Michel Houellebecq

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (85)

Articles (89)

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "Un château en Italie", de Valeria Bruni Tedeschi

Les entretiens au Festival de Cannes

Jeanne Lapoirie débute sa carrière en éclairant des films d’André Téchiné (Les Roseaux sauvages, Les Voleurs). Elle collabore ensuite sur plusieurs films avec François Ozon (Goutes d’eau sur pierres brûlantes, Sous le sable, Huit femmes, Le Temps qui reste et Ricky). Son parcours l’amène à travailler sur des films d’auteurs ou des films particuliers comme My Little Princess d’Eva Ionesco, Les Revenants de Robin Campillo, Independencia de Raya Martin, Parc d’Arnaud des Pallières, La Possibilité d’une île de Michel Houellebecq. C’est pour le troisième long métrage de Valeria Bruni Tedeschi, avec qui elle a travaillé depuis son premier film, Il est plus facile pour un chameau, que nous retrouvons Jeanne qui nous parle de son travail sur Un château en Italie, en Sélection officielle. (BB)

Jean-François Hensgens, AFC, SBC
Présenté par Eric Guichard

Nouveaux venus à l’AFC

Cher Jean-François, au cours de ces dernières années, nous nous sommes croisés et nous avions en commun d’avoir chacun travaillé avec Arnaud Sélignac.
Mais ce fut surtout à Plus Camerimage, que nous avons pu approfondir nos discussions.
Camerimage est ainsi un lieu unique où toutes nos motivations ne sont qu’image et travail. En discutant, j’ai pu ainsi mieux te connaître et découvrir que tes préoccupations étaient les nôtres.

Suite à la 11e édition du Micro Salon, l’AFC exprime ses plus vifs remerciements...
par Jean-Noël Ferragut et Eric Guichard

2011

Chaque année, depuis 2001, le fait d’organiser le Micro Salon, pour une association telle que l’AFC, tient à peu de chose près du miracle... S’il s’est produit une nouvelle fois, ce n’est pas uniquement dû à la volonté acharnée de quelques-uns mais grâce à l’aide efficace et sans faille offerte par nombre d’organismes, sociétés et personnes sans lesquels le Micro Salon ne pourrait se tenir.
Qu’au nom des directeurs de la photographie de l’AFC, ils en soient vivement, chaleureusement et personnellement remerciés...

Le Micro Salon 2011 en quelques mots
par Eric Guichard et Jean-Noël Ferragut

2011

Difficile de trouver de nouveaux qualificatifs pour ce cru 2011.
Tout d’abord, de grands remerciements sincères et chaleureux vont à toute l’équipe de La fémis qui, malgré la lourde charge de l’enseignement, nous accueille et nous soutient chaque année depuis onze ans déjà. Merci aussi à cette météo si clémente qui permit aux fumeurs de ne pas mourir de froid…

Lettre morte
Par Eric Guichard, AFC

Billets d’humeur

Les équipes de LTC avaient depuis deux ans réclamé corps et âme de connaître et de comprendre les tenants et les aboutissants des évolutions du paysage cinématographique. Beaucoup d’entre eux avaient aussi sollicité des stages et des reconversions dont chaque entreprise est en droit de faire bénéficier ses employés. Toutes ces demandes et ces questions seront restées sans réponses.
Chacun d’entre nous, et les nombreux témoignages le prouvent, mesure le gâchis et l’irréparable.

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur le film "My Little Princess" d’Eva Ionesco

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est pour éclairer un récit autobiographique et pour son premier long métrage que la comédienne Eva Ionesco a fait appel à Jeanne Lapoirie, AFC. Un film de lumière, de photographie, un univers fantasque pour une réalité que la réalisatrice a voulu transcender en magnifiant la fiction. « La difficulté », dit-elle, « était de savoir comment filmer la photographie ».
Jeanne nous confie comment elle a tenté de répondre à ce défi visuel et comment elle a collaboré avec Eva Ionesco pour My Little Princess, sélectionné à la Semaine de la critique.

Codex membre associé, une évidence
Par Eric Guichard, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Quand Natascha Chrozicky m’a proposé de faire entrer Codex comme membre associé de l’AFC, ce fut une évidence. Cette société, précurseur dans l’enregistrement en RAW, a construit un savoir-faire et nous devons aujourd’hui pouvoir dialoguer de manière encore plus proche comme nous l’avons toujours fait avec les laboratoires et les fabricants de caméras.

