Easyrig

Machinerie

Index des termes :

Easyrig;Easy Rig; easy-Rig

Résultats de la recherche

Articles (40)

Aperçu de l’atelier Sony Venice mené par Todd Bell
Par Thierry Beaumel pour l’AFC

Nos Associés à Camerimage

Dans le gymnase de l’Université d’économie de Bygdoszcz, le dernier workshop de la semaine, avec le chef opérateur Todd Bell. Projection de quelques plans du film qu’il vient de terminer dans le sud de la France, avec de beaux extérieurs pleins de soleil et des intérieurs très intimistes, certains à la bougie. Tourné en Sony Venice avec des optiques Hawk. Projection du making of du tournage d’une pub Audi.

“Lack of love” by François Reumont, on behalf of the AFC Cinematographer Guillaume Schiffman, AFC, discusses his work on Vanessa Filho’s “Angel Face”

Les entretiens au Festival de Cannes

For her first feature-length film as director, photographer Vanessa Filho was lucky enough to be able to convince Marion Cotillard to play the role of a young alcoholic mother who is neglectful of her seven-year-old daughter. Guillaume Schiffman, AFC, and his Easy Rig, shot this project from the eyelevel of a child. (FR)

"Manque d’amour", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail sur "Gueule d’ange", de Vanessa Filho

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour son premier long métrage en tant que réalisatrice, la photographe Vanessa Filho a eu la chance de convaincre Marion Cotillard de se glisser dans la peau d’une jeune maman alcoolique délaissant sa fille de sept ans. Un tournage à hauteur d’enfant pour Guillaume Schiffman, AFC, et son Easy Rig. (FR)

“Transferts” : a sci-fi series made in France
Interview with cinematographer Pascal Lagriffoul, AFC

Interviews at Camerimage

For its second incursion into science-fiction after “Trepalium,” a television series it produced in the past, Arte France decided to hire Patrick Benedek and Claude Scasso to write a six-episode season on the theme of immortality and on transferring from one body to another. The series will be broadcast as of 16 November and the cinematography of the first season was directed by Pascal Lagriffoul, AFC. The first episode was selected at Camerimage in the Television Series’ Pilots competition. (FR)

The Far Side of the Moon
Interview with cinematographer Jonathan Ricquebourg about his work on Maud Alpi’s film, "Still Life", by François Reumont on behalf of the AFC

Interviews at Camerimage

Jonathan Ricquebourg is the only French cinematographer officially competing in the feature-length fiction section of Camerimage 2017. Still Life, a first feature which was released a year ago in France, takes place in an abattoir. Animals and humans live side-by-side in a strange fable with infrequent dialogue. An original choice for this international selection that sometimes pits outsiders against internationally-recognized stars in the profession. (FR)

"Transferts", une série d’anticipation made in France
Entretien avec le directeur de la photographie Pascal Lagriffoul,

Interviews at Camerimage

Pour sa deuxième incursion dans l’anticipation et après la série "Trepalium", Arte France a décidé de confier à Patrick Benedek et Claude Scasso l’écriture d’une saison de six épisodes consacrée à l’immortalité, au transfert de corps à corps. Une série diffusée à partir du 16 novembre et dont Pascal Lagriffoul, AFC, a signé l’image de la première saison. Le premier épisode est sélectionné à Camerimage en compétition Pilotes Série TV. (FR)

La face cachée de la lune
Entretien avec le directeur de la photographie Jonathan Ricquebourg à propos de son travail sur "Gorge cœur ventre", de Maud Alpi, par François Reumont pour l’AFC

Interviews at Camerimage

Jonathan Ricquebourg est l’heureux et l’unique chef opérateur français en compétition officielle fiction long métrage à Camerimage 2017. Gorge cœur ventre (Still Life)est un premier film sorti il y a un an en France dont l’action se déroule en grande partie dans un abattoir. Animaux et humains s’y côtoient dans une fable étrange où les dialogues sont rares. Un choix original dans cette sélection internationale qui peut jouer les outsiders face aux stars internationales de la profession. (FR)

L’Arri Maxima dans l’atelier de l’AOA

Technique

Vu dernièrement dans La fOcAle, la lettre d’information des Assistants opérateurs associés (AOA), le compte rendu d’un workshop qu’ils ont organisé autour du système stabilisé 3 axes Arri Maxima. Cet atelier était animé par Planning Caméra, Emit et FoMaSytems, développeur du système.

