Luc Besson

Production
Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (107)

Articles (132)

Nappes en papier, épingle de nourrice et premières fois...
Un entretien avec Vincent Jeannot, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Vincent Jeannot, directeur de la photographie, fait partie de ces membres de l’AFC, et ce depuis presque un an, qui ne se font jamais prier pour joindre le geste à la parole et répondre avec enthousiasme à l’une ou l’autre des sollicitations qui convergent rue Francœur, notamment celles venant de nos membres associés.
C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés face à face, en juin dernier, au cours d’un déjeuner auquel Kodak nous avait conviés afin de préparer une rencontre avec la presse professionnelle.

Director of photography Thierry Arbogast, AFC, discusses his work on "The Family", by Luc Besson
A Mafia boss in Normandy

Entretiens avec des directeurs de la photographie

For his first project filmed inside the Cité du cinéma, Luc Besson decided to make an adaptation of Tonino Benacquista’s novel depicting a reformed New York ‘godfather’ forced to live under a false identity in the Normandy countryside. A mix of comedy and film noir that is largely carried by the presence of a cast that would make even the largest Hollywood studios jealous (Robert De Niro, Tommy Lee Jones, and Michelle Pfeiffer). Here, along with Thierry Arbogst, AFC, who regularly works alongside Besson, we take a look at this film’s approach to visuals and filming in studio. (FR)

About Luc Besson’s "Valerian" : Cinematographer Thierry Arbogast, AFC
By Ariane Damain Vergallo, on behalf of CW Sonderoptic - Leica

Technique

No less than four months of intense preparation preceded the actual production of Luc Besson’s new film, Valerian. Besson first gathered all the department heads : production designer Hugues Tissandier, costume designer Olivier Bériot and cinematographer Thierry Arbogast. He summed up Valerian’s story line then, after a reading of the script, he showed them a series of drawings better to immerse them in the particular world of Christin’s and Mezières’ comic book that appeared in France in the 1970s and which the film is based on.

A propos de "Valérian", de Luc Besson : Thierry Arbogast, AFC, directeur de la photo
Par Ariane Damain Vergallo pour CW Sonderoptic - Leica

Technique

Pour le nouveau film de Luc Besson, Valérian, il y a eu quatre mois de préparation intense. Luc Besson a d’abord réuni tous les chefs de poste : Hugues Tissandier, le décorateur, Olivier Bériot, le costumier, et Thierry Arbogast, le directeur de la photographie. Il leur a raconté l’histoire de Valérian puis une lecture du scénario a été faite et il leur a montré des dessins afin de les immerger dans le monde particulier de la bande dessinée de Christin et Mezières, parue en France dans les années 1970, dont est tiré le film.

Entretien avec Luc Besson à propos du rachat de plusieurs sociétés de production

Propos et entretiens

Europa Corp., le studio de cinéma de Luc Besson, s’est introduit en Bourse en juillet dernier, à 15,50 euros par action. Depuis, le cours a quasiment été divisé par deux. Pourtant, la société a annoncé en novembre, pour le semestre clos fin septembre, un bénéfice de 1,7 million d’euros (contre une perte de 1,2 million un an plus tôt sur la période), avec un chiffre d’affaires multiplié par 2,2, à 74 millions. Mais les investisseurs se posent des questions. Notamment sur l’annonce du décalage éventuel de la sortie de plusieurs films. Entre octobre 2007 et fin mars 2008, ce ne sont plus 9 films qui devraient sortir en salles mais « au moins 6 ». Un chiffre à comparer aux deux sorties – L’Invité et Love et ses petits désastres – qui ont eu lieu entre avril et septembre 2007. Le président du directoire, Luc Besson, explique aux Echos comment il entend lisser son activité, et notamment les sorties de films, pour que ses résultats ne varient pas trop d’un trimestre à l’autre.

The Zoetrope : From "Pif Gadget" to Luc Besson
By Ariane Damain Vergallo, for CW Sonderoptic - Leica

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

After twenty-six years of uninterrupted collaboration, Luc Besson’s cinematographer, Thierry Arbogast, was determined to surprise him. Again. Old couples must constantly reinvent themselves, mustn’t they ? And so he did when they tested and tried whichever equipment they might eventually use for their next project, Valerian.

