Arri Alexa Studio

Caméras

Résultats de la recherche

Articles (471)

L’actualité récente de TSF

Technique

Dans l’actualité de TSF en décembre, les nouvelles séries Anamorphiques Technovision Classic, la nouvelle tête gyro-stabilisée Arri SRH-3, sept sorties en salles de films tournés avec nos moyens techniques, dont deux photographiés par des DP AFC, dix longs métrages en tournage, dont cinq photographiés par des membres de l’AFC, et deux fictions TV.

Une discussion entre Netflix et le Comité Technique d’Imago
Par Imago et son comité technique

Chaîne numérique

L’année dernière à Camerimage, le Comité Technique d’Imago (ITC) a invité Netflix à participer à l’une de ses réunions. Nous avons eu le plaisir de rencontrer des représentants de Netflix pour un échange de vues approfondi, en particulier avec Jimmy Fusil, directeur des technologies de création. Cette réunion a lancé l’idée d’écrire un article avec les questions de l’ITC et les réponses de Netflix sur plusieurs préoccupations auxquelles les directeurs de la photographie sont actuellement confrontés.

Dans l’actualité de novembre de TSF

Technique

Dans l’actualité de TSF en novembre, une nouvelle génération d’unité mobile d’énergie, la VE 3 000, cinq sorties en salles de films tournés avec les moyens techniques de TSF, dont un réalisé par un membre de l’AFC et trois photographiés par des DP AFC, neuf longs métrages en tournage, dont quatre photographiés par des membres de l’AFC, et deux fictions TV, dont une photographiée par un DP AFC.

Dans l’actualité de TSF

Technique

Dans l’actualité de TSF, six longs métrages tournés avec nos moyens techniques sont à l’affiche, dont quatre photographiés par des membres de l’AFC ; douze directeurs de la photo tournent en ce moment avec nos matériels, dont huit membres de l’association ; et l’occasion de revenir sur une nouveauté technique : le zoom Optimo Ultra 12X d’Angénieux.

Les livraisons de l’Arri Alexa Mini LF ont débuté

Caméras numériques

Les livraisons de l’Alexa Mini LF ont débuté. Quelques exemplaires de pré-production avaient déjà été mis à disposition de directeurs de la photo reconnus, pour des films, des publicités et des séries télévisées haut de gamme. Roger Deakins, CBE, BSC, ASC, Greig Fraser, ASC, ACS, Tom Stern, ASC, AFC, Guillaume Schiffman, AFC, et le cadreur Benoît Theunissen nous font part de leur expérience.

Les nouveautés de rentrée chez TSF Caméra

Optiques

En cette rentrée de septembre, TSF Caméra annonce deux nouveautés : l’arrivée de la première Arri Alexa Mini LF à la location à Paris, que Guillaume Schiffman, AFC, a utilisée sur La Bonne épouse, de Martin Provost, et une nouvelle optique macro, le 24 mm Macro Laowa (f:14).

La nouvelle Alexa Mini LF étend la gamme de caméras grand format d’Arri

Caméras numériques

Elle est dotée d’un capteur Alexa LF grand format, d’un nouveau lecteur Codex Compact, économique et rentable pour des Workflows rapides et ouverts, d’un nouveau viseur HD à contraste élevé MVF-2, de filtres FSND motorisés internes, de connecteurs et de boutons utilisateur supplémentaires et offre une meilleure qualité d’image globale avec une sensibilité beaucoup plus élevée.

Du nouveau chez TSF Caméra

Caméras numériques

Plusieurs nouveautés en provenance d’Angénieux, Arri (caméra et optiques), RED et Sony ont fait récemment ou feront en ce mois d’avril leur arrivée chez TSF Caméra.

The news from ACS France in November

Technique

In the news from ACS France in November, the release of Un homme pressé, by Hervé Mimran, director of photography Jérôme Alméras, AFC, and new perspectives for the Cablecam®.

Dans l’actualité d’ACS France

Technique

Dans l’actualité d’ACS France, la sortie en salles d’Un homme pressé, d’Hervé Mimran, photographié par Jérôme Alméras, AFC, et de nouvelles perspectives pour le Cablecam®.

