Brigitte Lacombe

Photographie

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (1)

Le directeur de la photographie Darius Khondji, AFC, ASC, parle de son travail sur "Amour" de Michael Haneke

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Depuis ses débuts de directeur de la photo, au début des années 1990 aux côtés de Jean-Pierre Jeunet ou FJ Hossang, Darius Khondji, AFC, ASC, s’est forgé une réputation internationale avec des films réalisés par les plus grands metteurs en scène de part et d’autre de l’Atlantique. On peut citer dans sa filmographie imposante Seven de David Fincher, La 9e porte de Roman Polanski, My Blueberry Nights de Wong Kar-wai ou Minuit à Paris de Woody Allen.
Il est aujourd’hui en compétition dans ce 65e Festival de Cannes avec Amour de Michael Haneke. Un autre grand metteur en scène avec lequel il signe son deuxième film (après Funny Games US, en 2007).

Articles (3)

La brise et le tourbillon lumineux de Jeanne
Hommage de John Bailey à Jeanne Moreau

In memoriam

De nombreux hommages ont été rendus à Jeanne Moreau, comédienne, actrice, chanteuse, réalisatrice, rappelant ainsi à notre mémoire combien sa figure iconique aura illuminé, pendant près de soixante ans, la scène et le cinéma français. Se joignant à ce concert de louanges venues du monde entier, le directeur de la photographie John Bailey, ASC, témoigne à sa manière du souffle de vitalité qu’elle n’a cessé d’apporter sur nos écrans.

Disparition du directeur de la photographie Harris Savides, ASC

In memoriam

Les directeurs de la photographie de l’AFC ont appris avec tristesse le récent décès, à New York, de leur confrère Harris Savides, ASC ; il était âgé de cinquante-cinq ans. Son travail avait accompagné les œuvres de réalisateurs tels que Woody Allen, Sofia Coppola, David Fincher, Ridley Scott ou encore Gus Van Sant.

Le Festival de Cannes dévoile l’affiche de sa 63e édition

festival de Cannes 2010

Avant l’annonce de la Sélection officielle le 15 avril, le Festival de Cannes dévoile son affiche : l’image de la 63e édition est une photo de Juliette Binoche par Brigitte Lacombe.
Poursuivant la série d’héroïnes féminines initiée ces deux dernières années, comme représentation du mystère de l’écran, les organisateurs du festival ont été séduits par cette figure allégorique du cinéma qui donne vie à l’image d’un mouvement ample, l’animant d’un coup de son pinceau lumineux.