76e Festival de Locarno

Contre-Champ AFC n°345

La 76e édition du Festival de Locarno se déroulera du 2 au 12 août 2023. Parmi les onze sections, dont trois compétitives, sont programmés cinq films photographiés par des membres de l’AFC. Le jury du Concorso internazionale sera présidé par l’acteur français Lambert Wilson.

Un Prix pour l’ensemble de son œuvre sera remis, le 10 août, au producteur et réalisateur italien Renzo Rossellini, qui a produit des films de cinéastes tels que Federico Fellini, Lina Wertmüller, Werner Herzog et Francis Ford Coppola.
La soirée de clôture du 76e Locarno Film Festival, le samedi 12 août, sera dédiée à la projection en avant-première européenne de Shayda, le premier film de la réalisatrice irano-australienne Noora Niasari et photographié par Sherwin Akbarzadeh, ACS.
Cette édition offrira aussi un panorama original de la production populaire du cinéma mexicain des années 1940 à 1960, avec 36 films à découvrir, parmi lesquels de nombreux inédits.

Parmi toutes les sélections, on retiendra :

Concorso internazionale
En lice pour le Pardo d’or, 17 films, tous présentés en première mondiale et un en première internationale, composent cette compétition de Locarno qui entend sonder les nouveaux champs de l’art cinématographique.
Le président du jury Lambert Wilson sera entouré de la réalisatrice écossaise Charlotte Wells, autrice du très remarqué Aftersun (2022) ; Matthijs Wouter Knol, PDG et directeur de l’European Film Academy ; de Lesli Klainberg, présidente de Film at Lincoln Center ; et de l’actrice iranienne Zar Amir Ebrahimi, Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes en 2022 pour sa performance dans Holy Spider (2022) et tête d’affiche du film de clôture de Locarno76, Shayda (2023).
- Rossosperanza, de Annarita Zambrano, photographié par Laurent Brunet, AFC

Concorso Cineasti del presente
Cette sélection dédiée à la découverte du cinéma de demain comprend 15 premiers et deuxièmes films, tous présentés en première mondiale.
Le jury sera composé de Beatrice Fiorentino, déléguée générale de la Semaine internationale de la critique de Venise, de la réalisatrice franco-tunisienne Erige Sehiri  et de la cinéaste allemande Helena Wittmann.
- Camping du lac, d’Eléonore Saintagnan, photographié par Michaël Capron
- La Morsure, de Romain de Saint-Blanquat, photographié par Martin Roux

Pardi di domani: Concorso Corti d’autore
Le concours Corti d’autore s’ajoute aux compétitions consacrées aux courts métrages de jeunes talents suisses et internationaux, pour un total de 40 films présentés en première mondiale.
- iNTELLIGENCE, de Jeanne Frenkel et Cosme Castro, photographié par Hovig Hagopian
- Rainer, a Vicious Dog in a Skull Valley, de Bertrand Mandico, photographié par Nicolas Eveilleau

Piazza Grande
17 films, dont 9 premières mondiales, seront projetés sur la somptueuse Piazza Grande, le gigantesque cinéma en plein air de Locarno, qui accueillera chaque soir jusqu’à 8 000 spectateurs et spectatrices. La Piazza Grande fera notamment la part belle au grand cinéma populaire.
- Anatomie d’une chute, de Justine Triet, photographié par Simon Beaufils
- L’Etoile filante, de Fiona Gordon et Dominique Abel, photographié par Pascale Marin, AFC
- La Paloma, de Daniel Schmid (1974), photographié par Renato Berta, AFC
Version restaurée sous l’égide de la Cinémathèque suisse et avec le support de l’association Memoriav, par L’Immagine ritrovata de Bologne. Renato Berta qui a supervisé cette restauration sera présent à la projection.
- La Cité des femmes, de Federico Fellini (1980), photographié par Giuseppe Rotunno, AIC, ASC
Version restaurée par la Cineteca di Bologna en collaboration avec Cinecittà et CSC dans le cadre du centenaire de Federico Fellini
- Première affaire, de Victoria Musiedlak, photographié par Martin Rit
- The Old Oak, de Ken Loach, photographié par Robbie Ryan, BSC, ISC

Fuori concorso
12 films, dont 11 présentés en première mondiale et réalisés par des cinéastes de renom, cherchent à explorer les possibilités nouvelles du récit cinématographique.
- 5 hectares, d’Émilie Deleuze, photographié par Nathalie Durand, AFC
- Conann, de Bertrand Mandico, photographié par Nicolas Eveilleau

Retrospettiva
La rétrospective « Espectáculo a diario – Las distintas temporadas del cine popular mexicano » (« Chaque jour un spectacle – Les multiples saisons du cinéma populaire mexicain ») rend un puissant hommage à la production mexicaine des années 1940 à la fin des années 1960, des décennies marquées par une créativité exceptionnelle, portées par des vedettes charismatiques et des auteurs et actrices extraordinaires qui ont inspiré des générations entières.
L’occasion de redécouvrir aussi le travail de chefs opérateurs mexicains légendaires :
- Amok, d’Antonio Momplet (1944), photographié par Alex Phillips
- Días de otoño, de Roberto Gavaldón (1963), photographié par Gabriel Figueroa
- El as negro, de René Cardona (1944), photographié par Gabriel Figueroa
- El gendarme desconocido, de Miguel Melitón Delgado (1941), photographié par Gabriel Figueroa
- Llévame en tus brazos, de Julio Bracho (1954), photographié par Gabriel Figueroa
- Pueblerina, d’Emilio Fernandez (1949), photographié par Gabriel Figueroa
- Que Dios me perdone, de Tito Davison (1948), photographié par Alex Phillips
- Rostros olvidados, de Julio Bracho (1952), photographié par Alex Phillips

Histoire(s) du cinéma
Un regard inédit sur l’histoire du cinéma à travers 18 films incluant des titres prestigieux en version restaurée, de jolies surprises et des productions qui ont marqué l’imaginaire collectif.
- Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution, de Jean-Luc Godard, photographié par Raoul Coutard
- Zárójelentés, de István Szabó, photographié par Lajos Koltai, ASC

Histoire(s) du cinéma : Pardo d’onore Manor Harmony Korine
- Gummo, de Harmony Korine, photographié par Jean-Yves Escoffier
- Spring Breakers, de Harmony Korine, photographié par Benoît Debbie, SBC

Histoire(s) du cinéma : Cinéma suisse redécouvert - Heritage Online
- Si le soleil ne revenait pas, de Claude Goretta, photographié par Bernard Zitzermann

Histoire(s) du cinéma : Vision Award Ticinomoda Pietro Scalia
- Good Will Hunting, Gus Van Sant, photographié par Jean-Yves Escoffier

Panorama Suisse
Une sélection représentative de la créativité cinématographique suisse contemporaine, proposée par Swiss Films, les Journées de Soleure et l’Académie du Cinéma suisse.
- Foudre, de Carmen Jaquier, photographié par Marine Atlan
- The Land Within, de Fisnik Maxville, photographié par Yann Maritaud

The Locarno Kids : Screenings section
Un voyage initiatique à la découverte du cinéma à travers 8 films pour enfants et adolescents. Au programme, des pépites tirées du passé, des premières et des incursions dans le monde de l’animation.
- La Marche de l’empereur, de Luc Jacquet, photographié par Laurent Chalet, AFC, et Jérôme Maison.