Louis Garrel

talent

Search results

movies (111)

Articles (133)

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Les Deux amis", de Louis Garrel

Interviews at Cannes

Pour Les Deux amis, son premier long métrage comme réalisateur, Louis Garrel fait appel à la directrice de la photographie Claire Mathon, AFC. Elle a signé l’image d’un autre film présenté à Cannes en sélection officielle, Mon roi, de Maïwenn. Le travail de Claire Mathon sera de nouveau mis en lumière dans le film de Bruno Podalydès, Comme un avion, qui sortira en juin sur les écrans. Les Deux amis, dans lequel Louis Garrel interprète Abel, l’un des deux amis, est présenté en Séance spéciale à la Semaine de la critique et concourt pour la Caméra d’or. (BB)

Interview with cinematographer Guillaume Schiffman, AFC, about his work on Michel Hazanvicius’ film "Redoubtable"
"Shooting Godard", by François Reumont

Interviews at Cannes

This unexpected biopic on Jean-Luc Godard’s life was a brave project by Michel Hazanavicius. The movie lover and director of hit comedies OSS 117 and The Artist decided to pay a trenchant tribute to the internationally-renowned symbol of the Nouvelle Vague.
Shooting this out-of-the-ordinary film suddenly took on a personal and emotional dimension for Guillaume Schiffman, AFC, because of the family relationship between him and the emblematic director of the Nouvelle Vague.

A propos du "Redoutable", de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC
"Filmer Godard", par François Reumont pour l’AFC

Interviews at Cannes

Un projet courageux que cet inattendu biopic consacré à Jean-Luc Godard de la part de Michel Hazanavicius. Ce réalisateur de comédies à succès (OSS 117, The Artist), et cinéphile a décidé de rendre un hommage mordant à l’icône mondiale de la nouvelle vague. Pour Guillaume Schiffman, AFC, le tournage de ce film pas comme les autres a soudain pris une dimension personnelle et sentimentale en raison des liens familiaux qui unissent le chef opérateur au réalisateur emblème de la nouvelle vague.

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Rester vertical", d’Alain Guiraudie

Interviews at Cannes

Filmer la nature et le rapport de l’homme avec elle est l’un des socles des films d’Alain Guiraudie. Après L’Inconnu du lac, qui remporte le prix de la mise en scène à Un certain regard en 2013, le réalisateur tourne son cinquième long métrage entre la Lozère, le Marais poitevin et Brest. Rester vertical, un film de loup, de paternité et de déchéance, concourt pour la Palme d’or de ce 69ème festival de Cannes.

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "Un château en Italie", de Valeria Bruni Tedeschi

Interviews at Cannes

Jeanne Lapoirie débute sa carrière en éclairant des films d’André Téchiné (Les Roseaux sauvages, Les Voleurs). Elle collabore ensuite sur plusieurs films avec François Ozon (Goutes d’eau sur pierres brûlantes, Sous le sable, Huit femmes, Le Temps qui reste et Ricky). Son parcours l’amène à travailler sur des films d’auteurs ou des films particuliers comme My Little Princess d’Eva Ionesco, Les Revenants de Robin Campillo, Independencia de Raya Martin, Parc d’Arnaud des Pallières, La Possibilité d’une île de Michel Houellebecq. C’est pour le troisième long métrage de Valeria Bruni Tedeschi, avec qui elle a travaillé depuis son premier film, Il est plus facile pour un chameau, que nous retrouvons Jeanne qui nous parle de son travail sur Un château en Italie, en Sélection officielle. (BB)

La directrice de la photographie Josée Deshaies parle de son travail sur "Saint Laurent", de Bertrand Bonello

Interviews at Cannes

Josée Deshaies, que nous avions déjà rencontrée pour Avant que j’oublie, de Jacques Nolot, La Question humaine, de Nicolas Klotz, Rebecca H., de Lodge Kerrigan, et L’Apollonide, de Bertrand Bonello, nous parle de Saint Laurent, en compétition officielle à Cannes cette année. Sixième long métrage de Bertrand Bonello, elle a collaboré à tous ses films.

La Frontière de l’aube
de Philippe Garrel, photographié par William Lubtchansky, AFC

Conversations with cinematographers

En forme de clin d’œil au genre fantastique, La Frontière de l’aube réunit un jeune photographe qui tombe amoureux d’une star, qui se suicide, et qui réapparaît dans la vie du jeune garçon.
Ce deuxième film avec Philippe Garrel affirme une collaboration efficace et sereine. La manière de travailler de Garrel et l’immense expérience de William Lubtchansky (une centaine de longs métrages en une quarantaine d’années…) s’associent pour une mise en scène libre et efficace. Cette association permet d’atteindre une expression artistique sans effets ni démonstration.

Cinematographer Josée Deshaies talks about her work on "Saint Laurent", directed by Bertrand Bonello

Interviews at Cannes

Josée Deshaies, who we have already met to discuss Before I Forget, by Jacques Nolot, Heartbeat Detector, by Nicolas Klotz, Rebecca H., by Lodge Kerrigan, and House of Tolerance, by Bertrand Bonello, discusses Saint Laurent, which is in the official competition at Cannes this year. This is Bertrand Bonello’s sixth feature film; she has contributed to every single one. (BB)

Cinematographer Christophe Beaucarne, AFC, SBC, discusses his work on "Barbara", by Mathieu Amalric

Interviews at Cannes

Barbara, which isn’t a biopic on “La Dame en noir”, releases in theaters for the twentieth anniversary of the singer’s death. Mathieu Almaric shoots his sixth long feature film and comes back on la Croisette, where he won the “Prix de la mise en scène” in 2010 for Tournée. Christophe Beaucarne, AFC, SBC, Almaric’s Director of Photography for all his films, signs a glamorous photography and tries to transcend the image of the mythical singer, played by Jeanne Balibar. Barbara opens the Un Certain Regard for this seventieth Festival de Cannes. (BB)

L’éditorial de la Lettre de mai 2010

The Letter’s editorials

Mai reste le mois du cinéma mondial, festival de Cannes oblige. Depuis 60 ans, ses directeurs et délégués gèrent habilement les rapports de force entre l’industrie et la création et permettent aux films d’arriver libres et égaux sur les écrans du festival.
Chaque année de nouvelles cinématographies apparaîssent, venant de pays dont l’industrie n’existe pas encore mais dont on voit qu’ils ont besoin d’un imaginaire cinématographique, comme le miroir nécessaire à leur évolution.