ACS France’s latest news

Prises de vues spécialisées

In the news from ACS France, our new website is online, and October 2018 releases, Le Grand bain, directed by Gilles Lellouche and shot by Laurent Tangy, AFC, and Johnny English strikes again, directed by David Kerr and shot by par Florian Hoffmeister.

Dans l’actualité d’ACS France en octobre

Technique

Un nouveau site Internet, des sorties en salles de deux films pour lesquels ACS France a fourni le Cablecam® 3 axes combiné à la Shotover G1 et a participé à l’élaboration de plans tournés à l’aide du Russian Arm et de la Flight Head, font l’actualité de ce mois d’octobre.

L’actualité de juillet d’Arri France

Technique

Dans l’actualité d’Arri en juillet, entre autres, deux retours d’expérience de tournages avec l’Alexa LF, l’ArriRaw désormais disponible pour l’Arri Amira, une présentation du nouveau Lightweight Matte Box LMB 4x5, et des retours sur le workshop AOA et le débat "Images et numérique" à l’ARP.

Cinematographer Jonathan Ricquebourg, AFC, discusses his work on Jean-Bernard Marlin’s “Scheherazade”

Les entretiens au Festival de Cannes

Jean-Bernard Marlin garnered critical attention with his two short films, La Peau dure and La Fugue. He offered young cinematographer Jonathan Ricquebourg, AFC, the opportunity to film his first feature-length project, a rough-hewn film with non-professional actors. A graduate of the Ecole Louis-Lumière’s Cinema department (class of 2013), Jonathan began his career with Jean-Charles Hue on Eat Your Bones, a film selected in the Directors’ Fortnight and winner of the 2014 Prix Jean Vigo. Two years ago, he was at Cannes with Albert Serra, for The Death of Louis XIV, awarded the Prix Lumières in 2017. Once again, he is at Cannes this year for an adventure of cinema and light : Scheherazade, selected in the 57th International Critics’ Week. (BB)

Où le directeur de la photographie David Chizallet, AFC, parle de son travail sur "Long Day’s Journey Into Night", de Bi Gan

Les entretiens au Festival de Cannes

Une dizaine d’années après sa sortie du département Image de La Fémis, le chef opérateur David Chizallet, AFC, se fait remarquer pour son travail sur Mustang, de Deniz Gamze Ergüven, issue de la même promotion. Fidèle collaborateur d’Elie Wajeman - Alyah, Les Anarchistes -, il expérimente récemment la comédie avec Le Sens de la fête, d’Eric Toledano et Olivier Nakache. Une nouvelle aventure s’offre à lui grâce au film chinois Long Day’s Into Night, de Bi Gan, en compétition dans la section Un Certain Regard de ce 71e Festival. (BB)

"Peinture monochrome", par François Reumont Entretien avec le directeur de la photographie Łukasz Żal, PSC, pour "Cold War", de Pawel Pawlikowski

Les entretiens au Festival de Cannes

Après le très remarqué Ida (Oscar du Meilleur film étranger), en 2013, le cinéaste polonais Pawel Pawlikowski revient sur le devant de la scène avec Cold War, une histoire d’amour sur fond de musique et de tension entre l’Est et l’Ouest. C’est son compatriote Łukasz Żal, PSC, Grenouille d’or à Camerimage en 2013 pour Ida, qui signe les images, de nouveau en noir-et-blanc et au format 1,37. Le film est en Compétition officielle pour la Palme d’or 2018. (FR)

"Monochromatic Painting", by François Reumont for the AFC Cinematographer Łukasz Żal, PSC, discusses his work on Pawel Pawlikowski’s "Cold War"

Les entretiens au Festival de Cannes

Polish filmmaker Pawel Pawlikowski is back after his highly-regarded film Ida, in 2013 (Oscar for Best Foreign Film) with Cold War, a love story set to a background of music and tension between East and West. His countryman and Oscar nominee Łukasz Żal, PSC, was the director of photography, again in black and white and 1.37 aspect ratio. The film is in the Official Competition for the 2018 Golden Palm at Cannes Film Festival. (FR)

