Projection-débat autour du film "Les Mille chemins du temps", de Philippe Vandendriessche, sur Jean-Pierre Beauviala et la société Aaton

La Lettre AFC n°240

Pour sa conférence de mars 2014, le Conservatoire des techniques cinématographiques et Laurent Mannoni proposent une projection, suive d’un débat, des Mille chemins du temps, film que Philippe Vandendriessche, chef opérateur du son et photographe belge, a réalisé sur Jean-Pierre Beauviala et la société Aaton.

« Je suis précisément venu au cinéma pour faire la chronique, non pas de ma vie, mais de ma ville. Le cinéma, pour moi, c’est ce que j’ai fini par appeler le cinéma lentement distillé : un cinéma qui prend le temps de se confronter aux problèmes du monde où nous vivons et d’inventer de nouvelles façons de le " narrer ". Il peut y avoir chronique ou mille autres chemins du temps ».
(Jean-Pierre Beauviala, Cahiers du cinéma).

Jean-Pierre Beauviala est ingénieur et inventeur. Après un passage chez Éclair, il crée et dirige la société Aaton, sise à Grenoble. Il est actuellement le seul fabricant français de caméras professionnelles. Jean-Pierre Beauviala est l’auteur de caméras révolutionnaires, portables, silencieuses, miniatures, équipées du fameux time-code ; il a travaillé étroitement avec Godard, Rouch, Depardon ; il est aussi le concepteur d’un enregistreur de son numérique, le Cantar. Ses dernières créations : la Penelope, la Delta numérique.

Philippe Vandendriessche a collaboré en tant que preneur de sons à de nombreux films depuis 1980. Chargé de cours de prise de son à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain-la-Neuve et au Conservatoire de Mons (ARTS2), il est aussi professeur invité à l’ESAV (Université de Toulouse - Le Mirail). Il a constitué une sonothèque qui réunit plus de 75 000 sons.

Vendredi 14 mars 2014 à 14h30
Salle Henri Langlois
Cinémathèque française
51, rue de Bercy – Paris XIIe

(En vignette de cet article, Jean-Pierre Beauviala - Photo Philippe Vandendriessche)