Dominique Chapuis

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (62)

Hommage confraternel à Pierre Lhomme
Par Jimmy Glasberg, AFC

Pierre Lhomme

Mon cher Pierre,
Tu viens de nous quitter après une longue et brillante carrière. Je t’avais croisé dès les années 1960. Tu étais un pionnier du cinéma direct, tu avais expérimenté, caméra à l’épaule, le prototype KMT avec Antoine Bonfanti et Etienne Becker.

Hommage à D. A. Pennebaker
Par Jimmy Glasberg, AFC

In memoriam

D.A. Pennebaker (Donn Alan Pennebaker) nous a quittés à l’âge de 94 ans. Oscar d’honneur en 2013, il fut un des pionniers du Cinéma Direct ou, comme disait Edgar Morin, du "Cinéma Vérité". Pennebaker faisait partie avec Richard Leacock et Albert Maysles d’un groupe de cinéastes new-yorkais avant-gardiste. Ils ont abordé la question de la caméra auto-silencieuse portable avec son synchrone pour saisir cette émouvante réalité humaine.

Pierre Lhomme, l’ami de la famille
Par Arthur Cloquet, AFC

Pierre Lhomme

Dans ce petit monde du cinéma, on se connaît tous, enfin presque. Il y a ceux qui ont fréquenté les mêmes écoles, ceux de votre réseau. Il y a ceux avec lesquels on a noué des liens d’amitié, de fidélité. Et puis, beaucoup plus rares, il y a ceux de votre famille.

Guillaume Schiffman, the order - and concept - of merit
By Ariane Damain-Vergallo for Leitz Cine Weltzar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

In 2017, the Ministry of Culture offered cinematographer Guillaume Schiffman to honor him by making him “Knight of the National Order of Merit.” Being offered that so-evocatively named reward pleased the man no end... but he never finished filling the proper documents and never went to fetch it.

Guillaume Schiffman, de l’ordre du mérite
Par Ariane Damain-Vergallo pour Leitz Cine Weltzar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

En 2017, le ministère de la Culture avait proposé au chef opérateur Guillaume Schiffman de le distinguer comme chevalier de l’ordre national du Mérite. Cette offre de récompense - au nom si évocateur - lui avait beaucoup plu mais il n’avait finalement pas rempli les papiers et n’était jamais allé la chercher.

Hommage à Jonas Mekas, poète de la caméra
Par Jimmy Glasberg, AFC

In memoriam

Le cinéaste Jonas Mekas nous a quittés le 24 janvier 2019. J’ai été fasciné par la démarche de ce filmeur venu de Lituanie, qui a conquis l’intelligentsia mondiale par son mode "pointilliste" de filmer. Jonas était un filmeur invétéré. Il se servait de sa caméra Paillard - Bolex, comme d’une mitraillette par saccades, pour saisir des moments de vie.

Sobibor, October 14, 1943, 4 p.m.

In memoriam

During Claude Lanzemann’s funeral at the Montparnasse Cemetery in Paris on Thursday, 12 July 2018, Caroline Champetier, AFC, who worked alongside him, was one of the eulogizers and she spoke the following words.

Armand Barbault, l’homme qui aimait le cinéma
par Isabelle Scala

In memoriam

Armand Barbault, l’une des figures de la production française, nous a quittés le 13 avril 2018 dans sa quatre-vingt-sixième année. Son nom, cité au générique d’une trentaine de films en tant que producteur exécutif ou directeur de production, est étroitement lié à celui de cinéastes qu’il a accompagnés, tels que Truffaut, Miller, Godard, Chéreau, Téchiné, Cavalier ou encore Mikalkov.

Bernard Zitzermann nous a quittés
Par Jimmy Glasberg, AFC

Bernard Zitzermann


On l’appelait Zizi dans le métier. Je l’ai connu lorsque nous travaillions pour Frédéric Rossif dans les années soixante-dix. Il parlait d’une voix douce et retenue, un sourire narquois au coin des lèvres, l’œil complice ; nous avons longuement échangé sur le métier.

Où la directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Napalm", de Claude Lanzmann
Sur la route de Pyongyang

Les entretiens au Festival de Cannes

Après une introduction qui brouille les cartes, le nouveau documentaire de Claude Lanzmann est en réalité le journal intime d’un homme à l’hiver de sa vie qui raconte au spectateur son idylle secrète avec une infirmière nord-coréenne, il y a de cela 58 ans. Histoire d’amour impossible, aussi courte que passionnée, qui aurait pu donner lieu à une adaptation fictionnelle comme Clint Eastwood le fit jadis avec le roman Sur la route de Madison. Caroline Champetier, AFC, a accompagné le cinéaste lors de ce retour au pays de la dynastie Kim. (FR)

Capa et Bell & Howell Lenticular print
Par Jimmy Glasberg, AFC

Expositions et Musées

En visite au Metropolitan Museum of Art de New York, j’ai découvert l’œuvre de Adrià Julià intitulée "Camera Self-portrait II (Eyemo-Capa) 2014". Pour ce travail, Julià s’est approprié cette image, devenue icône, du photographe Robert Capa entrain de viser avec une caméra Eyemo. La position parfaite du "filmeur" tenant l’appareil appuyé avec fermeté sur son front, les muscles tendus.

