Sommaire de La Lettre de l'AFC Nº 115

2002-11

Films (9)

Carnet d’adresses

Marin Karmitz à la tête du BLIC

Le 22 octobre, Marin Karmitz a été élu président du BLIC (Bureau de liaison des industries cinématographiques).
En sa qualité de producteur et de distributeur, il s’y attachera « principalement à la défense des industries techniques » et « à l’élargissement des ressources propres à assurer l’avenir du cinéma ».

Actualités AFC

Lovely Rita
de Stéphane Clavier, photographié par Yves Cape

Genre : Comédie, thriller Production : Ouille Productions Budget : Gros en tout cas pour moi Acteurs : Julie Gayet (photo), Arielle Dombasle, Christian Clavier, Jean-Claude Dreyfus, Arnaud Giovaninetti, Eddy Mitchell Tournage dans le Sud de la France et à Paris pour 10 semaines

Imago, Assemblée générale du 5 octobre 2002
par Jean-Jacques Bouhon

Robert Alazraki y représentait l’AFC et nous en a fait un compte-rendu.
Un Prix d’Excellence pour les dix ans d’Imago a été décerné à ses membres fondateurs : Robert Alazraki (AFC), Harvey Harrison (BSC), Luciano Tovoli (AIC), Tote Trenas (AEC) et Jost Vacano (BVK).
Deux nouveaux membres associés sont entrés dans Imago : CCU (Cuba) et AMC (Mexique).

Sur les écrans

22e Festival du Film Court de Villeurbanne
du 15 au 24 novembre 2002

Fujifilm sera présent au 22e Festival du Film Court de Villeurbanne, du 15 au 24 novembre prochain, et remettra le Prix de la meilleure première œuvre doté de 3 050 euros en pellicule.

  • Si vous êtes du côté de Lyon, retrouvez toutes les équipes des films autour du dîner Fuji le vendredi 22 novembre aux Nourritures terrestres.

Le directeur de la photo québecois Daniel Vincelette à l’honneur
la CST lui rend hommage à la semaine du Cinéma du Québec

Dans le cadre de la semaine " Cinéma du Québec " à Paris, la CST rendra hommage au directeur photo québecois, Daniel Vincelette, le jeudi 14 novembre au Cinéma des Cinéastes.
Sera alors projeté Le Marais de Kim Nguyen qu’il a photographié. Pierre-William Glenn, président de la CST, animera le débat.
C’est la cinquième fois que la CST rend ainsi hommage au talent d’un technicien québécois du cinéma.

" Huit Femmes " aux Oscars 2003

Huit Femmes de François Ozon, photographié par Jeanne Lapoirie, AFC est sélectionné pour représenter la France aux Oscars 2003.

Festival " Images en Région " de Vendôme, édition 2002
Kodak présent du vendredi 29 novembre au vendredi 6 décembre

Présent au Festival de Vendôme " Images en Région " du vendredi 29 novembre au vendredi 6 décembre, Kodak dote le producteur lauréat de la compétition nationale et de la compétition européenne de courts métrages en pellicule prise de vues.
En parallèle se tiendront les troisièmes ateliers de coproduction initiés par Kodak et l’APCVL.
Seront à l’honneur cette année les producteurs espagnols.

Tous, les yeux rivés sur Ciné Faz !
la lumière sur les métiers de l’ombre...

Ciné Faz, la chaîne câblée de cinéma, diffuse depuis quelques temps " Les Métiers de l’ombre ", une série qui fait découvrir à ses abonnés certains aspects de nos métiers.
Après celui de scripte, vu par Sylvette Baudrot, de monteur, vu par Hervé Deluze, et de créatrice de costumes, vu par Yvonne Sassinot de Nesle, c’est à Renato Berta que revient la tâche d’éclairer, avec l’intelligence qu’on lui connaît, le téléspectateur sur le métier de chef opérateur.
Le tout est filmé par Ariane Damain-Vergallo.

17e Festival Européen du Film Court de Brest
du 9 au 17 novembre 2002

A l’occasion du 17e Festival Européen du Film Court de Brest, qui se déroulera du 9 au 17 novembre 2002, Fujifilm remettra le prix de la meilleure collaboration réalisateur-directeur photo.
Le réalisateur (d’un film français) se verra remettre 4 000 euros et le directeur de la photographie un appareil numérique Fuji.

A vos agendas !
Kodak fête les 25 ans de la Caméra d’or

Kodak célèbrera les 25 ans de la Caméra d’Or le mardi 3 décembre à l’Elysée Biarritz à l’occasion de sa traditionnelle soirée.
Cette soirée sera l’occasion de découvrir le premier long métrage de Julie Lopes-Curval, lauréate du Prix de la Caméra d’Or 2002 pour son film Bord de mer.