“Lack of love” by François Reumont, on behalf of the AFC Cinematographer Guillaume Schiffman, AFC, discusses his work on Vanessa Filho’s “Angel Face”

Les entretiens au Festival de Cannes

For her first feature-length film as director, photographer Vanessa Filho was lucky enough to be able to convince Marion Cotillard to play the role of a young alcoholic mother who is neglectful of her seven-year-old daughter. Guillaume Schiffman, AFC, and his Easy Rig, shot this project from the eyelevel of a child. (FR)

Cinematographer Antoine Héberlé, AFC, discusses his work on Gaya Jiji’s film “My Favourite Fabric”

Les entretiens au Festival de Cannes

Some cinematographers work with French directors as much as they do with foreign ones. Antoine Héberlé, AFC, is one of them. Throughout his career, which he began in 1993 with Laurence Ferreira Barbosa on Normal People are Nothing Special, he has worked with Laetitia Masson, Alain Guiraudie, Stéphane Briée, and also with Moroccan director Faouzi Bensaïdi, Palestinian director Hany Abu Assad, and Israeli directors Edgar Keret and Shira Geffen. This year, he is at Cannes for his work on his first Syrian film, My Favourite Fabric by Gaya Jiji, in selection in Un Certain Regard. (BB)

"Portrait d’un tueur en série", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Manuel Alberto Claro, DFF, parle de "The House That Jack Built", de Lars von Trier

Les entretiens au Festival de Cannes

Au milieu d’une sélection assez neuve et rajeunie, 2018 marque aussi le retour d’un des grands cinéastes cannois, déclaré persona non grata du Festival depuis 2011 pour ses propos sur Hitler lors de la conférence de presse de Melancholia. Certes, Lars Von Trier n’est pas un authentique néo-nazi mais il semble avoir pêché par une tentative d’humour scandinave très mal négociée. The House That Jack Built offre le portrait d’un tueur en série interprété par Mat Dillon, aux côtés de Bruno Ganz et Uma Thurman. Manuel Alberto Claro, DFF, signe les images de ce troisième film de suite avec le cinéaste de Copenhague. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Julien Poupard, AFC, à propos d’"En Liberté !", de Pierre Salvadori

Les entretiens au Festival de Cannes

Julien Poupard, AFC, éclaire de nombreux premiers films dont Party Girl, de Claire Burger, Marie Amachoukeli et Samuel Theis, Les Ogres, de Léa Fehner, Divines, de Houda Benyamina ou encore Compte tes blessures, de Morgan Simon. Puis il rencontre un réalisateur confirmé, Pierre Salvadori, et va signer l’image de son dernier film, En Liberté !, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. (BB)

"Manque d’amour", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail sur "Gueule d’ange", de Vanessa Filho

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour son premier long métrage en tant que réalisatrice, la photographe Vanessa Filho a eu la chance de convaincre Marion Cotillard de se glisser dans la peau d’une jeune maman alcoolique délaissant sa fille de sept ans. Un tournage à hauteur d’enfant pour Guillaume Schiffman, AFC, et son Easy Rig. (FR)

"Le soleil et la guerre", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Mattias Troelstrup, DFF, parle de son travail sur "Les Filles du soleil", d’Eva Husson

Les entretiens au Festival de Cannes

Après le remarqué Bang Gang, sorti en 2016, la réalisatrice française Eva Husson vient présenter en Compétition officielle pour la Palme d’or son deuxième film, Les Filles du soleil. Adaptation de l’histoire immédiate, c’est l’un des premiers films qui traitent du conflit contre l’État islamique. Tourné en Géorgie, il porte à l’écran Emmanuelle Bercot dans le rôle d’une journaliste française venant faire un reportage sur un groupe de combattantes kurdes menées par Golshifteh Farahani. Le chef opérateur danois Mattias Troelstrup, DFF, est aux commandes de la caméra. (FR)

