Les Entretiens AFC

Crystel Fournier, AFC, revient sur ses choix pour "Great Freedom", de Sebastian Meise

Depuis sa sortie de La Fémis, en 1998, Crystel Fournier, AFC, s’est illustrée en tant que cheffe opératrice notamment au coté de Céline Sciamma, dont elle signe la photographie de trois films (Naissance des Pieuvres, Bande de Filles, Tomboy). Ces dernières années, elle s’est plus majoritairement orientée vers des productions étrangères, dont Great Freedom (Groβe Freiheit), troisième long métrage du réalisateur allemand Sebastian Meise (Stillleben, Outing), sélectionné dans la compétition Un Certain Regard au Festival de Cannes 2021. (MC)

Entretien filmé avec Hugo Paturel à propos de "La Colline où rugissent les lionnes", de Luana Bajrami
"Les filles électriques", par François Reumont pour l’AFC

La Colline où rugissent les lionnes est le premier long métrage de la comédienne Luana Bajrami. Tourné au Kosovo, son pays d’origine, il met en scène la vie quotidienne de trois adolescentes au début de l’été... Hugo Paturel est le directeur de la photographie de ce film sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. (FR)

Hichame Alaouié, SBC, évoque sa collaboration avec François Ozon sur "Tout s’est bien passé"

Hichame Alaouié, SBC, a reçu le Prix Lumière de la Meilleure image en 2021 pour son travail sur Été 85, un film de François Ozon sorti en 2020. Puis il enchaine une seconde collaboration avec lui pour Tout s’est bien passé et évoque le travail particulier d’un réalisateur aux commandes de la caméra. Le film est présenté en Compétition officielle du 74e Festival de Cannes. (BB)

Patrick Blossier, AFC, revient sur le tournage de "Ouistreham", d’Emmanuel Carrère

L’écrivain Emmanuel Carrère et le directeur de la photographie Patrick Blossier se connaissent depuis quinze ans. Il se sont rencontrés pour le tournage de La Moustache, adaptation d’un roman de l’écrivain. Ils se sont croisés sur Les Revenants, série Canal+ réalisée par Fabrice Gobert et co-écrite par Emmanuel Carrère. Aujourd’hui, ils se retrouvent sur Ouistreham, adaptation du best seller de la journaliste Florence Aubenas, rédigé après six mois passés au milieu des travailleurs précaires de Caen. (FR)

Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Annette", de Leos Carax

Leos Carax est de retour en Compétition officielle à Cannes, neuf ans après Holy Motors, avec Annette, film chanté dont le livret est signé par le duo musical Sparks. Racontant l’histoire d’un couple vedette (Adam Driver et Marion Cotillard) et de leur petite fille, Annette est l’œuvre la plus spectaculaire de Leos Carax. Fidèle compagne d’armes du réalisateur depuis le moyen métrage Merde (2008), la directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, retrace ici la fabrication d’Annette, dont chaque séquence a été un défi technique et artistique. (YT)

"60’ avec Renato Berta, AFC", où le directeur de la photographie parle de son métier et revient sur ses souvenirs
Par Gilles Porte, AFC, et Margot Cavret

Le directeur de la photographie Renato Berta, AFC, échange librement avec Gilles Porte, AFC, et Margot Cavret, jeune diplômée de l’École nationale supérieure Louis-Lumière, issus de deux générations différentes de la sienne. Il revient sur son métier et ses souvenirs – cinquante ans de carrière – tout en n’occultant pas le présent…

Le directeur de la photographie Laurent Desmet revient sur "Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait", d’Emmanuel Mouret

C’est par le biais de sa longue amitié avec le producteur Frédéric Niedermayer que Laurent Desmet a rencontré le réalisateur Emmanuel Mouret en 2005. Même s’ils sont tous les trois issus de La Fémis (mais dans des promotions séparées), ils forment, depuis maintenant huit films, une équipe solide. Avec Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (sorti en salle en septembre 2020), le réalisateur marseillais signe un nouvel opus autour des relations amoureuses. En faisant se rencontrer cette fois-ci à l’écran Niels Schneider, Camélia Jordana, Emilie Dequenne et Vincent Macaigne. Un film tout en douceur à l’image, où l’héritage photographique de la Nouvelle Vague est très présent. (FR)

Nicolas Gaurin, AFC, parle de son travail sur la série "OVNI(s)"
L’ingénieur et les extra-terrestres

Proche du réalisateur Antony Cordier, avec lequel il a travaillé sur tous ses films, Nicolas Gaurin, AFC, a logiquement suivi ce dernier sur la nouvelle série de Canal+ intitulée "OVNI(s)". Une série de science-fiction rétro et loufoque en hommage à la comédie des années 1970. Sur laquelle plane également des références cinéphiliques, d’Alfred Hitchcock à Steven Spielberg. Il nous parle du tournage en Belgique des 12 épisodes de cette première saison.(FR)

Conversation avec Philippe Rousselot, AFC, ASC
Chinese "Bol"

À l’occasion de la remise de son Prix spécial pour l’ensemble de sa carrière, Philippe Rousselot, AFC, ASC, a répondu aux questions de Jean-Marie Dreujou, AFC, Caroline Champetier, AFC, et Denis Lenoir, AFC, ASC, ASK. Ce dialogue, diffusé en direct sur la plateforme en ligne de Camerimage 2020, a brossé le début de carrière française et internationale de l’ancien assistant de Nestor Almendros. Fidèle à son habituelle décontraction et son parler vrai, le directeur de la photo aux trois César et un Oscar a fait profiter ses collègues de nombreux souvenirs de tournage et sur les risques – et la chance – qu’il faut savoir parfois saisir en tant que directeur de la photo sur un plateau.

