Dominique Le Rigoleur

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (69)

Et si chaque DoP de l’AFC envoyait une image fixe de son lieu de confinement ou un texte...
Et s’il encourageait celles et ceux qui l’entourent à le faire…

Actualités AFC

Parce que l’arrêt des tournages ne nous empêche pas de regarder…
Parce que la suspension des salles de cinéma ne nous empêche pas de nous retrouver autour d’un point de vue...
Parce que le coronavirus Covid-19 ne nous empêche pas d’échanger...
Nous, directrices et directeurs de la photographie de l’AFC, proposons d’arrêter notre regard sur ce qui nous entoure en proposant une image fixe, accompagnée de quelques mots ou pas, prise aux alentours de notre lieu de confinement… Ou éventuellement un texte...

Disparition de Max Pantera, cadreur

Max Pantera

Nous avons appris avec tristesse le décès de Max Pantera, survenu à Paris le 14 novembre 2018 des suites d’une longue maladie, à l’âge de 88 ans. Après un parcours hors des sentiers battus du cinéma et avoir débuté comme cadreur sur des films de télévision, c’est à ce poste que Michel Deville lui offrira la chance de poursuivre une carrière qui compte plus d’une douzaine de longs métrages.

Se souvenir de Max Pantera, charmant et talentueux professionnel
Par Dominique Le Rigoleur, AFC

Max Pantera

J’ai eu le privilège de bénéficier des compétences et du talent de cadreurs assez rarement : Eric Faucherre, pour deux films de Jean-Charles Tacchella, et Max Pantera pour La Lectrice, de Michel Deville, par exemple. C’était à chaque fois des cadreurs qui avaient l’habitude de travailler avec ce réalisateur-là, ce qui rendait le travail beaucoup plus facile. Ils possédaient les clés de la collaboration et travaillaient avec beaucoup d’aisance. En outre, c’étaient des personnes extrêmement chaleureuses.

Un "Petit Prince" nous a quittés
Par Philippe Houdart

Max Pantera

Beaucoup de ses proches, du moins professionnels, appelaient Max Pantera « Le Petit Prince » car sur les tournages, c’est lui qui avait pour habitude d’appeler comédiens et comédiennes, techniciens ou techniciennes, « Petit Prince » ou « Petite Princesse », ce qui, avouait-il, avait le gros avantages de lui permettre de ne pas avoir à mémoriser les prénoms de ses interlocuteurs. Et les comédiennes, en particulier, étaient souvent ravies par cette gentille intention qu’elles pensaient leur être réservée.

Premières Assises sur la parité, l’égalité et la diversité dans le cinéma

Côté profession

Organisées par le Collectif 50/50 – avec le soutien du Centre national du cinéma et de l’image animée et du ministère de la Culture –, les premières Assises sur la parité, l’égalité et la diversité dans le cinéma se sont tenues les 18, 19 et 20 septembre 2018. À l’issue de ces trois matinées d’ateliers et table ronde, Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a annoncé un plan en faveur de l’égalité hommes-femmes.

Alain Grestau, chef électricien, nous a quittés

In memoriam

Nous avons appris avec une grande tristesse le décès d’Alain Grestau, chef électricien, survenu le mardi 17 octobre 2017, dans sa soixante-huitième année. Alain avait aidé à construire les lumières de Philippe Rousselot, AFC, ASC, Bernard Zizermann, Bruno de Keyzer, Patrick Blossier, AFC, Bertrand Chatry, AFC, Michel Mandero ou encore Joël David et Dominique Le Rigoleur, AFC, qui témoignent ci-après de leur travail en commun.

Notes de lecture sur "Au travail avec Eustache", de Luc Béraud
Par Dominique Gentil, AFC

Livres et revues

Dans une période particulièrement créative du cinéma français, les années 1970, Luc Béraud a été scénariste des films de Claude Miller (La Meilleure façon de marcher, L’Effrontée), de Pierre Jolivet, Bernard Stora, Alain Jessua…, metteur en scène de longs métrages, acteur occasionnel, assistant réalisateur d’Alain Robbe-Grillet, Claude Miller, Jacques Rivette, Patrice Leconte et de Jean Eustache…

Cinematographer Denys Clerval, AFC, has passed away

Denys Clerval

The AFC’s members are deeply saddened to announce the death of their colleague and friend Denys Clerval on 9 June 2016 following a prolonged illness, at the age of 82. Denys Clerval was a loyal and long-standing member of our association, and enjoyed taking part in our family of cinematographers. As a cinematographer, he was particularly proud of his work on François Truffaut’s films Stolen Kisses (1968) and Mississippi Mermaid (1969), on René Allio’s film The Shameless Old Lady (1965), and Ruy Guerra’s film Erendira (1983).

