Beaulieu

Caméras

Résultats de la recherche

Articles (62)

Méliès inédits, films en papier : le "Cinématographe de poche" de Léon Beaulieu
Conférence de Thierry Lecointe, Pascal Fouché, Jacques Malthête et Robert Byrne

Conservatoire des techniques cinématographiques

Pour la deuxième séance des conférences de sa nouvelle saison, le Conservatoire des techniques cinématographiques de la Cinémathèque française feuillettera quelques-uns des folioscopes que Léon Beaulieu édita entre 1896 et 1901. On pourra y découvrir quelques raretés de l’œuvre de Méliès, à qui sept de ces exemples de "Cinématographe de poche" ont été attribués.

Conservatoire des techniques cinématographiques : "Eléments pour une histoire de l’optique cinématographique, des origines aux années 1960"
Conférence de Marc Salomon

Conservatoire des techniques cinématographiques

Après sept mois d’interruption forcée, les conférences du Conservatoire des techniques cinématographiques redémarrent, le vendredi 9 octobre, avec un sujet rarement traité dans les histoires techniques, celui des objectifs cinéma utilisés depuis la fin du XIXe siècle.

Conservatoire des techniques cinématographiques, saison 2020-2021
Au programme des conférences...

Conservatoire des techniques cinématographiques

Après une interruption forcée depuis le mois de mars 2020 pour raisons sanitaires, les conférences du Conservatoire des techniques cinématographique reprennent leurs rendez-vous mensuels : "Le Conservatoire poursuit entre autres objectifs celui d’enseigner l’histoire technique du cinéma – souvent méconnue – en organisant, un vendredi par mois, une conférence assurée par les meilleurs spécialistes."

Entretien avec Jeanne Lapoirie, AFC, à propos de son travail sur "Cigare au miel", de Kamir Aïnouz
Selma et les cigares

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Cigare au miel est le premier film de la réalisatrice Kamir Aïnouz (à ne pas confondre avec son demi-frère, aussi réalisateur, Karim Aïnouz). Entre récit autobiographique et tranche d’histoire moderne, ce long métrage propose le portrait de Selma, une jeune fille parisienne d’origine kabyle qui découvre sa liberté sexuelle. Le tout dans le contexte du début des années 1990, avec en arrière-plan la montée de l’islamisme radical en Algérie. Portrait de femme filmé par un duo de femmes (Jeanne Lapoirie, AFC, est elle-même à l’image), ce film est aussi l’occasion de mettre en scène les relations difficiles entre les générations d’une famille maghrébine aisée, partagée entre modernisme et traditions. (FR)

Disparition du directeur de la photographie Allen Daviau, ASC
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

In memoriam

Allen Daviau s’est éteint le 15 avril 2020, à l’âge de 77 ans, des suites de complications dues au Covid-19. Sa carrière restera intimement liée à celle de Steven Spielberg dont il fut le premier collaborateur sur des courts métrages à la fin des années 1960 avant la reconnaissance internationale quinze ans plus tard, quand il signera la photo de E.T., l’extraterrestre. Tout au long de sa carrière, il avait été nommé cinq fois pour l’Oscar de la Meilleure photographie, sans jamais remporter la précieuse statuette.

Video and comments on tests of the Fujifilm XT-3 camera body
By Stéphane Cami, AFC

Technique

Following up on the article published on our website about the tests of the Fujifilm XT-3 camera body with the new Fujinon MK 18-55mm and MK 50-135mm lenses, Eric Guichard, AFC, and I would like to share the video of these tests followed by my comments. As a reminder, they were presented at the CST Pavillion at this year’s Cannes Film Festival.

Tests of the Fujifilm X-T3 camera body with Fujinon MK 18-55mm and MK 50-135mm zoom lenses
By Stéphane Cami, AFC

Technique

Fujifilm allowed AFC to test out its new Fujifilm X-T3 camera body with two new Fujinon MK 18-55mm T:2.9 and Fujinon MK 50-135mm T:2.9 zoom lenses. Eric Guichard, AFC, Maryline Touret (assistant camera), Léa Charnier (intern), and I tested out the video capacities of this camera body. Panavision supplied the accessories we needed for the tests.

