Renato Berta

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Films (89)

Articles (112)

Renato Berta, AFC, parle de son travail sur "L’Amant d’un jour", de Philippe Garrel

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis Charles mort ou vif, du Suisse Alain Tanner en 1969, le directeur de la photographie Renato Berta, AFC, a éclairé pas moins d’une centaine de longs métrages. Il accompagne les réalisateurs de la nouvelle vague et privilégie le cinéma d’auteur. Il croise Philippe Garrel très tardivement, en 2015, pour L’Ombre des femmes, puis signe l’image de L’Amant d’un jour, tourné en 35 mm argentique noir-et-blanc. L’Amant d’un jour, 27e long métrage s’inscrivant dans la longue carrière de ce réalisateur (très) indépendant, est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, dans le cadre du Festival de Cannes 2017. (BB)

Le directeur de la photographie Renato Berta, AFC, parle de son travail sur "L’Ombre des femmes", de Philippe Garrel
La religion du plan

Les entretiens au Festival de Cannes

Aux côtés de Philippe Garrel, pour la première fois de sa longue carrière, Renato Berta, AFC, s’est offert un voyage dans le passé en tournant en Scope noir et blanc 35 mm. Une méthode de travail unique en 2015 pour donner naissance à un film qui semble tout droit sorti des années 1970.

Venise par Renato Berta

Films AFC dans les festivals

Après quelques phrases de circonstance échangées avec la fille qui nous attendait à l’aéroport de Venise, on est arrivé à la conclusion qu’il n’y a pas un film qui vaut Venise : voilà qu’on se retrouve dans l’ambiance.

Hommage à Giuseppe Rotunno
par Renato Berta

Festivals divers

La Cinémathèque française, en partenariat avec l’AFC, rend hommage jusqu’au 3 avril au directeur de la photographie italien Giuseppe Rotunno.

Notre confrère Renato Berta a écrit pour le programme de la Cinémathèque le texte ci-dessous qui présente au lecteur son ami « Peppino ». (...)

Les vidéos de la Cinémathèque française
Un large éventail proposé

Les Cinémathèques

Non seulement la Cinémathèque française publie sur son site Internet des vidéos de ses activités passées, présentes et à venir mais elle met en ligne, sur le service Vimeo, un certain nombre d’entre elles dont nous vous proposons ici un éventail. Elles concernent surtout le Conservatoire des techniques et les hommages aux directeurs de la photographie, entre autres rencontres auxquelles des membres de l’AFC participent.

Angénieux, un ingénieux équilibre entre artisanat et industrie
par Renato Berta

Optiques

J’ai rencontré Philippe Parain lors de la présentation de la nouvelle pellicule Fuji, le 24 septembre dernier.
En discutant de la qualité des zooms Angénieux, je lui ai fait part de mes " doutes " concernant des défauts historiques, en particulier les distorsions.
Le jeudi 26 novembre, j’ai fait une intervention à l’Ecole d’Architecture de Saint-Etienne, et profitant de la proximité de Saint-Héand, je me suis rendu en visite chez Angénieux.

Angénieux, an ingenious balance between craft and industry
by Renato Berta

Optiques

I met Philippe Parain during the presentation of the new Fuji film, on the 24th of September last year.

In discussing the quality of the Angénieux zooms, I told him of my "doubts" about the historical flaws, particularly distortions.

On Thursday, November 26, after giving a presentation at the Architectural School of Saint-Etienne, I took advantage of the proximity of St. Héand, and visited Angénieux.

Manoel de Oliveira, les quatre-vingts ans d’une vie de cinéaste

Manoel De Oliveira

Le cinéaste portugais Manoel de Oliveira, auteur de près d’une cinquantaine de films et documentaires, s’est éteint, jeudi 2 avril 2015 dans sa demeure de Porto, à l’age de cent-six ans. Son œuvre, entamée à la fin du cinéma muet, aura survolé quelques huit décennies, et ses films, faits de longs plans fixes tels des tableaux et de lents mouvements de caméra, aura fait la part belle aux fausses apparences et à l’imaginaire.

