Sommaire de La Lettre de l'AFC Nº 206

Actualités AFC

Tout ce que vous voulez savoir, ou presque, sur le Micro Salon 2011

Fort de l’expérience passée, le Mico Salon va réitérer cette année la présentation des matériels caméra, lumière et machinerie de façon mélangée sur les espaces occupant le niveau – 1 et le rez-de-chaussée.
Le 2e étage sera quant à lui consacré, comme à l’accoutumée, aux fabricants de pellicule, aux laboratoires et à la postproduction, les projections étant programmées salle Jean Renoir.

Sublab, nouveau membre associé de l’AFC
Par Patrick Duroux, AFC

Alex Lamarque et moi connaissons bien Raoul Rodriguez Luparello depuis nos nombreux tournages en Phantom + Optiques PV anamorphiques.
Sa société, Sublab, au-delà des Phantom Flex, propose des prestations comme HS-Underwater, HS Stereoscopic, Tracking, Workflow + Optic Fiber, 3D rig, etc., de grande qualité. Nous apprécions encore plus sa capacité à fonctionner comme un atelier, voire un Labo, en Recherche & Développement !
L’adhésion de Sublab, décidée lors d’un vote du CA de l’AFC en décembre dernier, a confirmé notre enthousiasme. Nous aurons donc le plaisir de mieux le connaître lors du Micro Salon 2011 dès le 4 février...

Présentation de Sublab, nouveau membre associé de l’AFC
Par Patrick Duroux, AFC

Alex Lamarque, AFC, et moi connaissons bien Raoul Rodriguez Luparello depuis nos nombreux tournages en Phantom + optiques PV anamorphiques.
Sa société Sublab, au-delà des Phantom/Flex, propose des prestations commeHS-Underwater,HS Stereoscopic, Tracking,Workflow + Optic Fiber, 3Drig... de grande qualité.

Où il est question de ce qui sera, en partie, présenté au 11e Micro Salon

A l’occasion de la présence active d’une grande majorité des membres associés de l’AFC à l’édition 2011 du Micro Salon, un bon nombre d’entre eux résument en quelques lignes l’actualité de ce qu’ils vont présenter aux visiteurs au cours de ces deux journées.
Voici un avant-goût de leurs présentations, le programme des projections et des rencontres, et bien d’autres surprises...

Les rencontres du Micro Salon 2011 Original numérique, prévisualisation, gestion des rushes : quel avenir pour la maîtrise des images ?
Samedi 5 février à 10 heures, salle Jean Renoir

Le numérique transforme les pratiques du plateau cinéma, en ajoutant notamment des tâches jusqu’ici du domaine du laboratoire. Nous tenterons d’initier un dialogue entre les intervenants de métiers différents et le public du Micro Salon, avec l’espoir d’évoquer plusieurs de ces questions et autant de réponses.

  • Parmi les thèmes abordés...

L’éditorial de la Lettre de février 2011
par Caroline Champetier, AFC

Le Micro Salon 2011, 11e édition, ouvre grandes ses portes les 4 et 5 février.
Si nous nous engageons aux côtés de nos associés pour faire de cette manifestation un moment incontournable, c’est parce que l’intérêt que nous portons à nos/vos outils et à nos/vos méthodes de travail restent le signe le plus sûr de la responsabilité que nous continuons et continuerons d’ASSUMER pour les films, avec les metteurs en scène, producteurs, directeurs de production et avec nos équipes d’assistants, d’électriciens et de machinistes.

Les rencontres du Micro Salon 2011 "Carte blanche" aux directeurs de la photographie de l’AEC (Asociación Española de autores de obras fotográficas Cinematográfica)
Samedi 5 février à 11h30, salle Jean Renoir

Après avoir reçu nos confrères belges et britanniques, nous serons heureux d’accueillir cette année, en leur donnant " Carte blanche " samedi à 11h30, les directeurs de la photographie espagnols de l’AEC (Asociación Española de autores de obras fotográficas Cinematográfica).
En présence de Porfirio Enriquez, président de l’AEC, de Tote Trenas
et de José Luis Alcaïne, directeur de la photographie de nombreux films de Pedro Almodovar.
Nous espérons vous voir nombreux pour honorer leur présence et parler ensemble de leur travail et de nos questionnements communs.

Sur les écrans

Hommage à Jacques Baratier à la Cinémathèque française
par Diane Baratier, AFC

Disparu à l’automne 2009, mon père Jacques Baratier laisse derrière lui une œuvre inclassable et restée mal connue du public non cinéphile. Avec la rétrospective qui lui est consacrée à la Cinémathèque française ce mois de février, il paraît intéressant et pertinent de se replonger dans sa filmographie débarrassée de l’effervescence de l’époque et de la reconsidérer avec un regard plus juste et neuf.

César 2011, les nominations...

L’Académie des arts et techniques du cinéma a fait connaître la liste des films et personnalités nommés pour les César 2011. Sont en lice pour la Meilleure photo :
Christophe Beaucarne, AFC, SBC, pour Tournée de Mathieu Amalric,
Caroline Champetier, AFC, pour Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois,
Pawel Edelman pour The Ghost Writer de Roman Polanski,
Bruno de Keyzer, BSC, pour La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier,
Guillaume Schiffman, AFC, pour Gainsbourg (vie héroïque) de Joann Sfar.

Fujifilm présent au Festival du Film court de Clermont

C’est l’événement court métrage de l’année ! Le festival de référence en matière de court métrage, où nous avons tous rendez-vous pour fêter ce format d’exception.
Fujifilm est fier de soutenir le film court et d’être partenaire de la 33e édition, un partenariat de longue date qui s’articule autour de diverses actions...

