Sommaire de La Lettre de l'AFC Nº 149

2005-12

Films (4)

Carnet d’adresses

Réunion et nouveau domicile
pour Panavision Alga et Technovision

Panavision Alga et Technovision changent de domicile et se réunisssent, dès le 12 décembre, sur le site des Magasins généraux de Paris dans un espace commun :

Bât. 217

45, avenue Victor-Hugo

93534 Aubervilliers Cedex

Tél. : 01 48 13 25 50

Fax : 01 48 13 25 51

Nouveaux locaux
Key Lite déménage

Key Lite a déménagé dans des locaux plus grands et pratiques.

Notre nouvelle adresse :
40, avenue Georges-Guynemer
Z.A. Jean Mermoz, Bât. C2
94550 Chevilly-Larue
Le téléphone et le fax restent les mêmes : tél. : 01 49 84 01 01, fax : 01 49 84 03 03

Nous sommes à 5 minutes de nos anciens locaux de Fresnes, au croissement de l’A6 et de l’A86.
Pour venir chez nous, l’idéal c’est de prendre l’A6 et sortir à Rungis ou bien l’A86 et sortir à Rungis ou à Fresnes.

Actualités AFC

Témoignages

A la suite de la soirée de présentation de la Charte de l’image, nous avons reçu des témoignages d’Eric Faivre, Françoise Piraud, David Grinberg.

Lire également deux articles parus dans Télérama et le film français

Editorial de La lettre 149
par Eric Guichard

Nous assistons depuis quelques mois à une réorganisation importante dans certains secteurs de nos industries techniques. Les pressions économiques et les évolutions des techniques et du marché en sont la cause.

La soirée Charte de l’image sur le web...

Le débat autour de la Charte de l’image a été diffusé dans "Les sentiers de la création", web radio de France Culture, les mercredi 4 et jeudi 5 janvier 2006 à 20 heures

Il est maintenant en consultation "A la carte" dans la rubrique "Les Belles Captives Cinématographiques".

Pour écouter, connectez-vous sur le site de France Culture

Sur les écrans

Festival tous courts, Fuji Tous Courts

Festival tous courts, du 6 au 10 décembre Depuis 23 ans, les Rencontres Cinématographiques d’Aix ouvrent les écrans de la ville vers des mondes inconnus. Cette année, le programme rendra hommage à Olivier Smolders et Jean-Paul Noguès, nous enivrera le temps d’une nuit de comédie, nous entraînera du côté de Béjaïa, dressera des passerelles aixpérimentales, des ponts du court au long, sélectionnera des films étrangers et français dont le plus... remarqué d’entre eux repartira avec sous le bras 4 000 euros en pellicule Fujfilm. La participation de Fujifilm (...)

L’ACID est de retour

La Chaîne des Indépendants de l’ACID est de retour. Chaque réalisateur qui a fait partie de la programmation de l’ACID à Cannes depuis l’année 2000 choisit un film du catalogue de l’ACID et le présente. La projection est suivie d’un débat avec le réalisateur du film. De plus, le film du réalisateur qui a présenté la soirée est programmé dès le mercredi à 12h pendant une semaine.

Gardien de buffle, De battre mon cœur s’est arrêt, Un jour parfait
primés à Kuala Lumpur, Séville, Nantes

  • Gardien de buffles (Mua len trau) réalisé par Minh Nguyen-Vo et photographié par Yves Cape s’est vu décerner le Prix de la meilleure photographie lors de la 50e édition de l’Asia Pacific Film Festival qui s’est déroulée du 28 septembre au 1er octobre 2005 à Kuala Lumpur (Malaisie).
  • De battre mon coeur s’est arrêté, réalisé par Jacques Audiard et photographié par Stéphane Fontaine, a remporté le " Giraldillo d’Or " de la deuxième édition du festival " 100 % européen " de Séville. Le prix dote le distributeur du film en Espagne de 60 000 euros.
  • A Perfect day (Un jour parfait) de Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, photographié par Jeanne Lapoirie, a reçu la Montgolfière d’argent au 27e festival des Trois Continents de Nantes

" Les Amants réguliers " de Philippe Garrel, prix Louis-Delluc 2005

Le film Les Amants réguliers de Philippe Garrel, photographié par notre confrère William Lubtchansky, s’est vu décerner vendredi 16 décembre le 63e Prix Louis-Delluc.
Le film, tourné en noir et blanc, a déjà été couronné en septembre à Venise par le Lion d’argent de la meilleure mise en scène.
Anthony Cordier a reçu le prix Louis-Delluc du premier film pour Douches froides, photographié par un ancien étudiant de La femis, Nicolas Gaurin.

Images en régions, L’industrie du rêve, Méribel
soutenus par Kodak

Kodak soutient la coproduction en Europe à l’occasion du Festival Images en régions de Vendôme en partenariat avec ACE (Ateliers du Cinéma Européen) et l’APCVL (Atelier de Coproduction du Centre Val-de-Loire) Dans le cadre de ce partenariat, Kodak organise le sixième atelier de coproduction européen. A cette occasion, Kodak France et Kodak Angleterre permettront aux producteurs de ces deux pays de participer à cet atelier. Ces producteurs, tous issus du court métrage et étant récemment passés à la production de longs métrages, présenteront sous (...)

Le Premio Di Venanzo
par Pierre Lhomme

Teramo : une petite ville des Abruzzes où est né Di Venanzo. Chaque année, à l’occasion d’un festival cinématographique, l’attention est portée sur les chefs opérateurs.

Technique

DVD-Vidéo
édité par la CST

La CST édite son premier DVD-Video A la recherche de la fidélité permettant à tout un chacun quelque peu initié et avide de technologie d’installer et régler son système home-cinema afin d’obtenir des conditions optimales de restitution de l’image et du son.