La Caméra d’Or : il faut la réveiller !
selon Renato Berta

festival de Cannes 2007

Chaque année, un directeur de la photographie membre de l’AFC prend place au sein du jury de la Caméra d’Or. Cette année, c’est à notre confrère Renato Berta qu’est revenue cette tâche captivante mais qui ressemble à une course contre la montre tant le nombre de 1ers films à voir est grand. Renato nous livre ses réflexions.

" Faire " une photo
Par Renato Berta, AFC

Billets d’humeur

J’ai eu le plaisir de voir l’exposition de photos " La Valise mexicaine - Capa, Taro, Chim - Les négatifs retrouvés de la guerre civile espagnole ". A part l’intérêt évident du sujet traité par ces photographes qu’on connait, je trouve vraiment intéressant le choix d’exposer les planches contacts de ces photos, qui témoignent de la démarche, le rapport au réel, la réflexion qu’il y a pour " faire " une photo.

De la liberté et des fantômes
par Bernard Payen

Les Cinémathèques

La Cinémathèque française organise du 2 au 21 mars 2011 un hommage à Renato Berta, AFC, et une rétrospective de plus de quarante de ses films.
Dans le texte qui suit, Bernard Payen parcourt sa bio-filmographie, « de ses débuts dans le nouveau cinéma suisse jusqu’à son travail pour les auteurs les plus exigeants du cinéma moderne européen. »

Pas sur la bouche
Une fois n’est pas coutume, une projection d’avant-première victime de son succès...

Actualités AFC

Nous prions le petit nombre de nos membres actifs et associés qui se sont retrouvés malgré eux au café du coin pendant qu’était projeté Pas sur la bouche film d’Alain Resnais photographié par Renato Berta, de bien vouloir nous excuser du fait qu’ils n’aient pu trouver le moindre centimètre carré de libre pour s’asseoir confortablement.

Jacques Saulnier (1928-2014) : un grand décorateur disparaît
Par Renato Berta, AFC

Jacques Saulnier

J’ai commencé la préparation de Smoking et No Smoking en sachant que mon expérience du studio était modeste. Ayant vu le plan des décors qui couvraient la quasi-totalité du volume des plateaux, j’étais dubitatif et je craignais un peu ma rencontre avec Jacques Saulnier : comment éclairer avec si peu d’espace, comment traiter les ciels, comment éviter les doubles ombres des soleils…

55e Festival International de Cannes
Les films photographiés par les membres de l’AFC

festival de Cannes 2002

Sélection officielle : "Kedma" d’Amos Gitaï, photographié par Yorgos Arvanitis "Le Principe de l’incertitude" de Manoel de Oliveira photographié par Renato Berta "Marie-Jo et ses 2 amours" de Robert Guédiguian photographié par Renato Berta "L’Adversaire" de Nicole Garcia, photographié par Jean-Marc Fabre "Demonlover" d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir Hors compétition (clôture) "And Now... Ladies and Gentlemen" de Claude Lelouch, photographié par Pierre-William Glenn Séance spéciale "La Dernière lettre" de Frederik Wiseman, (...)

Marie-Jo et ses 2 amours
de Robert Guédiguian, photographié par Renato Berta

En Sélection officielle

« Robert m’avait proposé un de ses premiers films, je n’étais pas libre. On dit que si Robert sort de Marseille, il meurt, comme un poisson hors de son bocal, même si, pour ce film, on est allé jusqu’au Frioul ! Son cinéma est apparemment simple, proche d’un certain naturalisme, « je veux que mon père comprenne le film », dit-il. En fait, il existe une lecture à plusieurs niveaux, servie par une mise en scène simple et efficace, avec un bon travail de comédiens. Marie-Jo a deux amours. Nous nous sommes beaucoup interrogés sur la façon de tourner les (...)

