Contents of Letter n° 193

AFC address book

AFC-related activities

Entretien avec le directeur de la photographie Vincent Mathias à propos du film "Une affaire d’état" d’Eric Valette
par François Reumont

Recueillir les propos des directeurs de la photographie est l’une des nombreuses activités de l’AFC. A l’occasion du Festival de Cannes, par exemple, nous publions des entretiens se rapportant au travail de directeurs de la photographie ayant un film retenu dans l’une ou l’autre des sélections, qu’ils soient ou non membres de l’association.
C’est dans cet esprit que nous proposons de lire ci-après un entretien avec Vincent Mathias dans lequel d’une part il parle de son travail sur Une affaire d’état d’Eric Valette (sortie le 25 novembre 2009) et d’autre part il fait le point sur l’utilisation, pour ce film, de la caméra de cinéma numérique Red One.

Vincent Mathias, nouveau membre actif de l’AFC

Le directeur de la photographie Vincent Mathias vient de rejoindre l’AFC. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue.
Lire les présententations de Jean-Claude Larrieu et Denis Rouden, ses parrains.
Et aussi, lire ou relire l’entretien qu’il a accordé à François Reumont pour l’AFC à propos de son travail sur Une affaire d’état d’Eric Valette (sortie le 25 novembre 2009) et de l’usage qu’il a fait pour ce film de la caméra de cinéma numérique Red One.

On Screen

Kodak, "supporter" du court métrage en Flandres

Le Festival international du film de court métrage de Leuven (Belgique) se déroulera cette année du 28 novembre au 5 décembre prochain et fêtera (déjà) son quinzième anniversaire.

Kodak à "Plus Camerimage 2009", un rendez-vous incontournable

Le 17e "International Film Festival of the Art of Cinematography" se tiendra à Lodz (Pologne) du 28 novembre au 5 décembre prochain. Dans le cadre de ce rendez-vous annuel de tous les professionnels de l’image, Kodak proposera un séminaire exceptionnel le 3 décembre à partir de 17h15.

Le Festival L’industrie du rêve fête son 10ème anniversaire

La 10e édition du Festival L’industrie du rêve se tiendra du 1er au 6 décembre 2009 et aura pour thème " Art et technique, où va le cinéma ? "
Après avoir exploré l’ensemble des métiers du cinéma, cette édition se posera la question de savoir comment les techniques cinématographiques – production, réalisation, tournage, postproduction... – ont évolué ces dix dernières années et à quelles mutations nous assistons et nous assisterons dans les années à venir.
Cette question " Où va le cinéma ? " sera explorée pendant toute l’édition, particulièrement à l’occasion des 10èmes Rencontres professionnelles Art et Technique organisées durant trois jours du 3 au 5 décembre 2009 en Seine-Saint-Denis et à Paris.

Bilan de la Troisième Journée des Techniques de la Production et de la Postproduction

Les Rencontres de la CST du 20 novembre 2009 ont été indiscutablement une réussite avec plus de 400 participants : techniciens du film, directeurs de production, producteurs, réalisateurs, agents, responsables du CNC. Les professionnels ont pu aborder un sujet qui nous préoccupe tous : le développement des films dits " Low Cost ", en fait des productions à petits ou très petits budgets, qui représentent aujourd’hui près de la moitié de la création cinématographique française.

Kodak fidèle à Vendôme

Du 4 au 11 décembre 2009 aura lieu le 18e Festival du film de Vendôme dont l’objectif demeure de présenter, dans le cadre de ses compétitions et panoramas, l’éventail le plus large possible des films soutenus par les collectivités françaises et européennes.

Fujifilm au Festival Tous Courts d’Aix en Provence

Nous vous donnons rendez-vous au pied de la montagne Sainte Victoire pour assister à la 27e édition du Festival Tous Courts d’Aix.
Entièrement dédié au monde du court métrage, ce festival met en scène toute la richesse et la diversité de la production cinématographique internationale.

Fujifilm au Festival L’Industrie du rêve

Festival réalisé sur plusieurs communes d’Ile de France : Paris, Bondy, Noisy-le-Grand, Pantin, Ivry-sur-Seine et Brétigny-sur-Orge, L’Industrie du Rêve fête cette année sa 10e année.
Pour cette édition, le thème proposé est : " Art et Technique, où va le Cinéma ? " et tous les professionnels présents lors des nombreux colloques organisés par le festival seront amenés à débattre autour de ce vaste sujet qui nous concerne tous.

