Coutard, "Prénom Raoul"

Raoul Coutard nous a quittés

La Lettre AFC n°270

[English] [français]

Raoul Coutard s’en est allé ! Le célèbre directeur de la photographie et réalisateur s’est éteint, mardi 8 novembre 2016, près de Bayonne, à l’âge de quatre-vingt-douze ans. Avec sa disparition, c’est l’acteur majeur d’un large champ de la photographie de cinéma des soixante dernières années – qu’il a couvert entre 1956 (La Passe du diable, de Pierre Schoendoerffer) et 2001 (Sauvage innocence, de Philippe Garrel) – qui tire une dernière fois sa révérence.

Plutôt que de retracer une carrière, d’égrainer une filmographie ou d’évoquer un apport novateur et révolutionnaire à l’image cinématographique – connus et reconnus de tous –, nous rappelons pour mémoire que la Cinémathèque française, en partenariat avec l’AFC, lui a rendu hommage, en 2007, en projetant une trentaine de ses films, qu’un entretien avec lui a été publié dans le n° 2 de la revue Lumières – les cahiers AFC, et vous proposons de lire les témoignages et textes, dont les titres suivent, qui éclairent la figure légendaire du cinéma contemporain que demeure encore aujourd’hui Raoul Coutard.

- "La dolly de Coutard", par Kees van Oostrum, président de l’ASC
- "En souvenir de Raoul Coutard, quelques chefs opérateurs de l’AFC témoignent"
- "Raoul Coutard ou la maîtrise, l’exigence, la droiture, l’humilité d’un bon chef", par Pascale Marin, directrice de la photographie
- "A Camerimage, Dick Pope, BSC, perpétue la mémoire de Raoul Coutard"
- "Raoul Coutard, ’en direct’ de Camerimage", par Richard Andry, AFC
- "Extraits de la rencontre-débat avec Raoul Coutard à la Cinémathèque française, en 2007", propos remis en forme par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC
- "Raoul Coutard, le sens du don et du risque", par Eric Gautier, AFC
- "Un samedi à la Cinémathèque", par Pierre Lhomme, AFC
- "Cinémathèque française : l’hommage à Raoul Coutard", par Willy Kurant, AFC, ASC.

https://www.youtube.com/watch?v=i1iOFRZnKBo

Dans le portfolio ci-dessous, des photos de plateau prises entre 1959 et 1985, des photos de Raoul Coutard plus récentes et quelques-unes des photos qu’il a prises lors de séjours au Laos et au Vietnam.

Membre d’honneur de la Cinémathèque française, Raoul Coutard avait reçu, entre autres récompenses, les prix suivants :
En tant que directeur de la photographie,
- Caméra 300 d’or pour l’ensemble de sa carrière au festival Manaki Brothers, en 2003 ;
- Marburger Kamerapreis, en 2001 ;
- ASC International Award, en 1997 ;
- Prix spécial ex-æquo à la 40e Mostra de Venise pour Prénom Carmen, en 1983 ;
- Grand Prix Technique de la CST au 35e Festival de Cannes, en 1982, et nomination aux César, en 1983, pour Passion ;
- César de la Meilleure photographie pour Le Crabe-tambour, en 1978 ;
- Prix de la critique de cinéma allemande pour A bout de souffle et Tirez sur le pianiste, en 1961.

En tant que réalisateur,
- Prix Jean Vigo et Prix de la meilleure première œuvre au 25e Festival de Cannes pour Hoa-Binh, en 1970.