Jeudi 19 mai
L’AFC à Cannes au jour le jour

Jeudi 19 mai

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle
    • Peindre ou faire l’amour d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu,
      photographié par Christophe Beaucarne
      Projection à 8 h 30 au Théâtre Claude Debussy_ Avec Sabine Azéma, Daniel Auteuil, Amira Casar, Sergi Lopez
    • Free Zone d’Amos Gitaï, photographié par Renato Berta et Laurent Brunet
      Projections à 11 h 15 et 22 h au Grand Théâtre Lumière
  • Semaine internationale de la critique
    • Imposture de Patrick Bouchitey, photographié par Antoine Roch
      Projection à minuit à l’Espace Miramar
  • Membres de l’AFC présents à Cannes
    Diane Baratier, Pierre-William Glenn, Eric Guichard, Jean-Michel Humeau, Willy Kurant, Antoine Roch, Denis Rouden, Romain Winding et toujours, bien sûr, Nathalie d’Outreligne

Pour lire toutes les informations, cliquez sur l’icône ci-dessous

Les films AFC à Cannes

Vendredi 20 mai

En Sélection officielle

  • Kilomètre zéro de Hiner Saleem, photographié par Robert Alazraki
  • Peindre ou faire l’amour d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu, photographié par Christophe Beaucarne
  • Free Zone d’Amos Gitaï, photographié par Renato Berta et Laurent Brunet
  • Lemming de Dominik Moll, photographié par Jean-Marc Fabre

Sélection Un certain regard

  • Le Temps qui passe de François Ozon, photographié par Jeanne Lapoirie
  • Habana Blues de Benito Zambrano, photographié par Jean-Claude Larrieu

Sélection de la Semaine Internationale de la Critique

  • The Great Ecstasy of Robert Carmichael de Thomas Clay, photographié par Yorgos Arvanitis
  • Imposture de Patrick Bouchitey, photographié par Antoine Roch

Quinzaine des réalisateurs

  • La Moustache d’Emmanuel Carrère, photographié par Patrick Blossier

Vendredi 20 mai
L’AFC à Cannes au jour le jour

Vendredi 20 mai

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle
    • Free Zone d’Amos Gitaï, photographié par Renato Berta et Laurent Brunet
      Projection à 8 h 30 au Théâtre Claude Debussy
  • Un certain regard
    • Habana Blues de Benito Zambrano, photographié par Jean-Claude Larrieu
      Projection à 18 h 30 au Théâtre Claude Debussy
  • Quinzaine des réalisateurs
    • La Moustache d’Emmanuel Carrère, photographié par Patrick Blossier
      Projections à 17 h au Théâtre Noga Croisette
  • Membres de l’AFC présents à Cannes
    Diane Baratier, Pierre-William Glenn, Eric Guichard, Jean-Michel Humeau, Willy Kurant, Antoine Roch, Denis Rouden, Romain Winding et toujours, bien sûr, Nathalie d’Outreligne

The AFC at Cannes 2005

festival de Cannes 2005

A daily column was put on line on our site www.afcinema.com during the entire Festival.
Nathalie d’Outreligne and AFC directors of photography will be present at Cannes during the entire time and will welcome you at the Panitiero International Village, in the booth of the French National Film Commission.
The jury of the Caméra d’Or will be presided this year by Abbas Kiarostami. He will be shouldered by Romain Winding, AFC, Patrick Chamoiseau, writer, Malik Chibane, director, Scott Foudas, critic, Luc Pourrinet, Arane-Gulliver Laboratory, Roberto Turigliatto, Turin Festival, Yves Allion, critic.

  • The AFC Films at Cannes

Mercredi 18 mai
L’AFC à Cannes au jour le jour

Mercredi 18 mai

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle
    • Peindre ou faire l’amour d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu,
      photographié par Christophe Beaucarne
      Projections à 14 h 30 et 19 h au Grand Théâtre Lumière
      Avec Sabine Azéma, Daniel Auteuil, Amira Casar, Sergi Lopez
  • Semaine internationale de la critique
    • Collection Canal+ « 10 minutes pour refaire le monde »
      Un des 9 courts métrages, Le Temps des cerises de Jean-Julien Chervier, a été photographié par Jean-Jacques Bouhon
      Projection à 20 h à l’Espace Miramar
  • Membres de l’AFC présents à Cannes
    Yorgos Arvanitis, Christophe Beaucarne, Laurent Dailland, Pierre-William Glenn, Eric Guichard, Jean-Michel Humeau, Willy Kurant, Antoine Roch, Denis Rouden, Romain Winding et toujours, bien sûr, Nathalie d’Outreligne