Pour en savoir plus, visitez le site https://www.cst.fr

Vision2 50 D Light 5201 et 7201
Kodak lance sa nouvelle pellicule

Petit rappel Pour ceux ou celles d’entre vous qui n’aurait pu assister au lancement de notre nouvelle pellicule Kodak Vision2 50 D Light 5201/7201. Nous vous rappelons que vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur habituel pour obtenir plus d’informations concernant ce nouveau produit. Valérie Lacoste : publicité et clip, 01 40 01 47 43 Thomas Averland : programmes TV, 01 40 01 43 14 David Seguin : longs métrages, 01 40 01 42 79 Nathalie Cikalovski : courts métrages et écoles, 01 40 01 30 28 Nicolas Bérard : directeur des ventes (...)

Technicolor équipe les salles en numérique aux USA

Le laboratoire américain Technicolor, filiale du groupe Thomson, se positionne sur le marché de l’équipement des salles en numérique en signant un accord avec sept studios hollywoodiens. Par cet accord, les studios s’engagent sur près de dix ans à utiliser les équipements numériques de Thomson. (...)

Lire, voir, entendre

Manifestations d’intermittents, renégociation du régime et ouverture de négociations spécifiques

AFP, Le Monde, 25 et 17 novembre 2005

Les intermittents du spectacle ont organisé plusieurs actions, mercredi 23 novembre, afin de réclamer l’ouverture de négociations spécifiques sur leur régime d’assurance-chômage. Deux cents intermittents ont manifesté devant le siège du Medef, à Paris, où commençait une discussion entre patronat et syndicats sur la future convention du régime général d’assurance-chômage.

La Coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France s’est invitée au Palais de Tokyo. A Toulouse (Haute-Garonne), dans la soirée, une vingtaine de personnes ont été évacuées des locaux de la direction régionale des affaires culturelles (DRAC). A Pau (Pyrénées-Atlantiques), des dizaines de manifestants ont évacué, vers 20 heures, l’antenne du Medef, qu’ils occupaient depuis mardi 22. Les négociations sur le régime d’indemnisation des intermittents du spectacle pourraient débuter le 13 décembre, a indiqué le Medef.
(AFP, Le Monde, 25 novembre 2005)

Week-end à la Cinémathèque française
autour de Jean Renoir

La Cinémathèque française organise un week-end autour de Jean Renoir, intitulé " L’Expérience-cinéma ". Plusieurs praticiens du cinéma contemporain sont invités à partager avec le public, à l’occasion d’un stage de trois demi-journées, une expérience de leur métier ainsi que leur conception du cinéma.
Rencontre avec le directeur de la photographie Emmanuel Machuel, AFC, samedi 10 décembre de 14 h 30 à 17 h 00.

Martin Scorsese et les DVD

Le Monde, 27 novembre 2005

Au moment où une rértospective est dédiée à Martin Scorsese au Centre Pompidou à Paris, quelques propos du réalisateur concernant les DVD et le cinéma.

Festival Images de Russie 1908-1930 à l’auditorium du musée d’Orsay
jusqu’au 18 décembre 2005

Les années 1908-1930 ont été fécondes pour le cinéma russe, et ceci bien avant octobre 1917, les années 1920 et l’apparition des Eisenstein ou Barnet, Poudovkine ou Dovjenko. C’est ce que va montrer ce festival du musée d’Orsay en forme de rétrospective. Les cinéastes des années 1910, période tsariste, ont eux aussi été très créatifs. Tentés par divers styles et philosophies, ils ont vite compris le pouvoir expressif du cinéma. Surtout deux d’entre eux : Iakov Protazonov et Evgueni Bauer.

The Originals
livre de portraits de Robinson Savary

The Originals est un livre de portraits de Robinson Savary effectués pour son film Bye Bye Blackbird. Il est disponible dans les librairies suivantes :

La Chambre Claire, 14, rue Saint Sulpice Paris VIe

Librairie Contacts, 24, rue du Colisée Paris VIIIe

Librairie Tschann, 125, bd du Montparnasse Paris VIe

Librairie 7L, 7, rue de Lille Paris VIIe

Christophe Beaucarne a signé les images de Bye Bye Blackbird.

Jean-Marie Dreujou, Eric Dumage, Etienne Fauduet, Eric Guichard, Antoine Héberlé
à l’honneur dans les revues

Ils sont à l’honneur dans les gazettes :

  • Antoine Héberlé pour Paradise Now de Hany Abu-Assad, dans l’American Cinematographer de novembre 2005
  • Eric Dumage pour Les Chevaliers du ciel de Gérard Pirès dans Le technicien du film de novembre 2005, Chevaliers que l’on retrouve également dans Sonovision de novembre.
  • Jean-Marie Dreujou, Etienne Fauduet et Eric Guichard dans l’édition Automne 2005 de la revue Actions de Kodak.

Maman a passé un coup de Kärcher au lavoir !!!
par Gilles Porte

Juillet 2005

« Est-ce que tu accepterais de me mettre en scène à la rentrée ? »
Je rencontre Bruno Maman, interprète-compositeur, lors de la réalisation d’un clip.
Bruno me parle d’un concert acoustique et d’un lieu unique...

Côté profession

10 millions d’euros supplémentaires
pour les Sofica en 2006

Sur proposition du ministre de la culture et de la communication, Renaud Donnedieu de Vabres, le Premier ministre a décidé d’augmenter de 10 millions d’euros l’enveloppe consacrée aux Sofica, pour mieux accompagner la modernisation mise en œuvre cette année en faveur de la production cinématographique et audiovisuelle indépendante.