Mario Andreacchio

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (13)

Articles (43)

Pierre David, directeur de la photographie
par Jean-Jacques Bouhon

In memoriam

Pierre David vient de nous quitter ce 24 octobre 2001.
Pierre, je l’ai connu en 1973, lorsque, avec quelques amis, dont il faisait partie, nous avons fondé les Productions de la Lanterne.
Il avait connu plusieurs d’entre nous dans le cadre de la Coopération en Algérie. A l’époque, il était réalisateur et c’est d’ailleurs lui qui réalisa les premiers films produit par notre structure. Des films de commande, mais aussi des sujets plus difficiles, plus politiques.

Le Micro Salon vu par Jean-Jacques Bouhon, AFC

2011

Lors du dernier Micro Salon, Eric Dumage, AFC, et Jean-Jacques Bouhon, AFC, s’étaient chargés de la préparation et du bon déroulement des projections en salle Jean Renoir. L’appareil photographique à portée de main et de regard, JJB a pris quelques instantanés des activités du 2e étage, entre autres, et des coulisses en cabine de projection. En voici quelques images...

Imago, Assemblée générale du 5 octobre 2002
par Jean-Jacques Bouhon

La fédération Imago

Robert Alazraki y représentait l’AFC et nous en a fait un compte-rendu.
Un Prix d’Excellence pour les dix ans d’Imago a été décerné à ses membres fondateurs : Robert Alazraki (AFC), Harvey Harrison (BSC), Luciano Tovoli (AIC), Tote Trenas (AEC) et Jost Vacano (BVK).
Deux nouveaux membres associés sont entrés dans Imago : CCU (Cuba) et AMC (Mexique).

Itinéraire d’un DVD gâché
par Jean-Jacques Bouhon

Billets d’humeur

Voici quelques jours j’ai reçu un appel d’un Monsieur Hansen, travaillant pour Canal Vidéo. Il m’informait qu’il préparait un DVD de \" Lune froide \", film réalisé par Patrick Bouchitey. Cette nouvelle m’enchantait car c’est un des films que je préfère parmi ceux que j’ai éclairés. Aussi demandai-je à ce charmant garçon à partir de quel élément il comptait faire le transfert. Quelle ne fut pas ma surprise quand il me répondit que le DVD était déjà encodé ! En fait, il m’appelait simplement pour me demander l’autorisation de me montrer dans le \" making of \" (...)

Lettre ouverte à Monsieur Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture
par Jean-Jacques Bouhon

Billets d’humeur

Monsieur le ministre,

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la vie des intermittents du spectacle est singulièrement compliquée par les nouvelles mesures concernant leur indemnisation Assedic. Je veux seulement revenir sur l’une d’entre elles qui me semble particulièrement injuste et néfaste pour l’avenir de nos professions. Je veux parler du fait que les heures d’enseignement prodiguées par les professionnels du spectacle ne sont plus prises en compte pour le calcul des heures travaillées. Dans l’ancien régime elles étaient soumises au fait que les écoles " employeurs " possédaient ou non le bon code APE.

Infinity, nouvelle création d’Airstar
par Jean-Jacques Bouhon

Lumière, Energie et Accessoires

Vendredi 25 juin, Airstar présentait Infinity dans les locaux de Lumex.
Nous n’étions malheureusement pas très nombreux à y assister, sans doute en raison du quart de finale de la Coupe d’Europe, dans lequel l’équipe de France s’est illustrée comme l’on sait... Dommage, le spectacle était, à mon avis, bien plus intéressant à Chatenay-Malabry que sur la pelouse portugaise...

Lettre ouverte de l’AFC au ministre de la culture (suite)
par Jean-Jacques Bouhon

Billets d’humeur

Nous avions publié dans la Lettre 131, avril 2004, une lettre ouverte de l’AFC à Monsieur le ministre de la culture au sujet du fait que les heures d’enseignement dispensées par les techniciens n’étaient plus prises en compte dans la nouvelle réglementation de l’Assedic pour le calcul des heures travaillées.
Nous avons reçu une réponse de Monsieur David Kessler, directeur général du CNC, dans une lettre datée du 20 juillet 2004.