Présentation d’Acc & Led, nouveau membre associé de l’AFC
Par Eric Guichard, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Pendant la préparation de Belle et Sébastien, je recherchais des éclairages portatifs ayant suffisamment d’autonomie pour tenir une journée en montagne. J’avais lu un " post " de Régis Prosper, de Cartoni France, annonçant la création d’une société dédiée en partie à l’éclairage LED. Ce fut aussi à cette occasion que je recroisais Jacqueline Delaunay, que j’avais connu auparavant quand Tatoo devint membre associé de l’AFC.

Micro Salon AFC 2010 : à la lumière de ses 10 bougies d’anniversaire
par Caroline Champetier, Jean-Noël Ferragut et Eric Guichard

2010

Il aurait fallu bien plus que neige en bourrasques et frisquet matinal pour arrêter dans leur élan les quelques 2 500 visiteurs venus fréquenter les différents espaces que La fémis avait une fois encore mis aimablement à notre disposition pour cette 10e édition du Micro Salon.

Ce rendez-vous annuel étant devenu au fil des ans un moment de saine curiosité pour les cinéastes de tous poils, de convivialité partagée, d’échanges plus personnels, professionnels ou techniques, peu souhaitent le manquer, même si l’air du temps ne facilite pas aujourd’hui le quotidien de nombre d’entre nous.

Compte rendu sur le pouce de Plus Camerimage à Łódź
par Jean-Noël Ferragut et Eric Guichard

Camerimage

La 17e édition du Festival de l’image de film Plus Camerimage s’est tenue entre les 28 novembre et 5 décembre 2009 à Łódź en Pologne. Composé du chef décorateur Alan Starski et des directeurs de la photographie Dean Cundey, ASC, CSC, Edward Lachman, ASC, Igor Luther, Phil Meheux, BSC, et Anastas Michos, ASC, le jury international a eu à départager cette année 17 longs métrages.

Festival du film de court métrage de Montpellier, 1re édition
par Eric Guichard

Courts métrages

Quand on quitte Paris sous la pluie et que l’on découvre Montpellier sous un soleil radieux, on se dit que cette première édition devrait être placée sous de beaux hospices.
Ajouté à cela, un jury présidé par un Henry Chapier au sommet de sa forme et l’on pourra dire que répondre en tant que membre du jury à l’invitation des organisateurs Aldrick Allal président et mécène de ce festival et Laurent Mesguich délégué général, fut un honneur et un vrai plaisir.

Imago "Inspiration !" Seminar
by Eric Guichard, AFC

La fédération Imago

"Inspiration !", the seminar organized by Imago, the European Federation of directors of photography, was held in Copenhagen (Denmark) from October 31 to November 2, 2008.
First, let me express my warmest thanks to the Imago team, its chairman Nigel Walters, BSC, Jan Weincke, president of the DDF, Andreas Fischer-Hansen, DDF, Paul Rene Roestad, FNF and Tina Sorensen, head to the National Film School of Denmark, who welcomed all the participants. The team organized this seminar in a seamless and, above all, friendly fashion, with a theme, entitled "Inspiration", which was far from easy to develop.

Séminaire Imago "Inspiration !"
par Eric Guichard

La fédération Imago

" Inspiration ! ", le séminaire organisé par la fédération européenne des directeurs de la photographie Imago, s’est déroulé à Copenhague (Danemark) du 31 octobre au 2 novembre 2008.
Tout d’abord, je voudrais exprimer mes remerciements les plus chaleureux à l’équipe d’Imago, son président Nigel Walters, BSC, Jan Weincke, président de la DDF, Andreas Fischer-Hansen, DDF, Paul René Roestad, FNF, et Tina Sorensen, responsable auprès de l’Ecole nationale de cinéma du Danemark, qui accueillait l’ensemble des participants. Cette équipe a organisé de manière impeccable, et surtout conviviale, ce séminaire autour d’un thème dont l’intitulé " Inspiration ! " n’était pas si évident à développer.