Le directeur de la photographie Jonathan Ricquebourg, AFC, parle de son travail sur "Shéhérazade", de Jean-Bernard Marlin

Les entretiens au Festival de Cannes

Jean-Bernard Marlin s’était fait remarquer avec deux films courts, La Peau dure et La Fugue. Pour Shéhérazade, son premier long métrage, il propose au jeune directeur de la photo Jonathan Ricquebourg, AFC, de s’engager sur ce film rugueux, tourné avec des acteurs non professionnels. Sorti de l’Ecole Louis-Lumière, section Cinéma, en 2013, Jonathan démarre sa carrière avec Jean-Charles Hue pour Mange tes morts, tu ne diras point, film sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs et prix Jean Vigo 2014. Il y a deux ans, il était à Cannes avec Albert Serra, pour La Mort de Louis XIV, prix Lumières en 2017. Nous le retrouvons cette année pour parler de cette aventure de cinéma et de lumière : Shéhérazade, sélectionné à la 57e Semaine de la Critique. (BB)

Le directeur de la photographie Antoine Héberlé, AFC, parle de son travail sur "Mon tissu préféré", de Gaya Jiji

Les entretiens au Festival de Cannes

Certains directeurs de la photographie accompagnent des metteurs en scène français autant que des réalisateurs étrangers. Antoine Héberlé, AFC, fait partie de ceux-là. Tout au long de sa carrière, qu’il a débutée en 1993 avec Laurence Ferreira Barbosa pour Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel, il va travailler aux côtés de Laetitia Masson, Alain Guiraudie, Stéphane Brizé et collaborer avec le Marocain Faouzi Bensaïdi, le Palestinien Hany Abu Assad et les Israéliens Edgar Keret et Shira Geffen. Nous le retrouvons sur la Croisette pour son travail sur un premier film syrien, Mon tissu préféré, de Gaya Jiji, en sélection à Un Certain Regard. (BB)

Le directeur de la photographie David Ungaro, AFC, et le réalisateur Guillaume Nicloux parlent des "Confins du monde"

Les entretiens au Festival de Cannes

De retour sur la Croisette après un film tourné par 50° dans la Vallée de la Mort en 2015, Valley of Love, avec Gérard Depardieu et Isabelle Huppert), le cinéaste Guillaume Nicloux est parti cette fois au Vietnam pour rapporter un film de vengeance. Il a emmené dans ses bagages David Ungaro, AFC, pour filmer cette histoire qui se déroule aux prémices de la guerre d’Indochine. Retour sur la fabrication de ce film avec le directeur de la photo et le réalisateur. (FR)

"Not-too-torrid Sierra", by François Reumont for the AFC Cinematographer José Luis Alcaine discusses his work on Asghar Farhadi’s "Everybody Knows"

Les entretiens au Festival de Cannes

After having shot his last film in France, Iranian filmmaker Asghar Farhadi decided on Spain for his latest film, a family thriller that is reminiscent both of classical tragedy and westerns. A family behind closed doors in a village of the sierra outside of Madrid, set amongst grape harvests, passions, and jealousies. The great Spanish (and French-speaking) cinematographer José Luis Alcaine is opening this year’s Competition at Cannes with this authentic firework display of actors and cinematography. (FR)

"Sierra pas torride", par François Reumont pour l’AFC Entretien avec le directeur de la photographie José Luis Alcaine à propos de son travail sur "Todos lo saben", d’Asghar Farhadi

Les entretiens au Festival de Cannes

Après la France, décidant de tourner son nouveau film en Espagne, le cinéaste iranien Asghar Farhadi s’est lancé dans un thriller familial qui évoque à la fois la tragédie classique théâtrale et le western. Un huis clos familial dans un village de la sierra madrilène, entre vendanges, passions et jalousies. C’est le grand chef opérateur espagnol (et francophone) José Luis Alcaine qui ouvre la compétition de Cannes 2018 avec cet authentique feu d’artifice d’acteurs et de cinématographie. (FR)

Films (308)