Luc Besson installe sa Cité du cinéma

Revue de presse

Le film français, 20 novembre 2006
Le maire de Saint-Denis signe le permis de construire de l’ambitieux projet de Luc Besson. Déposé en décembre 2004, le permis de construire de la Cité du cinéma a été signé jeudi dernier par Didier Paillard, maire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Plein pot en Scope dans le métro
Par Vincent Jeannot, AFC

Carlo Varini

Carlo, je t’ai connu au début de ta carrière parisienne dans les années 1980, tu m’as fait faire le grand saut, moi qui venais du documentaire en 16 mm. Grâce à toi je me suis retrouvé pointeur sur Le Dernier combat, de Luc Besson, en Scope... Ma toute première fiction... A la fin du film, j’ai gagné la basket d’or : Besson avait adopté le surnom de " Speedy " que tu m’avais donné dès notre première rencontre.

Cinematographer Thierry Arbogast, AFC discusses his work on Atiq Rahimi’s “The Patience Stone (Syngue Sabour)”
By François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Thierry Arbogast, AFC is best known for his more than twenty-year-long collaboration with director and producer Luc Besson that began with La Femme Nikita in 1990. But he was also the director of cinematography of The Horseman on the Roof by Jean-Paul Rappeneau, The Crimson Rivers by Mathieu Kassovitz, and Ridicule by Patrice Leconte. In The Patience Stone, he accompanied writer Atiq Rahimi in the screen adaptation of his novel, which was awarded the Goncourt Prize in 2008.

"Valérian" et les mille LEDs
Entretien avec Thierry Arbogast, AFC, par François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Tandis que le film de Luc Besson, adapté de la bande dessinée culte de Christin et Mezières, continue son long travail d’effets spéciaux et de postproduction, les premières bandes annonces et reportage sur le tournage apparaissent sur le Net. Thierry Arbogast, AFC, fidèle parmi les fidèles de Luc Besson et d’Europa Corp, est bien sûr aux manettes de l’image sur le film. Déjà directeur de la photographie il y a 20 ans sur Le 5e élément, il revient avec nous sur les particularités de ce nouveau "space opéra".

Entretien avec Didier Diaz, président des Studios de Paris
par Eric Guichard AFC, Jean-Noël Ferragut AFC et Vincent Jeannot AFC

Les Entretiens AFC

A la veille de l’inauguration des Studios de Paris, courant septembre, et compte tenu de l’importance que revêt, à nos yeux d’opérateurs, l’ouverture d’un nouveau lieu où se fait le cinéma, nous n’avons fait ni une ni deux et sommes allés à la rencontre de Didier Diaz, qui les dirige actuellement. Après une visite guidée de la Cité du Cinéma et des studios eux-mêmes, Didier s’est entretenu avec nous.

Actions n°20
Darius Khondji et Carlo Varini

Propos et entretiens

Avec un reportage consacré à Darius Khondji qui livre ses réflexions sur la lumière et la couleur. Egalement à l’honneur dans ce magazine : Carlo Varini. Il y analyse "Le Dernier combat" de Luc Besson, dont il était le directeur de la photographie, en revenant sur les choix de lumière et les conditions du tournage de ce film.

Vincent Jeannot, AFC, tourne avec le projecteur LED Lumos Hawk 150
Un projecteur distribué par Cartoni

Lumière, Energie et Accessoires

Directeur de la photographie membre de l’AFC, Vincent Jeannot est dans le métier depuis plus de quarante ans. Il a tourné, entre autres, avec Henri Alekan, avec Luc Besson sur Le Dernier combat, Subway et Le Grand bleu, et avec Francis Huster et Jean-Paul Belmondo dans Un homme et son chien. A l’été 2018, il a tourné un long métrage en Bourgogne. Pour la lumière, il s’est adressé à Jacqueline Delaunay (Acc&Led), où il a rencontré Régis Prosper (Cartoni France), qui lui a proposé le projecteur LED Lumos Hawk 150. Retour sur cette expérience.