Entretien avec le directeur de la photographie David Chambille à propos de son travail sur "En attendant les hirondelles", de Karim Moussaoui
Les Hirondelles ne font pas le printemps

Les entretiens au Festival de Cannes

En attendant les hirondelles est le premier long métrage du réalisateur algérien Karim Moussaoui, remarqué en 2015 pour son moyen métrage Les Jours d’avant. Sélectionné en Compétition officielle à Un Certain Regard, ce film dresse un tableau impressionniste de la société algérienne de 2016. Il raconte l’histoire de trois personnages, celle d’un riche promoteur immobilier, dont le passé et le présent s’entrechoquent, d’un neurologue ambitieux rattrapé par son passé et d’une jeune femme tiraillée entre la voie de la raison et ses sentiments. Un triptyque qui nous plongent dans "l’âme humaine de la société arabe contemporaine". C’est David Chambille qui signe les images de ce film tourné entièrement en Algérie. (FR)

Le directeur de la photographie Luc Pagès, AFC, parle de son travail sur "Tour de France", de Rachid Djaïdani

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour son deuxième long métrage, Rachid Djaïdani, boxeur, acteur, documentariste et écrivain, a fait appel au directeur de la photographie Luc Pagès, AFC. Ce dernier est le fidèle collaborateur de Jacques Maillot – Nos vies heureuses, Les Liens du sang, La Mer à boire. Il a également réalisé A+ Pollux, long métrage sorti en 2002.
Rachid Djaïdani, déjà sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 2012 pour Rengaine, réunit Gérard Depardieu et Sadek pour ce Tour de France, et revient sur la Croisette, toujours à la Quinzaine des réalisateurs, pour ce 69e Festival de Cannes. (BB)

Le directeur de la photographie Bruno Romiguière parle de son travail sur "La Vie en grand", de Mathieu Vadepied

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour son premier long métrage en tant que réalisateur, le chef opérateur Mathieu Vadepied a choisi de constituer une équipe composée de vieilles connaissances. Outre Nathalie Vierny, la scripte, Michel Sabourdy, le "gaffer", et François Tille, le chef machiniste, il a décidé de confier l’image du film à Bruno Romiguière, qu’il connaît depuis plus de dix ans. Discussions avec ce dernier autour de l’image et de la collaboration avec un opérateur passé à la réalisation... (FR)

Où le directeur de la photographie Laurent Fénart parle de son travail sur "Fatima", de Philippe Faucon

Les entretiens au Festival de Cannes

Laurent Fénart travaille avec Philippe Faucon depuis 2001 – c’était à l’occasion d’un téléfilm pour Arte, Grégoire peut mieux faire. Formé au cinéma à l’ENS Louis-Lumière et sorti en 1996, ayant signé les images d’une vingtaine de documentaires, il a cophotographié, avec Laurent Chalet, AFC, en 2013, Mes séances de lutte, de Jacques Doillon. Fatima, qui est sélectionné cette année à la Quinzaine des réalisateurs, est le sixième film qu’il tourne avec Philippe Faucon. (JNF)

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Mon roi", de Maïwenn

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est en 2006 et pour le premier film de Maïwenn, Pardonnez-moi, que Claire Mathon, AFC, devient directrice de la photographie. Elle a dernièrement éclairé le film d’Alain Guiraudie, L’Inconnu du lac, et le premier long métrage de Louis Garrel, Les Deux amis, en sélection à la Semaine de la critique. Après sa collaboration au cadre sur les deux derniers films de Maïwen, Claire Mathon signe l’image de son quatrième film, Mon roi, en Sélection officielle sur la Croisette. BB

Emit at AFC Micro Salon 2015

Nos associés au Micro Salon

Once again, there will be many new products to see on the Emit booth this year. The Micro Salon is a privileged moment for our manufactures to share their knowledge and experiences with the end users. Some will find a source of inspiration and others will find solutions to help complete their projects.

Emit au Micro Salon AFC 2015

Nos associés au Micro Salon

Emit sera présent au 15e Micro Salon de l’AFC (Niveau +2). Une fois n’est pas coutume, il y aura encore des nouveautés sur le stand. Sans doute parce que le Micro Salon est ce moment unique où chaque année nos fabricants sont présents pour partager avec les utilisateurs leurs expériences. Les uns y trouveront la source de leurs inspirations et les autres des solutions pour sublimer leurs projets.

Le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail sur "The Search", de Michel Hazanavicius
The Search : la guerre sans artifices (conversation avec Michel Hazanavicius)

Les entretiens au Festival de Cannes

Après le succès international de The Artist (initié au Festival de Cannes 2011), Michel Hazanavicius retrouve Thomas Langmann, Bérénice Bejo et Guillaume Schiffman, AFC, pour un film se déroulant pendant la guerre de Tchétchénie. Un sujet entre actualité et histoire à l’heure où la pression russe s’exerce de nouveau sur les ex-territoires de l’Empire soviétique... Entretien à deux voix recueilli lors de l’étalonnage du film The Search. (FR)

Conversation with Guillaume Schiffman, AFC, and the director Michel Hazanavicius about their collaboration on "The Search"