En compagnie, entre autres, de Xavier Beauvois et Roman Polanski, Caroline Champetier, AFC, à l’honneur des Prix Lumières 2011
En se voyant décerner le Prix CST du Meilleur directeur de la photographie pour "Des hommes et des dieux"

A l’occasion de la 16e cérémonie de remise des Prix Lumières qui s’est déroulée dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris vendredi 15 janvier 2011, la critique internationale, comptant à Paris plus de 200 représentants, a rendu hommage à ce qu’elle considère comme le meilleur des films et des personnalités du cinéma français ou francophone.

Kodak et Clermont-Ferrand… au rendez-vous incontournable du court métrage !

Retour à Clermont-Ferrand à l’occasion du 33e festival du court métrage, de la 23e compétition internationale et du 26e marché international du court métrage.
63 films dans la compétition nationale, 80 films dans la compétition internationale et 40 films dans la compétition Labo (espace de liberté réservé à une création en perpétuelle mutation), l’édition 2011 du festival s’annonce une fois encore riche et prometteuse.

61e Berlinale, présidée par Isabella Rossellini

Lors du 61e Festival de Berlin, un hommage sera rendu au cinéaste iranien Jafar Panahi. Les organisateurs de la Berlinale ont décidé de projeter son film Hors-jeu, le jour anniversaire de la Révolution iranienne, le 11 février. Le réalisateur iranien, condamné à six ans de prison et libéré sous caution, devait faire partie du jury de cette 61e édition. Sont sélectionnés hors compétition :
- Les Femmes du 6e étage, de Philippe Le Guay, photographié par Jean-Claude Larrieu, AFC
- Pina, de Wim Wenders, photographié par Hélène Louvart, AFC (tourné en 3D, Alain Derobe, stéréographe).

Technique

Où il aura été question, le 13 décembre dernier, de souffler les 75 bougies de la marque Angénieux
par Jean-Noël Ferragut

Malgré un froid de canard et un ciel augurant fort de sérieuses chutes de neige, c’est à l’invitation de Thales Angénieux et de Philippe Parain, son PDG, que plusieurs d’entre nous, représentant l’AFC, ont fait le voyage jusqu’à Saint-Héand. Ce petit village haut perché, regardant paisiblement la plaine du Forez, abrite en effet les installations actuelles de la plus connue des marques d’objectifs.
Caroline Champetier n’ayant pu se joindre à nous, c’est à Maurice Fellous, Denis Rouden, Marc Salomon et moi-même qu’est revenu le plaisir de manifester la présence de l’AFC aux différents événements organisés pour célébrer cet heureux anniversaire.

WFX change d’identité et devient Mikros image Liège

Janvier 2011 : dans un souci de cohérence de groupe, Maurice Prost, président-directeur général, et Gilles Gaillard, directeur général de Mikros image, annoncent le changement d’identité de WFX.
La filiale belge du studio devient ainsi Mikros image Liège, après avoir emménagé dans les locaux du Pôle Image de Liège, dans la région wallonne.

Naissance de Mikros image Brussels

Après Mikros image Liège, le groupe Mikros image ouvre une nouvelle filiale et renforce ainsi sa présence sur le territoire belge avec la création de Mikros image Brussels.

Lire, voir, entendre

Debout de l’autre côté de la Méditerranée...
par Gilles Porte

Dans deux précédentes parutions de la Lettre (179, septembre 2008, et 172, janvier 2008), j’avais mentionné la complicité qui peut exister parfois entre un 1er assistant réalisateur et un directeur de la photographie... Entre Elyes Zrelli et moi-même, alors que nous tournions en Egypte, près du canal de Suez...
Elyes habitait Tunis et travaillait comme 1er assistant réalisateur dans le cinéma... Il est impossible qu’une personne travaillant dans le cinéma en Tunisie ne connaisse pas Elyes Zrelli. C’était mon ami comme il était l’ami de beaucoup...

Les films "du milieu" suspendus à leur décret
par Clarisse Fabre

Le Monde, 29 janvier 2011

Signé mais non publié, le texte favorise les budgets de 3 à 7 millions d’euros.
Le décret est « sur la table » du ministre de la culture. Il est même « signé », indique-t-on dans l’entourage de Frédéric Mitterrand. A présent, les cinéastes guettent sa parution au Journal officiel. Cela fait près de trois ans qu’ils attendent cette mesure réglementaire qui touche au coeur de la fabrication d’un film.

"Black Swann" de Darren Aronofsky, photographié par Matthew Libatique, ASC, et tourné en Super 16 mm

Merci à Philippe Brelot de nous faire part, sur le site www.cinematographie.info, que le film de Darren Aronofsky Black Swan, photographié par Matthew Libatique, ASC, a été tourné en Super 16 mm avec quelques plans tournés avec un 7D et un 5D, et au photographe de plateau Roger Do Minh qui, dans ce même article, nous indique un entretien de notre confrère sur le site de l’American Cinematograther.
Bonne lecture,
Eric Guichard

Entretien avec Diane Baratier, AFC, à propos de son documentaire "Portrait de mon père, Jacques Baratier"
L’envers du désordre

L’œuvre de Jacques Baratier est un continent méconnu, un archipel d’une dizaine de longs métrages et d’une vingtaine de documentaires, en attente d’être exploré.
De dix ans l’aîné des enfants terribles de la Nouvelle Vague (exception faite de Rohmer dont il est quasi contemporain), Jacques Baratier n’obtiendra jamais les faveurs des Cahiers du cinéma.