jaco Van Dormael’s film “The Brand New Testament”
Directors’ Fortnight

Les entretiens au Festival de Cannes

Christophe Beaucarne, AFC, SBC, works with loyal directors who call upon his talent to make most of their films. The list of these directors, from very different worlds – including the Larrieu brothers, Anne Fontaine, Bruno Podalydès, Mathieu Amalric –, recently grew with the addition of the name of Christophe Gans. The work of Christophe Beaucarne on Beauty and the Beast was nominated for the 2015 César awards. After Mr. Nobody, The Brand New Testament, a film by Jaco Van Dormael, was selected for the Directors’ Fortnight at Cannes, the opportunity for Christophe Beaucarne to make his second film with his Belgian compatriot.

Les entretiens de l’AFC au Festival de Cannes 2015

Les entretiens au Festival de Cannes

Voici réunis les liens vers les entretiens que nous avons publiés au cours de cette 68e édition du Festival de Cannes. Des directeurs de la photographie y parlent de leur travail sur l’un des films programmés dans l’une ou l’autre des sélections. Ces entretiens sont présentés dans l’ordre chronologique des projections des films dans les salles de la Croisette.

Pierre Angénieux Excellens in Cinematography 2015 à Cannes
Hommage à Roger Deakins, BSC, ASC

Nos associés à Cannes

Point d’orgue de la présence d’Angénieux à cette 68e édition du Festival de Cannes, la tenue de troisième édition de la cérémonie Pierre Angénieux Excellens in Cinematography. Après Philippe Rousselot, AFC, ASC, en 2013, et Vilmos Zsigmond, HSC, ASC, en 2014, c’est la carrière de Roger Deakins, BSC, ASC, qui a été mise à l’honneur ce vendredi 22 mai.

Mathilde Demy, coordinatrice de l’AFC, en route vers de nouvelles aventures

Actualités AFC

Après sept années de travail et d’expériences en commun avec les directeurs de la photographie de l’AFC et ses membres associés, Mathilde Demy, coordinatrice administrative de l’association, quitte ses fonctions pour de nouvelles aventures. En lui souhaitant bonne route, Rémy Chevrin, AFC, témoigne de ces moments passés ensemble.

L’éditorial de la Lettre de février 2014 L’exposition des films
Par Rémy Chevrin, AFC

Editoriaux de la Lettre

Il y a quelques années, l’argentique vivant son apogée, je me rappelle un conseil que m’avait donné un étalonneur de laboratoire cinématographique. Je n’étais alors qu’un très jeune opérateur débutant et il m’avait encouragé à remplir mon négatif, à le surexposer afin d’obtenir pour le film que je tournais une image bien contraste et bien saturée en couleur, et en tirant le positif dans les hautes lumières autour de 45-40-40. A contrario, tirer sur le négatif sans limite amenait une image grise et désaturée en couleur.

Guillaume Schiffman, AFC nommé pour les 26es "ASC Awards"

ASC Awards

Le comité de sélection des " ASC Awards " a présenté les cinq directeurs de la photographie nommés pour la 26e édition des " ASC Outstanding Achievement Awards " :

  • Guillaume Schiffman, AFC est nommé pour le film The Artist de Michel Hazanavicius.
  • Les autres nommés sont :
    Jeff Cronenweth, ASC pour le film The Girl with the Dragon Tattoo de David Fincher,
    Robert Richardson, ASC, pour le film Hugo Cabret de Martin Scorcese,
    Hoyte van Hoytema, FSF, NSC, pour le film Tinker Tailor Soldier Spy (La Taupe) de Tomas Alfredson,
    Emmanuel Lubezki, ASC, AMC, pour le film The Tree of Life de Terence Malick.

Coup de gueule sur la projection numérique...
Par Rémy Chevrin, AFC

Billets d’humeur

De longues semaines d’investissement et de préparation ainsi qu’une collaboration non négligeable sur un premier film n’ont pas eu raison de la logique de l’exploitation !!! Sur le dernier film dont j’ai assuré la photographie, où j’ai comme jusqu’à maintenant beaucoup investi au-delà de mon travail en accompagnant les metteurs en scène vers l’acte de filmage, l’acte de cinématographier, j’ai pu mesurer l’impact du dernier maillon avant la révélation au public (cette fameuse et incroyable " expérience de la salle ", expérience de cinéma, unique et forte), eh oui ! cette fameuse projection qui prend en compte la qualité de la salle, des fauteuils, des produits parallèles vendus, du confort d’accueil, j’en passe et des meilleures, mais aussi et avant tout la qualité de la projection et de son contenu (a priori parfois un contenu vide de sens et de réflexion peut continuer de faire affluer les spectateurs dans les salles...).

Atelier filmique au Festival européen du Film court de Brest
Par Rémy Chevrin, AFC

Courts métrages

A l’occasion de la 26e édition du Festival Européen du Film Court de Brest qui s’est tenu du 8 au 13 novembre 2011, les responsables de l’événement l’Association Côte Ouest, en association avec l’UBO (Université Brest Ouest filiale ISB image et son) m’ont proposé d’animer un atelier/workshop sur un thème libre et dispensé aux étudiants Master de la faculté. Il s’agissait de compléter un travail de l’UBO autour de l’image et de la lumière, les étudiants ayant une formation polyvalente image/son.

L’écharpe jaune d’Alain...
Par Hélène Louvart, AFC

Alain Derobe

Alain,
Nous avons travaillé ensemble sur Pina de Wim W. ... un projet qui n’était pas une mince affaire... Tu étais responsable, avec François Garnier, de la 3D et moi du cadre et de la lumière.
Et lors de notre première rencontre à Wuppertal, au petit déjeuner, tu as tout de suite été très clair avec moi : tu ne voulais pas faire l’image du film... tu t’occuperais du relief, et moi du reste... me précisant tout de même que cadrer en relief, c’était très différent de la 2D, et que je devrais adapter la lumière aussi en fonction de ton travail... J’avais bien compris le message ce jour-là.

Editorial Quelle belle fin d’année !
Par Rémy Chevrin, AFC

Editoriaux de la Lettre

Une Convention collective qui semble enfin se mettre en place et exister dans les prochains mois ! Un espoir de relocalisation des tournages de films français sur notre territoire suite au projet de crédit d’impôt national et international ! Une mobilisation forte des associations autour des thèmes majeurs que sont les conditions de travail et notre savoir-faire !