Les entretiens au Festival de Cannes

After the international success of The Artist (first screened at the Cannes Film Festival in 2011), Michel Hazanavicius has once again joined forces with Thomas Langmann, Bérénice Bejo and Guillaume Schiffman, AFC, for a movie that takes place during the war in Chechnya. The subject is somewhere between current events and history at a time when Russian pressure is once again being exerted on the former territories of the Soviet Empire... This dual interview was conducted during colour timing on the film The Search. (FR)

Où la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Le Meraviglie (Les Merveilles)", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Nous avions déjà tourné avec Alice Rohrwacher Corpo celeste au sud de l’Italie il y a trois ans. En Super 16 mm, un film essentiellement tourné tout à l’épaule. Le film avait rencontré un grand succès – une sélection à la Quinzaine des réalisateurs, puis l’équivalent du César du meilleur premier film en Italie, ainsi que de nombreux prix dans différents festivals, et le prix du meilleur film européen, ce qui est déjà pas mal pour une premier film…

Micro Salon 2014, un premier flash-back

2014

Dans la suite du dernier Micro Salon, voici un premier retour en arrière sur quelques instantanés pris ici et là pour l’AFC par le photographe Tristan Happel au hasard de ses rencontres. A commencer, dans le portfolio ci-dessous, par celles faites aux niveaux 0 et -1 de La fémis les 7 et 8 février dernier.

La directrice de la photographie Agnès Godard, AFC, parle de son travail sur "Les Salauds", de Claire Denis

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis J’ai pas sommeil, en 1994, la filmographie de Claire Denis témoigne d’une fidèle collaboration avec sa directrice de la photographie Agnès Godard. C’est sur les tournages de Wim Wenders, alors qu’elles étaient assistantes – l’une du metteur en scène, l’autre du grand directeur photo Henri Alekan – qu’elles se sont connues.
Agnès Godard évoque ici le tournage des Salauds qui a bousculé certaines habitudes établies au fil du temps…

Entretien avec Ben Richardson à propos de son travail sur "Les Bêtes du Sud sauvage", de Benh Zeitlin
Par Madelyn Most pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Si pour le public du Festival de Sundance, l’apparition d’un véritable OVNI, magique et merveilleux, fruit d’un pari presque impossible (surtout avec si peu d’argent) peut sembler normal, à Cannes, un réalisateur qui présente son premier long métrage, qui est aussi le premier sur lequel s’exerce son chef opérateur, et qui reçoit la Caméra d’or est quelque chose de plutôt exceptionnel. C’est pourtant ce qui s’est passé pour Beasts of the Southern Wild de Benh Zeitlin photographié par Ben Richardson.

Conversation with cinematographer Ben Richardson about his work on "Beasts of the Southern Wild", by Benh Zeitlin
By Madelyn Most

Entretiens avec des directeurs de la photographie

For a Sundance audience, experiencing something magical and wondrous that seems almost impossible to realize (especially when it was made with so little money) is normal, but for Cannes, a director presenting their debut feature film that is also his cinematographers first feature film winning the Caméra d’or is indeed astounding. Such is the case for Benh Zeitlin’s Beasts of the Southern Wild, photographed by Ben Richardson.

Cinematographer Charlotte Bruus Christensen discusses her work on Thomas Vinterberg’s “The Hunt”

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Charlotte Bruus Christensen is a Danish cinematographer who completed her studies in England. Upon returning to her native country, she began to work on a number of short films, one of which got her recognized by Thomas Vinterberg who hired her to do his film Submarino in 2009.
Since then, she has signed her name on two other films, Hunky Dory by Welsh director Marc Evans, and Min bedste fende by Danish director Oliver Ussing. Then, Thomas Vinterberg provided her the opportunity to earn her first selection at Cannes with The Hunt.

Cinematographer JF Hensgens AFC, SBC talks about his collaboration on Joachim Lafosse’s last movie “A perdre la raison”

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean François Hensgens SBC, who joined the AFC in 2010, began his career as First AC on the Dardenne’s brothers movies La Promesse, Rosetta and Le Fils. He was then assisting Alain Marcoen SBC, long time cinematographer of the famous directors.
He photographed his first movie in 2004 : Fratricide a film by Yelmas Arslan and then started his collaboration with Olivier Van Hoofstad on the 2 movies : Dikkenek and Go Fast.
Later he shot Banlieue 13-Ultimatum by Patrick Alessandrin, Tête de Turc by Pascal Elbé, Cat Run and Darktide by John Stockwell.
Joachim Lafosse’s last script is based on a real tragic story : a mother of five, killed her children by cutting their throat. This horrible story shocked whole Belgium five years ago.
For this drama, Emilie Dequenne ( Rosetta in the Dardenne’s film) and the partners from Le Prophète , Jacques Audiard’s actors , Niels Arestrup and Tahar Rahim joined the casting.

Films (15)