Exposition "Paris 1910-1937 : promenades dans les collections Albert-Kahn"

La Lettre AFC n°312

Noyés, de nos jours, dans un océan d’images, de cinéma ou non, aux couleurs éclatantes aussi bien que les plus naturelles possible, voir ou revoir, encore et encore, des autochromes Lumière demeure l’un des plaisirs dont nos yeux ne devraient, sous aucun prétexte, se priver. C’est le cas, actuellement, avec l’exposition "Paris 1910-1937 : promenades dans les collections Albert-Kahn", proposée, jusqu’au 11 janvier 2021, par la Cité de l’architecture et du patrimoine. Une préhistoire qui, s’ils s’aventuraient, fécule de pomme de terre aidant, à troquer quelques pixels contre des grains de poésie, devrait inspirer bon nombre des plus jeunes d’entre nous...

Produite en partenariat avec la Cité de l’architecture et du patrimoine, cette exposition explore, à travers l’image, le Paris de la Belle époque à la fin des années 1930. À partir des autochromes et des films produits par les opérateurs des Archives de la Planète, l’exposition dresse un portrait de la ville et révèle le glissement d’une capitale intemporelle vers une métropole soucieuse de progrès et tournée vers l’avenir. Elle invite à une déambulation poétique dans une ville partagée entre rémanence d’un Paris médiéval et avènement d’une capitale moderne.

Cette exposition est l’occasion de porter un regard nouveau sur un fond d’images atypique au sein de la production visuelle des premières décennies du 20e siècle : les autochromes, premier procédé de photographie en couleur, et les films pris à Paris par les opérateurs des Archives de la Planète.

Avec près de 5 000 autochromes et 90 000 mètres de films, le fonds « Paris » des Archives de la Planète constitue l’un des plus importants fonds d’images photographiques, et cinématographiques du début du 20e siècle consacré à la capitale. Resté relativement confidentiel en son temps et depuis, sa présentation dans le cadre de cette exposition n’en est que plus exceptionnelle.

L’exposition souligne les liens étroits de cette collection avec les grandes questions urbaines qui ont accompagné la mutation de la capitale en ville moderne, à la genèse du Grand Paris. À travers une déambulation poétique dans la ville, elle propose aux visiteurs un parcours immersif, au cœur de l’image, propre à montrer le glissement d’une capitale intemporelle, en cours de patrimonialisation, vers une métropole tournée vers l’avenir. À l’appui des 120 autochromes en couleurs et des films projetés sont exposés des œuvres et documents uniques provenant notamment des collections de la Cité de l’architecture & du patrimoine.

Commissariat
Magali Mélandri
Directrice déléguée à la conservation, Musée départemental Albert-Kahn, Boulogne-Billancourt
David-Sean Thomas
Chargé d’exposition, Musée départemental Albert-Kahn, Boulogne-Billancourt
Jean-Marc Hofman
Adjoint au conservateur de la galerie des moulages, Cité de l’architecture & du patrimoine, Paris.

Paris 1910-1937. Promenades dans les collections Albert-Kahn
Du 16 septembre 2020 au 11 janvier 2021
Cité de l’architecture & du patrimoine – Galerie haute des expositions temporaires
1, place du Trocadéro et du 11 novembre – Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 11h à 19h – Nocturne le jeudi jusqu’à 21h


https://vimeo.com/444511237
  • Voir "Les Autochromes - La photographie des couleurs - Autochromes Lumière 1907-1935", sur le site Internet de l’Institut Lumière
  • Voir "La vie en couleur, les autochromes Lumière", sur le site de la RMN (Réunion des musées nationaux).