Technique

Les "Cookies" de Rosco
de nouvelles opportunités pour les spécialistes de l’image

Les "Cookies" de Rosco sont traditionnellement utilisés en prise de vues cinéma ou photo pour projeter des formes d’ombre sur les sujets ou l’arrière plan. Rosco a produit une gamme d’images très utiles qui offrent au concepteur lumière une grande variété de choix créatifs en formes d’ombre. Beaucoup d’effets subtils ou dramatiques peuvent être produits en superposant les cookies, en variant les sources lumineuses et en changeant la focalisation et les angles de projection. Les "Cookies" de Rosco sont disponibles en six (...)

Les ballons éclairants d’ADF

La société Air de Fête (ADF) conçoit et fabrique des ballons éclairants pour les salons, les événements, les chantiers et les tournages. (...)

Prolight, grue, ballast

Complémentaire de l’incontournable Luxarc 12-18 kW, véritable symbole dans la profession, le Prolight 6-12 kW a été choisi par le groupe Transpalux-Lumex pour venir intégrer la grue d’éclairage révolutionnaire conçue par Gilles Rousseau. Fidèle à sa réputation de fabricant haut de gamme dans le domaine des projecteurs lumière du jour, LTM innove en commercialisant le premier ballast électronique 6-12-18 kW pesant moins de 40 Kg (soit 100 Kg de moins qu’un ballast selfique) et près de 15 Kg de moins que les ballasts électroniques concurrents de même (...)

Club Fuji

Nous vous donnons rendez-vous le mardi 10 décembre prochain au Cinéma des Cinéastes pour la prochaine soirée du Club Fuji des Directeurs Photo.
Ces rencontres conviviales seront l’occasion de faire le point sur les mariages possibles entre argentique et numérique. Extraits et commentaires de personnes compétentes à l’appui.

Présentation de la caméra Panasonic HDcam
à la CST

Le Département Image de la CST, lors de sa réunion mensuelle qui se tiendra le 20 novembre à 20 heures, 11, rue Galilée, Paris 16e, présentera la caméra HDcam construite par Panasonic.
A cette occasion, seront projetés en numérique des essais réalisés par le fabricant.

Mikros Image et le Motion Control

Cette technologie a été mise au point et utilisée sur la pub "Peugeot 307 SW" de Michel Charpentier. Les mouvements de caméra sont créés ex-nihilo dans un environnement 3D prenant en compte les contraintes techniques du lieu de tournage. Cette phase permet de déterminer l’emplacement du Motion Control, les cadrages possibles, la focale de la caméra, l’adaptation éventuelle des décors, etc. Les mouvements peuvent être rapidement mis au point avec un minimum de contraintes dans un environnement virtuel rapidement reconfigurable. La trajectoire virtuelle (...)

Lire, voir, entendre

Polémique sur l’ouverture d’un complexe multisalles à Nantes en 2003
par Jacques Le Brigand et Nicole Vulser

Le Monde, 23 octobre 2002

La ville de Jacques Demy accueillera en septembre 2003 le premier établissement créé par une enseigne de la grande distribution. Selon le président de la FNCF, Jean Labé, « il s’agit de dynamiser un centre commercial, ce qui n’implique pas le même souci de rentabilité que celui des autres opérateurs. Le cinéma ne doit pas être considéré comme un produit d’appel ».

Notes sur " Le Marais " de Kim Nguyen
par Daniel Vincelette

Le Marais est le premier long métrage de Kim Nguyen, jeune réalisateur québecois qui en a aussi signé le scénario. Il décrit son film comme étant « un conte de fée pour adultes ». L’histoire se déroule dans un lieu reculé d’une Europe de l’Est imaginaire vers la seconde moitié du XIXe siècle, lieu dominé par les légendes et les superstitions.

Requiem pour une salle de cinéma
par Jean-Pierre Mocky

Le Brady est mort au combat des artistes et artisans perdus.
La salle mythique du boulevard de Strasbourg à Paris, la salle culte des années 1950, après un pneumothorax opéré par Jean-Pierre Mocky de 1994 à 2002, a rendu son âme de cinéphile le 15 octobre 2002.

Soignée par les médecins du Malade imaginaire (le ministère de la culture, la Mairie de Paris et le Centre national de la cinématographie), la malade a reçu des médications qui n’ont pas fait de miracle.
Ces médecins (de droite ou de gauche) ont laissé à leurs "subordonnés" le choix des remèdes. Jamais un grand patron, un puissant, n’a daigné recevoir le porte-parole de la malade. Des occupations plus importantes les accaparaient (dîner par-ci, gala par-là, etc.).
Pas une minute pour recevoir le messager du Brady.