Camera Dynamics, un nouvel associé à l’AFC
par Rémy Chevrin

New members of the AFC…

L’AFC est très heureuse d’accueillir la société Camera Dynamics comme nouvel associé. Cette entreprise, déjà partenaire de la FICAM et satellite du groupe Vitec, est spécialisée dans la distribution des têtes caméra et représente les marques prestigieuses telles que Vinten, O’Connor et Sachtler. Elle distribue aussi Anton Bauer, ainsi que Litepanel.

L’éditorial de la Lettre de septembre 2010
par Caroline Champetier

The Letter’s editorials

Il y aurait plusieurs façons de raconter ou de renseigner nos associés sur ce qu’est le Dialogue-Actif. Autant de manières que de directeurs photo membres de l’AFC. Je pourrais également partir de la réunion historique du 19 juin qui a vu 37 d’entre nous se réunir, dont certains n’étaient jamais venus à aucune assemblée (53 étaient représentés), pour essayer de définir une conduite, comme on le dit en musique, devant la situation qui entame plus ou moins violemment la cohérence de nos métiers.

Entretien avec le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, à propos du film "Hors-la-loi" de Rachid Bouchareb
En Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, Compétition

Conversations with cinematographers

Hors-la-loi : Rachid Bouchareb et Christophe Beaucarne remontent aux sources de la guerre d’Algérie
D’origine belge, Christophe Beaucarne a fait ses études à l’Insas. Il travaille depuis 1995 en tant qu’opérateur et a signé une vingtaine de longs métrages tout en conservant une activité régulière dans le domaine du film publicitaire. Parmi ses derniers films on peut citer
Le Parfum de la dame en noir de Bruno Podalydés, Paris de Cedric Klapisch, Irina Palm de Sam Gabarski ou Mr Nobody de Jacko van Dormael.

William Lubtchansky
par Caroline Champetier, AFC

William Lubtchansky

Willy je m’adresse à toi, tant le sentiment est violent d’une conversation interrompue.
Depuis plusieurs mois, années même, il nous était venu à l’esprit, Bob Alazraki, Jean-Pierre Beauviala et moi de nous entretenir avec toi, bien sûr autour de ton impressionnante carrière, à propos de films précis que tu as magnifiés par ta vision, mais aussi au sujet de ta vie dont chacun ici connaît des parcelles plus ou moins étendues, car derrière ton extraordinaire aisance humaine, faite de générosité, d’instinct, de timidité aussi, tu étais un homme secret, mystérieux, qui cachait ses effrois, on allait avec toi de découverte en découverte, on voyageait, comme tes ancêtres sans doute.

Couleur, douceur et liberté ! Les maîtres mots d’un tournage en Sony F55

AFC’ Partners present at Cannes

Après son triomphe en 2011, grâce à Polisse, Maïwenn revient à Cannes en Sélection officielle avec son quatrième long métrage, Mon roi, une comédie dramatique qui dépeint la relation passionnelle et tumultueuse d’un couple. Le film, produit par Alain Attal (Les productions du Trésor) a été tourné avec la caméra F55 par Claire Mathon, AFC, jeune chef opératrice et collaboratrice de longue date de Maïwenn.

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "L’intrusa", de Leonardo di Costanzo

Cannes Film Festival 2017

Film italien entièrement tourné dans la banlieue de Naples, dans un lieu unique, un centre de loisirs pour enfants, que nous avons en partie fait construire. Une méthode de cadre très libre, très subjective d’une manière générale, et beaucoup plus "posée" à d’autres moments. Mais très "instinctive" le plus souvent possible.

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "Mal de pierres", de Nicole Garcia

Interviews at Cannes

C’est en adaptant le roman éponyme de l’Italienne Milena Agus Mal de pierres que Nicole Garcia réalise son dernier long métrage. Alors qu’elle est une habituée de la Croisette avec 15 août, L’Adversaire et Selon Charlie, Mal de pierres concourt pour la Palme d’or de ce 69ème Festival. Nicole Garcia a fait appel à Christophe Beaucarne, AFC, SBC, fidèle collaborateur de Jaco Van Doermel, Mathieu Amalric ou encore Anne Fontaine, pour la mise en image de son huitième long métrage. (BB)

Cinematographer Christophe Beaucarne, AFC, SBC, dicusses his work on Nicole Garcia’s film "From the Land of the Moon"

Interviews at Cannes

Nicole Garcia ’s latest feature is an adaptation of the eponym novel written by the Italian Milena Agus: From the Land of the Moon. While she is no stranger to the Croisette with films like 15 Août, The Adversary, According to Charlie, From the Land of the Moon is in competition for the 69th Festival’s Palme d’Or. For the cinematography of her 8th film, Nicole Garcia called upon Christophe Beaucarne, AFC, SBC, and loyal partner of Jaco Van Doermel, Mathieu Amalric or Anne Fontaine. (BB