Vidéo et commentaires des essais du boîtier Fujifilm XT-3
Par Stéphane Cami, AFC

Technique

Suite à l’article publié sur le site relatant les essais du boîtier Fujifilm XT-3 avec les nouveaux zooms Fujinon MK 18-55 mm et Fujinon MK 50-135 mm, nous vous proposons, Eric Guichard, AFC, et moi-même, la vidéo de ces essais suivie de mes commentaires. Pour rappel, ils ont été présentés sur le Pavillon de la CST au 72e Festival de Cannes.

Les gentils ronrons de l’Aaton
Par Gérard de Battista, AFC

Jean-Pierre Beauviala

En février 1973, Jean Rouch me demande de participer à un tournage "évènement" à l’occasion du Festival de courts métrages de Grenoble : un film sur ce festival, tourné avec une toute nouvelle caméra, en pellicule noir et blanc inversible envoyée au labo chaque soir à Paris et montée dès son retour développée pour que le film soit montré terminé à la fin du festival.

Essais du boîtier Fujifilm X-T3 avec les zooms Fujinon MK 18-55 mm et MK 50-135 mm
Par Stéphane Cami, AFC

Technique

Fujifilm a confié à l’AFC le soin d’essayer le boîtier photo Fujifilm X-T3 avec deux nouveaux zooms Fujinon MK 18-55 mm T2,9 et Fujinon MK 50-135 mm, T2,9. Nous avons, Éric Guichard, AFC, Maryline Touret, assistante caméra, Léa Charnier, stagiaire, et moi-même, testé les capacités vidéo de ce boîtier. Panavision a fourni les accessoires nécessaires aux essais.

"The Nine Lives of the Cat !"
By Kees van Oostrum, ASC President, for the "American Cinematographer" Editorial

Actualités AFC

We’ve all heard the saying : “Cats have nine lives.” It’s a popular myth, one that’s been around for hundreds of years — and one that even earned a reference from no less a legend than Shakespeare, who worked it into Romeo and Juliet, giving Mercutio the line, “Good King of Cats, nothing but one of your nine lives, that I mean to make bold withal, and, as you shall use me hereafter, dry-beat the rest of the eight.”

Les neuf vies de chat de Jean-Pierre Beauviala
Editorial de Kees van Oostrum, président de l’ASC, pour l’"American Cinematographer"

Actualités AFC

Nous avons tous entendu au moins une fois le dicton suivant : « Les chats ont neuf vies ». C’est un mythe populaire, qui court depuis des siècles - et qui a même mérité une référence de la part d’une autre légende : Shakespeare, qui l’a intégré dans Roméo et Juliette, donnant à Mercutio le message suivant : « Bon roi des chats, rien qu’une de vos neuf vies, que j’accommoderai à ma guise, et, selon votre conduite envers moi tout à l’heure, je hacherai menu les huit autres. »

5050 for 2020
By Jeanne Lapoirie, AFC

Festival de Cannes 2018

I was proud to be one of the 82 women who ascended the steps at Cannes, organized by the 50/50 for 2020 Collective, which is promoting more parity and equality (especially in terms of salaries) in the 7th Art. 82 women to represent the 82 women selected in the Official Competition at Cannes since it began, versus 1,688 men. With only two Golden Palms awarded to women. A very beautiful, simple and moving text was read aloud by Cate Blanchett in English and reprised by Agnès Varda in French.

5050 pour 2020
Par Jeanne Lapoirie, AFC

Festival de Cannes 2018

J’ai fièrement participé à la très marquante montée des marches de 82 femmes, organisée par le collectif 50/50 pour 2020 en faveur de plus de parité et plus d’égalité (notamment salariale) dans le 7e art. 82 femmes pour incarner les 82 femmes sélectionnées en compétition officielle à Cannes depuis ses débuts contre 1 688 hommes. Avec seulement deux Palmes d’or décernées à des femmes. Très beau texte simple et percutant lu par Cate Blanchett en anglais et repris par Agnès Varda en français.

Retour sur la Caméra d’or 2018
Par Jeanne Lapoirie, AFC

Festival de Cannes 2018

Il faut commencer par dire que c’est une magnifique expérience que je conseille à tout le monde d’essayer si vous en avez la possibilité. Un grand plongeon dans le cinéma. Moi qui n’allais que très rarement en salles voir des films ces derniers temps - oui, j’ai un peu honte de le dire mais c’est vrai -, ça a été un premier plaisir : voir des films sur grand écran.