Oslo Digital Cinema Conference - Workshop
by Jean-Jacques Bouhon

Salons, expositions et conférences techniques

On the 5th and 6th of May, Matthieu Poirot-Delpeche and I have attended this conference cycle organised by Imago and the Norwegian Film Institute. Being quite busy last month, I couldn’t find the time to write down a summary. Here it is at last.
We have to start by complementing the extreme quality of the cycle, which brought together over 200 European Directors of Photography. Each intervention led to questions and answers, allowing both the audience and the lecturers to specify number of points.

Oslo Digital Cinema Conference - Workshop
par Jean-Jacques Bouhon

Technique

Les 5 et 6 mai derniers, Matthieu Poirot-Delpech et moi-même avons assisté à ce cycle de conférences organisé par Imago et le Norwegian Film Institute. Un programme quelque peu chargé le mois dernier m’a empêché de vous en faire un compte-rendu. Le voici enfin.
Soulignons d’emblée l’extrême qualité de cette manifestation à laquelle assistaient près de 200 directeurs de la photographie européens et dont chaque intervention faisait l’objet du jeu des questions et réponses, permettant ainsi aux participants et aux intervenants de préciser un certain nombre de points.

Edmond Séchan, directeur de la photo
par Jean-Jacques Bouhon

In memoriam

Nous apprenons le décès d’Edmond Séchan survenu il y a quelques semaines.
Son activité de directeur de la photographie s’est déroulée des années cinquante aux années quatre-vingts. Les premiers films qui l’ont fait remarquer furent Le Monde du silence de Louis Malle et Jacques-Yves Cousteau et Le Ballon rouge d’Albert Lamorisse. (...)

Réunion CST/ITU du 19 novembre 2002
par Jean-Jacques Bouhon

Technique

Pour la première fois, l’AFC, représentée par Willy Kurant et Jean-Jacques Bouhon, participait à une réunion du Groupe de Travail Cinéma Numérique (CNC/CST), organisée à la CST dans le cadre d’une participation aux travaux de l’ITU (International Telecommunications Union).

Présentation de la caméra Genesis à La fémis
par Jean-Jacques Bouhon

Caméras numériques

A l’invitation de Panavision Alga, de l’AFC et de la CST, 298 personnes (sans compter une trentaine d’élèves des écoles, ni nos associés, ni les visiteurs de dernier moment non inscrits) sont venues découvrir la caméra haute définition Genesis, dans un studio de La fémis mardi 19 octobre après-midi et mercredi 20 octobre toute la journée.

Carnet de bord
par Jean-Jacques Bouhon

Journaux et carnets de bord

Par l’intermédiaire de Pierre-William Glenn, je suis allé diriger un stage de création de lumière au Vietnam, organisé par le ministère des Affaires étrangères, l’Association des Cinéastes Vietnamiens et les Studios Giai Phong et destiné à des opérateurs locaux.
Voici quelques extraits de mon carnet de bord...

Kodak Look Manager

KLMS

Le mercredi 27 octobre, Kodak présentait dans les locaux de La fémis son système Kodak Look Manager.
Christian Lurin en décrivait tout d’abord les grandes lignes dans la salle Jean Renoir d’une manière claire et concise, ce qui est tout à son honneur, surtout à l’heure tardive à laquelle j’y ai assisté.

Haskell Wexler à Paris
par Jean-Jacques Bouhon

Actualités AFC

De passage à Paris avant d’aller au festival d’Amiens, où un hommage lui était rendu (voir l’article de Dominique Gentil), Haskell Wexler m’a contacté, le 9 novembre au matin, par l’intermédiaire de son neveu qui lui servait d’interprète. Il voulait profiter de son court séjour en France pour tourner quelques séquences destinées au documentaire qu’il tourne pour soutenir le projet lancé par Conrad Hall de combattre le trop grand nombre d’heures de travail sur les tournages américains.

Editorial
par Jean-Jacques Bouhon, Rémy Chevrin, Jean-Noël Ferragut, Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

Lors du dernier Festival de Cannes, nous avons lancé l’idée de créer durant l’édition 2007, année de son 60e anniversaire, un Pavillon international de l’image.
Manifester notre présence à Cannes de manière visible et pérenne est, en effet, une nécessité absolue. 2007 sera l’année ou jamais de montrer que l’image a toute sa place au sein du Festival et que l’ensemble de l’AFC, actifs et associés réunis, regroupe des acteurs incontournables du cinéma français.

Lettre ouverte aux confédérations syndicales : de nouvelles signatures

Les appels à la profession

A la suite d’un vote rapide par courriel du Conseil d’administration, l’AFC signe sans hésitation cette lettre ouverte.

