Benoît Dervaux

Camera operator

Search results

Articles (4)

Director of photography Alain Marcoen, SBC, talks about his work on "Two Days, One Night", by the Dardenne Brothers
Under the sun of Liège

Interviews at Cannes

Alain Marcoen, SBC, and camera operator Benoît Dervaux form the team that is the backbone of the Dardenne Brothers’ films. With the release of Two Days, One Night — their most minimalistic film yet in terms of the screenplay, yet also perhaps their most visually elaborate — the chief operator from Liege shares with us what it is like to work with the Brothers. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Alain Marcoen, SBC, à propos de son travail sur "Deux jours, une nuit", des frères Dardenne
Sous le soleil de Liège

Interviews at Cannes

Alain Marcoen, SBC, forme avec le cadreur Benoît Dervaux l’épine dorsale du dispositif cinématographique des Dardenne. À l’occasion de Deux jours, une nuit, leur film le plus épuré scénaristiquement parlant et peut-être le plus travaillé à l’image, le directeur de la photo liégeois revient avec nous sur son travail avec les frères. (FR)

Cinematographer Alain Marcoen, SBC, speaks about his work on "Le Gamin au vélo (The Kid with a Bike)" directed by Jean-Pierre et Luc Dardenne
64th Cannes Film Festival, Competition

Conversations with cinematographers

Alain Marcoen, SBC, studied at the IAD Brussels, but not being very attracted to the pressures a camera assistant has to face, he preferred to start out as a lighting technician. Getting some work on documentaries and drama, he met Jean-Claude Riga for whom he started to operate.
Being from Liège, he quickly got accustomed to shooting films that deal with the social problems of large steel city. In collaboration with operator Benoît Dervaux, another long time crew member of the Dardenne brothers, they signed for the photography of all their films since La Promesse.

Entretien avec le directeur de la photographie Alain Marcoen, SBC, à propos du film "Le Gamin au vélo" de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Conversations with cinematographers

Alain Marcoen a fait ses études au sein de l’Institut des arts de diffusion à Bruxelles. Peu attiré par la précision et la rigueur du poste de pointeur, il préfère démarrer en tant qu’électro. Travaillant peu à peu en documentaire et en fiction, il rencontre Jean-Claude Riga avec qui il commence à travailler en tant qu’opérateur.
Issu de la région de Liège, il est rapidement habitué à tourner des films traitant des problèmes sociaux de cette grande ville sidérurgique. En collaboration avec le cadreur Benoît Dervaux, autre fidèle des frères Dardenne, ils ont signé la mise en image de tous leurs films depuis La Promesse.

Articles (30)

Emmanuelle Collinot talks about her choices for Sophie Fillières’s "This Life of Mine"
By Brigitte Barbier

Conversations with cinematographers at Cannes 2024

Sophie Fillières’ filming of Agnès Jaoui, who plays Barberie Bichette in Ma vie, ma gueule (This Life of Mine), tells the story of a woman in her mid-fifties. Her loyal collaborator, Emmanuelle Collinot, shot the director’s last film before she died just a few weeks after shooting ended. The pitch of the film "how to deal with oneself, with death, with life in short..." particularly resonates for Ma vie, ma gueule, which opens the 2024 Quinzaine des Cinéastes. (BB)

Emmanuelle Collinot parle de ses choix à l’image pour "Ma vie, ma gueule", de Sophie Fillières
Par Brigitte Barbier

Conversations with cinematographers at Cannes 2024

Raconter un moment de la vie d’une femme passé la cinquantaine, Sophie Fillières l’a fait avec humour et délicatesse en filmant Agnès Jaoui qui incarne Barberie Bichette dans Ma vie, ma gueule. C’est sa fidèle collaboratrice, Emmanuelle Collinot, qui signe l’image du dernier film de la réalisatrice, décédée quelques semaines après la fin du tournage. Le pitch du film "comment faire avec soi-même, avec la mort, avec la vie en somme…" résonne particulièrement pour Ma vie, ma gueule, qui ouvre la Quinzaine des Cinéastes 2024. (BB)

Les 1ers Prix AFC annoncés

The AFC Awards

La première édition des Prix AFC, récompensant l’excellence du travail de direction de la photographie et dont la cérémonie de remise a eu lieu, mercredi 7 février 2024, dans le cadre du 24e Micro Salon, a été l’occasion, pour quatre personnalités du cinéma, de remettre leur trophée aux lauréats.

Annoucing the winners of the first AFC Awards

The AFC Awards

During the Awards ceremony for the first-ever AFC Awards, recognizing excellence in cinematography, which took place on Wednesday 7 February 2024, as part of the 24th annual Micro Salon, the Awards winners were revealed by four personalities from the cinema.