Cinematographer Jeanne Lapoirie, AFC, discusses her work on Robin Campillo’s film “120 Beats per Minute”

Les entretiens au Festival de Cannes

The career of cinematographer Jeanne Lapoirie, AFC, has been shaped by her relations with very different directors, from Téchiné to Valeria Bruni Tedeschi, Ozon to des Pallières, and Israeli directors Ronit and Sholmi Elkabetz. She designed the lighting on the first two films by Robin Campillo, Laurent Cantet’s set designer and editor. Her first feature-length film, The Returned, was made into an eponymous television series that has become a legend in both France and the United States. After directing Eastern Boy, Robin Campillo made his début at Cannes in the official competition with 120 Beats per Minute. (BB)

Entretien avec le directeur de la photographie Guillaume Deffontaines, AFC, à propos de son travail sur "Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc"
Par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Bruno Dumont offre l’ovni cinématographique de Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs 2017. Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc est l’adaptation musicale d’un drame médiéval de Charles Péguy, où le texte d’origine, scrupuleusement respecté, est chanté par des enfants avec des accents R’n’B. Le tout sur une étrange musique où se mêle orgue classique, rythme de batterie frénétique et guitare saturée.

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "120 battements par minute", de Robin Campillo

Les entretiens au Festival de Cannes

Le parcours de la directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, est balisé par des rencontres avec des réalisateurs très différents, allant de Téchiné à Valeria Bruni Tedeschi, en passant par Ozon, des Pallières ou les réalisateurs israéliens Ronit et Sholmi Elkabetz. Elle a éclairé les deux premiers films du scénariste et monteur de Laurent Cantet, Robin Campillo. Son premier long métrage, Les Revenants, a été adapté pour une série éponyme devenue mythique aussi bien en France qu’aux États-Unis. Après avoir réalisé Eastern Boy, Robin Campillo fait son entrée pour la première fois sur la Croisette avec, en compétition officielle, 120 battements par minute. (BB)

"Zoom ! Angénieux – changez d’optiques", une visite guidée
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Expositions et Musées

Dans le cadre de la 10e Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne, ayant pour thème "Working Promesse – les mutations du travail", le Musée d’Art et d’Industrie propose jusqu’au 6 novembre 2017 une passionnante exposition consacrée à la société Angénieux ("Zoom ! Angénieux – changez d’optiques") à travers l’histoire de son fondateur et enfant du pays ligérien, Pierre Angénieux.

Cinematographer Guillaume Deffontaines, AFC, discusses his work on “Slack Bay”, a film by Bruno Dumont

Les entretiens au Festival de Cannes

After working on Camille Claudel 1915 and Le P’tit Quiquin, cinematographer Guillaume Deffontaines, AFC, once again teams up with Bruno Dumont on Slack Bay, in Official Compeition at the 69th Cannes Film Festival. Guillaume Deffontaines has worked with the Larrieu brothers and Michel Leclerc a number of times, and recently filmed David Oeloffen’s movie Far From Men.

Le directeur de la photographie Guillaume Deffontaines, AFC, parle de son travail sur "Ma loute", de Bruno Dumont

Les entretiens au Festival de Cannes

Après Camille Claudel 1915 et Le P’tit Quiquin, le directeur de la photographie Guillaume Deffontaines, AFC, retrouve Bruno Dumont et les lumières du Nord pour Ma loute, en Compétition officielle de cette 69e édition cannoise. Guillaume Deffontaines a travaillé à plusieurs reprises avec les frères Larrieu et Michel Leclerc, il a récemment photographié le film de David Oeloffen, Loin des hommes.

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "Le Procès de Viviane Amsalem", de Ronit et Sholmi Elkabetz

Les entretiens au Festival de Cannes

Après avoir débuté sa carrière de directrice photo sur les films de Téchiné (Les Roseaux sauvages, Les Voleurs), Jeanne Lapoirie éclaire plusieurs films de François Ozon (Goutes d’eau sur pierres brûlantes, Sous le sable, Huit femmes, Le Temps qui reste, Ricky) et de Valeria Bruni Tedeschi (Il est plus facile pour un chameau, Actrices, Un château en Italie). Son parcours l’amène à travailler sur des films très différents, il suffit pour s’en rendre compte de visionner Michael Kholhass, d’Arnaud des Pallières, puis Le Procès de Viviane Amsallem. Pour ce film israélien de Ronit et Sholmi Elkabetz, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs, Jeanne Lapoirie nous confie comment elle a abordé son travail en fonction des choix radicaux des deux réalisateurs.

Films (101)