Le directeur de la photographie Andrew Droz Palermo explique le tournage du clip "Good Luck", du groupe Broken Bells
Rayons laser

Parmi les clips en compétition cette année à Camerimage, l’un d’entre eux fait définitivement la part belle à la lumière et lui donne un rôle de premier plan. C’est "Good Luck", du groupe Broken Bells. Il met en scène la fugue d’un jeune garçon laissé à lui-même qui rencontre des personnes qui semblent un peu comme lui, incandescentes. Andrew Droz Palermo nous raconte comment ce clip a été fabriqué... (FR)

Fred Elmes, ASC, revient sur le tournage du pilote de la série "Hunters", réalisé par Alfonso Gomez-Rejon
Al Pacino contre le IVe Reich

Proposé sur Amazon Prime Video, Hunters fait partie des programmes phares de l’année 2020 pour la plateforme de Jeff Bezos. Produite par Jordan Peele (Get Out), et écrite par David Weil, cette série de dix épisodes lorgne avec évidence sur le cinéma bis. Au programme, une chasse aux nazis dans le New York des années 1970 menée par Al Pacino. Entre ultra violence et humour qui évoquent forcément le cinéma de Quentin Tarantino. Fred Elmes, ASC, s’est chargé de mettre en image ce pilote, en compétition Pilotes TV à Camerimage 2020. (FR)

Peter Deming, ASC, raconte le tournage de "The Good Lord Bird", d’Albert Hughes
Gunfights, Bible et Daguerréotype

Produite et interprété par un Ethan Hawke en état de grâce, The Good Lord Bird est une mini-série, diffusée par Showtime, dont l’action se déroule juste avant la guerre de Sécession. Albert Hughes (réalisateur, avec son frère jumeau Allen, de Menace II Society) en a dirigé le pilote, tandis que Peter Deming, ASC (Lost Highway, Mulholland Drive...) s’est chargé de signer les images des sept épisodes. Il revient avec nous sur ce tournage en Virginie qui propose une vision à la fois moderne et classique du Western. (FR)

Le directeur de la photographie Glen MacPherson, CSC, ASC, parle de son travail en Zeiss Supreme Prime sur "Monster Hunter", de Paul W.S. Anderson
Par Margot Cavret

Changement d’ambiance aujourd’hui pour la nouvelle conférence Zeiss. Tourné en Arri Alexa LF et objectifs Zeiss Supreme Prime, Monster Hunter, le prochain film de Paul W.S. Anderson, sera dans la pure lignée des blockbusters hollywoodiens. Le directeur de la photographie Glen MacPherson, CSC, ASC, se prête aux questions de Snehal Patel, pour Zeiss, et revient sur son étonnant parcours, sa collaboration avec Anderson et le tournage de Monster Hunter.

La directrice de la photographie Charlotte Bruus Christensen évoque le tournage de "The Banker", de George Nolfi
Sans arme, ni haine, ni violence

Adapté d’une histoire vraie, le nouveau film de George Nolfi, scénariste de Ocean’s Twelve ou La Vengeance dans la peau, met en lumière un trajet hors du commun dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950. Celui de Bernard Garrett et Joe Morris, deux businessmen noirs qui réussirent le tour de force de racheter deux banques au Texas et démocratiser l’accès aux prêts pour la communauté afro-américaine. Mis en scène comme un film de casse à la tonalité visuelle "hitchcockienne", c’est Charlotte Bruus Christensen qui signe l’image de ce film produit par Apple TV. (FR)

Nicolaj Brüel, DFF, raconte le tournage de "Pinocchio", de Matteo Garrone
Un Pinocchio romantique

Après Dogman, en 2018, le réalisateur romain Matteo Garrone refait équipe avec le directeur de la photo Danois Nicolaj Brüel, DFF, sur une nouvelle adaptation du conte populaire de Carlo Collodi Pinocchio. On retrouve dans cette adaptation la passion de Garrone pour le merveilleux qu’il avait déjà traité dans Le Conte des Contes, en 2015. Avec un défilé de personnages et de lieux qui transposent le conte pour enfants dans un univers parfois proche du romantisme allemand. Le film est sélectionné en Compétition principale lors du festival Camerimage 2020. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Aurélien Marra à propos de "Deux", de Filippo Meneghetti

Sélectionné en compétition à Camerimage dans les catégories "Cinematographer’s debut" et "Director’s debut" ouvertes aux premiers et deuxièmes films, Deux, de Filippo Meneghetti, propose une histoire d’amour contrariée entre deux femmes à la retraite. A la fois romance, drame et même parfois thriller, le film est mis en image par Aurélien Marra, qui signe là son second long métrage. Le film est surtout placé sous le soleil d’automne du sud de la France, avec des intérieurs tournés en studio au Luxembourg. (FR)

Entretien avec Pierre Aïm, AFC, à propos de "Sympathie pour le diable", de Guillaume de Fontenay
Retour à Sarajevo

Pour les besoins de Sympathie pour le diable, le premier film de Guillaume de Fontenay (réalisateur québecois venu à l’origine du théâtre), Pierre Aïm s’est lancé dans une reconstitution très réaliste du siège de Sarajevo. Le film, sorti en fin d’année 2019 à Paris, est sélectionné cette année à Camerimage en compétition "Premier film de réalisateur." Il vient nous parler de ses influences sur ce film, de faux reportage de guerre et de fumée de cigares... (FR)