Le 27e festival international " Manaki Brothers "
se déroule du 26 septembre au 1er octobre 2006 à Bitola (République de Macédoine)

Films AFC dans les festivals

Organisé par la MFPA (Association macédonienne des professionnels du film), le festival " Manaki Brothers ", du nom des frères Milton and Yanaki Manaki, fête sa 27e édition du 26 septembre au 1er octobre dans la ville de Bitola (Macédoine).
Comme chaque année, ce festival dédié à l’image cinématographique présente en compétition une sélection de 12 longs métrages.

Parmi les films en compétition, deux sont photographiés par des membres de l’AFC : De battre mon cœur s’est arrété de Jacques Audiard, photographié par Stéphane Fontaine, et The Secret Book du réalisateur macédonien Vlado Cvetanovsky, cophotographié par Thierry Arbogast et Bruno Privat.

Le directeur de la photographie allemand Michael Ballhaus recevra le prix spécial Golden Camera 300 couronnant l’ensemble de sa carrière cinématographique.

Philippe Piffeteau
par Eric Guichard

Nouveaux venus à l’AFC

Quand Philippe m’a appelé pour me demander si je pouvais parrainer son entrée à l’AFC, ce fut un grand plaisir de parler ensemble de la reconnaissance et du rôle implicite de notre association, de la nécessité et de son envie de participer aux actions et au travail que l’AFC mène au fil des ans pour la reconnaissance et l’avenir de notre métier de directeur de la photographie.

Sven Nykvist
par Dominique Le Rigoleur

Sven Nykvist

J’ai rencontré Sven sur Un amour de Swann de Volker Schlöndorff en 1983. J’ai reçu cette rencontre comme un grand cadeau dont le cinéma nous réserve parfois la surprise.
Comme Bertolucci avec Storaro, Truffaut avec Nestor Almendros, Bergman et tous ses films semblaient être en toile de fond derrière Sven. C’était plus qu’une personne qu’on rencontrait.

Micro Salon 2014, two intense and multifaceted days
By Jean-Noël Ferragut, AFC, and Vincent Jeannot, AFC

2014

Now that the pages of the 14th Micro Salon have been turned, we take this time to reflect upon this event, which went by at the speed of light. We would like to mention the new discoveries and meetings with familiar friends, the lovely combination of the latest innovations and blasts from the past, and especially the friendly ambience that the AFC’s Directors of Photography attempted to maintain against all odds.

La Sony F65, une caméra visuellement supérieure !

Caméras numériques

Lucy, le dernier film de Luc Besson, avec Scarlett Johansson et Norman Freeman, qui sera dans les salles le 6 août prochain, a été tourné avec la Sony F65. Thierry Arbogast, AFC, directeur de la photographie sur ce film et sur de nombreux des films de Besson, partage son expérience de tournage avec la F65.

L’aide au cinéma en France : « La vérité si je mens »
par Fabrice Lalevée et Florence Lévy-Hartmann

Revue de presse

Le Monde, 6 juin 2006

Comme chaque année depuis vingt ans, la sélection française quitte le Festival de Cannes sans Palme d’or. Comment expliquer cette triste performance ? Le cinéma de l’Hexagone est pourtant massivement soutenu par les autorités publiques puisque les aides frôlent 30 % de la production du secteur. Mais si ces soutiens génèrent une production abondante - 240 films ont été agréés en 2005 -, elles ne contribuent que peu à la qualité et à l’originalité de notre cinéma.

Entretien avec Jean-René Failliot, directeur technique d’Arane-Gulliver
Par Rémy Chevrin, AFC, et Vincent Jeannot, AFC

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Partenaire majeur depuis de nombreuses années auprès des directeurs de la photographie, aussi bien dans le domaine numérique qu’argentique, le laboratoire Arane-Gulliver évolue et propose depuis quelques semaines une nouvelle approche de ses activités à travers la création d’un outil de pointe technologique rue Médéric à Clichy à quelques encablures de ses locaux historiques. Vincent Jeannot et Rémy Chevrin ont rencontré Jean René Failliot, directeur de la société Arane pour nous parler de ses nouveaux outils et aussi de son parcours à travers l’histoire de son laboratoire.

Tournages en août chez Next Shot

Technique

Parmi les films pour lesquels Next Shot a fourni les matériels de prise de vues et de machinerie, en voici deux qui étaient en tournage au mois d’août.