Je vais épargner au lecteur la fastidieuse liste des demandes, tergiversations, promesses faites et non tenues, des retards dans les réponses, des courriers énigmatiques et vains.
Sans doute les puissants se justifieront en contre-attaquant, expliquant qu’ils ont tout fait pour sauver la mourante. Ce qui est faux. Je pourrais le prouver.

Le Brady va devenir un supermarché de cosmétiques. Le Kinopanorama va devenir un restaurant.
Le Scala est devenu le siège d’une secte.
Bientôt, le cimetière des cinémas défunts comptera d’autres tombes.
Exsangue, incompris, oublié, le Brady rend son dernier soupir.
Soupirent avec lui : Jean-Pierre Mocky, qui a sué sang et eau pour prolonger son existence, ses fidèles employés, ses fidèles spectateurs.

Requiescat in pace !
Vive les puissants !
Vive les ministères !
Vive le Centre national de la cinématographie !
Et vive Paris !
Amen.

"Le Monde", 15 octobre 2002

Un nouveau scénario pour l’avance sur recettes ?
par Nicole Vulser

Le Monde, 8 octobre 2002

La difficulté à trouver un financement est la raison pour laquelle le nombre de scénarios qui postulent pour l’avance sur recettes, reçus au CNC - qui chapeaute le service des aides sélectives au cinéma -, a brusquement augmenté en 2002.

Arte affiche une stabilité sereine
par Jean-Michel Frodon

Le Monde, 16 octobre 2002

Malgré des demandes intervention en nette hausse, la filiale cinéma d’Arte, indispensable partenaire du cinéma français, ne compte pas investir plus dans la production nationale.

Festival du film de Paris
par Nicole Vulser

Le Monde, 15 octobre 2002

La Ville de Paris a décidé de se désengager totalement du Festival du film de Paris, une manifestation créée en 1986 et dont Isabelle Adjani est présidente d’honneur, pour lancer un festival concurrent.

Un sujet sensible dans le contexte traditionnel de la production française

Essais trop longs, donc trop coûteux, assistants trop gourmands, plus ou moins bien formés, matériel pas toujours en parfait état de marche au moment de le tester, parfois rendu en bien triste état à la fin du tournage, essais n’existant pas dans nombre de pays étrangers... Chez nous, tout aura été dit sur ce vaste sujet. Sur quel baudet faudrait-il donc crier haro ? Si l’on excepte aspect économique non négligeable, il est bon de se répéter que ces essais d’avant tournage, durant lesquels se greffent en général ceux du directeur photo, sont pour les (...)

MK2 amorce la réédition de tout Chaplin
par Ange-Dominique Bouzet

Libération, 16 octobre 2002

Le groupe de Marin Karmitz a obtenu les droits mondiaux du catalogue des héritiers di cinéaste. Derrière ce contrat, un engagement moral, que scande Philippe Aigle, directeur général de MK2 : « Mener sur l’œuvre de Chaplin un travail qui remette ce dernier à sa vraie place : celle de l’un des plus grands artistes du siècle. »

En projection, la technique dessert l’argentique
par Edouard Launet

Libération, 23 octobre 2002

Pour les professionnels réunis par la CST, les films 35 mm devraient être projetés autant que possible à partir de la copie argentique, et la projection électronique réservée aux œuvres tournées en vidéo numérique.

Côté profession

56 départements au sein des 21 régions métropolitaines sont équipés de multiplexes

Fin 2001, 56 départements possédaient au moins un multiplexe, contre 47 en 2000, 38 en 1999, 26 en 1998, 23 en 1997 et 8 en 1996. Pour 34 de ces départements, notamment les plus récemment équipés, la fréquentation a évolué plus favorablement que la fréquentation nationale. Toutes régions françaises (exceptée la Corse) étaient ainsi dotées d’au moins un multiplexe à la fin de l’année 2001.

Près de 30 % du parc Art et Essai sont concentrés sur deux régions

873 établissements de cinéma bénéficient, à ce jour, du classement Art et Essai portant sur leur activité 2000-2001. Les régions les plus urbanisées sont les mieux dotées en établissements Art et Essai : l’Ile-de-France et la région Rhône-Alpes en rassemblent plus de 27 %. Le Nord-Pas-de-Calais fait exception puisque, pour une population de près de 4 millions d’habitants, la région compte seulement 20 établissements classés. En revanche, la Bretagne recense 73 établissements Art et Essai malgré un équipement en salles majoritairement rural. Pour en savoir (...)

La moitié des entrées dans quatorze départements

Paris arrive largement en tête avec 31,3 millions d’entrées. Le Nord et le Rhône dépassent les sept millions d’entrées. Les Bouches-du-Rhône totalisent 6,7 millions d’entrées. Dans quatorze autres départements très urbanisés, le nombre d’entrées est supérieur à trois millions en 2001. A l’autre extrême, le nombre d’entrées est très faible dans des départements ruraux : moins de 120 000 en Lozère, 179 000 en Corse-du-Sud, 182 000 en Haute-Corse et 185 000 dans la (...)

