Accueil de l'AFC > Evénements AFC > Nouveaux venus à l’AFC... > Pascal Auffray, un chemin personnel entre convictions, originalité et (...)

Pascal Auffray, un chemin personnel entre convictions, originalité et liberté

Par Sébastien Buchmann, AFC

vendredi 17 mars 2017 - Modifié le 19/03

Le directeur de la photographie Pascal Auffray a récemment été admis en tant que membre actif au sein de l’AFC. Sébastien Buchmann Voir Sébastien Buchmann dans l’index , AFC, l’un de ses parrains, nous fait les présentations d’usage.
Je connais Pascal depuis une bonne dizaine d’années. Par hasard, à la recherche d’un assistant, son nom arrive, comme bien d’autres, à mes oreilles. C’est sur ce film très spécial, Je ne suis pas morte, de Jean Charles Fitoussi, que j’ai pu apprécier et remarquer ses qualités particulières. Alors que je me réjouissais d’avoir trouvé un assistant pour les prochains films, Pascal m’annonce qu’il va faire un premier long métrage comme chef opérateur : c’était Tout est pardonné, de Mia Hansen-Løve, et c’était en 2009. Depuis, il a enchaîné les projets les plus dissemblables passant du film d’artiste au documentaire, de la fiction à la publicité. En 2012, il réalise un documentaire, C’est pas du jeu, bref il trace un chemin très personnel où les convictions et la personnalité, l’originalité et la liberté ne manquent pas de me surprendre et que j’admire sincèrement.
L’AFC a besoin de Pascal, je lui souhaite au nom de tous la bienvenue.

Tout l'univers AFC