Independencia
de Raya A. Martin, photographié par Jeanne Lapoirie, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Raya A. Martin est un jeune réalisateur philippin très remarqué dans les festivals. Un hommage lui était consacré au dernier Festival du Réel. Ses films évoquent l’histoire de son pays sous des formes très expérimentales.
Jeanne Lapoirie l’a rencontré au Festival du documentaire de Marseille (FID) et a été séduite par son film Indio Nacional, un film en noir et blanc, muet, accompagné au piano. Après la lecture du scénario d’Independencia, elle accepte l’aventure d’un film entièrement tourné aux Philippines.

Le directeur de la photographie Christophe Offenstein parle de son travail sur "Valley of Love", de Guillaume Nicloux
L’amour et la mort

Les entretiens au Festival de Cannes

Après L’Enlèvement de Michel Houellebecq, un téléfilm produit pour Arte, Christophe Offenstein retrouve la productrice Sylvie Pialat et le réalisateur Guillaume Nicloux sur Valley of Love. Une balade dans un paysage de western chauffé à blanc pour le tandem Depardieu – Huppert... (FR)

"Welcome" LCA !
Par Richard Andry et Eric Guichard, membres de l’AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Bienvenue à L.C.A (Lights Camera Action), nouveau membre associé de l’AFC, et à son "Boss", Nick Shapley. Bien que leur base opérationnelle soit à Londres, cela fait des années que nous croisons, de par le monde, Nick et ses solutions "lumière" innovantes, s’appuyant sur des projecteurs classiques ou des LED de toutes tailles et d’astucieux accessoires pour "gaffers" et machinos.

"Bienvenue" to LCA !
By Richard Andry, AFC, and Eric Guichard, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Welcome to LCA (Lights Camera Action), our new associated member, and to its "boss" Nick Shapley. Although their operational base is in London, we have run into each other, over the years, in multiple places in the World where Nick and his team have shown their innovative "lighting solutions", supplying a wide range of film and TV equipment including LED and traditional lighting, grip equipment, power supplies, consumables and more. Last week end, they were running a booth at the 5th Oslo Digital Cinema Conference, where the attendees were invited to test different equipment.

Retour sur la Caméra d’or 2018
Par Jeanne Lapoirie, AFC

Festival de Cannes 2018

Il faut commencer par dire que c’est une magnifique expérience que je conseille à tout le monde d’essayer si vous en avez la possibilité. Un grand plongeon dans le cinéma. Moi qui n’allais que très rarement en salles voir des films ces derniers temps - oui, j’ai un peu honte de le dire mais c’est vrai -, ça a été un premier plaisir : voir des films sur grand écran.

5050 pour 2020
Par Jeanne Lapoirie, AFC

Festival de Cannes 2018

J’ai fièrement participé à la très marquante montée des marches de 82 femmes, organisée par le collectif 50/50 pour 2020 en faveur de plus de parité et plus d’égalité (notamment salariale) dans le 7e art. 82 femmes pour incarner les 82 femmes sélectionnées en compétition officielle à Cannes depuis ses débuts contre 1 688 hommes. Avec seulement deux Palmes d’or décernées à des femmes. Très beau texte simple et percutant lu par Cate Blanchett en anglais et repris par Agnès Varda en français.

5050 for 2020
By Jeanne Lapoirie, AFC

Festival de Cannes 2018

I was proud to be one of the 82 women who ascended the steps at Cannes, organized by the 50/50 for 2020 Collective, which is promoting more parity and equality (especially in terms of salaries) in the 7th Art. 82 women to represent the 82 women selected in the Official Competition at Cannes since it began, versus 1,688 men. With only two Golden Palms awarded to women. A very beautiful, simple and moving text was read aloud by Cate Blanchett in English and reprised by Agnès Varda in French.

Voyage à Rome
Par Richard Andry, Rémy Chevrin et Eric Guichard, membres de l’AFC

Salons, expositions et conférences techniques

Pour sa troisième édition, les 14 et 15 mars 2015, le Micro Salon Italia a dû se déplacer dans un nouvel espace. Alors que l’AIC, par cette initiative, offrait à Cinecittà une formidable exposition en permettant de redonner une dynamique aux industries techniques, il est regrettable que la direction des studios n’ait jugé l’importance de cet évènement que d’un point de vue mercantile, demandant des frais techniques hors de proportion pour une manifestation qui ne cherche pas le profit.