Daniel Vincelette, CSC
Directeur de la photographie québécois

Depuis le milieu des années 1970, Daniel Vincelette est un membre important de la communauté cinématographique de Montréal. Il est, entre autres, étroitement associé au programme de perfectionnement professionnel offert par le Syndicat des Techniciens en Cinéma et Vidéo du Québec.

Cartographie du cinéma
Le tiers des salles dans treize départements

En 2001, 5 241 salles, regroupées dans 2 186 établissements, étaient en activité. Elles comprenaient un peu plus d’un million de fauteuils, soit quelque 12 000 de plus qu’en 2000. Treize départements rassemblaient le tiers des salles, vingt-trois en rassemblaient la moitié. Les départements les mieux équipés en salles de cinéma ne sont pas seulement ceux dans lesquels sont localisés les principaux pôles d’activité et de population du territoire. Parmi eux se trouvent aussi des départements dont l’équipement cinématographique est dimensionné de manière à (...)

Géographie du cinéma en France

En 2001, 1 654 communes sont équipées d’au moins une salle de cinéma en activité,
soit seulement 4,5 % des communes françaises.
Les grandes villes sont les plus fréquemment équipées : la quasi-totalité des communes de plus de 50 000 habitants est dans ce cas, contre 2,9 % des communes de moins de
10 000 habitants.

Paris, capitale du cinéma

Paris dispose d’un patrimoine de salles de cinéma unique au monde. En 2001, 373 salles regroupées dans 94 établissements étaient en activité. Les salles parisiennes ont réalisé plus de 31 millions d’entrées en 2001, soit 16,8 % de la fréquentation nationale et 8 % de plus qu’en 2000. Avec la réouverture de la Pagode, tous les arrondissements de Paris sont désormais équipés. Au total, plus de la moitié des salles sont concentrées dans 5 arrondissements qui accueillent plus de 55 % des spectateurs de la capitale. En 2002, selon le nouveau mode d’attribution (...)

Salles obscures sous toutes les coutures en France...
où, quand, comment, pour qui... grâce à une récente étude du CNC

La géographie du cinéma
En 2001, 1 654 communes sont équipées d’au moins une salle de cinéma en activité, soit seulement 4,5 % des communes françaises. Les grandes villes sont les plus fréquemment équipées : la quasi-totalité des communes de plus de 50 000 habitants est dans ce cas, contre 2,9 % des communes de moins de 10 000 habitants. (...)

Augmentation contrastée de la fréquentation

En 2001, la fréquentation a progressé de 12,2 % en France par rapport à 2000. La hausse de la fréquentation touche davantage les petites communes rurales que les grandes agglomérations. Les unités urbaines de plus de 100 000 habitants enregistrent les plus faibles progressions d’entrées entre 2000 et 2001.

Communes équipées de salles de cinéma

Les salles sont surtout implantées dans les communes urbaines. Les centres des grandes villes sont généralement mieux dotés en salles que leurs banlieues. Mais, l’implantation de multiplexes à la périphérie des plus grandes communes françaises compense progressivement ce déséquilibre depuis quelques années. 73 % des entrées sont réalisées dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants. L’indice de fréquentation augmente avec la taille de la commune, et avoisine ou dépasse les 5 entrées par habitant et par an dans les unités urbaines de plus de 100 (...)

Budget 2003
Le CNC donne un coup de pouce à l’avance sur recettes.

Le directeur général du CNC, David Kessler, a présenté le 23 octobre un budget 2003 marqué par la stabilité. A la différence des autres directions dépendant du ministère de la culture, financées sur fonds publics, 94 % des sommes que gère le CNC proviennent de prélèvements alimentant le "compte de soutien".
Celui-ci permet les aides, automatiques ou sélectives au cinéma, à la production audiovisuelle, à l’édition vidéo et au multimédia.

Diversité des communes, éventail de prix

Le prix du billet est, en moyenne, plus élevé dans les communes les plus peuplées. Le billet coûte plus de 6,16 euros en moyenne à Paris et environ 5,10 euros dans les plus petites communes.

André Delvaux
par Charlie van Damme

André Delvaux participait le 4 octobre dernier à une rencontre internationale centrée sur le thème de la "responsabilité civique des Arts". Il eut juste le temps d’y apporter sa contribution avant de tomber, terrassé par une crise cardiaque.

C’est autant l’auteur que l’homme de combat que je veux saluer ici, et surtout un ami précieux à qui je dois d’avoir pu réaliser les images qui comptent parmi les plus audacieuses et les plus abouties que j’ai pu faire jusqu’à présent.