Introducing the nominees for the AFC Awards

The AFC Awards

Introducing the cinematographers nominated in one of the four sections of the AFC Awards. As a reminder, the winners will be announced at the award ceremony on 8 February 2024 (during the AFC Micro Salon).

Présentation des nommés pour les Prix AFC

The AFC Awards

Présentation des directeurs et directrice de la photographie nommées dans l’une des quatre sections des Prix AFC. Rappelons que les Lauréats seront annoncés lors de la cérémonie de remise des prix qui aura lieu le 7 février 2024 durant le Micro Salon AFC.

TSF s’entretient avec le directeur de la photographie Benoît Jaoul pour "Chien de la casse", de Jean-Baptiste Durand

Technical stuff

Ce film est un succès. Un succès atypique. Un succès de cinéma. Un succès en salle de cinéma !
Un nombre de séances et de spectateurs que l’on a vu augmenter, au fur et à mesure que les semaines d’exploitation passent, bien après la sortie du 19 avril 2023. Ce "petit film", soutenu par les productrices d’Insolence Productions, tient bon le cap et peut être aujourd’hui encore découvert ou revu… en salles ! Après 23 semaines d’exploitation, alors que ces mots sont écrits. Prix du Public au Festival d’Angers, c’est justement un film fort des attaches qu’il entretient avec un public diversifié, toujours spécialement et personnellement touché par le film quand il sort (même après plusieurs visions) de la salle.

Death of cinematographer Romain Winding, AFC (1951-2023)

Romain Winding

With the death of cinematographer Romain Winding on Thursday 20th July 2023, the AFC has lost one of its most lovable members. He passed away at the age of 71 at his house in Chambonas (Ardèche, France). Over the course of nearly 30 years, Romain shot, with elegance, sensitivity and simplicity, around sixty feature films and made-for-television movies. Here, we retrace his steps.

Décès du directeur de la photographie Romain Winding, AFC (1951-2023)

Romain Winding

Avec la disparition du directeur de la photographie Romain Winding, jeudi 20 juillet 2023, l’AFC perd une de ses figures les plus attachantes. Âgé de 71 ans, il s’est éteint dans la maison qu’il occupait à Chambonas (Ardèche). Pendant presque 30 ans, Romain aura photographié avec élégance, sensibilité et simplicité, une soixantaine de longs métrages et téléfilms. Nous retraçons ici son parcours.

Articles (4)

Director of photography Alain Marcoen, SBC, talks about his work on "Two Days, One Night", by the Dardenne Brothers
Under the sun of Liège

Interviews at Cannes

Alain Marcoen, SBC, and camera operator Benoît Dervaux form the team that is the backbone of the Dardenne Brothers’ films. With the release of Two Days, One Night — their most minimalistic film yet in terms of the screenplay, yet also perhaps their most visually elaborate — the chief operator from Liege shares with us what it is like to work with the Brothers. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Alain Marcoen, SBC, à propos de son travail sur "Deux jours, une nuit", des frères Dardenne
Sous le soleil de Liège

Interviews at Cannes

Alain Marcoen, SBC, forme avec le cadreur Benoît Dervaux l’épine dorsale du dispositif cinématographique des Dardenne. À l’occasion de Deux jours, une nuit, leur film le plus épuré scénaristiquement parlant et peut-être le plus travaillé à l’image, le directeur de la photo liégeois revient avec nous sur son travail avec les frères. (FR)

Cinematographer Alain Marcoen, SBC, speaks about his work on "Le Gamin au vélo (The Kid with a Bike)" directed by Jean-Pierre et Luc Dardenne
64th Cannes Film Festival, Competition

Conversations with cinematographers

Alain Marcoen, SBC, studied at the IAD Brussels, but not being very attracted to the pressures a camera assistant has to face, he preferred to start out as a lighting technician. Getting some work on documentaries and drama, he met Jean-Claude Riga for whom he started to operate.
Being from Liège, he quickly got accustomed to shooting films that deal with the social problems of large steel city. In collaboration with operator Benoît Dervaux, another long time crew member of the Dardenne brothers, they signed for the photography of all their films since La Promesse.

Entretien avec le directeur de la photographie Alain Marcoen, SBC, à propos du film "Le Gamin au vélo" de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Conversations with cinematographers

Alain Marcoen a fait ses études au sein de l’Institut des arts de diffusion à Bruxelles. Peu attiré par la précision et la rigueur du poste de pointeur, il préfère démarrer en tant qu’électro. Travaillant peu à peu en documentaire et en fiction, il rencontre Jean-Claude Riga avec qui il commence à travailler en tant qu’opérateur.
Issu de la région de Liège, il est rapidement habitué à tourner des films traitant des problèmes sociaux de cette grande ville sidérurgique. En collaboration avec le cadreur Benoît Dervaux, autre fidèle des frères Dardenne, ils ont signé la mise en image de tous leurs films depuis La Promesse.