Micro Salon 2014, deux journées intenses aux multiples facettes
Par Jean-Noël Ferragut, AFC, et Vincent Jeannot, AFC

2014

Les pages du 14e Micro Salon tournées, que retenir de ces quelques heures passées à la vitesse de l’éclair, entre découvertes et retrouvailles, dans cet heureux mélange de dernières nouveautés, de clins d’œil au passé, d’innovations en devenir, mais surtout d’aura de convivialité que les directeurs de la photographie de l’AFC tentent de maintenir contre vents et marées ?

Interview with Jacques Delacoux, CEO of Transvideo
By Jean-Noël Ferragut, AFC and Vincent Jeannot, AFC

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

An encounter with Jacques Delacoux, one of the AFC’s associate members who has remained as genuine and likeable as the first day his company, Transvideo, became an associate member of our association. An indefatigable globetrotter, he attends international trade fairs, workshops, festivals, and master classes all over the world. He opened the doors of his company in Verneuil-sur-Avre to us, in order to tell us about the company’s beginnings, the equipment it manufactures, his perspective on his profession, his encounters, his choices, and to sum it up, just what cinema means to him.

Entretien avec Jacques Delacoux, PDG de Transvideo
Par Jean-Noël Ferragut, AFC et Vincent Jeannot, AFC

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Rencontre avec Jacques Delacoux, l’un de ces membres associés de l’AFC qui, depuis que sa société Transvideo a rejoint l’association, n’a jamais entamé son " capital-sympathie ". Globe-trotter infatigable, entre salons internationaux, workshops, festivals et master class, il nous a ouvert les portes de son entreprise à Verneuil-sur-Avre. Pour évoquer ses débuts, les outils qu’il crée, la façon dont il conçoit son métier, ses rencontres, ses choix et, somme toute, ce qu’est tout simplement pour lui le cinéma.

Palmarès du 27e Festival de l’image " Manaki Brothers "
la " Caméra 300 d’or " attribuée à Stéphane Fontaine, AFC

Films AFC dans les festivals

Lors de la cérémonie de clôture du 27e Festival international de l’image Manaki Brothers qui s’est tenue le 30 septembre à Bitola (Macédoine), le jury présidé par le directeur de la photographie Fabio Cianchetti, a décerné le Grand Prix, la Caméra 300 d’or, à Stéphane Fontaine pour son travail photographique sur le film de Jacques Audiard De battre mon cœur s’est arrêté.

La Caméra 300 d’argent a été décernée au directeur de la photo ukrainien Yury Klimenko pour le film Kosmos kak predchuvstvie (Dreaming of Space) du réalisateur russe Aleksei Uchitel et la Caméra 300 de bronze est allée au jeune directeur de la photo allemand Kolja Brandt pour le film Knallhart (Tough Enough) de Detlev Buk.
Lire la suite...

Sven Nykvist
by Dominique Le Rigoleur, director of photography, AFC

Sven Nykvist

I met Sven on Schlöndorff’s A Love of Swann, in 1983. This encounter was to me like one of those amazing gifts that filmmaking sometimes unexpectedly gives us. Like Bertolucci with Storaro, Truffaut with Almendros, Bergman and his films always seemed to follow Sven. When you met him, you met more than just a man. Dominique Le Rigoleur, Volker Schlöndorff, Sven Nykvist, Balthazar, chef machiniste (photo Georges Pierre) This was for me one of the most wonderful and enriching experiences of my life. Sven wanted the cameraman to do his (...)

La production cinématographique en 2016

Chiffres et statistiques

En 2016, la production de films cinématographiques a connu son deuxième niveau le plus élevé depuis 1952. Elle recule très légèrement avec 17 films de moins à 283 films agréés mais demeure à un niveau élevé. Le nombre de films d’initiative française recule de 5,6 % à 221 films. Les premiers et deuxièmes films représentent 51,6% des films d’initiative française en 2016. Le nombre de premiers films d’initiative française diminue pour atteindre 80 titres en 2016 (cinq de moins qu’en 2015), celui des deuxièmes films recule également et s’établit à 34 titres (quatre de moins qu’en 2015).