Le directeur de la photographie Denys Clerval, AFC, nous a quittés

Denys Clerval

Les directeurs de la photographie de l’AFC ont la profonde tristesse de faire part du décès de leur confrère et ami Denys Clerval, survenu jeudi 9 juin 2016 des suites d’une longue maladie, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. Très attaché à notre association, dans laquelle il fut bien longtemps impliqué, Denys aimait tant faire partie de la famille des opérateurs, dont il était particulièrement fier d’avoir été celui de Baisers volés (1968) et La Sirène du Mississipi (1969), de François Truffaut, de La Vieille dame indigne, de René Allio (1965), et d’Erendira, de Ruy Guerra (1983).

Armand Marco, une "belle personne"

Armand Marco

Peu de temps après la nouvelle de la disparition d’Armand Marco, de nombreux directeurs de la photographie de l’AFC ont échangé à son sujet des témoignages de sympathie ; nous les publions ici en sa mémoire. Armand, une "belle personne" – comme cité plus loin – qui aura écrit une des pages marquantes de notre association.

"Truffaut technicien ?" à la Cinémathèque française
Par Gérard Simon, AFC

Billets d’humeur

L’intitulé du colloque m’avait intrigué (de tous les cinéastes de la Nouvelle Vague, Truffaut, n’est pas, en effet, celui qui a le plus " trituré " la " matière cinéma ", non ?). L’un des conférenciers confiait d’ailleurs que l’idée de ce débat leur était venue car « le vendredi étant d’ordinaire dédié aux conférences techniques et la Cinémathèque célébrant Truffaut ce mois-ci », il avait été tentant de lier les deux événements.

Jacques Loiseleux, l’ami enthousiaste et généreux
Par Jean-Jacques Bouhon, AFC

Jacques Loiseleux

Mon cher Jacques, c’était il y a une vingtaine d’années, à Levallois-Perret, dans l’appartement de Gervaise, secrétaire de l’AFC de l’époque, où l’association avait installé son siège. Tu nous avais accueillis Jean-Noël et moi pour parler des activités de l’AFC, de la Lettre et de la manière dont nous pourrions nous rendre utiles. C’est ce jour-là qu’est née en moi pour longtemps la " fibre associative " que tu as su nous transmettre, avec tout l’enthousiasme et la générosité dont tu étais capable.

Vive le cinéma !
Jean-Jacques Bouhon, directeur de la photographie, AFC

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

J’ai été très touché d’entendre le désarroi de quelques étudiants des départements dits " instrumentaux " de La fémis. Tout à coup, le rêve qu’ils faisaient, pour certains depuis longtemps, de faire partie de la " grande famille du cinéma " se confrontait à la dure réalité des intérêts particuliers et commerciaux et des egos singulièrement surdéveloppés de certains.

Le Micro Salon vu par Jean-Jacques Bouhon, AFC

2011

Lors du dernier Micro Salon, Eric Dumage, AFC, et Jean-Jacques Bouhon, AFC, s’étaient chargés de la préparation et du bon déroulement des projections en salle Jean Renoir. L’appareil photographique à portée de main et de regard, JJB a pris quelques instantanés des activités du 2e étage, entre autres, et des coulisses en cabine de projection. En voici quelques images...

Nappes en papier, épingle de nourrice et premières fois...
Un entretien avec Vincent Jeannot, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Vincent Jeannot, directeur de la photographie, fait partie de ces membres de l’AFC, et ce depuis presque un an, qui ne se font jamais prier pour joindre le geste à la parole et répondre avec enthousiasme à l’une ou l’autre des sollicitations qui convergent rue Francœur, notamment celles venant de nos membres associés.
C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés face à face, en juin dernier, au cours d’un déjeuner auquel Kodak nous avait conviés afin de préparer une rencontre avec la presse professionnelle.

"La terra trema", version L’Aquila
par Jean-Noël Ferragut

Ecoles, Formation et Ateliers

Le 6 avril dernier, à 3h32 du matin, la terre a tremblé à L’Aquila et dans ses environs. Une grande partie du centre historique de cette ville des Abruzzes de 72 000 habitants, dont 27 000 étudiants, s’est effondré.
L’Aquila abritait l’Accademia Internazionale per le Arti e le Scienze dell’Immagine (Académie internationale pour les arts et les sciences de l’image), une école supérieure de cinéma et de communication audiovisuelle fondée en 1993 à l’initiative de Gabriele Lucci, qui avait créé avec Luciano Tovoli, AIC, ASC le Prix Nestor Almendros décerné à un directeur de la photographie. L’Académie a été en partie détruite.

La cuvée Image 2008 de La fémis
par Jean-Jacques Bouhon

Image : les dernières promotions

Les 18 et 19 juin, le jury de diplôme Image de la 19e promotion a rendu son verdict.
Il était composé d’Alain Coiffier (Panavision Alga Techno), des directeurs de la photographie Sabine Lancelin et Yorgos Arvantis, AFC, de Marc Nicolas, directeur de l’école, Carole Desbarats, directrice des études, et Pierre-William Glenn, AFC, et Jean-Jacques Bouhon, AFC, directeurs du département Image.