Disparition du directeur de la photographie Walter Bal

In memoriam

C’est bien tardivement que nous avons appris le décès du directeur de la photographie Walter Bal, survenu le 3 avril 2015. Il avait soixante-seize ans. Pierre-William Glenn, AFC, avec qui il a partagé de nombreuses aventures cinématographiques, évoque ci-après son souvenir.

Retour des états généraux du documentaire à Lussas : Pierre Lhomme et la caméra prototype KTM
Par Jimmy Glasberg, AFC

Moyens métrages et films documentaires

Le village de Lussas reste égal à lui-même malgré la crise de la production de documentaires. Bistrots remplis, casting hétéroclite, diversifié mais passionné. Les séminaires, ateliers, projections et discussions sont toujours aussi fréquentés et animés. 
Bravo pour cette belle réussite qui doit continuer à être soutenue par le gouvernement.

Disparition du photographe suisse René Burri

In memoriam

Le Suisse René Burri, photographe reconnu de l’agence Magnum, nous a quittés le 20 octobre 2014 à son domicile de Zurich ; il avait 81 ans. Grande figure du photojournalisme, il suit dès les années 1950 les conflits de Corée, du Vietnam, la crise de Cuba, pendant laquelle il immortalise les portraits du Che et de Fidel Castro, puis ceux du Corbusier, de Giacometti, Tinguely, Klein et Picasso. Jimmy Glasberg, AFC, lui rend hommage.

Ciao Carlo
Par Jimmy Glasberg, AFC

Carlo Varini

Tu viens de nous quitter. Tu es parti d’une façon terrible et j’en suis très ému, partir par le feu, quelle situation inimaginable, quelle violence… Je t’aimais beaucoup, Carlo, avec ton accent " iItaliano bello "…

A propos de la rétrospective Caroline Champetier, AFC, à la Cinémathèque française Le geste à la parole
Par Eric Guichard, AFC

Billets d’humeur

Tout d’abord au nom de l’AFC, je tiens à remercier la Cinémathèque française de nous réserver, chaque année depuis cinq ans, cette fenêtre d’expression de l’art cinématographique. En ce 8 février 2014, la parole sera donnée pour la première fois à une femme directrice de la photographie, Caroline Champetier, AFC. En ces temps où l’on parle beaucoup de parité, cet évènement n’est peut être pas anodin mais arrive à point nommé.

La directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Le Dernier des injustes", de Claude Lanzmann

Les entretiens au Festival de Cannes

Caroline Champetier a éclairé quelques 70 films, accompagnant certains des grands cinéastes français et étrangers. Elle remporte le César de la Photographie pour Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois, dont elle vient de finir le dernier film, puis la Grenouille d’argent en 2012 au festival Plus Camerimage pour Holly Motors, de Léos Carax. Avant cette longue expérience comme directrice de la photographie, Caroline Champetier fut l’assistante de William Lubtschansky et c’est à l’occasion du tournage de Shoah, en 1977, qu’elle rencontre Claude Lanzmann. Sa collaboration avec lui se prolonge en signant l’image de Sobibor 14 octobre 1943 16 heures, en 2000, et celle de sa dernière œuvre, Le Dernier des injustes, en 2012. Juste avant ce film, elle avait éclairé Hannah Arendt, le film de Margarethe von Trotta.
Cette collaboration avec Claude Lanzmann initiée par William Lubtchansky « a duré toute ma vie de directrice photo, c’est quelque chose de fondateur », souligne Caroline Champetier. Le Dernier des injustes, projeté Hors compétition à Cannes, ne participe pas à la Compétition officielle, au grand regret de Claude Lanzmann. (BB)

L’héritage de Chris, de la chouette et du chat Guillaume
Par Jimmy Glasberg, AFC

Chris Marker

Chris Marker a choisi le jour de son 91e anniversaire pour nous quitter discrètement sans faire de bruit comme à l’habitude.
J’ai eu la chance de le croiser dans ma vie privée et professionnelle. J’ai ensuite voyagé avec lui au Japon et au Cap-Vert pour filmer L’héritage de la chouette. Chris adorait le Japon, les Japonais et les Japonaises, les chats et les nouvelles technologies. Il nous faisait des grandes théories philosophiques sur les valeurs de cette civilisation et bien sûr le mythe des chats.