A l’initiative de la SRF, ce texte interpelle les organisations qui ont accepté de signer le nouveau protocole, réduisant à néant des années de lutte pour conserver un statut correct aux intermittents du spectacle. A la suite de manœuvres honteuses, le vote du texte de loi proposé, pour une fois, par des parlementaires de tous bords a été ajourné...

Editorial de La Lettre d’avril 2007
par Jean-Jacques Bouhon

Editoriaux de la Lettre

Le mois de mars, saison de contrastes à La fémis ? A l’affluence record du Micro Salon et sa formidable ambiance de bonne humeur le 8 mars, a répondu une salle Jean Renoir clairsemée et morose lors de notre assemblée générale du 24. Entre les deux, le printemps avait chassé l’hiver, mais on avait curieusement l’impression que les saisons avaient été inversées...

Décès du directeur de la photographie Jean-Jacques Bouhon, AFC

Jean-Jacques Bouhon

Les directeurs de la photographie de l’AFC ont la profonde tristesse de faire part du décès de leur confrère et ami Jean-Jacques Bouhon, AFC, survenu mercredi 27 septembre 2017 des suites d’une grave maladie, à l’âge de soixante-dix ans. A côté de son travail photographique – du cadre de 3 hommes et un couffin, de Coline Serreau, aux images de La Vérité si je mens, de Thomas Gilou, en passant par celles de Lune froide, de Patrick Bouchitey, ou de La Soule, de Michel Sibra –, et de ses grandes qualités humaines, Jean-Jacques aura beaucoup œuvré au sein de notre association, du département Image de La fémis et de la CST.

Jacques Loiseleux, l’ami enthousiaste et généreux
Par Jean-Jacques Bouhon, AFC

Jacques Loiseleux

Mon cher Jacques, c’était il y a une vingtaine d’années, à Levallois-Perret, dans l’appartement de Gervaise, secrétaire de l’AFC de l’époque, où l’association avait installé son siège. Tu nous avais accueillis Jean-Noël et moi pour parler des activités de l’AFC, de la Lettre et de la manière dont nous pourrions nous rendre utiles. C’est ce jour-là qu’est née en moi pour longtemps la " fibre associative " que tu as su nous transmettre, avec tout l’enthousiasme et la générosité dont tu étais capable.

Vive le cinéma !
Jean-Jacques Bouhon, directeur de la photographie, AFC

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

J’ai été très touché d’entendre le désarroi de quelques étudiants des départements dits " instrumentaux " de La fémis. Tout à coup, le rêve qu’ils faisaient, pour certains depuis longtemps, de faire partie de la " grande famille du cinéma " se confrontait à la dure réalité des intérêts particuliers et commerciaux et des egos singulièrement surdéveloppés de certains.

La cuvée Image 2008 de La fémis
par Jean-Jacques Bouhon

Image : les dernières promotions

Les 18 et 19 juin, le jury de diplôme Image de la 19e promotion a rendu son verdict.
Il était composé d’Alain Coiffier (Panavision Alga Techno), des directeurs de la photographie Sabine Lancelin et Yorgos Arvantis, AFC, de Marc Nicolas, directeur de l’école, Carole Desbarats, directrice des études, et Pierre-William Glenn, AFC, et Jean-Jacques Bouhon, AFC, directeurs du département Image.

Partagez votre expérience avec la nouvelle génération !
par Jean-Jacques Bouhon et Pierre-William Glenn

ENSMIS La fémis

Depuis maintenant trois ans, les élèves en Image de troisième année à La fémis doivent obligatoirement faire un stage professionnel entre le début du mois d’avril et la fin du mois de juin. Certains d’entre vous ont déjà, par le passé, accueilli des élèves des promotions précédentes et l’expérience a été pour le moins enrichissante.

Méthodologie de l’image dans les chaînes numériques
par Jean-Jacques Bouhon

Livres et revues

Mémoire de fin d’études à l’ENS Louis Lumière d’Anthony Sharpe, dirigé par Alain Delhaise, professeur à l’ENS Louis-Lumière, et Thierry Beaumel, directeur d’exploitation aux Laboratoires Eclair.
Ce mémoire se propose, dans un style très simple, d’établir une méthodologie qui permette une continuité dans la visualisation des images dans la chaîne numérique, du tournage à la postproduction.