Partagez votre expérience avec la nouvelle génération !
par Jean-Jacques Bouhon et Pierre-William Glenn

ENSMIS La Fémis

Depuis maintenant trois ans, les élèves en Image de troisième année à La fémis doivent obligatoirement faire un stage professionnel entre le début du mois d’avril et la fin du mois de juin. Certains d’entre vous ont déjà, par le passé, accueilli des élèves des promotions précédentes et l’expérience a été pour le moins enrichissante.

Mise au point
par Jean-Jacques Bouhon

Billets d’humeur

Le billet de Pierre-William Glenn, ainsi que les réactions de certains d’entre nos membres me poussent à faire cette petite mise au point – chose familière dans notre monde d’image – sur ma démission de mes fonctions à l’AFC.

Editorial de La Lettre d’avril 2007
par Jean-Jacques Bouhon

Editoriaux de la Lettre

Le mois de mars, saison de contrastes à La fémis ? A l’affluence record du Micro Salon et sa formidable ambiance de bonne humeur le 8 mars, a répondu une salle Jean Renoir clairsemée et morose lors de notre assemblée générale du 24. Entre les deux, le printemps avait chassé l’hiver, mais on avait curieusement l’impression que les saisons avaient été inversées...

Lettre ouverte aux confédérations syndicales : de nouvelles signatures

Les appels à la profession

A la suite d’un vote rapide par courriel du Conseil d’administration, l’AFC signe sans hésitation cette lettre ouverte.

A l’initiative de la SRF, ce texte interpelle les organisations qui ont accepté de signer le nouveau protocole, réduisant à néant des années de lutte pour conserver un statut correct aux intermittents du spectacle. A la suite de manœuvres honteuses, le vote du texte de loi proposé, pour une fois, par des parlementaires de tous bords a été ajourné...

Sven Nykvist
by Dominique Le Rigoleur, director of photography, AFC

Sven Nykvist

I met Sven on Schlöndorff’s A Love of Swann, in 1983. This encounter was to me like one of those amazing gifts that filmmaking sometimes unexpectedly gives us. Like Bertolucci with Storaro, Truffaut with Almendros, Bergman and his films always seemed to follow Sven. When you met him, you met more than just a man. Dominique Le Rigoleur, Volker Schlöndorff, Sven Nykvist, Balthazar, chef machiniste (photo Georges Pierre) This was for me one of the most wonderful and enriching experiences of my life. Sven wanted the cameraman to do his (...)

Sven Nykvist
par François Catonné

Sven Nykvist

François Catonné a été premier assistant opérateur de Sven Nykvist sur un film de Roman Polanski Le Locataire et un de Louis Malle Blackmoon. Il nous a fait parvenir le témoignage ci-dessous et quelques photos prises par Bernard Prim et par lui-même.

Sven Nykvist
par Dominique Le Rigoleur

Sven Nykvist

J’ai rencontré Sven sur Un amour de Swann de Volker Schlöndorff en 1983. J’ai reçu cette rencontre comme un grand cadeau dont le cinéma nous réserve parfois la surprise.
Comme Bertolucci avec Storaro, Truffaut avec Nestor Almendros, Bergman et tous ses films semblaient être en toile de fond derrière Sven. C’était plus qu’une personne qu’on rencontrait.

Disparition de Sven Nykvist
directeur de la photographie suédois

Sven Nykvist

Sven Nykvist, directeur de la photographie suédois, est mort à Stockholm le 20 septembre dernier dans sa quatre-vingt-quatrième année.
Quel plus bel hommage peut-on rendre à Sven Nykvist sinon de reproduire ces propos extraits des mémoires d’Ingmar Bergman, Images : « Si parfois mon travail de cinéaste me manque, c’est seulement pour ma collaboration avec Sven ». (Photo ci-contre Jacob Forsell)

Editorial
par Jean-Jacques Bouhon, Rémy Chevrin, Jean-Noël Ferragut, Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

Lors du dernier Festival de Cannes, nous avons lancé l’idée de créer durant l’édition 2007, année de son 60e anniversaire, un Pavillon international de l’image.
Manifester notre présence à Cannes de manière visible et pérenne est, en effet, une nécessité absolue. 2007 sera l’année ou jamais de montrer que l’image a toute sa place au sein du Festival et que l’ensemble de l’AFC, actifs et associés réunis, regroupe des acteurs incontournables du cinéma français.

Méthodologie de l’image dans les chaînes numériques
par Jean-Jacques Bouhon

Livres et revues

Mémoire de fin d’études à l’ENS Louis Lumière d’Anthony Sharpe, dirigé par Alain Delhaise, professeur à l’ENS Louis-Lumière, et Thierry Beaumel, directeur d’exploitation aux Laboratoires Eclair.
Ce mémoire se propose, dans un style très simple, d’établir une méthodologie qui permette une continuité dans la visualisation des images dans la chaîne numérique, du tournage à la postproduction.

Films (30)