Cinéma en relief : La 3D à portée de main ?
Une conférence du Conservatoire des techniques

Alors qu’Avatar de James Cameron sort sur les écrans du monde entier et à l’heure où l’industrie cinématographique se tourne de nouveau vers la 3D, cette Journée d’études retracera l’histoire du cinéma en relief depuis la vogue des vues stéréoscopiques au XIXe siècle jusqu’à nos jours.
Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la rétrospective sur le Cinéma en 3D qui se déroulera du 16 décembre 2009 au 3 janvier 2010 à la Cinémathèque française.

Technical stuff

Précautions à prendre pour des tournages "grand froid"
par Nourédyne Amroun, assistant opérateur

A l’occasion du tournage de Loup de Nicolas Vanier, cophotographié par Gérard Simon, AFC et Thierry Machado, Nourédyne Amroun, 1er assistant opérateur, a préparé le matériel caméra nécessaire " façon grand froid ". Il livre ici quelques précisions probablement nécessaires – selon Gérard Simon – aux inconscients, postulants à de futurs tournages dans les étendues glacées...

Panasonic aux premiers Jeux Olympiques d’Hiver HD

Panasonic Broadcast équipera les Jeux Olympiques d’Hiver 2010 de Vancouver d’une gamme complète d’équipements HD.
Des signaux vidéo HD seront également utilisés pour la première fois pour les très grands écrans LED installés dans les lieux de compétition et le BC Place Stadium, siège des cérémonies d’ouverture et de clôture. Les Jeux d’Hiver 2010 seront donc les premiers " Jeux Olympiques d’Hiver HD " dont les vidéos seront intégralement fournies par Panasonic.

Full Métal Ecran, le Retour

Résumé des épisodes précédents
Le 30 juin 2009 à l’Espace Pierre Cardin, la CST a réalisé une projection comparative concernant la projection de films en 2D sur des écrans directifs dits " métallisés " ou " silver ", utilisés par ailleurs pour l’un des procédés de projection de films en relief. Lire ou relire à ce sujet la chronique Silverchrome de Jean-Noël Ferragut parue dans la Lettre 189 de juillet-août 2009.
Mais...

Gérard Simon, AFC parle de son travail avec les Optimo 24-290 et 17-80 mm d’Angénieux sur "Loup" de Nicolas Vanier

Comment s’est décidée votre collaboration avec Nicolas Vanier ?

Je venais de tourner le film de Luc Jacquet, Le Renard et l’enfant, qui relève du genre qu’on pourrait appeler une " fiction à forte participation animalière ", et Nicolas, qui venait du documentaire, (son précédent film, Le Dernier trappeur est plutôt une docu-fiction) avait besoin, je pense, pour un projet un peu semblable à celui du Renard d’un opérateur plutôt rompu à la fiction (Loup est une fiction dialoguée avec comédiens) pour compléter son équipe.

Bookshelf

Eric Gautier, AFC, à l’honneur dans les pages du quotidien "Libération"

Le quotidien Libération, qui consacre habituellement sa dernière page au portrait d’une personnalité digne d’intérêt, trace, dans son édition du mardi 3 novembre, celui de notre confrère le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC.
« Eric me fait penser au premier poisson qui a mis l’œil dehors car il avait par hasard des pattes », dit de lui avec humour le réalisateur Alain Resnais, dont Eric a photographié le dernier film, Les Herbes folles. Et Alain Resnais de s’expliquer : « Curieux et ouvert à tout, dépourvu d’a priori, Eric sort perpétuellement la tête pour voir si c’est mieux de vivre dans ou hors de l’eau ».

Le courage de dire non
par Marc Galerne (K5600 Lighting)

J’étais présent à la journée de la CST ce 20 novembre afin de tout apprendre sur le tournage " Low cost ". Etant fabricant, ceci me concernait indirectement. Je m’attendais donc à y retrouver un grand nombre de personnalités du monde de la prestation de service qui est davantage au premier plan d’un tel débat.
Première surprise : pas de représentant de la FICAM.
Deuxième surprise : pas de loueurs " lumière ".
Troisième surprise : l’exposé brillant de Michel Gomez, délégué de la mission cinéma à la mairie de Paris.