Vidéo et commentaires des essais du boîtier Fujifilm XT-3

Par Stéphane Cami, AFC

par Stéphane Cami La Lettre AFC n°299

[English] [français]

Suite à l’article publié sur le site relatant les essais du boîtier Fujifilm XT-3 avec les nouveaux zooms Fujinon MK 18-55 mm et Fujinon MK 50-135 mm, nous vous proposons, Eric Guichard, AFC, et moi-même, la vidéo de ces essais suivie de mes commentaires. Pour rappel, ils ont été présentés sur le Pavillon de la CST au 72e Festival de Cannes.

Ces essais ont été tournés avec le boitier XT-3 réglé en 4K,16.9, 25 P (sauf ralenti), enregistrement sur carte SD en 400 Mbps, 10 bits, 4:2:0, codec H265, intra image ON, F-Log. En extérieur jour à 640 ISO, en extérieur nuit/soir selon indications.

https://vimeo.com/336965152


Dans le parc avec les moutons
Je cherchais à voir la capacité du boîtier et des zooms à traduire les détails dans les branches d’arbres en fort contraste, le détail sur l’herbe (absence d’aliasing, d’effet d’escalier), la capacité du Log à traduire les brillances et les nuances dans les nuages et les hautes lumières, le rendu des couleurs sur l’herbe et la capacité à traduire les nuances de vert.

00:30
Essais avec fontaines et château en arrière-plan. Je voulais voir la capacité du boîtier à traduire, là aussi, les détails dans l’architecture du château, l’absence d’aliasing dans les barreaux des fenêtres, dans les détails d’architecture, dans les buissons.
Je souhaitais encore vérifier la capacité du Log à traduire les nuances en forts contrastes : les fortes ombres de la sculpture et les ombres des buissons, tout aussi bien que dans les hautes lumières sur la façade du château et le ciel, la capacité de la compression du fichier à traduire les mouvements de l’eau, des brillances, et l’absence d’artefact.

00:51
Essais ralentis fontaine : essais de ralentis de 25P à 120 i/s sur des mouvements d’eau. Qualité de rendu des images sur le mouvement complexe des gouttes d’eau et des chutes d’eau. Rendu du Full-HD par rapport au 4K.

01:34
Coucher de soleil sur la cathédrale Saint-Louis à Versailles : observation des rayons de soleil sur le capteur avec le zoom, de l’effet d’étoile des rayons, du rendu de l’image en fort contre-jour.

01:42
Statue de Louis XIV au crépuscule et bâtiment place d’armes : essai de bruit en poussant un peu la sensibilité, peu de bruit en observant le ciel et les pavés, essai de rendu des couleurs dans les aplats du ciel bleu. Observation du rendu des couleurs sur le bâtiment en poussant la sensibilité, de la capacité à traduire les nuances entre intérieur maison en lumière chaude, et l’extérieur froid.

01:58
Place de nuit à Versailles : essai en poussant la sensibilité de 1 250 à 2 500 ISO à ouverture constante. Rendu de bruit, de détail, des nuances dans le ciel de nuit ; comportement du Log en haute et très basse lumière.

02:12
Île de la Cité, Paris : comportement de l’image dans les reflets de l’eau, finesse des détails, absence d’aliasing, capacité de détail des zooms. Rendu sur la végétation et sur le détail des feuilles et des fenêtres des bâtiments.
Essai en contre-jour soleil, comportement de l’image sur les reflets de soleil sur l’eau, rendu du soleil, rendu des très hautes lumières des nuages autour du soleil, rendu dans les ombres sur la passerelle et les piliers du pont avec un diaph très fermé, entre 9 et 11. Nous filmons le soleil, comportement du zoom, absence de diffraction, de flare.

03:10
Nuit, île de la Cité : comportement de l’image dans la pénombre, dans les aplats de couleurs, dans les reflets de l’eau, dans les brillances. Rendu en sous-exposition du Log. Traduction des reflets de l’eau, des mouvements de l’eau.
Essai en poussant fortement la sensibilité, nous remarquons la montée du bruit au-delà de 2 500 ISO, la perte de détails à partir de 3 200 ISO.

04:42
Essai sur visage : rendu du Log, rendu des couleurs de peau, capacité à traduire les nuances de la peau sur un visage, détails sur les cheveux. Rendus du bokeh dans les brillances en arrière-plan.

05:00
Comparatif Fuji / Alexa Mini : possibilité de faire correspondre en étalonnage le Log Fuji avec le Log Arri. Cela fonctionne plutôt bien. L’Alexa était réglée en 2K (je travaillais sur des essais comparatifs de série d’optiques pour un projet en 2K).
Nous avons légèrement zoomé dans l’image du 4K Fuji pour rapprocher les deux valeurs de cadre afin de rendre le comparatif de couleur plus parlant.

(Essais réalisés et commentés en collaboration avec Eric Guichard)