Pour lire toutes les informations, cliquez sur l’icône ci-dessous

"Toute la mémoire du monde", édition 2019
Avec, au programme, les 100 ans de l’ASC

Les Cinémathèques

Pour la 7e édition de "Toute la mémoire du monde", la Cinémathèque française propose, du 13 au 17 mars 2019, une sélection des dernières restaurations de prestige. À travers un programme cinéphile et éclectique, le festival rend hommage au travail des archives, des ayants droit, des studios et des laboratoires pour sauver les œuvres du passé. Et ce grâce à des sections thématiques, rencontres, ateliers et ciné-concerts.

Tous les agendas précédents

L’agenda de Cannes

  • Vendredi 26 mai
  • Pas de films AFC du jour
  • Les films non AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • L’Amant double, de François Ozon, photographié par Manu Dacosse, SBC, projection au Grand Théâtre Lumière à 15h et 19h.
  • Le film sera de nouveau projeté le samedi 27 mai, salle du Soixantième à 16h30.
  • Voir l’entretien filmé sera mis en ligne à l’heure de la première projection.

Festivals, Les films " AFC " présents dans les divers festivals de la rentrée

Films AFC dans les festivals

  • Films AFC présents à la 62e " Biennale Cinema " de Venise
  • Films AFC présents au 30e Festival international du film de Toronto
  • Films AFC présents au 53e Festival international du film de Donostia-San Sebastian

Au festival de Locarno, 9 m2 pour deux, par Jimmy Glasberg

Films AFC dans les festivals

Le film 9 m2 pour deux que j’ai co-réalisé avec Joseph Césarini est enfin terminé. Première copie 35 mm, étalonnée avec talent sur le " Lustre " par Alexandra Pocquet, " shootée " sur Arrilaser chez Mikros, développée et tirée par le labo Arane. Nous avons été sélectionnés pour une première présentation au festival de Locarno dans la section Cinéastes du présent.

Benjamin Bergery
par Philippe Pavans

Nouveaux venus à l’AFC

Lors de l’une de ses réunions qui ont précédé l’été, le CA a décidé de nommer Benjamin Bergery membre consultant de l’AFC.
Ne perdant pas une seconde et en guise de souhaits renouvelés de bienvenue, nous avons demandé à Benjamin de mettre sur pied et de chapeauter deux numéros de la Lettre de l’AFC sous forme de Cahiers spéciaux, à paraître cet automne et au printemps prochain. Présentation, pour qui n’aurait pas déjà fait plus ample connaissance.

Agenda du dimanche 20 mai

Agendas

  • Le film AFC du jour
    Compétition officielle
    Tehilim de Raphaël Nadjari, photographié par Laurent Brunet
    Lire l’entretien que Laurent a accordé à Brigitte Barbier à propos de Tehilim.
  • Contact AFC : +33 (0)6 03 50 09 28

L’AFC présente au 60e Festival de Cannes, récapitulatif..

festival de Cannes 2007

Comme l’indique Rémy Chevrin dans son éditorial, c’est grâce au soutien du CNC, de la CST et de neuf de nos membres associés que seize d’entre nous ont pu être présents et séjourner à Cannes pendant ces quinze jours : Yorgos Arvanitis, Renato Berta, membre cette année du jury de la Caméra d’Or, Jean-Jacques Bouhon, Dominique Bouilleret, Laurent Brunet, Laurent Chalet, Rémy Chevrin, Jean-Noël Ferragut, Claude Garnier, Pierre-William Glenn, président de la CST, Antoine Héberlé, Willy Kurant, Pierre Lhomme, notre président d’honneur invité à l’occasion du 60e anniversaire à représenter l’AFC, Gilles Porte, Denis Rouden, Wilfrid Sempé et Philippe Van Leeuw.
Cette présence à Cannes n’aurait pu être possible sans les attentions dont Nathalie d’Outreligne et Mathilde Demy nous ont entourés.