Aaton réalise un premier pilote en " 2perf " Super 35 et AatonCode

par Jean-Pierre Beauviala

La Lettre AFC n°155

Moyens :
- Caméra Aaton35 (en attendant Penelope) modifiée 2Perf pour Scope 2,35:1 et AatonCode.
- Films Kodak 5201 et 5279.
- Cantar* pour enregistrer tous les sons du tournage sur un seul et même disque.
- Transfert video SD (et scan 4K ultérieur) assurés par EclairAaton installa un AudioLink** sur le lecteur de Keycode d’un télécinéma Spirit.

Le format 2Perf Scope est la résurgence du TechniScope auquel, dans les années cinquante, Sergio Leone apporta la gloire ; gloire bien vite couverte d’ombre par les tenants de l’anamorphique qui n’avaient pas trop de mal à étayer leur argumentation sur la trop basse résolution et le grain trop apparent des émulsions couleurs de l’époque... sans compter la complication et le coût élevé du tirage optique entre négatif original au format oblong 2,35:1 (ou 1,85:1) et internégatif anamorphosé au format carré des copies de projection.
Mais les avancées technologiques récentes ont totalement changé la donne :
1 - en 35 mm, les émulsions ont aujourd’hui une finesse de grain et une résolution capables de couvrir les écrans les plus gigantesques.
2 - les objectifs ont un pouvoir séparateur très supérieur à ce qui existait a l’époque Leone.
3 - l’" anamorpho-tirage " optique, synonyme de perte d’accutance (définition NDLR) et d’augmentation du contraste lors de la fabrication de l’internégatif, est en voie d’être remplacé par l’intermédiaire numérique.

Tournage :
En plus de la division par deux du nombre de boîtes consommées et de la réduction du nombre et de la longueur des chutes, l’avantage le plus évident du 2Perf réside en l’allongement à neuf minutes de la durée des magasins de122 m. Une bénédiction pour ce pilote entièrement opéré à l’épaule dans des conditions " rock&roll ", e.g. processions de la Semaine Sainte à Pego (Espagne).

Le tournage du pilote étant étalé sur une dizaine de jours au fin fond de l’Espagne, les bobines sans claps ni annonces arrivèrent toutes ensembles chez Eclair en ordre psychédélique. Elles furent pourtant transférées en son synchrone, sans aucun classement préalable, grâce à l’AudioLink qui allait directement chercher - dès la première image - le son correspondant à chaque prise.
Le transfert en son synchrone ne prit pas plus de temps qu’un transfert ordinaire, et les rushes furent immédiatement prêts à être ingérés dans l’Avid de montage.

Conclusion provisoire :
L’association réussie du 2Perf, d’une caméra 35 " légère ", du marquage du temps, du son sur Cantar et de l’AudioLink est de bon augure pour l’avènement d’une chaîne de cinéma argentique qui, tout en apportant des images d’une qualité 35 mm bien supérieure à celle de la HD, rivalise aisément avec le tournage en vidéo numérique en termes de coût et de simplicité opératoire sur le terrain.

Notes :
* Cantar est un enregistreur numérique de terrain fabriqué par Aaton.
** Aaton AudioLink synchronise les sons " au vol " en comparant l’AatonCode enregistré par la caméra sur le négatif avec le temps et le jour de tous les fichiers son du film portés par le disque Cantar.