1935 - Marius Franay fonde le Laboratoire de travaux cinématographiques (LTC)
Chronique souvenir de Jimmy Glasberg, AFC

Côté profession

Je me souviens lorsque je traversais la cour arrière du laboratoire, au milieu des bidons de révélateur et autres produits chimiques, pour me rendre dans un petit local où siégeaient les bureaux des actualités Fox-Movietone… (Voir un article, Bye Bye Charly, publié dans l’un des tout premiers Cahiers de l’AFC - n° 2 de mars 1992)

A la mémoire de ce grand "filmeur" qu’était Yann Le Masson
Par Jimmy Glasberg, AFC

Yann Le Masson

J’ai rencontré Yann Le Masson il y a quelques années quand je suis venu m’installer dans le Midi. 
Il venait de poser l’ancre de sa péniche sur les rives du Rhône en Avignon.

Lors d’une visite, nous avions longuement échangé sur notre passion de filmeur, sur la politique et sur l’engagement. Il partait à Cuba où il enseignait… Puis, plus tard, à Lussas, je l’avais revu lors d’une très belle projection en plein air de son film Kashima Paradise qui restera son œuvre majeure.

Plus dur que de ne pas avoir l’avance sur recettes : devoir rendre l’avance sur recettes...
Par Gilles Porte, AFC

Billets d’humeur

Je me souviens... Mars 2009... « CNC ok pr S ! »
Huit lettres et un point d’exclamation pour m’apprendre que S – un scénario qui a reçu l’aide de la Fondation Beaumarchais quelques mois plus tôt – obtient cette fois-ci l’avance sur recettes... En cette période de crise de financement où de plus en plus de producteurs indépendants ont du mal à boucler leur budget, cette aide publique destinée au financement de 50 à 60 films par an (parmi les 650 proposés) tombe à pic ! Comment imaginer alors à cet instant que je devrai la rendre, deux ans et six mois plus tard ?

Entretien avec le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, à propos du film "The Artist" de Michel Hazanavicius

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après avoir été assistant opérateur avec Dominique Chapuis, Robert Alazraki ou Sven Nykvist, Guillaume Schiffman entame une carrière d’opérateur sur Juste avant l’orage de Bruno Herbulot (1992). Depuis, il a signé l’image de nombreux longs métrages avec des réalisateurs aux styles très différents (Catherine Breillat, Albert Dupontel, Claude Miller ou Xavier Durringer). Sa rencontre avec Michel Hazanavicius et Jean Dujardin sur OSS 117 est un moment fort. The Artist marque aujourd’hui leur troisième collaboration.
Un étrange film muet, en noir et blanc, tourné au cœur d’Hollywood dans des décors tout droit sortis des années 1920...

L’agenda du samedi 14 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Un certain regard
  • Les Neiges du Kilimandjaro de Robert Guédiguian, photographié par Pierre Milon, AFC, projections salle Debussy à 14h et 22h
  • Le film sera de nouveau projeté le dimanche 15 mai, salle Bazin à 17h15
  • Lire l’entretien accordé par Pierre Milon à propos des Neiges du Kililandjaro
  • Semaine de la critique
  • 17 filles de Delphine et Muriel Coulin, photographié par Jean-Louis Vialard, AFC, projections à l’Espace Miramar à 11h, 17h30 et 22h
  • Le film sera de nouveau projeté le dimanche 15 mai, salle Bunuel à 8h30 et le lundi 16 mai, au Studio 13 à 16h
  • Lire l’entretien accordé par Jean-Louis Vialard à propos de 17 filles
  • Cannes Classics
  • Rue Cases-Nègres d’Euzhan Palcy, photographié par Dominique Chapuis, AFC, projection salle du Soixantième à 18h45
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

William Lubtchansky
par Caroline Champetier, AFC

William Lubtchansky

Willy je m’adresse à toi, tant le sentiment est violent d’une conversation interrompue.
Depuis plusieurs mois, années même, il nous était venu à l’esprit, Bob Alazraki, Jean-Pierre Beauviala et moi de nous entretenir avec toi, bien sûr autour de ton impressionnante carrière, à propos de films précis que tu as magnifiés par ta vision, mais aussi au sujet de ta vie dont chacun ici connaît des parcelles plus ou moins étendues, car derrière ton extraordinaire aisance humaine, faite de générosité, d’instinct, de timidité aussi, tu étais un homme secret, mystérieux, qui cachait ses effrois, on allait avec toi de découverte en découverte, on voyageait, comme tes ancêtres sans doute.

Films (67)

Rubriques (1)